BNP Paribas mise sur l'Allemagne

 |   |  417  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : BLOOMBERG NEWS)
Dans un entretien à La Tribune, le patron de la filiale allemande affirme que la banque française peut profiter de la croissance outre-Rhin. Il entend doubler ses revenus dans les cinq prochaines années après les avoir triplés en dix ans.

BNP Paribas affiche ses ambitions en Allemagne. Dans un entretien accordé à La Tribune, Joachim von Schorlemer, président de la filiale de la banque française outre-Rhin, avance l'objectif  "raisonnable" de pouvoir "doubler encore ses revenus dans les cinq prochaines années après les avoir triplés en dix ans. Nous souhaitons grandir avec nos clients actuels, avec de nouveaux clients, mais aussi avec nos partenaires institutionnels", résume Joachim von Schorlemer.

Pour BNP Paribas en Allemagne, l'année 2010 a été un tournant. "Nous avons débuté sur le marché allemand par une prestation de banque de financement vers les grandes entreprises. Voici quatre ans, nous avons ouvert notre offre à une centaine d'entreprises, mais aujourd'hui, nous voulons encore élargir notre spectre de clients", s'explique le dirigeant. La démarche, construite dans le cadre de la stratégie paneuropéenne de BNP Paribas et renforcée par l'intégration des structures de Fortis en Allemagne, consiste à accroître la proximité par la mise en place de "centres d'affaires" dans cinq villes allemandes : Francfort, Hambourg, Cologne, Stuttgart et Munich.

Dans ces centres, l'ensemble des prestations de financement de la banque française est disponible. Le déploiement sera achevé au premier trimestre 2011. Qui seront les clients visés par cette stratégie plus ouverte ? Joachim von Schorlemer se veut "pragmatique" : "Nous visons les entreprises de plus d'un milliard d'euros de chiffres d'affaires, mais un client qui réalise 500 millions d'euros de chiffre d'affaires et qui est orienté vers l'exportation avec un bon modèle nous intéressera également", affirme-t-il. En revanche, la banque française n'entend pas aller ferrailler sur le terrain du petit Mittelstand, autrement dit des entreprises plus petites souvent très attachées à leur banque locale du réseau des caisses d'épargne ou des mutualistes.

L'actuelle forte croissance de l'économie allemande offre des chances que BNP Paribas entend saisir. "Nous disposons de l'ensemble des produits pour accompagner les entreprises allemandes sur leurs nouveaux marchés d'exportation", rappelle Joachim von Schorlemer qui estime, par ailleurs, que l'image de BNP Paribas en Allemagne profite de sa bonne notation par les agences.

Aujourd'hui, la banque française est présente dans tous les secteurs bancaires, sauf dans la banque de détail. Un secteur où elle ne compte d'ailleurs pas s'installer pour le moment. BNP Paribas est cependant présente dans le courtage en ligne pour les particuliers avec Cortal Consors. La stratégie de la banque française outre-Rhin se veut donc ambitieuse, mais prudente.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/12/2010 à 9:28 :
BNP veut financer une centrale nucléaire avec des normes pré-Tchernobyl au Brésil et deux EPR en inde sur une faille sismique... IRRESPONSABLE. Plus d'infos ouvavotreargent.com

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :