Le "Kerviel" de JPMorgan lui fait perdre près de 6 milliards de dollars

Les pertes de trading de la première banque américaine ont atteint 4,4 milliards de dollars au deuxième trimestre, un montant deux fois supérieur à celui dévoilé en mai. Au total, elles flirtent avec les 6 milliards de dollars. Certains individus pourraient avoir tenté de les masquer, affirme JPMorgan.
La perte de trading de JPMorgan pourrait résulter d'une fraude, et non d'une erreur. Copyright Reuters
La perte de trading de JPMorgan pourrait résulter d'une fraude, et non d'une erreur. Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

JPMorgan et Société générale, même combat ? Toujours est-il que la perte de trading sur des produits dérivés révélée en mai par la plus grande banque américaine pourrait bien résulter, non pas d'une grossière erreur, mais d'une fraude, à l'image de celle dont est accusée Jérôme Kerviel, l'ancien trader de la Société générale, qui avait fait perdre 4,9 milliards d'euros à la banque française, en janvier 2008.

JPMorgan "a récemment découvert des informations qui jettent des doutes sur l'intégrité des opérations des traders", indique la banque, dans un communiqué publié ce vendredi, à l'occasion de la publication de ses résultats du deuxième trimestre. "Certains individus ont peut-être cherché à éviter de montrer la totalité des pertes (de trading)", poursuit JPMorgan.

Un soupçon qui va conduire la banque à réviser à la baisse ses résultats du premier trimestre, lesquels seront communiqués "dans les prochaines semaines." Cette révision pourrait être d'autant plus significative que les pertes de trading ne se limitent pas à deux milliards de dollars, comme la banque l'avait annoncé il y a deux mois. Elles s'élèvent en fait à 4,4 milliards, a reconnu vendredi JPMorgan. 4,4 milliards sur le seul deuxième trimestre... Au total, elles flirtent avec les 6 milliards de dollars.

Et elles pourraient augmenter de 800 millions à 1,7 milliard de dollars dans les prochains mois, en cas, par exemple, d'aggravation de la crise de la zone euro, a prévenu Jamie Dimon, PDG de JPMorgan Chase. Qui s'est dit "fier" que la banque ait malgré tout clos le deuxième trimestre sur un bénéfice, de 5 milliards de dollars, en recul de 9%.

Fraude ou pas, JPMorgan est décidée à se débarrasser du portefeuille de dérivés de crédits européens de sa division de courtage. "Depuis la fin du premier trimestre nous avons réduit de façon substantielle le risque lié à ces dérivés de crédits" et celui-ci sera transféré au pôle de banque d'investissement, "qui a les compétences" pour le liquider, a indiqué Jamie Dimon. Une autre forme de ménage a déjà commencé : la banque a indiqué vendredi avoir "écarté" toutes les personnes ayant trempé dans cette perte de trading. Y compris, selon des sources citées par l'AFP et Reuters, Bruno Iksil, le trader français à l'origine de l'affaire, plus connu sous le surnom de "la baleine de Londres."
 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 21
à écrit le 23/07/2012 à 18:33
Signaler
Sur BFM-BUSINESS et leur culture franchouillarde ils en étaient encore , il y a peu, à parler de "baleine de la Tamise" !!! .................J'imagine leurs auditeurs de Carpentras débarquant a Londres avec la traduction "Thames whale" .........

à écrit le 14/07/2012 à 17:07
Signaler
A la différence que l'affaire dite "Kerviel" est une terrible farce inventée par la direction de la SG. Les pathétiques opérations fictives n'avaient aucune chance d'affecter la comptabilité qui n'est alimentée que par des comptes "externes" (compte...

à écrit le 13/07/2012 à 23:57
Signaler
Aux temps d?Abraham, un bélier fut sacrifié à la place de son fils. On a cru que le rituel de l?offrande humaine était terminé, et qu?une ère civilisée était née. Pourtant aujourd?hui, notre troisième millénaire témoigne que nous n?avons pas progress...

à écrit le 13/07/2012 à 21:58
Signaler
Je trouve votre articlenet son titre extremement racoleurs. Les commentaires (en anglais) sur cette supposee fraude, supposee car non encore prouvee, suggerent que les positions ont peut etre mal marquees au premier trimestre, conduisant a minimiser ...

à écrit le 13/07/2012 à 21:41
Signaler
Et au fait c'est bien fait pour cette banque, qui a fait mourir Lehman . Si cette banque n'etait pas aussi impliquée dans la finance mondiale, je lui souhaiterai le meme sort que Lehman . Mais si JP tombe tout le monde tombe.

à écrit le 13/07/2012 à 21:38
Signaler
Iksil etait connu comme le loup blanc a Londres, il travaillait pour la CDC avant d'etre recruté par JP . Il etait a l'epoque de tres loin le plus gros du marché, a tel point que la CDC avait constitué une equipe autour de lui pour l'aider. On a beau...

à écrit le 13/07/2012 à 17:52
Signaler
Je pense que les Kerviel et Iksil ont bon dos. Qui pourrait croire que les banques qui sont capables de manipuler le libor, d'acheter du Madof ou des actifs toxiques, sans en prendre conscience, seraient exemptes de responsabilités. Les contrôles qu'...

à écrit le 13/07/2012 à 17:09
Signaler
Si une banque peut poursuivre en justice "son Kerviel" en cas de perte en trading, peut-on poursuivre son avocat pour perte d'un procès. Quand on engage un avocat pour ester quelqu'un , on est persuadé de gagner, en somme comme les banquiers avec le...

le 13/07/2012 à 17:32
Signaler
Poursuivi pas pour perte mais pour fraude.

le 14/07/2012 à 9:50
Signaler
Ah Bon... quand il perd , c'est de la fraude, c'est noté. Et quand il gagne c'est quoi? Le "bluffeur" au poker est donc un fraudeur!!!!

à écrit le 13/07/2012 à 17:06
Signaler
je souhaite que les banques perdent beaucoup plus cela les calmera peut etre! qu'elles arretent de trader ou au moins que ce soit une activité a part. a force de jouer avec le feu il est inévitable de se bruler.

le 13/07/2012 à 17:44
Signaler
heu question, si les banques n'ont plus de trading, comment fera-t-on ne serait ce que simplement pour emprunter à taux fixe dans le but d'acheter un appartement? Allez hop grâce à quinou33 tout le monde a taux variable et quand les taux remonteront ...

le 13/07/2012 à 17:56
Signaler
@Danger. Du grand n'importe quoi. Les taux d'intérêts qui caractérisent les prêts des banque sont indirectement lié aux taux d'escomptes, et ceux-ci sont convergeants. Si l'on veut limiter le risque de volatilité, il faut juguler les réajustements pé...

le 13/07/2012 à 18:06
Signaler
Lénifiant. Ne transformez pas les coupables en victimes, les gens achetaient des logements même quand les banques d'investissement et de dépôt étaient séparées, donc passez-nous vos élucubrations de petit soldat du secteur bancaire, même si la soupe ...

le 13/07/2012 à 18:56
Signaler
@Guglanus Ha oui au temps pour moi! @mlbr C'etait juste un exemple..

le 14/07/2012 à 12:47
Signaler
@ quinou33 .Erreur!... Et elles feront du chantage si on ne le renfloue pas . Et qui va les renflouer? Les dindons de contribuables. Cas de la Grèce et de l'Espagne par l?austérité et de... l'Irlande par référendum!!!. @ Guglanus. Justement ce sont...

à écrit le 13/07/2012 à 16:36
Signaler
JPMorgan « a récemment découvert des informations qui jettent des doutes sur l'intégrité des opérations des traders" Y-a-t-il des dirigeants dans ces banques ainsi que des procédures de contrôle?? A la SG et à JP Morgan les traders appliquaient les ...

le 13/07/2012 à 17:01
Signaler
Si tous les traders etaient des Kerviel il n'y aurait plus de banques d'investissement... Depuis, dans la plupart des etablissements financiers, il y a meme des "mandatory leaves", dits "anti-Kervielites" ou tout operateur de marche doit prendre par ...

à écrit le 13/07/2012 à 15:54
Signaler
Tiens JP Morgan,c'est pas egalement une agence de notation?....Conflits d'interets....

le 13/07/2012 à 16:26
Signaler
"Tiens JP Morgan,c'est pas egalement une agence de notation?" Non, ce n'est pas une agence de notation. Pour rappel, les trois grandes agences sont: S&P, Fitch, Moody's...

à écrit le 13/07/2012 à 15:41
Signaler
Pourquoi faire en permanence référence à son "kerviel", à la "baleine de londres",... Si j'ai bien compris, ce trader était juste l'exécutant d'une stratégie décidée au plus niveau, planifiée et supervisée par la responsable du CIO, qui reportait dir...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.