Capital-investissement : Axa n'est plus majoritaire dans Axa Private Equity

 |   |  396  mots
Il aura fallu près de deux longues années pour que cette cession se concrétise. L'assureur français Axa a finalisé ce week-end la vente de sa société de capital-investissement, Axa Private Equity.
Il aura fallu près de deux longues années pour que cette cession se concrétise. L'assureur français Axa a finalisé ce week-end la vente de sa société de capital-investissement, Axa Private Equity. (Crédits : Reuters)
Le groupe d'assurances français a fortement réduit sa participation dans AXA Private Equity, la plus grande société de capital-investissement française. Cetté opération met fin à un processus démarré il y a près de deux ans et ralenti par la conjoncture économique et le tassement du secteur du capital-investissement.

Il aura fallu près de deux longues années pour que cette cession se concrétise. L'assureur français Axa a finalisé ce week-end la vente de sa société de capital-investissement, Axa Private Equity (Axa PE), selon les informations du Financial Times.

Le groupe d'assurances français va ainsi réduire sa participation de 95,80% à 21%, (contre 27% annoncé au mois de mars), notamment au profit du personnel de la société. Les salariés et de l'équipe de direction en détiendront 46%, a ainsi précisé la présidente du directoire d'Axa Private Equity, Dominique Senequier, qui possèdera, elle, 10% de la société. 

Enfin, Assurances du Crédit Mutuel et des investisseurs français sont eux respectivement montés à 13% et 20% du capital de la société.

Relations maintenues avec Axa au moins jusqu'en 2018

Au mois de mars, l'assureur français avait annoncé un accord valorisant Axa PE à 510 millions d'euros, comprenant le versement de 150 millions d'euros en fonction des futurs résultats de l'entreprise et de sa participation finale dans le fonds de capital-investissement.

Cependant, cette opération ne sonne pas comme la fin pure et simple des relations entre Axa et Axa PE puisque le groupe d'assurance a annoncé qu'il investirait près de 5 milliards d'euros dans le fonds d'ici à fin 2018.

KKR, Caisse des dépôts, Eurazeo : tous les premiers prétendants ont renoncé

Lorsque les tractations ont commencé il y a deux ans, Axa PE n'était alors valorisée qu'entre 250 et 300 millions d'euros et de nombreux prétendants lorgnaient sur la société de capital-investissement : KKR, Eurazeo, TPG, la Caisse des dépôts...

Mais la conjoncture économique et le tassement du secteur du capital-investissement ont découragé successivement tous les repreneurs potentiels de la plus grande société de capital-investissement française avec 28 milliards de dollars d'actifs gérés à l'époque, (contre 31 milliards en mai 2013).

Du Club Med à Versace

Il y a quelques mois, Axa Private Equity avait fait parler d'elle en lançant une offre publique d'achat (OPA), aux côtés du groupe chinois Fosun, sur le Club Med. Par ailleurs, la société de capital-investissement serait actuellement en lice concernant la nouvelle ouverture de capital de Versace.

A lire aussi :

>> Axa Private Equity, un repreneur français aux ambitions mondiales pour le Club Med

>> Rachat d'Axa Private Equity : trois fonds en lice

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :