Les vols commerciaux européens n'ont pas fait un seul mort en 2010

 |   |  200  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters
En 2010, les vols sur des avions de ligne européens ont été particulièrement sûrs. Aucun décès n'a été enregistré, signale l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA).

L'histoire de l'aviation se souviendra de l'année 2010. Outre l'irruption du volcan Eyjafjöll qui a cloué au sol nombre d'appareils, c'est aussi la première année pendant laquelle personne n'est mort dans un accident d'avion commercial en Europe.

Le rapport annuel de l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) publié ce jeudi, indique aussi qu'aucun décès survenu à bord n'a non plus été enregistré  l'année dernière. Il y a pourtant eu vingt-six accidents, soit six de plus qu'en 2009 mais aucun n'a été fatal. Les deux accidents d'hélicoptère enregistrés en Europe n'ont pas non plus fait de mort.

L'accident qui a coûté la vie au président polonais Lech Kacszynski le 10 avril 2010 près de Smolensk n'est pas comptabilisé dans ce rapport, le Tupolev qui le transportait avec de hauts responsables polonnais de l'Etat et de l'armée pour une célébration en Russie, étant un avion présidentiel.

Dans le reste du monde, le nombre d'accidents mortels a augmenté passant à 47 en 2010 contre 39 l'année d'avant, indiquant que "le niveau général de sécurité a atteint un plateau", comme l'expliquent les auteurs du rapport de l'AESA.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :