Espagne : les créances douteuses des banques ont battu un record

La part des créances douteuses dans le bilan des banques espagnoles a grimpé à 7,51% en novembre, son plus haut niveau depuis 1994.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

Selon des données publiées par la Banque d'Espagne, ce mercredi, les créances avec arriérés ont atteint un pic de dix-sept ans à 134,14 milliards d'euros, soit une augmentation de 2,235 milliards d'euros en novembre.

Les prêts irrécouvrables continuent de suivre une pente haussière en Espagne, alors que la quatrième économie de la zone euro affiche le plus fort taux de chômage de l'Union européenne, peine à relancer l'activité et subit les contrecoups de l'effondrement du marché immobilier.

L'éclatement de la bulle immobiliière en 2008, a fragilisé le secteur bancaire et suscité l'inquiétude des marchés, les créances douteuses étant principalement des crédits immobiliers, dont le remboursement n'est pas assuré.

Aussi, un vaste plan de restructuration du secteur bancaire a été lancé afin de rassurer les marchés. Le nouveau chef du gouvernement, Mario Rajoy, a affirmé qu'il allait accélérer l'adoption d'une nouvelle réforme de ce secteur.

En direct dès 8h30 - Une époque formidable

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.