Moody's repousse l'examen des banques européennes

 |   |  250  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
L'agence de notation Moody's annoncera en mai les notes de 114 banques européennes, peut-être menacées de dégradation, en raison de l'instabilité financière dans la zone euro.

Le sort de 114 banques dans le collimateur de Moody's sera scellé début mai par l'agence de notation. Celle-ci a repoussé sa décision d'abaisser ou non la note de ces établissements, comme elle l'indique dans un communiqué diffusé ce lundi. L'agence américaine souhaite prendre ses précautions et ne publier ses résultats que "quand elle sera confiante dans le fait que toute les informations pertinentes ont été reçues".

A la mi-février, elle avait annoncé qu'elle envisageait d'abaisser à court terme les notes de ces banques, en raison de la crise dans la zone euro.

Dix banques françaises dans le viseur

La note de grandes banques françaises sont placées "sous surveillance". Parmi elles : BNP Paribas, Société Générale, Crédit Agricole, Natixis. En tout, dix banques françaises sont visées par ce nouvel examen. Viendront ensuite les banques espagnoles - 21 d'entre elles font partie de cette série d'entreprises examinées - puis autrichiennes, suédoise, norvégiennes et allemandes (notamment Deutsche Bank et Commerzbank).

Un deuxième groupe de notes seront publiées ensuite qui viseront les banques danoises, finlandaises, puis les banques actives sur les marchés internationaux. Ce sera ensuite au tour des banques françaises, puis des britanniques (dont Royal Bank of Scotland et HSBC) , avant de finir avec les établissements du Benelux, notamment ING.

D'autres établissements mondiaux sont également dans le collimateurs de Moody's comme UBS, Credit Suisse ou encore Morgan Stanley et Bank of America.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :