L'arme de Boeing anti Airbus A380

 |   |  810  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
Boeing compte contrer le grand Airbus A380 avec une version modernisée de son antique jumbo jet B747. Cela sera-t-il suffisant ?

Cela fait des années que Boeing répète à qui veut l'entendre que le marché n'est pas suffisant pour absorber les ventes d'un avion très gros porteur entièrement nouveau donc très cher à développer. Voilà pourquoi l'avionneur américain n'a pas suivi Airbus qui a lancé son géant des airs, l'A380, plus grand avion civil jamais construit, et a préféré miser sur un modèle moins gros et à technologies avancées afin de porter l'accent sur les économies de carburant, le B787.

Pour ne pas laisser totalement inoccupé le créneau des très grands appareils - le monopole du Boeing B747 jumbojet a assuré à la firme américaine jusqu'à un quart de ses bénéfices titaux dans les années 80-90 -, la firme de Chicago (mais qui produit toujours dans son fief historique de Seattle) a misé sur la modernisation de cet antique B747 avec une nouvelle version, le" -8 " (prononcez "tiret huit").

Dans un communiqué publié ce lundi, elle indique que ce samedi 13 février, "plusieurs milliers de personnes ont assisté à la présentation de l'unique appareil destiné au marché des avions de 400 à 500 places. Ce nouveau 747 établit une nouvelle référence sur le plan des performances économiques et environnementales tout en accueillant les passagers dans un nouvel aménagement intérieur plus confortable.

Boeing a dévoilé ce jour son 747-8 Intercontinental, le nouvel avion de transport de passagers de grande capacité, qui offre aux compagnies aériennes les plus bas coûts d'exploitation et la meilleure rentabilité de tous les avions de ligne gros porteurs, tout en affichant des performances environnementales accrues. Environ 10.000 invités, parmi lesquels des clients, des employés de Boeing, des personnalités gouvernementales, des partenaires et des fournisseurs, se sont réunis sur le site d'Everett pour assister à la grande première du Boeing 747-8 Intercontinental dans le cadre d'un événement intitulé "Incredible, Again". Jim Albaugh, président et CEO de Boeing Avions Commerciaux, a déclaré que ce nouveau modèle du 747 incorpore des avancées technologiques qui en font un avion extrêmement performantpour les clients.

"Le nouveau Boeing 747-8 Intercontinentalbénéficie des innovations technologiques les plus récentes, et notamment de plusieurs avancées que l'on trouve à bord du 787 Dreamliner", a ajouté Jim Albaugh. "Nous sommes convaincus que nos clients apprécieront ses faibles coûts d'exploitation et que les passagers seront séduits par le confort de son tout nouvel aménagement intérieur."

"Le Boeing 747-8 Intercontinental est un excellent appareil pour Lufthansa ; il s'intègre parfaitement dans la catégorie des avions de 400 places et contribuera à améliorer le rendement énergétique de notre flotte", a déclaré Nico Buchholz, vice-président exécutif de Lufthansa Group Fleet Management. "En tant que compagnie de lancement, nous sommes impatients d'accueillir ce nouvel avion l'année prochaine,car il participe activement à la modernisation permanente de notre flotte,ainsi qu'à nos initiatives environnementales."

La compagnie Korean Air et huit clients VIPont rejoint la compagnie de lancement Lufthansa, pour une commande totale de 33 Boeing 747-8 Intercontinental. La première livraison du Boeing 747-8 Intercontinental est prévue au quatrième trimestre.

"Seul appareil sur le marché des avions de 400 à 500 places, le Boeing 747-8 Intercontinentalconstitue pour les opérateurs un appareilparfaitement adapté aux liaisons les plus longues et les plus fréquentées à travers le monde", déclare Pat Shanahan, vice-président des programmes civils de Boeing Avions Commerciaux. "Le nouveau Boeing 747-8 Intercontinentalva établir une nouvelle référence sur le plan des performances économiques et environnementales tout en assurant aux passagers une expérience de vol exceptionnelle."

Le Boeing 747-8 Intercontinental présentera le meilleur coût au siège-kilomètre de tous les avions gros porteurs commerciaux, avec des coûts d'exploitation inférieurs de 12% à ceux de son prédécesseur, le 747-400. Par rapport à celui-ci, le 747-8 Intercontinentalse caractérise ainsi par une consommation de carburant inférieure de 16%, des émissions de CO2par passager inférieures de 16% et une empreinte sonore inférieure de 30%. Le Boeing 747-8 Intercontinental applique les caractéristiques intérieures de la cabine du 787 Dreamliner, à savoir une nouvelle architecture profilée et toute en courbes qui procure aux passagers une plus grande sensation d'espace et de confort tout en leur offrant davantage de place pour leurs effets personnels.

Le Boeing 747-8 Intercontinental dévoilé aujourd'hui arbore une nouvelle livrée rouge-orangée baptisée "Sunrise" spécialement réalisée pour cetexemplaire unique.Se démarquant dutraditionnel habillage bleu de Boeing, cette nouvelle palette de couleurs rend hommage à la culture de nombreux clients-clés de Boeing pour lesquels ces couleurs symbolisent la prospérité et la bonne fortune.

Un bel argumentaire qui va être très vite soumis à la réalité des faits. Le match contre l'Airbus A380 est lancé.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :