Affaire Madoff : fin de la course contre la montre pour assigner les complices

 |   |  265  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2010. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Le liquidateur chargé de récupérer l'argent des victimes de l'escroquerie a multiplié les assignations ces derniers jours. Il avait jusqu'à samedi minuit car le délai de prescription est de 2 ans.

Le liquidateur chargé de récupérer l'argent des victimes de l'escroquerie Madoff, Irving Picard, a multiplié les plaintes expiration du délai légal de deux ans.

- Samedi : il a annoncé qu'il avait porté plainte contre deux dirigeants de fonds rabatteurs, plusieurs membres de leurs familles et fonds d'investissement associés pour tenter de recouvrer plus de 900 millions de dollars. "Le dépôt d'une plainte contre Frank Avellino, Michael Bienes, leurs épouses, le fils Thomas Avellino et d'autres membres de leur famille, ainsi que contre des fonds et entités contrôlés par ces familles" a-t-il précisé dans un communiqué.

- Vendredi : plainte contre la fondatrice de la banque autrichienne Medici Bank, à qui il réclame 19,6 milliards de dollars de dommages-intérêts (14,8 milliards d'euros). Le montant réclamé à Sonja Kohn, est un des plus importants parmi ceux des diverses plaintes déposées par Irving Picard , l'administrateur judiciaire de Bernard L. Madoff Investment Securities (BLMIS).  "Depuis plus de 20 ans, Kohn a organisé un vaste montage illégal pour exploiter sa relation privilégiée avec Madoff pour drainer plus de 9,1 milliards de dollars d'argent d'autres personnes dans son montage de Ponzi", selon les termes de la plainte déposée vendredi.

- Mercredi : Irving Picard avait déposé un recours contre sept banques, dont la française Natixis, portant sur un total de plus d'un milliard de dollars.

Au total, la fraude Madoff a été estimée à 65 milliards de dollars.

Par ailleurs, le fils aîné de Bernard Madoff a été retrouvé pendu samedi dans son appartement de Manhattan.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/12/2010 à 10:36 :
On fait tous des éfforts pour résoudre la crise, mais ne sont-ils pas prets à recommencer??? A tout moment des que les caisses auront de l'argent.
Alors mennotez-les avant qu'ils ne recommencent.
a écrit le 13/12/2010 à 10:31 :
Le retour à la confiance des marches economiques en general se fera à condition
que les escrocs et responsables de la crise financière "considérée comme un hold-up universel" soient sévèrement condamnés trés vite. Cest une idée ou peut etre que je me trompe!!!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :