Pologne : BNP Paribas va supprimer jusqu'à 1.800 emplois

 |   |  194  mots
BNP Paribas a racheté la banque polonaise BGZ auprès du groupe bancaire néerlandais Rabobank pour 1,1 milliard d'euros afin de renforcer sa présence en Pologne.
BNP Paribas a racheté la banque polonaise BGZ auprès du groupe bancaire néerlandais Rabobank pour 1,1 milliard d'euros afin de renforcer sa présence en Pologne. (Crédits : © Charles Platiau / Reuters)
Ce plan de suppression de postes se déroulera sur deux ans dans le cadre de la fusion de la filiale polonaise de BNP Paribas et de la banque BGZ rachetée en septembre 2014.

Annoncée par Les Échos, l'information a été confirmée par un porte-parole de BNP Paribas interrogé par Reuters. La banque prévoit la suppression d'un maximum de 1.800 postes en Pologne sur deux ans. "Dans les discussions, ce seuil a été posé", précise le porte-parole.

Selon Les Échos, ces suppressions de postes représentent environ 20% des effectifs des deux établissements en Pologne. Jean-Paul Sabet, le responsable adjoint du pôle de banque de détail à l'international chez BNP Paribas, cité dans le quotidien, explique que les suppressions de postes visent "notamment des mesures de départs volontaires pour les seniors à partir de 55 ans."

BNP Paribas vise 5% de part de marché en Pologne d'ici 2017

Toujours selon le journal économique, ce plan de suppression de postes s'inscrit dans le cadre de la fusion de la filiale polonaise de BNP Paribas et de la banque BGZ rachetée en septembre dernier.

Pour rappel, BNP Paribas a racheté la banque polonaise BGZ auprès du groupe bancaire néerlandais Rabobank pour 1,1 milliard d'euros afin de renforcer sa présence en Pologne où la banque française vise une part de marché de 5% d'ici à 2017 contre 4% actuellement.

(avec Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :