La Belgique place le Luxembourg sur sa liste des paradis fiscaux

 |   |  252  mots
L'optimisation fiscale à grande échelle, dévoilée notamment par le scandale Luxleaks, a privé les Etats européens de milliards d'euros de recettes fiscales.
L'optimisation fiscale à grande échelle, dévoilée notamment par le scandale Luxleaks, a privé les Etats européens de milliards d'euros de recettes fiscales.
Les entreprises belges bientôt obligées de déclarer leurs transactions pour des montants supérieurs à 100.000 euros au Luxembourg ? Le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt a assuré que son administration "ne pouvait faire autrement que de placer le Luxembourg sur la liste".

La Belgique est sur le point de placer son voisin, le Luxembourg, sur la liste des paradis fiscaux, obligeant les entreprises belges à déclarer leurs transactions pour des montants supérieurs à 100.000 euros dans ce pays, a rapporté jeudi le journal De Morgen. Une circulaire en ce sens doit être publiée prochainement, affirme le quotidien flamand.

"Sur la base de la situation actuelle et de considérations juridiques, mon administration ne peut faire autrement que de placer le Luxembourg sur la liste", a indiqué au journal le ministre des Finances, Johan Van Overtveldt.

Il a toutefois souligné que "le Luxembourg faisait beaucoup d'efforts pour améliorer la transparence". "Mais notre pays veut suivre les directives de l'OCDE en matière de transparence. Cette mesure en est la conséquence", a-t-il ajouté.

Les Etats européens privés de milliard d'euros

La Belgique a adopté en 2010 une loi stipulant que les pays qui figurent pendant plus d'un an sur la liste des paradis fiscaux de l'OCDE doivent faire l'objet de mesures particulières, selon De Morgen.

Le Luxembourg figure sur cette liste depuis novembre 2013, soit avant que n'éclate le scandale Luxleaks. Ce scandale a révélé que des centaines de multinationales avaient passé des accords avec le fisc luxembourgeois pour minimiser leurs impôts. Ces opérations d'"optimisation fiscale" ont privé les Etats européens de milliards d'euros de recettes fiscales.

Le ministère belge des Finances, contacté par l'AFP, n'a pas souhaité commenter l'information dans l'immédiat.

(avec AFP)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/06/2015 à 9:55 :
Une entreprise ou un particulier qui opère en France doit payer ces impôts en fonction des règles fiscales de la France comme les autres particuliers et entreprises du pays.
C'est ça la concurrence libre et non faussée.

Si une entreprise trouve qu'il y a trop d’impôt en France (et c'est certainement vrai) elle est libre de ne pas faire des affaires en France.
C'est ça le libéralisme.

Cela ne dérange personne que des multinationales basées dans des paradis fiscaux et qui n'emploient presque personne en France prennent des marchés publics (financés avec le pognon des contribuables).
Pendant ce temps le chômage augmente et la classe moyenne trime. C'est obscène.
a écrit le 03/06/2015 à 8:28 :
Le luxembourgeois qui a le revenu moyen le plus haut d europe sans rien produire....je croyais aux miracles et comme nos politiques ne denoncent jamais leurs copains corrompus...merci les belges...et nous on fait des blagues sur les belges...
a écrit le 02/06/2015 à 21:31 :
Il me semble que "très beaucoup" (sic) de nos dirigeants
ET TOUT PARTICULIÈREMENT LES FRANÇAIS, ont oublié
un proverbe aussi japonais et ancien que Zen ?
Il date du 8ème siècle ? ET N'A PAS PRIS UNE RIDE quand à moi !

L'ARGENT N'A PAS D'OREILLES, MAIS IL ENTENDS TOUT ?
IL N'A PAS DE JAMBES, MAIS IL COURT TRÈS VITE ?

Pensez vous que cette chasse aux sorcières et au "cash"
va mener à une reprise économique ?

Et bien, nous allons voir ce que nous .... avons vu ? Mais EN PLUS GRAND !

Tout ceci est bien triste !

LA CAPTURE DE L'ARGENT PAR LES GOUVERNEMENTS
(entre autres, la lutte contre le cash initié par Sapin hier)
est une atteinte très grave pour ne pas dire DRAMATIQUE
au droit de propriété, aux libertés individuelles et au final,
à la démocratie !

Mais cette "pensée" n'est pas à la mode ... de cheux nous ?
Les gnous préfèrent défiler tous ensemble ?

Pas penser ? Pas parler ! Pas entendre ?

(A)Version moderne des trois singes .... en route vers l'abattoir !
a écrit le 02/06/2015 à 20:38 :
J'ai lu quelque part que Monaco porte plainte contre la suisse.
a écrit le 02/06/2015 à 19:38 :
Ne faudrait-il pas que la Belgique balaie devant sa porte en proposant des avantages fiscaux aux francais ?
Le seul moyen de sauver l'Europe sera un minimum d'harmonisation fiscale et sociale.
a écrit le 02/06/2015 à 18:50 :
Je me demande bien depuis combien de temps le Luxembourg considère la Belgique comme un enfer fiscal (60% sur les travailleurs (y compris cadres))

Du coup forcément bcp de capitaux s'évadent ... (même si ce n'est pas globalement éthique)

=> Une solution possible : Promouvoir le Libéralisme en Belgique !
a écrit le 02/06/2015 à 15:26 :
Un paradis fiscal en son coeur avec JC JUNCKER en éminent représentant luxembourgeois aux manettes et avec la bénédiction des autres pays européens. J'oubliais MOSCOVICI en commissaire européen aux affaires économiques, elle est pas belle la vie. J'aime l' EUROPE.
a écrit le 02/06/2015 à 14:57 :
La définition d'un paradis fiscale est la suivante:
"Tous les autres pays où la fiscalité est plus avantageux que chez soi, sont des paradis fiscaux."
Pour cette raison dans la définition française il y a beaucoup de paradis fiscaux.
Réponse de le 02/06/2015 à 17:25 :
Et en France, on connait les enfers fiscaux! Il n'y en a pas beaucoup d'autres!
Réponse de le 02/06/2015 à 21:51 :
@Rudy ; Essayez la Belgique, vous ne serez pas déçu comme enfer fiscal, sauf si vous avez un gros patrimoine !!! C'est quand même drôle ces Français qui ne sont jamais au courant de rien... Et qui ne payent pas suffisamment leur protection sociale....
Réponse de le 03/06/2015 à 8:51 :
a ma connaissance il y a 2 pays qui fiscalisent leurs sujets ne résidant pas sur leur sol : les USA et la France .
Par exemple vous etes français et résidez a Rio vous ne serez pas couvert par la sécurité sociale mais paierez la CSG voire meme on contrôlera vos avoirs detenus a Rio ou ailleurs

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :