Ma French Bank de la Poste : les 18-35 ans vont-ils vraiment “a-do-rer” ?

 |   |  477  mots
La Banque Postale espère séduire un million de clients à l'horizon 2025 avec son offre mobile, dont la souscription peut s'effectuer directement depuis un smartphone ou dans un bureau de poste. Elle cible en priorité les 18-35 ans, pour rajeunir sa clientèle.
La Banque Postale espère séduire un million de clients à l'horizon 2025 avec son offre mobile, dont la souscription peut s'effectuer directement depuis un smartphone ou dans un bureau de poste. Elle cible en priorité les 18-35 ans, pour rajeunir sa clientèle. (Crédits : Ma French Bank)
La Banque Postale lance ce lundi 22 juillet une offre mobile appelée Ma French Bank. Pour rajeunir sa clientèle, elle cible en priorité les 18-35 ans avec un ton léger et décalé. Ma French Bank espère séduire un million de clients à l'horizon 2025.

Des couleurs flashy, des Gif, une flopée de hashtags et un ton très léger. Le site internet de Ma French Bank, dont le coup d'envoi officiel est donné ce lundi 22 juillet, ne laisse aucune place au doute : les 18-35 ans constituent bien le cœur de cible de la néobanque développée par La Banque Postale.

Lors de la présentation détaillée de cette offre mobile (dont le lancement a été repoussé à plusieurs reprises), Rémy Weber, le président de La Banque Postale, avait été très clair en concédant : « Nous sommes (La Banque Postale, ndlr) en déficit de clientèle sur ce segment et Ma French Bank va nous aider à accélérer sur ce créneau ».

Du "franglish" sur Instagram

Sans surprise, cette stratégie de conquête des millennials se décline sur Instagram, le réseau social phare de cette génération. Depuis le 2 mai dernier, Ma French Bank y publie des posts décalés, n'hésitant pas à jouer (et rejouer) du "franglish" propre à sa marque. Plusieurs représentations de peintures (Joseph et la femme de Potiphar de Guido Reni, La confluence des âmes de Max Svabinsky)  sont ainsi détournées avec des légendes qui se veulent humoristiques : "When elle rêve d'eaux turquoises but ton compte is in le rouge" ou encore "When tu check la liste de everybody qui te doit de la money" et "When ton pote go aux toilettes au moment de pay the addition".

Ma French Bank Instagram

La néobanque dispose également d'une chaîne Youtube, d'un compte Twitter et d'une page Facebook, où elle se présente de la manière suivante : "Ma French Bank c'est l'histoire d'une banque mobile qui va bientôt vous faciliter la vie. Vous allez a-do-rer !"

Un million de clients visés en 2025

La banque mobile adopte donc un ton beaucoup plus marqué que tous ses autres (nombreux) concurrents, dont l'allemand N26 (900.000 utilisateurs en France) et le britannique Revolut (550.000) qui ont tous les deux opté pour une identité de marque particulièrement sobre.

Ma French Bank espère séduire un million de clients à l'horizon 2025. Elle a pour cela investi 100 millions d'euros dans ce projet et mise sur son réseau de bureaux de Poste (2.000 au lancement) pour en faire la promotion et un important levier d'acquisition. Le challenge n'est pas mince. Selon la dernière étude du cabinet KPMG, une vingtaine de néobanques sont d'ores et déjà présentes sur le marché tricolore. Toutefois, seuls le français Nickel, l'allemand N26 et le britannique Revolut sont parvenus à se démarquer aux yeux du grand public. A eux seuls, ces trois acteurs représentent 80% des 2,6 millions d'utilisateurs actifs dénombrés par le cabinet KPMG. Ma French Bank, qui arrive en bonne dernière, saura-t-elle faire la différence ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/07/2019 à 9:46 :
Une fois atteint 35 ans ils leur diront qu'il est temps de passer à un compte bancaire classique ? Sinon ça sera à vie si c'est si "intéressant" comme contexte, pourquoi en changer ?
Y a des frais de tenus de compte, j'imagine. A quel niveau ? Tout service (= avoir un compte bancaire) ça se paie, les serveurs électriques, l'infrastructure, tout ça.
My french bank aurait fait trop "étranger" ? Ah les créatifs, ils ont recueilli des avis de jeunes pour trancher ? Suis sûr que cette marque leur a coûté un "pognon dingue". :-)
a écrit le 22/07/2019 à 20:36 :
Quel nom ridicule. Voilà que les entreprises française ont honte d'employer des mots français pour leur nom.
a écrit le 22/07/2019 à 17:52 :
Joseph et la femme de Potiphar de Guido Reni, La confluence des âmes de Max Svabinsky

Je ne suis pas sûr que c'est avec ce genre de références du 17è et 19è sièce que ma French Bank séduira les jeunes!
a écrit le 22/07/2019 à 16:06 :
La banque postale ni une banque ni une poste, ni un service aux personnes âgées. Elle n'a qu'un but récolter un maximum d'argent (et sans faire le travail). Vous avez une banque dématérialisée (allo ! Vous payez pour les appeler) vous leur écrivez pour un problème, elle ne prend même pas la peine de vous répondre (trop de travail) mais elle n'oublie pas de vous ponctionner. Si vous n'avez aucun problème, vous pouvez la garder (elle ne va pas vous déranger).
a écrit le 22/07/2019 à 14:29 :
Déjà, "la French Bank" pour une banque française, ça ne me donne pas envie d'y aller, mais alors pas du tout. Mais je ne suis pas "d'jeune" et en plus, j'ai horreur d'écrire en abrégé.
a écrit le 22/07/2019 à 13:42 :
"Les banques financent la pollution boycottons les banques !" Une jeune suédoise qui a compris que les banques ne sont qu'interessées par l'argent. Que celles-ci exposent un minimum un intérêt pour l'humain et peut-être retrouveront elles un attrait auprès des jeunes en attendant même avec la puissante propagande des médias de masse en leur faveur parce que ayant les mêmes propriétaires, la réputation des banques est au plus bas et elles ne font rien pour redorer leur image bien au contraire.

Puis déjà si elles pouvaient arrêter de les prendre pour des imbéciles dans leurs spots publicitaires...
a écrit le 22/07/2019 à 13:22 :
Information totalement anecdotique qui ne mérite pas la une de la Tribune, on parle ici de publicité gratuite pour la énième banque en ligne (enfin rien n'est gratuit...)
a écrit le 22/07/2019 à 12:05 :
Ma french bank... tout un programme. Cela nous remet en mémoire les déboires de Renault dans les années 1980 qui avait commercialisé la R5 aux Etats Unis sous le sobriquet ridicule de Le Car et qui y subit une déroute mémorable pour cette seule raison. Prendre les jeunes pour des des débiles mentaux n'est peut être pas la meilleure façon d'être pris au sérieux.
a écrit le 22/07/2019 à 11:30 :
Beaucoup plus facile de séduire un jeune qu'un vieux routard !
a écrit le 22/07/2019 à 10:59 :
J'ai + de 35 ans et ca peut m'intéresser ..sauf que..je suis déja client a la banque postale donc pour eux je ne suis pas intéressant nouveau client..maisma french bank propose le retrait et paiement gratuit partout dans le monde !! alors que ma cb visa actu de la banque postale me pique 1 euro a chaque paiement et retrait + 2 pour cents !! sans parler que l'avantage de ma french bank cest le temps réel ce que ne fait toujours pas la banque postale pire encore le service client de la banque postale est inexistant ca ne sert a rien d'aller dans un bureau de poste ils ne peuvent rien faire la seule solution pour contacter la banque postale c'est d'appeler un numéro surtaxé a 0,15 centimes la minutes apres 0,30 centime de charge au final ca revient très cher de contacter un conseiller de la banque postale sans parler qu aussi pas sur qu'ils savent répondre..ah oui aussi oubliez le contact par mail ils ne répondent jamais !!! alors moi si ma french bank a un service client avec un tel gratuit ( local non taxé a 0,15 centimes et répondent aux mails ca va m'intéressé !! sauf que ..impossible de déposer des chèque ( compte nickel va le proposer ) étrangement aussi impossible de déposer des especes ..franchement ca leur trourerai leQ de proposer le dépot d'espece dans un bureau de poste ??pourquoi ils ne le vont pas ?? je ne suis pas sur que les jeunes adhère d'abord leur humour est LOURD je crois plutot que les jeunes vont vite ringardiser ma french bank qui veut les faire passer pour des benêts qui parlent un franglais a la louis de funes!! mais aussi ce qui va décourager les jeunes c'est..le dépot a l'ouverture de 50 euros!!! ma french bank oublie que le jeune n'aime pas qu'on lui donne des ordres..et aussi n'a pas forcement 50 euros a déposer pour ouvrir le compte !!! a quoi servent ces 50 euros?? ah oui comme orange ca sert a voir si le jeune n'est pas interdit bancaire et ensuite le harceler de proposition de crédit ( dont étrangement on ne connait toujours pas le taux ..20 pour cents .. bref le jeune n'est pas con il va vite comprendre la supercherie de ma french bank ..par ailleurs ma french bank dit que sa CB est valable partout même pour louer une voiture ..je doute énormément ! ..
a écrit le 22/07/2019 à 8:50 :
Sérieux l'houmour dans la banque ? ce que cherchent les gens et les 18-35 ans compris c'est des frais raissonables et des offres gagnant-gagnant,

Le reste ?
a écrit le 22/07/2019 à 7:58 :
A mon avis "Ma French Bank" va faire un "flop" car on "n'attrape pas les mouches avec du vinaigre". En matière bancaire il faut du sérieux, du concret, du "sonnant et trébuchant" (exemple : Hellobank! qui offre 80 € à ses nouveaux clients). Le clinquant et le "houla hop", ça ne fait pas très sérieux pour une banque; si j'avais un compte à la Banque Postale, cela m'inciterait à le fermer.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :