Matthieu Pigasse prend les rênes de la filiale de la banque d'affaires Centerview à Paris

 |   |  403  mots
(Crédits : Reuters)
Tandis qu'il avait quitté la banque Lazard en fin d'année dernière pour "un projet personnel de nature entrepreunariale", le Français va finalement développer les activités de fusions-acquisitions et de conseils notamment pour la banque américaine.

La banque d'affaires américaine Centerview Partners a annoncé mercredi l'ouverture d'un bureau à Paris et le recrutement de Matthieu Pigasse, parti fin octobre de la banque Lazard, pour le diriger.

Aux côtés de M. Pigasse ont été recrutés deux autres ex-banquiers-gérants de Lazard :  Nicolas Constant et Pierre Pasqual.

"Le lancement de ce nouveau bureau, le premier de la société en Europe continentale, sera également soutenu par l'arrivée d'une douzaine d'autres banquiers", promet Centerview dans un communiqué.

Lire aussi : Le banquier star Matthieu Pigasse quitte Lazard

"Le développement de Centerview en Europe avec l'ouverture du bureau parisien renforce la capacité du groupe d'épauler ses clients existants, ainsi que de nouveaux clients, afin de surmonter les situations complexes auxquelles sont confrontés tous les secteurs d'activités", est-il ajouté.

Retour en terrain connu

Matthieu Pigasse, ex-responsable mondial des fusions et acquisitions et de l'activité de conseil aux gouvernements du groupe Lazard, avait quitté fin octobre la banque d'affaires, officiellement pour se consacrer à un "projet personnel de nature entrepreunariale".

Plusieurs médias avaient toutefois fait état de tensions entre M. Pigasse et d'autres dirigeants de la banque franco-américaine.

Né en 1968 à Clichy, Matthieu Pigasse est entré à la direction du Trésor à sa sortie de l'ENA. Il a fait ses classes auprès de Dominique Strauss-Kahn à Bercy, avant de devenir le directeur de cabinet adjoint de Laurent Fabius puis de passer dans le privé.

Mais il mène aussi parallèlement depuis plusieurs années ses propres activités d'investissement à titre personnel dans les médias et la culture. Il a ainsi constitué un groupe, LNEI (Les Nouvelles éditions indépendantes), qui détient notamment le magazine Les Inrocks, Radio Nova ou Rock en Seine.

En 2010, M. Pigasse a également participé à la recapitalisation du quotidien Le Monde, avec le magnat des télécoms Xavier Niel et celui du luxe Pierre Bergé, décédé depuis.

Basée à New York et disposant de bureaux à Londres, San Francisco, Palo Alto, Chicago et désormais  Paris, Centerview Partners propose des services de conseil en fusions et acquisitions, en restructurations financières, en valorisation et structure du capital des entreprises, des institutions et des gouvernements.

Fondée en 2006, la banque d'affaires compte plus de 50 "partners", 400 employés et affirme avoir conseillé des clients sur plus de 3.000 milliards de dollars de transactions.

Lire aussi : Lazard choisit Jean-Louis Girodolle pour succéder à Matthieu Pigasse

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/04/2020 à 9:12 :
J'ai un peu de mal avec ces profils qui font commerce dans des activités de fusion-acquisition et de conseil pour des banques américaines, grand exploit bonne aubaine pour les uns et pauvreté pour les autres. J'imagine mal qu'en temps de guerre sanitaire et économique des généraux passent à l'ennemi. Hélas cette question n'est pas nouvelle, comme le montre Victor Hugo dans sa splendide lettre au capitaine Batler relative au sac du palais d'été..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :