Les dépôts des banques auprès de la BCE ont atteint la bagatelle de 275 milliards d'euros

Les chiffres publiés par la Banque centrale européenne montrent que les institutions financières ont de plus en plus recours aux facilités de dépôts offertes par la BCE.

2 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Les banques de la zone euro ont logé pas moins de 275 milliards d'euros dans la banque de Francfort, sous forme de dépots, soit plus que la veille (253 milliards d'euros), et le plus haut niveau depuis le 30 juin 2010.

Les banques placent leurs excès de liquidités au guichet de la BCE plutôt que de les investir sur les marchés par crainte de la crise de la dette souveraine et par défiance vis-à-vis des autres banques. Pour limiter leur prise de risque, les banques préfèrent donc déposer leurs liquidités à la BCE, qui les rémunère à un taux plancher de 0,50%.

"Les banques ne veulent simplement pas aller sur le marché interbancaire" explique Orlando Green, stratégiste au Crédit Agricole CIB à Londres. "Il y a trop d'incertitudes et un manque de transparence en ce qui concerne le sauvetage de la Grèce".

Depuis quelques semaines, le niveau des opérations de facilités de dépôts proposées par la BCE rencontrent une forte demande, oscillant entre 100 et 200 milliards d'euros. De même, les prêts de la BCE sont très convoités. Cette semaine, la BCE prêtait environ 470 milliards d'euros aux banques européennes, soit un niveau comparable à janvier dernier.

Néanmoins, l'approche de la fin de la "période de maintenance, le 8 novembre prochain, pourrait expliquer une partie du phénomène. La période de maintenance correspond au cycle durant lequel les banques doivent déposer un certain montant de réserves en moyenne à la BCE. En fin de période, les banques cherchent à équilibrer leur compte courant auprès de la BCE, ce qui peut donner lieu à des fluctuations inhabituelles.

Hier, la BCE a réduit son taux d'intérêt directeur principal de 25 points de base à 1,25%, de manière à faciliter le refinancement des banques et rebooster la confiance des marchés.

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.