Le gouvernement défend la hausse de 2,6% des tarifs de la SNCF

 |   |  334  mots
Les tarifs SNCF vont augmenter de 2,6% au 1er janvier, alors que l'inflation a été contenue à 0,3% en 2014
Les tarifs SNCF vont augmenter de 2,6% au 1er janvier, alors que l'inflation a été contenue à 0,3% en 2014 (Crédits : reuters.com)
Le secrétariat aux transports et le ministère de l'Ecologie défendent la hausse des tarifs de 2,6% de la SNCF au 1er janvier. Condition indispensable pour améliorer la qualité des services, selon eux.

Après le secrétariat d'Etat aux Transports, le ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie a défendu, à son tour, samedi la hausse des tarifs de la SNCF, arguant de la nécessité d'améliorer la qualité du service aux voyageurs. Ces hausses sont très critiquées, autant par certaines personnalités politiques, dont Marine Le Pen, que par des associations, notamment l'Association des voyageurs usagers des chemins de fer (Avuc)

"Cette hausse de 2.6% s'avère nécessaire à l'amélioration de la qualité du service offert aux voyageurs, car, en 2014, seule la hausse de la TVA avait été répercutée sur le prix des billets", estime le ministère de l'Ecologie dans un communiqué .

Une réponse à l'Avuc qui, vendredi 26 décembre, avait souligné que "Ce sont les voyageurs du quotidien, ceux qui utilisent le train pour aller travailler qui font les frais de cette augmentation".

"La SNCF va ainsi pouvoir poursuivre ses investissements en termes de maintenance, sa priorité, ainsi que ses investissements sur le matériel, les systèmes d'information et la relation clients", justifie de son côté le ministère de l'énergie.

Pour le gouvernement, seuls les tarifs "pleins" sont concernés

Le gouvernement insiste sur le fait que cette hausse, qui entrera en vigueur dès le 31 décembre, ne s'appliquera pas sur l'ensemble des tarifs, "mais uniquement sur les tarifs pleins".

"Les prix d'appels (Prem´s) et celui des cartes de réduction notamment restent donc inchangés. La SNCF pourra ainsi proposer plus de tarifs réduits aux voyageurs les plus modestes, en contrepartie d'un effort financier limité demandé à la clientèle la plus aisée (plus d'un million de billets à tarifs réduits supplémentaires seront édités en 2015)", détaille le ministère.

Les tarifs SNCF enregistrent traditionnellement une hausse au 1er janvier. En 2014 néanmoins, seule la hausse de la TVA, passée de 7% à 10%, avait été répercutée sur le prix des billets

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 30/12/2014 à 14:51 :
Que ne ferait-il pour créer de l'inflation?
a écrit le 30/12/2014 à 10:27 :
3/4 des hausses partiront dans les hausses de salaires des agents de la SNCF...
a écrit le 30/12/2014 à 0:37 :
2.6% avec la sncf, 4% sur le gasoil, ils nous prennent pour des cons ......
a écrit le 29/12/2014 à 16:20 :
ça ne me gêne pas si 100% de la hausse part dans l'investissement.... Mais, je suis sûr que les 3/4 partiront dans les hausses de salaires des agents de la SNCF...
a écrit le 29/12/2014 à 15:02 :
Il faut bien provisionner la prochaine vague de départ anticipée à la retraite...
a écrit le 29/12/2014 à 14:07 :
S' il y avait moins de grèves à la SNCF, il ne serait pas nécéssaire d' augmenter les tarifs en permanence !!! Maintenant les socialistes de notre gouvernement qui encouragent cette hausse c' est lamentable, après ils viennent nous dirent qu' il faut privilégier les transports en commun !!!! Mais je crois qu' ils font ça pour que les Français prennent les autoroutes.. comme ils vont mettrent une nouvelle taxe sur les dièsels ça va leur rapporter !!!!!! Vous comprennez ?????
a écrit le 29/12/2014 à 9:16 :
....mais veut interdire 0.5% de hausse pour les autoroutes! Cherchez l'erreur? Ah oui, les autoroutes sont privées.....
a écrit le 29/12/2014 à 9:09 :
Le TGV est à l'image de la grosse cylindrée que vous vous achetez mais qui vous coûte chère en assurance/entretien ! La Ligne TGV Nord qui a été inaugurée en 1993 va devoir dans quelques jours commencer sa première de régénération pour la modeste somme de 40 MILLIONS d'Euros ! Dans le même temps ; il n'y a plus de trains corail mais des ... IDBus sur une autoroute saturée ! (A1) Quand on sait combien les TGV transportent en moyenne journalière ( 300 000 passagers) comparativement aux TER et RER ...Nous sommes revenus à l'époque de Versailles : la folie des grandes dépenses !
a écrit le 29/12/2014 à 9:02 :
En France nous avons l'électricité la moins chere d'Europe ( grâce au nucleaire, en déplaise au écologie) . Comment justifier une hausse du prix.... Les réformes doivent être faite dans cette entreprise. Le personnel doit être remis au travail, travailler plus longtemps, et ensuite un peux moins d'argent pour le comité d'entreprise.....
Réponse de le 29/12/2014 à 12:15 :
C'est simple, la dette du couple RFF/SNCF est abyssale, dans le même temps une partie du réseau nécessite de grosses opérations de maintenance... Le tout avec des lignes déficitaires par clientélisme, chaque élu veut sa gare TGV...
Si les prix n'augmentent pas il faut sabrer dans les couts de personnel, ce que la direction n'osera jamais faire... Attendez vous à de nombreuses hausses sur les prochaines années.
a écrit le 29/12/2014 à 8:03 :
Les augmentations sont pour notre bien à tous !
Réponse de le 29/12/2014 à 10:48 :
c'est un message de la CGT ?
Réponse de le 29/12/2014 à 21:37 :
Cela fait 10 ans que je prends le train ter bourgogne et depuis 10 ans soit les retards sont plus fréquents, soit on est de plus en plus debout et il y a toujours autant d'augmentation de prix. La sncf n'est qu'une société de service, ce n'est plus un service public. La preuve, on a préféré investir 120 milliards d'euro pour une ligne tgv que d'améliorer le service existant.
a écrit le 29/12/2014 à 1:54 :
impot deguiser pour l'etat
pour nous plumer
a écrit le 28/12/2014 à 23:07 :
"Le gouvernement défend la hausse de 2,6% des tarifs de la SNCF" !
Comme ça la TVA va mieux rentrer en masse dans les caisses !
Coups de balai
a écrit le 28/12/2014 à 22:15 :
Le problème n(est pas l'augmentation de 2,6% ; (1,30 € sur un A/R Paris Marseille en id TGV) mais l'écart entre le prix des billets les moins chers et ceux pratiqués pour les "pigeons" qui n'ont pu programmer leur voyages des mois à l'avance. Les tarifs "plein pot" sont scandaleux pour une prestation (partiellement) de service public.
a écrit le 28/12/2014 à 19:57 :
Tout simplement marre de toutes ces augmentations de tarifs sans augmentation de salaire! Où va tout cet argent sérieusement ? Dans la poche de qui???
La prochaine révolution gronde et des têtes devront tomber
a écrit le 28/12/2014 à 17:30 :
Continuez d’augmenter les prix... Actuellement dès que vous prenez le TGV, il est plus rentable de prendre la voiture en étant seul, alors en augmentant les tarifs c'est sûr que le train va continuer à être compétitif. Sans parlez du nombre d'habitué qui préfère payer l'amende que le ticket pour qui il est plus rentable de payer les quelques amendes que le prix du billet. Mieux vaudrait diminuer le prix de billet de 25% et d'augmenter le prix des amendes de 25% ET surtout de supprimer le prix de la réservation sur TGV... Là le billet deviendrait compétitif et les amende dissuasive...
a écrit le 28/12/2014 à 12:14 :
la baisse du pass navigo pour les banlieusards les plus modestes doit etre compensée par la hausse des autres tarifs.c'est le bon sens meme,je ne comprends pas la polémique ou on s'en prend a la CGT au CE SNCF ou au pape!
Réponse de le 28/12/2014 à 12:42 :
@élu socialiste ALORS POUQUOI tant de tapage conte lres autoroutes mieux gerées Etquand aurez vous le courage de rendre tou tes les aides fiscalisables

pour que nous puissions savoir qui son les vrais pauvres
Réponse de le 28/12/2014 à 16:54 :
Facile pour vous "élu PS" de trouver ça juste. Vous verrez dans quelques moi, vous aurez le loisir de méditer la justesse des choses. Vous bénéficierez du merveilleux paradis social français basé sur le racket de ceux qui bossent dur et sont les vrais locomotives économiques de ce pays. Moi je prône la concurrence. Cela mettra u travail les fonctionnaires de la SNCF et les élus PS...profitez en. Il reste bien peu de temps...
Réponse de le 28/12/2014 à 18:08 :
@élu PS
Le Pape n'a rien à voir dans toutes les conneries faites par les socialos-ecolos-bobos dont vous êtes un très beau spécimen mais il y a plus con, ceux qui votent pour vous si vous en êtes réellement un.
Réponse de le 28/12/2014 à 18:29 :
NE PLUS FAIRE ATTENTION à élu PS, c'est UN TROLL !!!!
Réponse de le 29/12/2014 à 9:37 :
Il ny a pas que des parisiens et des banlieusards, ce sont surtout les habitants de la campagne ou les transports sont déficients qui sont les plus touchés, élu ps vous êtes a jeter
a écrit le 28/12/2014 à 11:13 :
Mais bien sûr le problème ce sont les sociétés privées d'autoroute,
La SCNF et ses bataillons de fonctionnaires cégétiste ne posent aucun problème bien sûr.
a écrit le 28/12/2014 à 10:58 :
inadmissible apres avoir critique la hausse des autoroutes ?,surtout ne nationalisons pas les autoroutes
a écrit le 28/12/2014 à 10:42 :
Les utilisateurs contraints obéissent et payent.
a écrit le 28/12/2014 à 9:24 :
Une seule réaction faisons tout pour ne plus prendre la SNCF, ne plus utiliser la Poste en privilégiant les mail, changer d'opérateur électrique, utiliser au minimum les autoroutes
C'est la seule solution pour réagir aux augmentations de prix excessives
Réponse de le 28/12/2014 à 10:03 :
"popoff" , vous avez raison ! Mais demandez également aux centaines d'entreprises , fournisseurs de la SNCF leur avis ??? Ces grosses entreprises , si critiquables soient-elles assurent de nombreux commandes publiques donc des milliers d'emplois et ce ne sont pas les camions de plus en plus étrangers qui assureront cette relève ... BRAVO LES BONNETS ROUGES !!!
a écrit le 28/12/2014 à 6:55 :
C'est un peu léger comme argumentation. Moi je vous propose la mienne. Le gouvernement est hypocrite, il dit plus d'augmentation d'impôts mais il autorise des augmenta tâtions exorbitantes des tarifs des entreprises publiques , poste 12%, EDF 2,1%, sncf2,5% etc, donc ces entreprises vont augmenter leur bénéfice et de fait payer plus d'impôts à l'état c'est des augmentations d'impôts déguisées. Hollande est vraiment quelqu'un de peu franc et moi je regrette d'avoir voter pour lui
Réponse de le 28/12/2014 à 11:02 :
il y a 2 elections en 2015 : faites le bon choix ; Se tromper UNE fois c'est une erreur. DEUX fois, c'est une FAUTE.
Réponse de le 28/12/2014 à 18:30 :
tout à fait de votre avis!!!
a écrit le 28/12/2014 à 6:54 :
une partie de cette hausse sera redistribuée à la CGT afin de compenser les dépenses de LEPAON
Réponse de le 28/12/2014 à 16:49 :
Mais si vous saviez le nombre de ces beaux messieurs qui font la roue qui ont profité et qui profitent encore du système!
Ah si tous ces faisans, paons et autres oiseaux de ramage pouvaient se transformer en simples corneilles
ah si...AH SI. assis les moutons!!!
a écrit le 28/12/2014 à 6:11 :
5,6% en un an sur les tarifs SNCF , 2 a 5 cts le litre de carburant , tout cela avec une inflation proche de 0% chapeau l'artiste . Décidément que les gouvernements soient de droite ou de gauche les peuples se font avoir . Ils nous prennent simplement pour des gogos . Que cela soit au niveau français ou européen il y en a vraiment marre de ces bandes d'incompétents , menteurs , profiteurs , tricheurs et j'en passe....
a écrit le 28/12/2014 à 5:23 :
Normal que le gouvernement soutienne la hausse ça fait €62M de recette de TVA en plus (en 2013 75% des €32.2Md de CA réalisé en France soit €2.4Md de TVA collectée).
C'est sur c'est pour le bien du peuple cette augmentation ....
Pas de doute le gouvernement n'augmente pas les taxes il s'arrange pour augmenter les recettes "forcées".
a écrit le 27/12/2014 à 23:45 :
h ausse de la fiscalite sur le gazole et l essence hausse indecente des tarifs de la sncf hausses des peages routier hausses des cotisations a des mutuelles tout augmente

mais l inflation est oficielement a 0.39pour cent oiur 2014

elle est ou la verite

ben voila c est le francais moyen qui commence a regler la facture ECOMOUV.
a écrit le 27/12/2014 à 22:53 :
on paye les portiques ECOMOUV . Plus facile que de se faire un bonnet rouge .
a écrit le 27/12/2014 à 22:26 :
à quand la généralisation d'eurolines pour les familles ! le train trop cher pour les familles modestes ne dessert plus toute la France, beaucoup n'ont plus de gare vivante mais une gare musée ...
Réponse de le 28/12/2014 à 10:05 :
IDBus arrive et ce bientôt à la place des trains !!! Après les trains de camions voici venir les trains de bus !
a écrit le 27/12/2014 à 21:21 :
Vive le covoiturage ! Adieu sncf et ses tarifs de bobos parisiens ! Rest in peace sncf de l'elite
a écrit le 27/12/2014 à 21:18 :
Créer une inflation artificielle, soumettre l'idée d'une concurrence qui n'aura d'autre but que de détériorer le service a l'image des pays qui ont privatisé, orienter les fonds européens que la France a verser mais qui ne profiterons pas aux français pour cause de travailleurs détachés qui amélioreront les lignes, voilà entre autre où va l'argent...!
a écrit le 27/12/2014 à 20:46 :
Pas le droit d'augmenter les péages
Par contre ok pour la SNCF
Le point écologique m'échappe !
Pour les économies c'est le moment de revoir les retraites les salaires et autres
Il est évident que c'est un électorat socialiste mais il est temps de faire des réformes
Réponse de le 27/12/2014 à 22:23 :
je ne sais si c'est un électorat socialiste ! mais Sarko les a protégés peut être pour éviter la pagaille, mais ils ont conservé leurs avantages alors qu'on a touché aux fonctionnaires de l'état !!
Réponse de le 27/12/2014 à 22:55 :
Je crois que la durée de travail (en années) a été allongée, ce qui explique la hausse des dépenses de fonctionnement car rester deux ans de plus au boulot provoque une progression dans le salaire (avancement. A savoir si c'est plus la hiérarchie que la base, pour laquelle des non remplacements font que les voies sont moins bien surveillées/réparées).
Réponse de le 28/12/2014 à 6:41 :
Certes sarko a bien allongee la duree de 2 ans pour la passer a 59 ans... Mais pour eviter la pagaille il a augmente leurs retraites de 10%...belle compensation...une honte alors que le regime des retraites est si deficitaires...ce pays est gouverne par les syndicats...
Réponse de le 29/12/2014 à 9:01 :
La France reste un pays de privilèges
Le salarié du prive subit toutes les aberrations de nos gouvernants et pendant ce temps on évite de toucher aux professions qui peuvent nuire pas des grèves
Et je ne parle pas des politiques qui se gavent sur notre dos
a écrit le 27/12/2014 à 20:26 :
La seule manière d'augmenter la qualité du service de la SNCF est de la mettre en concurrence. La concurrence libre et non faussée est seule garante de la vérité des prix et des services associés.
a écrit le 27/12/2014 à 20:13 :
La concurrence pourrait très bien s'intéresser à des destinations comme Chateauroux, Morteau, Lunéville ou Briançon !

Ces destinations sont des TET, Trains d'Equilibre du Territoire, qui sont des trains de service public où l'Etat paye directement l'opérateur.
Ces trains seraient d'excellents exemples pour des opérateurs privés qui proposeraient des services bien plus qualitatifs pour moins cher. Renseignez vous sur les divers rapports sur le coût du km SNCF par rapport à ses confrères européens, et également sur la ligne TER Paimpol-Guingamp-Carhaix, rare ligne à ne pas être exploitée par la SNCF mais par CFTA Transdev. Grâce aux faibles coûts, la ligne peut exister, la SNCF l'aurait certainement fermée sinon.
Malheureusement je crains que l'Etat prefèrera fermer de nombreuses lignes, éventuellement au profit de l'autocar, plutôt que de s'attaquer au monopole de la surpuissante SNCF (qui vient entre temps d'absorber RFF).

Je suis pour l'ouverture de l'autocar, mais j'aimerai qu'avant, on ouvre le système ferroviaire !
Je préfère faire Paris-Briançon en train de nuit plutôt qu'en autocar... je ne dois pas être le seul !
Réponse de le 28/12/2014 à 16:58 :
Il suffit de regarder les horaires de certaines lignes TER pour ne pas vouloir aller bosser en train.
Surtout ne pas bosser à mi temps, vous y passeriez la journée
Désolation territoriale et pollution automobile inutile.
a écrit le 27/12/2014 à 20:02 :
faut defendre la cgt sncf! par contre les autoroutes, les tarifs edf, les tarifs gdf, etc... ca c'est un autre pb, pas vrai
et on ne parle pas des tarifs de telephone, deregules dans la justice pour tous! ( enfin, tant que ft fait tous les investissements pour la 4g pour tous)
si ca servait aux infrastructures, je verrais les choses differemment, mais bon...
a écrit le 27/12/2014 à 19:54 :
Un conseil. Prenez votre Dacia Sandéro pour vos déplacements.
Réponse de le 28/12/2014 à 10:07 :
"Elie Koptaire" ,vous avez raison mais avec de l'emploi Français en moins ! Tous chômeurs demain !
a écrit le 27/12/2014 à 19:19 :
le gouvernement va-t-il défendre le pouvoir d'achat des français qui n’arrête pas de s'appauvrir
et plus jamais je ne voterai
Réponse de le 27/12/2014 à 19:30 :
vous n'êtes pas le seul !
Réponse de le 27/12/2014 à 19:52 :
Vous auriez tord de ne plus voter. Il faut au contraire bourrer les urnes de votes blancs. Vous montreriez ainsi votre désaccord avec les politiques menées par les élus qui se présentent.
Réponse de le 27/12/2014 à 20:04 :
ne dites pas ca!
sous 2 ans vous allez etre tellement ulcere que vous allez voter fn, comme bcp de gens que je connais, et qui n'en peuvent plus ( et qui vont voter fn pour la premiere fois!)
Réponse de le 28/12/2014 à 18:12 :
@Churchill
Oui, moi, pas plus tard qu'à la prochaine (élection pas station de métro)
a écrit le 27/12/2014 à 19:10 :
La SNCF c'est comme EDF. S'ils veulent dégager de l'argent pour investir, qu'ils suppriment les avantages sociaux de leurs salariés. Mais stop aux hausses de tarifs!
Réponse de le 27/12/2014 à 19:29 :
Faut pas rêver! même en période de fêtes !!!
Réponse de le 27/12/2014 à 19:46 :
Et tu penses vraiment que le jour où les cheminots paieront le train,le prix du billet va baisser pour les autres!!!
Réponse de le 28/12/2014 à 9:38 :
Non mais le jour où ils partiront à la retraite comme les autres la SNCF n'aura plus des d'augmenter ses prix. Tu sais combien à coûté le régime de retraite de la SNCF en 3013? 3,4 milliards d'euros de déficits épongés par l'Etat, donc par les contribuables!
a écrit le 27/12/2014 à 19:02 :
vivement que les bus moins chers comme en Allemagne arrivent !!!! peut être qu'alors la sncf cherchera à remplir ses trains plutôt qu'a augmenter ses tarifs ! MARRE DES MONOPOLES
a écrit le 27/12/2014 à 18:59 :
si le service était à la hauteur, l'augmentation pourrait être acceptée et aussi justifiée ! retards, annulation de trains sont trop nombreux en région ile de france ( billets pas remboursés sur un parcours incomplet, obligation de faire demi tour au lieu d'atteindre la destination complète pour rentrer chez soi !) le service est insatisfaisant et les prix excessifs à l'égard du service rendu en banlieue notamment....
a écrit le 27/12/2014 à 18:41 :
c'est bien de défendre, mais moi je n'ai pas d'argent et je ne voyage plus
a écrit le 27/12/2014 à 18:41 :
c'est bien de défendre, mais moi je n'ai pas d'argent et je ne voyage plus
a écrit le 27/12/2014 à 18:36 :
A force d en prendre plein les dents ( de leurs hausses sur tout ), je crois que que je suis devenu ... sans dents.
Réponse de le 28/12/2014 à 18:16 :
Ah bon, pourtant la Sécurité Sociale (SS) rembourse les soins dentaires au top niveau .....lol
a écrit le 27/12/2014 à 18:33 :
la sncf c'est etat et pour le pouvoir achat que defend le ps l'etat ils augmentent les tarifs pour avoir plus impots
ps= povoir d'achat
a écrit le 27/12/2014 à 18:18 :
Le TGV étant devenu un luxe pour une famille il est préférable de voyager en avion devenu bien plus compétitif et plus populaire. Pour ce qui est de l'argument du gouvernement cela ne tient pas pour un citoyen gestionnaire car que l'augmentation soit la TVA ou le prix du billet cela importe peu seul compte la dépense peu importe son affectation. Mais en politique le raisonnement de la gestion ne tient pas preuve d’ailleurs pour la SNCF qui coute aux finances publiques 5 milliards par an pour la retraite des cheminots que le gouvernement approuve car il refuse de mettre ce régime très favorable au même niveau que celui du secteur privé. La SNCF dans sa logique industrielle d’aujourd’hui ne tient plus elle sera dans un avenir proche en faillite par la pression heureusement de Bruxelles qui mettra fin à cette entreprise dans son état actuel plus viable et un fardeau pour la collectivité . Comme la SNCM, ex filiale de la SNCF en son temps, la fin de cette entreprise ferroviaire a sonné.
a écrit le 27/12/2014 à 18:12 :
Curieux, il y a encore peu de temps le gouvernement fustigeait les prestataires des autoroutes pour l'augmentation de 1,97 % demandé. Là, les députés PS ne trouvent rien à y redire. A quand une taxe pour la SNCM autre fleuron de l'Etat qui marche tellement bien.
Réponse de le 27/12/2014 à 18:28 :
+1000
En France l'Etat a tous les droits.
Mon ennemi c'est l'Etat
Réponse de le 27/12/2014 à 19:32 :
quand on pense que ces technocrates touchent des primes grassouillettes de "chauffage", malgré leurs copieux émoluments !
a écrit le 27/12/2014 à 18:04 :
Augmentation de salaires pour les cheminots, services en baisse, trains dégueu, retards en pagaille, gestion de syndicat, TGV hors de prix, gares poubelles, le gouvernement chouchoute ses électeurs avec l'argent des crétins d'usagers, les élections arrivent, il faudra bien trouver du fric quelque part, et quoi de plus facile que de le récupérer sur des campagnes de communication que l'on verra fleurir le temps venu. C'est cela l'économie administrée..
a écrit le 27/12/2014 à 18:02 :
Comment ça les pauvres prennent le train aux frais des plus aisés?
a écrit le 27/12/2014 à 18:01 :
effectivement SNCF va supprimer des postes en 2015/2015 en priorité ceux des personnels nés avant 1961 dont la fonction va disparaitre donc on fait payer tout ceci !!! on se prépare a l ouverture du marché .
a écrit le 27/12/2014 à 17:59 :
voyager en famille avec le train coûte extrêmement cher !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 27/12/2014 à 19:03 :
Vivement les bus comme en allemagne et la concurrence ! FIN DES MONOPOLES -
Réponse de le 27/12/2014 à 19:07 :
Le train c'est bien à un ou deux ! vivement le bus plus économique pour les familles et les jeunes
qui va s'ouvrir aux usagers avec la fin du monopole de la sncf ; des transports plus près de chez soi aussi et généralisation d'eurolines !!
a écrit le 27/12/2014 à 17:46 :
vivement que la concurrence arrive !
Réponse de le 27/12/2014 à 18:36 :
Seriez vous né avant hier? Ces dernières décenies ont prouvé que la vraie concurence et faussée ( voir la téléphonie) Quand aux autoroutes ont-elles été privatisé pour crééer une concurence quelconque ou enrichir des amis? Pensez par vous même
a écrit le 27/12/2014 à 17:13 :
si la SNCF commençait par adopter la retraite à 62 ans comme tout le monde , ça ferait des sacrées économies et ça permettrait d'éviter ces augmentations de tarifs
Réponse de le 28/12/2014 à 7:48 :
c est deja fait pour le personnel"non roulant" a partir des cheminots qui sont ne en 1966.
a écrit le 27/12/2014 à 17:12 :
Le service des grèves sera lui aussi augmenté de 2.6% ,non merci je continuerai à ne pas acheter de billet
a écrit le 27/12/2014 à 17:09 :
Toujours la même rengaine, la justification sociale à toute hausse de tarif: les plus aisés (?) payeront plus pour que des modestes (?) pourront plus en profiter. Idem pour l'impôt, les cotisations, les taxes locales, l'EDF, la crèche, et que sais-je encore... Cela s'appelle la redistribution, OK, mais quand ça devient un matraquage systématique, une solidarité contrainte, et qu'au bout du compte on finit par décourager le travail, ça ne veut plus rien dire. Socialisme = partage de la pauvreté, pas de la richesse!
a écrit le 27/12/2014 à 17:03 :
Le train est devenu trop cher. C'est devenu un luxe de le prendre... Du pain béni pour Blablacar
a écrit le 27/12/2014 à 16:57 :
Moi je peux ajouter que le wc dans le TGV il faut nettement mieux être le premier à s'y rendre que le dernier.
Réponse de le 27/12/2014 à 18:01 :
Il est bien connu qu'on laisse plus souvent une trace dans les toilettes que dans l'histoire.
a écrit le 27/12/2014 à 16:35 :
Bon, si c'est l'État (c'est-à-dire des gens qui n'ont jamais mis les pieds dans une entreprise) qui gère, cela va être facile: hausse des taxes et tarifs régulièrement :-)
Réponse de le 27/12/2014 à 17:04 :
un coup de "bingo" tout va bien !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/12/2014 à 16:34 :
cette hausse est nettement supérieur à l'inflation !!!!!!!!!!!!!!!!!!
a écrit le 27/12/2014 à 16:31 :
"Les prix [...] des cartes de réduction notamment restent donc inchangés."
Sauf que les prix réduits grâce à ces cartes de réductions se calculent à partir du plein tarif. Donc les prix réduits augmenteront aussi de paire avec la hausse du plein tarif !
a écrit le 27/12/2014 à 16:31 :
Ben voyons, faut bien que quelqu'un casque les 60millions pour les rescapés, braves gens
a écrit le 27/12/2014 à 16:28 :
L'autre solution dont le gouvernement ne veut surtout pas parler, est de faire travailler les employés de la SNCF autant que la moyenne des français et d'aligner les droits à la retraite également sur les employés du privé. Il y a là un réservoir d'économies considérable tel que le prix des billets pourrait en être baissé. Il suffit de le vouloir. Impensable actuellement avec un pouvoir faible.
a écrit le 27/12/2014 à 16:16 :
ils feraient mieux de virer une partie de leurs effectifs plutôt que d'augmenter les prix. Mon beau-frère travaille à la maintenance SNCF où il me dit qu'ils sont environ 1 sur 4 à bosser....
Réponse de le 27/12/2014 à 16:38 :
La rengaine habituelle. A part fafa qui bien sur est un travailleur acharné, on se demande qui travail dans ce pays.
Réponse de le 27/12/2014 à 18:44 :
Fafa a raison, j'entends régulièrement ce genre de chose et même de la bouche d'agent SNCF qui sont souvent révolté par certain de leur collègue peu scrupuleux. A la maintenance, ils ne se foulent pas c'est une certitude ! Quant on sait qu'il sont augmenter de 50 Euros par an, je trouve ça choquant qu'on augmente le prix nos billets, c'est du vol pour ne pas dire du racket ! Mon pouvoir d’achat ne cesse de décroître ! Vivement l'ouverture à la concurrence que la SNCF fasse faillite et qu'on n'en parle plus !
a écrit le 27/12/2014 à 16:11 :
La hausse des tarifs de 2,6% de la SNCF au 1er janvier : condition indispensable pour améliorer la...désaffection des citoyens pour le train au profit du transport routier. Socialo-écolo bravo !
Réponse de le 28/12/2014 à 7:38 :
Commentaire des plus sensé...Bravo !
a écrit le 27/12/2014 à 16:03 :
Quelle qualité de services ? Les retards sont la règle, les rames sont souvent sales et mal entretenues (sièges défectueux, wc insalubres,...), les tarifs hors de propos, les grèves répétées, etc... De quoi parlent ils ? Il fait impérativement mettre de la concurrence. Ils s'y adapteront vous verrez nos cégétistes... Ils se mettront à travailler. Comme tout le monde et comme il se doit.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :