Les Bourses mondiales plongent, emportées par le virus chinois

 |   |  453  mots
(Crédits : Benoit Tessier)
Les investisseurs s'inquiètent de la propagation du coronavirus chinois et de son impact possible sur l'économie mondiale

Paris, Londres, Tokyo... Aucun des grands indices boursiers n'échappe ce lundi aux inquiétudes liées à la propagation du coronavirus chinois. En milieu de matinée, le CAC40 perdait ainsi près de 2%, repassant très nettement sous la barre des 6.000 points.

Les secteurs exposés à la Chine, au tourisme, aux loisirs et aux transports sont frappés de plein fouet. Les valeurs du luxe sont à la peine: LVMH, Kering et Hermès perd entre 3,5% et 4,5%. Le groupe hotelier Accor chute de 3,9%. Tout comme le sidérurgiste ArcelorMittal, valeur très sensible à la Chine et à la croissance.

A Francfort, le DAX reculait de 1,7%. Et le FTSE-100 londonien chutait de 2,1%. L'Euro Stoxx 50 affichait une baisse de 1,7%. Peu tôt dans la journée, à la Bourse de Tokyo, l'indice Nikkei avait dévissé de plus de 2%. Les marchés de Chine continentale, de Hong Kong, de Corée du sud et d'Australie sont fermés ce lundi.

"Les investisseurs s'interrogent sur l'impact économique réel de la crise sanitaire en Chine et sur les effets collatéraux qu'elle aura pour l'économie mondiale qui est en phase de rebond en ce début de premier trimestre. Les prochains chiffres chinois seront à scruter de très près", indique Christopher Dembik, responsable de la recherche économique chez Saxo Banque.

"D'un point de vue de pure perspective de marché, le coronavirus pourrait servir d'excuse pour calmer les ardeurs du marché qui a grimpé rapidement depuis des mois", note pour sa part Jasper Lawler, analyste chez London Capital Group.

80 victimes

Le nombre de victimes de l'épidémie de pneumonie virale en Chine a bondi à 80 et 2.744 cas ont été confirmés dans le pays, alors que la France et les Etats-Unis préparent l'évacuation de leurs ressortissants de la zone en quarantaine. Pour freiner la propagation du coronavirus, Pékin a décidé lundi de prolonger de 3 jours, jusqu'au 2 février, le congé du Nouvel an chinois.

Dimanche, de hauts responsables sanitaires chinois ont fait savoir que la capacité de propagation du virus s'était "renforcée", même s'il ne s'avère pas "aussi puissant que le Sras" à l'origine d'une épidémie meurtrière en 2002-2003.

Alors qu'une dizaine de pays outre la Chine sont désormais touchés, le patron de l'Organisation mondiale de la Santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, est attendu dans la journée à Pékin. L'OMS a renoncé la semaine dernière à proclamer une "urgence internationale".

A Hong Kong, où un sixième cas de coronavirus a été détecté, les écoles et le parc d'attractions Disneyland ont été fermés jusqu'à nouvel ordre. La métropole chinoise de Shanghai a annoncé dimanche la suspension immédiate des lignes d'autocars longue distance.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/01/2020 à 12:00 :
Il faut vite rassurer les banquiers du CAC40 et des bourses mondiales.
Ce virus n'est pas informatique, il ne s'attaque qu'aux humains.

STUXNET, ILOVEYOU etc ..., ne sont pas dans le coup cette fois.

Le cours de bourse devrait revenir à la normale après cette mise au point.
a écrit le 28/01/2020 à 7:19 :
Bonjour es que sa peut se dégrade cette épidémie de coronaviruce chinois on a tous peurs pour nous et pour nos enfants vous pouvez nous en dire un peu plus svp merci d'avance et bonne journée
a écrit le 27/01/2020 à 17:56 :
On a eu la fièvre aphteuse, la grippe H5N1, le SRAS et maintenant le coronavirus avec toujours la même hystérie déconnectée des réalités alors qu'en réalité la grippe saisonnière est bien plus dangereuse (2000 morts par an juste en France) , mais chut ! Car ça il ne faut pas le dire, ça coûte quand même moins cher de faire peur aux gens plutôt que de muscler les services de santé pour une épidémie qui arrive une fois par an.
Réponse de le 28/01/2020 à 12:55 :
Attention, la grippe ne tue pas juste 2 000 personnes par an en France.
Les vrais chiffres sont de 9 000 morts par an du seul fait de la grippe, en France, chaque année, soit 3 fois plus que les accidents de la route !
Quand au niveau mondial, c'est 100 fois plus, donc pas loin d'un million de morts chaque année.
Et on n'en fait pas tout un plat.
Sinon, la pollution atmosphérique tue 7 à 8 fois plus ... qu'on se le dise !
Réponse de le 24/02/2020 à 15:36 :
encore un parle sans savoir ...
le niveau de contagion est 3 à 6 fois supérieur à celui de la grippe.
le taux de mortalité est de 0.1% pour la grippe saisonnière contre 2 à 6 % (actuellement 3% en Italie) (donc 20 à 60 fois plus létal)
le virus reste beaucoup, beaucoup longtemps "vivant" sur les objets (qques heures pour la grippe, jusqu'à ... 9 JOURS pour le covid19)
le taux d'incubation est beaucoup plus grand pour le covid19

c'est juste incomparable, c'est comme comparer un chiwawa et un lyon ...
a écrit le 27/01/2020 à 17:30 :
SI le monde est menacé d'anéantissement c'est du seul fait de leur profonde connerie et non du coronavirus.

Heureusement qu'ils le voient pas sinon la bourse perdrait 100% brutalement !
a écrit le 27/01/2020 à 16:30 :
Impressionnant !! Les mêmes qui lors des AG réclament le plus de dividendes et la délocalisation dans les pays à bas coûts craignent pour leur actions parce qu'un problème dans ces dits pays à bas coûts se révèle. Autrement dit, les actionnaires veulent le beurre, l'argent du beurre, mais sont incapables de faire face. Des poltrons !! pour ne pas dire autre chose...
a écrit le 27/01/2020 à 12:45 :
Un député LREM vient de déclarer souhaiter sur une chaine T.V que les plus de 70 ans devraient êtres touchés par le CORONAVIRUS. Déjà les LREM avaient opposé les jeunes aux personnes âgées retraitées les qualifiants de NANTIS. Pauvre gouvernent que l'on a.
Réponse de le 27/01/2020 à 14:42 :
Ca tombe bien dans les sondages, ce sont les 65 ans et + les plus favorable à la réforme des retraites alors qu'ils ne sont concernés.
Réponse de le 27/01/2020 à 14:47 :
Source ?
a écrit le 27/01/2020 à 12:45 :
Un député LREM vient de déclarer souhaiter sur une chaine T.V que les plus de 70 ans devraient êtres touchés par le CORONAVIRUS. Déjà les LREM avaient opposé les jeunes aux personnes âgées retraitées les qualifiants de NANTIS. Pauvre gouvernent que l'on a.
a écrit le 27/01/2020 à 12:19 :
attendez vous à un crash boursier en 2020 la bourse a des entreprises surcotés
a écrit le 27/01/2020 à 11:34 :
ce serait intéressant de mesurer l impact pollution suite à "l arrêt"... du commerce....dans les grandes villes....et des voyages entre la chine et le reste du monde....
c 'est peut être le moment de revoir sur le fond le modèle dominant du toujours plus..... et des économies totalement mondialisées....
peut être un peu de raison...... dans les années à venir.....le concentré de tomate produit en chine, les cornichons en inde....les poulets bas de gamme au brésil et j en passe, ont ils encore du sens?
Réponse de le 27/01/2020 à 11:49 :
Vous avez entièrement raison en ce qui concerne la mondialisation.
Pour la Chine,faire comprendre à la masse laborieuse que consommer du rat ,des chauves-souris,etc relève plus de pratiques moyenâgeuses que de notre époque.Un grand pas vers plus d'hygiène sera fait!
a écrit le 27/01/2020 à 11:10 :
S'il pouvait emporter les financiers surtout ! Mais faut pas rêver...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :