Jean Lemierre remplace Baudoin Prot à la tête de BNP Paribas

Comme cela avait été annoncé le 26 septembre, Jean Lemierre a été officiellement nommé président du conseil d'administration de la première banque française lundi 1er décembre.
Jean Lemierre, entré au poste de conseiller du président de BNP Paribas en 2008, a passé l'essentiel de sa carrière dans la haute fonction publique.
Jean Lemierre, entré au poste de conseiller du président de BNP Paribas en 2008, a passé l'essentiel de sa carrière dans la haute fonction publique. (Crédits : reuters.com)

C'est désormais officiel. Jean Lemierre a été nommé président du conseil d'administration de BNP Paribas lundi 1er décembre, en remplacement de Baudouin Prot, selon un communiqué publié par la banque.

Entré chez BNP Paribas en 2008

Cette prise de poste avait été annoncée le 26 septembre, lorsque son prédécesseur avait indiqué avoir pris la décision de quitter ses fonctions. Jean Lemierre, entré au poste de conseiller du président de BNP Paribas en 2008, a passé l'essentiel de sa carrière dans la haute fonction publique.

Il s'est illustré récemment pour avoir négocié avec les autorités américaines l'accord dans le cadre duquel la banque française a notamment dû plaider coupable d'avoir enfreint des embargos économiques des États-Unis et payer une amende record de 6,6 milliards d'euros.

Pour aller plus loin : Comment BNP Paribas va tenter de tirer les leçons de son amende record

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 02/12/2014 à 17:15
Signaler
Est-ce raisonnable de mettre un haut fonctionnaire à la tête de notre plus grande banque (cf CL, Dexia...) ?

à écrit le 01/12/2014 à 22:28
Signaler
on ne change pas une équipe qui gagne. les deux ont fait l'ENA. Même promotion. Les deux ont fait l'inspection des finances. Bref. copain, cooptation, compromission.

à écrit le 01/12/2014 à 21:05
Signaler
Bon débarras ! Et merci de lui dire de rendre tous des bonus (variable) qu'il a reçu pour les années concernées par cette magnifique amende! Il était le patron il est donc responsable. Et en plus les résultats ne sont pas là.... Donc pas de raison d...

le 02/12/2014 à 1:08
Signaler
Regardez un peu ce qui a été fait depuis la privatisation... Cela devrait être donné en exemple pour la France, au lieu de favoriser la médiocrité.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.