Qui prendra les manettes de la BCE à Super Mario ? Les 5 favoris

 |   |  2032  mots
Mario Draghi, le président de la BCE, dont le mandat arrive à échéance le 31 octobre 2019.
Mario Draghi, le président de la BCE, dont le mandat arrive à échéance le 31 octobre 2019. (Crédits : BCE)
Mario Draghi quittera la tête de l'institution européenne le 31 octobre. Le choix de son successeur sera issu d'un subtil compromis entre les pays de la zone euro. Portraits des candidats pressentis.

[Article publié dans l'édition hebdomadaire du 31 mai 2019 et mis à jour le 6/06 à 11h]

Deux Français, deux Finlandais et un Allemand. Ce pourrait être les ingrédients d'une plaisanterie à la sauce Erasmus. Il s'agit de la liste non officielle (et non exhaustive) des candidats pressentis à la succession de Mario Draghi, le président de la Banque centrale européenne (BCE). Derrière le choix crucial du ou de la futur(e) président(e) de la Commission européenne, qui fait déjà l'objet d'intenses tractations entre les chefs d'État et de gouvernement depuis les résultats des élections européennes de dimanche, cet autre poste à très hautes responsabilités devra en effet être pourvu dans la foulée. Qui aura la tâche délicate de prendre les manettes à « Super Mario », le « sauveur de l'euro » ? En juillet 2012, en pleine crise des dettes souveraines, il avait rassuré les investisseurs en trois mots, devenus formule magique, « whatever it takes », se disant prêt à faire « tout ce qu'il faudra » pour protéger la monnaie unique. La fin de la partie pour le « superbanquier » italien de 71 ans est prévue officiellement le 31 octobre 2019, date d'échéance de son mandat de huit ans non...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/06/2019 à 10:28 :
Je suggere lemere.
Evidemment c'est du 2nd degre.
a écrit le 06/06/2019 à 8:49 :
Quelle tendance oligarchique européenne aura la main sur les caisses publiques européennes ?

C'est vraiment très important pour eux, pensez bien que l'on en est certain parce que c'est cette cupidité qui est en train d'éradiquer l'humanité du moins les citoyens européens vu que l'europe pèse beaucoup moins mondialement de part la vénalité de ses dirigeants.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :