AXA tourne la page de la crise du Covid

Le groupe d’assurance retrouve le chemin de la croissance et de la profitabilité, notamment pour sa filiale AXA XL, spécialisée dans les grands risques. Son chiffre d’affaires retrouve presque son niveau d’avant la pandémie et le groupe estime être en capacité d’atteindre tous les objectifs de son plan stratégique 2020-2023.

2 mn

Le groupe AXA parvient presque à retrouver son niveau de chiffre d'affaires avant la crise sanitaire.
Le groupe AXA parvient presque à retrouver son niveau de chiffre d'affaires avant la crise sanitaire. (Crédits : STEPHANE MAHE)

« AXA va très bien et le groupe a réussi sa transformation » : le directeur général, Thomas Buberl, ne cache pas sa satisfaction lors de la publication des résultats 2021. Ces résultats tournent à la fois la page de la pandémie et traduisent le retour à la profitabilité de sa filiale AXA XL, spécialisée dans les grands risques, acquise en 2018 et point d'orgue de la stratégie du groupe de « désensibilisation » au risque financer par un recentrage sur l'assurance dommages, la santé et la prévoyance.

Le groupe retrouve le chemin de la croissance, avec un chiffre d'affaires en hausse de 6% à 100 milliards d'euros, porté par tous les métiers du groupe : l'assurance dommages (+3% à 49 milliards d'euros), l'assurance-vie et épargne (+9% à 33 milliards), la santé (+5% à 15,5 milliards) et la gestion d'actifs (+20% à 1,5 milliard). Toutefois, l'activité n'a pas encore retrouvé ses niveaux d'avant crise (104 milliards d'euros).

Le résultat net est en forte hausse à 7,3 milliards (+130%) et un ratio de solvabilité élevé de 217% permet au groupe de proposer un dividende par action de 1,56 euro, soit un taux de distribution du résultat aux actionnaires de 58%. L'assureur a également annoncé un nouveau programme de rachat d'actions de 500 millions d'euros, à la suite du précédent programme d'un montant de 1,7 milliard qui vient de se terminer.

1,2 milliard de résultat opérationnel pour AXA XL

Tous les marchés ont contribué au résultat opérationnel de 6,2 milliards d'euros mais « le fait notable de cet exercice », comme le précise Thomas Buberl, reste la contribution d'AXA XL, « aussi importante que nos activités en Asie », soit 1,2 milliard d'euros, contre une perte de 1,4 milliard l'an passé.

La filiale a profité du cycle haussier des tarifs de l'assurance dommages sur les grands risques pour redresser des ratios techniques. De son côté, AXA France, leader en France de l'assurance dommages des entreprises, reste également l'un des piliers du groupe avec un résultat opérationnel de 1,8 milliard d'euros. Enfin, la filiale de gestion d'actifs, AXA IM, annonce un bénéfice opérationnel en hausse de 25% à 348 millions d'euros, grâce à une excellente collecte et une maîtrise de ses coûts.

« Nous sommes très confiants d'atteindre les objectifs de notre plan stratégique à 2023 et bien positionnés pour délivrer une croissance moyenne annuelle du résultat en haut de notre fourchette cible de 3% à 7%, entre 2020 et 2023 », souligne le dirigeant.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.