Ingenico lance un second avertissement sur ses résultats

 |   |  203  mots
(Crédits : PHILIPPE WOJAZER)
Le leader des terminaux de paiement a encore abaissé sa prévision de résultat d'exploitation pour la division "banques et acquéreurs", qu'il va restructurer. L'action dévisse de 12% ce mercredi matin.

[Article mis à jour à 9h10]

Trois mois après avoir prévenu le marché des piètres performances de sa division "Banks & Acquirers", Ingenico alerte à nouveau sur ses résultats. Le groupe français, leader des terminaux de paiement, a annoncé ce mardi 22 janvier après la clôture de la Bourse, que son résultat d'exploitation (Ebitda) serait pénalisé par la performance inférieure aux attentes de cette division et serait de l'ordre de 485 millions d'euros contre 510 millions d'euros attendu jusque-là.

"La division Banks & Acquirers n'a pas livré les résultats escomptés, ne nous permettant pas d'atteindre nos objectifs annuels", explique Nicolas Huss, le nouveau directeur général d'Ingenico, dans un communiqué.

Face à cette contre-performance, Ingenico prévoit de mettre en oeuvre un programme d'économies dans la division Banques & Acquéreurs, tout en relançant sa dynamique commerciale.

L'action Ingenico dévisse de plus de 12% ce mercredi matin.

Le groupe français, qui a fermé la porte en décembre à un rapprochement avec un partenaire, notamment Natixis un temps intéressé, présentera ses prévisions pour 2019 ainsi que son plan d'action pour l'année à l'occasion de la publication de ses comptes annuels le 12 février.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :