Société Générale trébuche en Bourse après des résultats mitigés

 |   |  611  mots
Des résultats malgré tout résilients au regard de l'environnement de marchés et de taux d'intérêt selon les dirigeants de la banque de La Défense.
Des résultats malgré tout "résilients" au regard de l'environnement de marchés et de taux d'intérêt selon les dirigeants de la banque de La Défense. (Crédits : CHARLES PLATIAU)
La banque signait la plus forte baisse du CAC 40 ce vendredi matin, avant d'être dépassée par Air France KLM. Comme la BNP, la Soc Gen a été pénalisée par la faiblesse des activités de marchés et les taux bas. Elle a passé une provision supplémentaire de 300 millions d'euros en attendant le règlement de litiges liés au scandale du Libor et du différend avec le fonds souverain libyen.

[Article publié à 10h17 et mis à jour à 18h]

Dur troisième trimestre pour les banques, françaises en particulier. Comme BNP Paribas mardi, la Société Générale a publié ce vendredi des résultats du troisième trimestre fortement pénalisés par l'attentisme des investisseurs dans ses activités de marchés et par les taux d'intérêt bas dans la banque de détail en France. Le produit net bancaire des métiers est en baisse de 5,9% à 5,9 milliards d'euros et le bénéfice net part du groupe en recul de 15,2% à 932 millions d'euros. La banque de La Défense a passé une provision supplémentaire de 300 millions d'euros en attendant le règlement "dans les semaines ou mois à venir" de litiges en cours avec les autorités américaines.

Il s'agit d'une part du volet pénal du différend avec le fonds souverain libyen, qui a fait l'objet, en mai dernier, d'un règlement amiable d'un montant de 963 millions d'euros versés à la Libyan Investment Authority (LIA), et d'autre part du scandale de manipulations du taux de change interbancaire, le Libor, pour lequel plusieurs banques ont déjà été condamnées. Il reste aussi un litige portant sur des soupçons de violation d'embargo dont l'issue semble plus lointaine.

Bonne performance de Boursorama et à l'international

L'action Société Générale signait la plus forte baisse du CAC 40 ce vendredi matin, en repli de 3,3%, avant de céder cette place à Air France-KLM (-7%) : elle a clôturé en repli de 4% à 45,70 euros, portant à 2,2% son recul depuis janvier. Les investisseurs attendent la présentation du nouveau plan stratégique de Société Générale le 28 novembre pour se positionner.

Les activités de marchés sont en recul de 14,7% à 1,9 milliard d'euros (et même -28% dans les taux, crédits, changes et matières premières et de 25% sur les marchés d'actions) et leur contribution au résultat en chute de 32,6% à 316 millions.

"En dépit d'un environnement financier peu favorable, Société Générale a dégagé, au troisième trimestre, des résultats résilients, tirés en particulier par les activités de banque de détail et de services financiers internationaux", a déclaré le directeur général de la banque, Frédéric Oudéa, dans un communiqué.

Ce pôle d'activités, qui regroupe notamment la Russie, la République tchèque, l'Afrique, mais aussi les assurances, a vu ses revenus grimper de 3,8% à 1,98 milliard et son résultat rebondir de 9,4% à 500 millions d'euros.

"Les activités de banque de détail à l'international constituent de vrais relais de croissance dans lesquels nous allons continuer d'investir" a commenté Frédéric Oudéa, au cours d'une conférence téléphonique.

En revanche, la banque de détail en France accuse une baisse de 5% du produit net bancaire, à cause de la contraction des marges d'intérêt, à 1,9 milliard d'euros, et de 12,2% de son bénéfice net à 310 millions. Le groupe confirme sa prévision d'un recul compris entre -3,0% et -3,5% du produit net bancaire de la banque de détail en France (-3,6% sur les neuf premiers mois de l'année) et s'attend à une amélioration en 2018. Sa banque en ligne se distingue :

"Sur le segment des particuliers, Boursorama maintient une dynamique d'acquisition clients très soutenue sur 9 mois (progression de +28% par rapport aux 9 mois 2016) et conforte sa position de leader sur la banque en ligne en France, avec près de 1,2 million de clients à fin septembre 2017", a souligné le groupe.

La Société Générale ne précise pas les résultats (déficitaires l'an dernier) de sa filiale.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/11/2017 à 12:23 :
Air France-KLM ne fait plus partie du CAC40 depuis le 21 septembre 2009 (le titre y a été remplacé à l'époque par Technip).
En revanche, Société Générale et Air France-KLM font tous deux partie du SBF120...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :