Tourisme : le Maroc rouvre ses frontières

Après deux mois de fermetures, le Royaume a annoncé la réouverture de son espace aérien. De quoi relancer le pays dans la compétition pour redevenir une destination touristique de premier choix, après des mois de décrue provoquée par la crise du Covid-19 et de ses variants.

2 mn

La destination avait disparu des radars
"La destination avait disparu des radars" (Crédits : ILAN ROSENBERG)

C'est le signe de la détente générale vis-à-vis du variant Omicron. Fermées depuis le 25 novembre, les frontières aériennes du Maroc vont rouvrir, a annoncé jeudi soir le gouvernement après deux mois de fermeture en pleine propagation du variant. "C'est une bonne nouvelle pour les entreprises françaises du voyage parce que le Maroc est traditionnellement dans le top trois des destinations lorsque les Français font le choix de partir à l'étranger", a réagi Jean-Baptiste Lemoyne, le ministre français délégué chargé du Tourisme et des PME sur France Info TV.

De quoi relancer surtout l'activité touristique locale, après deux mois de fermetures pour les visiteurs étrangers. La manne est d'autant plus attendue que, cet été, le Maroc remontait difficilement la pente du tour d'air provoqué par le Covid. À l'échelle du moyen-courrier, la Tunisie et le Maroc ont ainsi enregistré trois fois moins de prises de commandes qu'à l'été 2019.

"On constate que la Thaïlande, le Maroc et la Tunisie sont sortis du top ten" des destinations, a souligné le président de l'organisation professionnelle des Entreprises du voyage, Jean-Pierre Mas.

Le Maroc doit revenir dans la course des destinations touristiques

En rouvrant l'espace aérien à compter du 7 février aux vols au départ et à destination du pays, le Maroc compte renouer avec sa clientèle hivernale.

"La destination avait disparu des radars. C'est une destination soleil d'hiver, je me réjouis pour les entreprises du voyage françaises" a-t-il ajouté, "elles sont une composante essentielle, de cet écosystème touristique", a encore commenté le ministre.

Lorsque le Maroc avait fermé ses frontières en mars 2020, la France avait rapatrié "20.000 à 30.000 Français de passage", a-t-il rappelé.

Cette année, les Français ont choisi de mettre sur le podium des destinations pour les vacances de février-mars, l'Hexagone, la République dominicaine et l'Espagne, selon des chiffres présentés cette semaine lors d'une conférence de presse.

(Avec AFP)

Lire aussi 1 mn5ème vague de Covid-19 : le Maroc referme ses frontières en urgence

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 3
à écrit le 29/01/2022 à 10:23
Signaler
Vite,viiiiiiiiiiiiiite…….mon billet.

à écrit le 29/01/2022 à 1:53
Signaler
La frontiere n'a jamais ete fermee. Voir les prises de hash a la frontiere espagnole par les douanes francaises. Ce pays, le maroc est a boycotter.

à écrit le 28/01/2022 à 19:11
Signaler
Les marocains, comme les tunisiens, comme les algériens, n'aiment pas la France ni les français. Combien se sont fait crachés dessus...surtout les femmes. Boycottez ces pays.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.