Le Pen et le FN vont porter plainte contre Société Générale et HSBC

 |   |  518  mots
Le FN se trouve dans une mauvaise posture financière, lourdement endetté après la campagne présidentielle et les résultats décevants aux législatives.
Le FN se trouve dans une mauvaise posture financière, lourdement endetté après la campagne présidentielle et les résultats décevants aux législatives. (Crédits : Benoit Tessier)
Marine Le Pen a annoncé mercredi le dépôt de plaintes pour "discrimination" contre la Société Générale, qui a demandé au Front national de clôturer ses comptes, et contre HSBC, dont la présidente du parti d'extrême droite se dit "chassée" et où elle a eu pendant 25 ans un compte personnel.

Prié par la Soc Gen de clôturer ses comptes, le FN compte répliquer. Marine Le Pen a dénoncé mercredi "une tentative d'étouffement" du Front national après la décision de la Société générale, une mesure prise également à l'encontre de la présidente du FN par la banque HSBC .

"Nous déposerons évidemment plainte tant au nom du Front national contre la Société Générale et sa filiale qu'à titre personnel je le ferai contre la HSBC", a -t-elle déclaré lors d'une conférence de presse, évoquant une "fatwa bancaire" à l'encontre du FN.

Le FN va déposer plainte pour discrimination contre la Société générale. Marine Le Pen le fera à titre personnel contre HSBC. La député a précisé que la banque HSBC, "sans aucune justification", lui avait annoncé par ailleurs mercredi matin la fermeture de son compte personnel datant de 25 ans. Les motifs invoqués : "Pas assez d'informations sur moi", "manque d'information sur l'origine des fonds qui arrivaient sur mon compte personnel". "Personne ne nous a jamais saisi d'aucune inquiétude" sur les comptes du FN ou personnels des responsables du parti, a-t-elle dit.

Contactée par La Tribune, la Société générale a répondu dans un communiqué que "les décisions du groupe Société Générale en matière d'ouverture et fermeture de compte sont de nature exclusivement bancaire dans le respect des exigences réglementaires, et donc sans aucune considération politique".

"Impunité" des "oligarchies financières"

"Il semble que les oligarchies financières qui se sentent protégées, voire encouragées par une sorte d'impunité, soient donc tentées d'intervenir de plus en plus dans le cours de la démocratie en France", a poursuivi la dirigeante du Front national.

Elle a notamment cité le cas de Bernard Arnault, propriétaire du groupe de luxe LVMH, qui, selon Le Canard enchaîné, aurait sanctionné Le Monde pour ses publications sur les "Paradise papers", données sur les pratiques d'évasion fiscale dans le monde, en retirant du quotidien les publicités du groupe jusqu'à fin 2017

"La vraie question, c'est est-ce que les opposants vont être réduits à un exil bancaire?", s'est interrogée Marine Le Pen. "Est-il acceptable qu'une banque puisse décider qui a le droit d'exercer sa liberté d'expression en France?"

La dirigeante a précisé avoir saisi Emmanuel Macron des problèmes bancaires du parti mardi lors de son entrevue à l'Elysée avec le chef de l'Etat. Le FN se trouve dans une mauvaise posture financière, lourdement endetté après la campagne présidentielle et les résultats décevants aux législatives. En juin dernier, Marine Le Pen avait annoncé le lancement d'un "emprunt patriotique" à 3% pour "demander" aux électeurs de "financer" la campagne législative du parti. La seule présidentielle a représenté une dépense de 12,5 millions d'euros pour le parti. L'État doit lui rembourser intégralement cette somme, mais seulement à l'issue de l'examen et de la validation des comptes de campagne.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/11/2017 à 10:21 :
Yen a un peu marre de cette protection tacite permanente du FN dans les médias, avez vous peur de leurs soldats du net bon sang ?!

""Impunité" des "oligarchies financières""

Critiquer la gauche sous toutes ses formes il n'y a pas de problème, pour critiquer la droite et l'extrême droite il faudrait sans arrêt prendre des gants ce qui ne fait que confirmer mon commentaire que vous n'avez pas validé, la famille Le Pen est aussi une oligarchie et l'extrême droite est financée par une oligarchie concurrente de celle au pouvoir.

Donc oui le FN est un parti politique d'imposteurs, et ce n'est pas leur volonté de rester au sein de l'UE depuis que celle-ci leur donne des millions par an qui me contredira, comme tous les autres partis politiques.

La pensée binaire comme quoi il faudrait être dans un camp pour critiquer un autre camp est sémantiquement intolérable c'est seulement de la fabrique à opinion.

"Duplicité économique du Front national" https://www.monde-diplomatique.fr/2017/05/LAMBERT/57493 (gratuit)

Mais qu'est-ce qui vous plait autant dans ce parti bon sang !? Vous avez peur que les gens les voient et se mettent à voter pour mélenchon ? Vous préférez le racisme naturel des le pen ?
a écrit le 23/11/2017 à 9:49 :
désoler le crédit Agricole ma fait la même chose pour un virement sans mon autorisation il mont virer ( 45 an client) de bon client ils ont tout les droits
a écrit le 23/11/2017 à 7:28 :
Je ne suis pas partisan du FN mais j'estime que s'il s'agit bien d'une discrimination politico-financière la réponse doit être cinglante et sans pitié aucune.
Derrière la décision d'exclure unilatéralement des hommes, des femmes et un parti d'établissements financiers il y a nécessairement un ou plusieurs personnes qui ont mûrement réfléchi à la question et franchi le pas de cette ségrégation. Il est tout aussi fortement probable que ce ne soit pas uniquement le fait d'argentiers.

Sauf à savoir de manière certaine et irréfutable qu'il y a matière à argent sale, même dans le monde de la finance, qui peut s'arroger le droit de s'immiscer dans les dépenses et recettes d'un individu ou d'une entreprise ? Quel est celui qui a demandé et obtenu l'agrément obligatoire de l'Etat pour exercer et serait en droit de refuser un service que la loi a rendu obligatoire ?
Aujourd'hui les victimes sont le Front National et sa représentante, peut être même plusieurs de ses représentants.

A qui le tour demain ?

Cette décision est un monstrueux exemple du pouvoir dont veulent se saisir certains financiers dont HSBC et Société Générale.

Y compris pour moi-même dans tous les événement de la vie courante, j'ai toujours été partisan d'une honnêteté intransigeante et de transparence lumineuse. C'est le gage d'une conduite irréprochable.

Alors il faut que ces individus qui se vêtissent d'ombre et d'anonymat soient clairement identifiés et exhibés à tous. Les montrer à poil en public refroidira très certainement les velléités de ceux qui seraient tentés de suivre l'exemple.
C'est l'impunité et l'anonymat qui les ont largement aidé à appliquer cette ignominie.

Outre les poursuites civiles et pénales, l'arsenal judiciaire n'inclut peut être pas la déchéance personnelle des droit civiques et l'interdiction d'exercer à vie pour de tels faits. J'estime quant à moi que c'est ce que méritent des voyous en col blanc.
Une chose est sûre, HSBC et Société Générale doivent être désertés sans hésitation par le plus grand nombre et ne doivent plus avoir aucune aide ni facilité de l'Etat.
a écrit le 23/11/2017 à 5:25 :
Ça va lui retourner dans la figure à le pen, la banque ou les banques ne sont pas idiotes. Elles respecte les délais et les procédures, si elles demandent de clôturer le compte c'est qu'elles ont de bonnes raisons de le faire et ... elles devront être exposées devant le tribunal donc rendues publiques. Ce qui n'est pas le cas aujourd'hui. Je pense que la mère le pen n'aura pas imbécilité de poursuivre la procédure, elle a utilisé son pouvoir de nuisance
Réponse de le 23/11/2017 à 8:18 :
Il paraît que l'argent n'a pas été versé aux partis, les comptes de campagne n'étant pas encore approuvés.. donc les comptes du FN sont probablement dans le rouge. Sans parler aussi des emprunts faits auprès de banques russes, qui posent problème vis-à-vis de la législation (la Russie est sous embargo). Les banques privées n'ont pas vocation à financer les partis.
Réponse de le 23/11/2017 à 10:11 :
Quand on sait " les affaires " auxquelles sont mêlées les banques, sauvées parfois par l'argent public, quand on connait les nombreuses casseroles de SG, cette décision apparait purement d'ordre politique. Et ça ne contribue pas à redorer leur image ! L'ancien employé de la banque Rothschild doit bien avoir sa petite idée ...
a écrit le 23/11/2017 à 4:36 :
Les francais et la theorie des complots. Une banque peut cloturer un compte sans explications aucunes.
Réponse de le 23/11/2017 à 5:26 :
c'est faux, si par exemple vous avez une autorisation de découvert utilisé pour tout ou partie, elle ne peut cloturer du jour au lendemain
a écrit le 22/11/2017 à 23:59 :
Développons ensemble l'esprit d'équipe : j'ai vidé et clos mes comptes bancaires SG en soutien à Marine Lepen et au Front National !
Vive l'argent liquide et abrogeons les limitations sur des transactions en espèce imposées par les oligarques Hollande, Macron et Sapin !
a écrit le 22/11/2017 à 19:29 :
Entre chiens et loups quand tombe la nuit.
a écrit le 22/11/2017 à 18:49 :
À citoyen blasé
Dis donc , elle utilise ton expression fétiche « d oligarchie »
Vous avez des points communs ? Ou est ce simplement un hasard ?
a écrit le 22/11/2017 à 18:05 :
Je ne suis pas FN du tout , mais pour avoir vécu la meme chose avec la BNP après 47 ans de clientèle je soutiens FN dans leur combat .
Marre de ces banques qui se croient tout permis .
Réponse de le 22/11/2017 à 18:50 :
Reviens Léon....y a les mêmes à là maison.
a écrit le 22/11/2017 à 14:25 :
Etonnant qu'un établissement financier qui détient les comptes du FN dans ses livres depuis 25 ans demande la clôture des comptes.
Je ne serai pas étonné que la directive vienne de haut, voire de très haut, très très haut, vous savez, celui qui copine avec les banquiers....Nan, croyez pas?
On peut virer des clients pour malversations, terrorisme, escroquerie, trafic de drogue et j'en passe, mais je n'avais pas encore vu "viré pour appartenance politique". parce qu'il ne faut pas prendre les français pour des bisounours, c'est uniquement ce motif qui motive cet établissement financier , faut peut-être aussi virer la SG du paysage bancaire Nan ? Parce que vu leurs scandales financiers,ils sont peut-être mal placés pour virer leur client.
Réponse de le 22/11/2017 à 15:23 :
Légalement toute banque peut clôturer votre compte sans avoir à en justifier la raison. Elle doit seulement respecter les formes et vous adresser un préavis par LR AR deux mois avant la date de clôture effective. Point barre.
Le reste c'est du brassage d'air.

Pour ma part, je considère que la situation financière et morale de la SG ne peut que s'assainir avec le départ d'un client qui allie comptabilité obscure, endettement chronique, refus de payer ses dettes, ennuis fiscaux à répétition et ennuis judiciaires susceptibles d'entrainer de très lourdes amendes. Si vous souhaitez faire entrer la clique du FN dans votre banque, n’hésitez pas à en parler avec votre conseiller !

Après, faites ce que vous voulez. Moi je n'ai pas de compte à la SG et je sais pourquoi.
Réponse de le 22/11/2017 à 18:07 :
Oui NAN , la BNP m' a fait ça en mai 2017 Mais fin novembre 2017 le compte est toujours ouvert et actif . ALORS ???
a écrit le 22/11/2017 à 13:30 :
Le FN va évidemment perdre son procès contre la SG... si la procédure va jusque là.
Il n'est même pas sûr que le tribunal juge la plainte recevable, plainte qui n'est toujours pas déposée alors que ca fait 6 mois que le FN est au courant de la décision de fermeture.

Tout ce qu'un tribunal peut décider c'est de faire exercer le droit légal à un compte bancaire (article L312-1 du Code Monétaire et Financier (CMF).

A savoir que la banque de France quand elle sera saisie (et il n'est même pas besoin de passer par un juge) désignera d'office un établissement qui se trouvera alors obligé dans les 3 jours d'héberger les comptes du FN et/ou de MLP et de leur fournir un certain nombre de services.

Mais comme il se trouve que le FN a retrouvé une banque... ca n'a plus lieu d'être.

Beaucoup de bruit pour rien... du bluff, de l'air brassé pour faire oublier le naufrage de la maison Lepen et se faire victimiser. Sauf qu'on n'a pas vraiment envie de les plaindre.

Mr Poutou, par exemple, qui n'est soupçonnable ni de macrolâtrie, ni de collusion avec la finance, n'a eu aucun mal à obtenir un prêt bancaire pour la présidentielle.
Sauf que Mr Poutou a des revenus certes modestes transparents, sa situation financière personnelle et familiale est saine, il n'a pas d'ennui avec le fisc,il n'a jamais laissé de dettes impayées et a demandé un prêt d'un montant tout a fait raisonnable. Tout ceci est vérifiable et figure dans les déclarations des candidats et dans les documents publiés par la commission des comptes de campagne.

Est ce vraiment le cas du FN et de Mme Lepen?
Réponse de le 22/11/2017 à 18:09 :
Que d'érudition . Expliquez nous donc pourquoi TAPIE avait un compte bancaire .

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :