Bitcoin : Peter Thiel (PayPal) a investi des centaines de millions de dollars

 |   |  341  mots
Le milliardaire Peter Thiel ferait partie des gros investisseurs en bitcoin. Environ 1.000 détenteurs posséderaient 40% du marché.
Le milliardaire Peter Thiel ferait partie des gros investisseurs en bitcoin. Environ 1.000 détenteurs posséderaient 40% du marché. (Crédits : Gary Cameron)
Le milliardaire américain, connu pour ses convictions libertariennes, aurait parié gros sur la monnaie virtuelle à l'envolée fulgurante, selon le Wall Street Journal. La nouvelle a fait rebondir le cours du bitcoin.

Qui encaisse les gains de la spectaculaire envolée du bitcoin ? C'est la grande question à 250 milliards de dollars, la capitalisation de la monnaie virtuelle qui a multiplié sa valeur par 13 l'an dernier. Les jumeaux Winklevoss, célèbres pour avoir attaqué en justice Mark Zuckerberg qu'ils accusaient de lui avoir volé l'idée de Facebook, seraient devenus les premiers milliardaires en bitcoin. Mais ils ne sont sans doute pas les seuls. Le Wall Street Journal révèle ainsi que l'un des grands noms de la Silicon Valley, Peter Thiel, l'un des cofondateurs de PayPal, investisseur en capital-risque dans de nombreuses startups, y compris européennes, et dont la fortune personnelle est estimée à plus de 2,6 milliards de dollars, aurait réalisé un gros pari sur le bitcoin.

"Founders Fund, la firme de capital-risque cofondée par Peter Thiel,a amassé des centaines de millions de dollars de la cryptomonnaie volatile", indique le journal.

Ce "pari" aurait été réalisé à travers plusieurs fonds, dont l'un a commencé à investir à la mi-2017 et dont cela aurait été l'un des tous premiers placements. Il aurait acheté de l'ordre de 15 à 20 millions de dollars en bitcoin dont la valeur aurait décuplé pour atteindre ces "centaines de millions".

Des "baleines" pouvant balayer le marché

La nouvelle a dopé le cours du bitcoin, qui rebondit ce mercredi de 1,45% à près de 15.000 dollars selon l'indice de Coindesk.

Selon l'agence Bloomberg, il existerait environ 1.000 gros détenteurs de bitcoins, surnommés des "baleines", ayant amassé d'importants paquets de la cryptomonnaie, au total de l'ordre de 40% du marché. Des investisseurs poids lourds qui peuvent d'un coup déséquilibrer brutalement le marché en liquidant une partie de leurs positions, qui plus est, s'ils agissent de façon concertée.

A la différence des marchés d'actions, régulés, où les porteurs de participations significatives doivent les rendre publiques, les échanges en monnaies virtuelles sont opaques. On ne peut tracer les transactions que jusqu'aux adresses bitcoin des acheteurs, publiques mais garantissant l'anonymat de ces derniers, qui peuvent les multiplier.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/01/2018 à 19:46 :
Je vous explique le truc : les américains créént des bulles qu'ils essayent ensuite de refourguer au monde entier (la dernière en date les subprimes qualifiés de triple AAA par leurs agences de notation) au profit des early adopters du début, bien évidemment américain ... On se demande bien pourquoi , ils n'ont pas encore interdit cet instrument financier stupide , eux si rapides à condamner nos banques sur des critères de blanchiment rétroactifs .... Et maintenant, ils veulent récupérer avec Trump la rentabilité générée en Europe par leur GAFA via leur nouvelle loi de défiscalisation des profits étrangers , le tout grâce à la complicité des dirigeants européens qui ont construit une zone de non droit avec des passagers clandestins comme le Luxembourg , l'Irlande et dans une moindre mesure les Pays Bas. Ne parlons plus d'Union Européenne mais de FWE : Far West Européen .
a écrit le 04/01/2018 à 12:09 :
jaloux ? c'est bien français ça.........
a écrit le 03/01/2018 à 22:45 :
1000 détenteurs qui vont s'arranger pour plumer les autres...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :