Capgemini, TF1, Groupama, Essilor... Les résultats annuels du jour

Retrouvez l'essentiel des publications financières de ce jeudi 19 février. La plupart des résultats publiés ce matin sont de bonne facture.
Essilor affiche des résultats en hausse et mise sur l'Amérique du Nord pour dynamiser son exercice 2015.
Essilor affiche des résultats en hausse et mise sur l'Amérique du Nord pour dynamiser son exercice 2015. (Crédits : reuters.com)

Publié le 19/02/2015 à 08:13. Mis à jour le 19/02/2015 à 19:05.

Schneider Electric en hausse malgré les effets de change

Le spécialiste des équipements électriques et services à l'énergie a annoncé un bénéfice net en hausse de 2,8% à 1,941 milliards d'euros. Le chiffre d'affaires a augmenté de 6,6% à 24,9 milliards d'euros.

Le groupe prévoit pour 2015 "une croissance modérée à un chiffre" en organique et marge d'exploitation ajustée comprise entre 14 et 14,5%, "dans l'hypothèse qu'il n'y ait pas d'effet devise défavorable".

Les profits de TF1 gonflés par la cession d'Eurosport

TF1 a annoncé jeudi anticiper une stabilisation du marché publicitaire français de la télévision à la faveur d'une conjoncture macroéconomique plus favorable, et prévoit un dividende exceptionnel et des rachats d'actions après la cession d'Eurosport.

Le groupe de télévision a enregistré en 2014 un chiffre d'affaires de 2,09 milliards d'euros, en progression de 0,8% malgré la baisse de 1,2% de ses recettes publicitaires dans un marché toujours en repli en France.

Son résultat opérationnel a en revanche dégringolé de 20,6% à 116,5 millions avec le coût élevé des droits de retransmission de la Coupe du monde de football, tandis que son résultat net part du groupe a fortement progressé à 412,7 millions contre 137 millions en 2013 grâce à la plus-value réalisée sur la cession du contrôle d'Eurosport à Discovery Communications.

Essilor porté par les Etats-Unis

Le numéro un mondial des verres ophtalmiques Essilor, soutenu notamment par le dynamisme des Etats-Unis, anticipe une nouvelle année de forte croissance, après avoir atteint l'an dernier ses objectifs d'augmentation des ventes et de marge opérationnelle.

Le bénéfice net du groupe, porté par sa stratégie d'élargissement de son champ d'activité, est passé de 603 millions d'euros en 2013 à 642 millions l'an dernier, a précisé jeudi le groupe dans un communiqué.

Le chiffre d'affaires a bondi de 12% à 5,6 milliards d'euros. Hors effets de change, la croissance atteint 13,4%, soit légèrement mieux que l'objectif de 13% que le groupe avait relevé fin août. La marge opérationnelle courante s'est élevée à 18,6%, "son plus haut niveau historique", objectif qu'il s'était également fixé l'été dernier.

CNP Assurances en forte progression

CNP Assurances a annoncé jeudi avoir dégagé en 2014 un bénéfice net en hausse de 4,8% à 1,08 milliard d'euros. L'assureur français indique dans un communiqué que son chiffre d'affaires a progressé l'an dernier de 11,3% à 30,8 milliards d'euros.

Le groupe prévoit de verser à ses actionnaires un dividende en numéraire de 0,77 euro par action au titre de 2014.

Technicolor: bénéfices en hausse, un plan stratégique et un dividende

En 2014, la société a dégagé un Ebitda ajusté de 550 millions et résultat net positif de 128 millions, à comparer à une perte de 92 millions lors de l'exercice précédent. Son flux de trésorerie disponible a été porté de 153 à 230 millions.

Technicolor a également annoncé jeudi le lancement d'un nouveau plan stratégique à horizon 2020, qui vise à renforcer la présence du groupe dans les services dédiés aux médias et au divertissement après avoir assaini sa situation financière et renoué avec un résultat net positif l'an dernier.

Le groupe français prévoit également de verser un dividende à ses actionnaires d'un montant de 5 centimes d'euro par action après avoir atteint les objectifs qu'il s'était fixé dans le cadre de son précédent plan Amplify.

Le bénéfice de Gecina baisse fortement

Gecina, deuxième foncière immobilière française, a enregistré un bénéfice net part du groupe en baisse de 10,4% en 2014, et des revenus locatifs bruts en baisse de 3%, selon le communiqué de résultats publié jeudi.

Le résultat net récurrent, qui exclut les éléments les plus volatils, est quant à lui en hausse de 1,8%, conformément aux anticipations du groupe qui avait annoncé une "progression" de ce chiffre sur l'année.

Capgemini affiche d'ambitieux objectifs pour 2015

Capgemini a annoncé jeudi espérer une accélération de sa croissance en 2015 sur la base d'une hausse de ses prises de commandes et compte encore améliorer sa marge opérationnelle, notamment grâce au dynamisme de l'Amérique du Nord.

Le numéro un européen des services informatiques précise dans un communiqué viser une marge opérationnelle comprise entre 9,5% et 9,8%, après l'avoir améliorée de 0,7 point à 9,2% en 2014, au-dessus de son objectif qui était compris entre 8,8% et 9,0%.

Le groupe anticipe également une croissance organique de 3% à 5% cette année, espérant ainsi dépasser le rythme de 3,4% de 2014, à 10,573 milliards d'euros, avec une accélération en fin d'année, tandis que ses prises de commandes ont progressé de 13%.

Le bénéfice net de Groupama chute de 9%

L'assureur mutualiste Groupama a dégagé un bénéfice net de 257 millions d'euros, en baisse de 9% à cause de moindres plus-values, a-t-il indiqué jeudi dans un communiqué.

Le bénéfice opérationnel a en revanche bondi l'an dernier, ressortant à 129 millions d'euros, contre 10 millions d'euros un an auparavant.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 19/02/2015 à 20:50
Signaler
Groupama ? Vaut mieux pas avoir de l'assurance-vie chez eux !

à écrit le 19/02/2015 à 15:10
Signaler
Schneider et Essilor dans deux segments différents nous montrent ce qu'il faut faire pour progresser, malheureusement ils ne sont pas souvent imités. CNP patine vers l'arrière depuis 10 ans, Groupama ferait bien de se vendre au précédent pour éviter ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.