Armement : Paris sur la piste de très gros contrats au Moyen-Orient

 |   |  819  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : <small>DR</small>)
Le ministre de la Défense, Gérard Longuet, s'envole vendredi pour l'Arabie saoudite et le Qatar. Au menu des discussions, de gros contrats de plusieurs milliards d'euros à la clé : Rafale (Doha), défense aérienne (Ryad et Doha) et modernisation de frégates (Ryad).

C'est un peu la visite de la dernière chance pour la France sous la présidence de Nicolas Sarkozy en Arabie saoudite pour au moins faire avancer certains dossiers industriels dans le domaine de l'armement. Voire grappiller un contrat. « Peu probable », explique-t-on à « la Tribune ». Gérard Longuet décollera de Paris vendredi pour une petite tournée dans le Golfe jusqu'à dimanche, partageant son temps entre Ryad et Doha au Qatar. Une visite compliquée. Car la France, qui va de déception en déception en Arabie saoudite, a été régulièrement la grande oubliée lors de la l'attribution de grands contrat d'armements ces dernières années.

La Grande-Bretagne avec le Typhoon, les Etats-Unis, qui ont réussi à vendre 154 avions de combat F-15 (Boeing) en 2011 et l'Allemagne (surveillance des frontières) ont su, eux, profiter de la manne saoudienne. Sans compter l'humiliation subie en 2011 par Paris pour le contrat de lignes à grande vitesse reliant Djeddah à Médine et à la Mecque... obtenu par l'Espagne grâce à l'entregent très efficace de l'ancien ambassadeur saoudien à Madrid. Et ce n'est pas fini, l'Arabie saoudite s'apprête à finaliser l'achat de 84 F-15 supplémentaires avec leur armement pour la modique somme de 11,4 milliards de dollars. Les Etats-Unis vont aussi fournir à la marine saoudienne des très grosses frégates pour compléter sa défense aérienne élargie (anti-missiles) pour un montant de 29 milliards de dollars. Enfin, Berlin serait également proche de vendre des chars Leopard.

Les intermédiaires français inefficaces

Les ambitions de la France sont aujourd'hui beaucoup plus modestes en Arabie saoudite, autrefois vache à lait des industriels tricolores. Gérard Longuet ne parlera donc ni de Rafale, ni de frégates Fremm, pourtant deux des best-sellers technologiques de l'industrie française. Il sera plutôt question de tenter de maintenir une présence dans le domaine de l'armement afin de préserver l'avenir, explique-t-on à « latribune.fr ». Pourquoi la France fait-elle chou blanc au pays de l'or noir ? « Les Français ne comprennent rien à l'Arabie saoudite depuis longtemps et nos réseaux frappent aux mauvaises portes », rappelle-t-on à «latribune.fr». Et surtout, Paris continue d'envoyer des intermédiaires à la réputation sulfureuse, aujourd'hui bien connus du grand public français, qui ne seraient plus reçus par les autorités saoudiennes agacées. « On va crever avec ces intermédiaires », soupire un bon connaisseur de ces dossiers. Car Ryad, sous l'impulsion du roi Abdallah, a entrepris depuis 2010 de faire un grand ménage dans le domaine de la corruption, notamment au ministère de la Défense (Moda).

Un milliard pour moderniser les frégates

C'est dans ce contexte compliqué, que Gérard Longuet portera notamment à Ryad une offre de DCNS de modernisation de quatre frégates de classe Al Medinah et de deux pétroliers-ravitailleurs de classe Boraida mis en service en 1985-1986 (contrat Sawari I) : une commande évaluée à 1 milliard d'euros, selon nos informations. Ce qui permettrait d'allonger la durée de vie de ces frégates d'une dizaine d'années en vue de préparer Sawari III avec des frégates multimissions Fremm. Pour réussir à convaincre les Saoudiens, DCNS a sorti le grand jeu. Le groupe présidé par Patrick Boissier propose un partenariat, y compris capitalistique, avec un chantier naval local, capable de moderniser les frégates de la marine saoudienne. Avec à la clé les fameux transferts de technologies qui donnent encore à la France une chance de réussir dans le grand export à l'international.

L'autre contrat visé par Paris est la grande modernisation des systèmes de défense aérienne Crotale-Shahine pour un montant estimé entre deux et trois milliards d'euros. Une commande qui serait attendue cette année par Thales.

Au Qatar, une campagne Rafale en cours

A Doha, où la France a signé un accord de défense, Gérard Longuet évoquera le Rafale. Une campagne est en cours pour le remplacement des 12 Mirage 2000-5. Il est question que l'Air Force qatarie s'offre entre 24 et 36 Rafale. C'est un prospect solide et sérieux, qui à toutes les chances d'aboutir. « La France a la parole de l'émir (Hamad Ben Khalifa Al Tani, ndlr), qui le jour où il remplacera ses Mirage 2000-5 a promis qu'il achèterait le Rafale », explique un proche des négociations. Mais quand ? C'est la décision de l'émir, qui peut se décider très vite... ou pas. « En tout cas pas avant l'élection présidentielle », se risque cette même source.

Selon nos informations, le missilier MBDA est également en piste pour fournir au Qatar une défense aérienne à base d'Aster 30 block 1 (évalué à plus d'un milliard d'euros), qui serait embarqué sur des frégates Fremm de DCNS. Bref, Gérard Longuet porte l'espoir des industriels français dans la région du Golfe. Car tous ces contrats peuvent faire l'objet de signature dès cette année... si tout se passe bien.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/01/2013 à 11:55 :
Dire qu'il y a tant de pays qui en appellent à la France pour se "sécuriser":la Mongolie,da
ns les années qui ont suivi la déliquescence du bloc soviétique;la Tchéchennie,pour se li
bérer de la brutalité d'un Poutine;l'Argentine,pour se dépétrer de la "morgue" colonialiste an
glaise;le Vénézuéla,pour se défaire de l' "emprise" économique américaine...Bref,on a la
"bombe",mais pour quoi en faire...?On a certainement des armes "géniales" que produise
nt des ingénieurs,des militaires remarquables...Tout ça pour quoi...?Je vous le demande?
Si personne-chez nos "élites"-n'a la volonté + les moyens de se "propulser" plus avant
à la face du monde,alors qu'on s'adresse à Israël...Les "cerveaux" de ce peuple n'y trouve
rait que des avantages...Et certains Français aussi,en y réfléchissant mûrement...!!Le
"couple" franco-judéo-allemand afficherait alors des capacités politico-militaires inespér
ées,au grand dam de leurs "alliés" américains...et de leurs "ennemis héréditaires" d'aujour
d'hui...
a écrit le 23/03/2012 à 6:15 :
Le pays des droits de l'homme qui se plaît à vendre des armes pour tuer afin de sauver son économie bravo. La France est coupable et entretient les guerres.
Réponse de le 24/03/2012 à 11:05 :
tout le monde fait ça redescendez sur Terre on est pas au pays des Bisounours
Réponse de le 27/03/2012 à 16:55 :
@Pigeon. A vous lire notre morale devrait nous interdire ces ventes au risque d'alourdir le déficit commercial et d'épaissir les rangs des chômeurs. Nous serions donc les dindons de la farce...
Réponse de le 28/03/2012 à 20:51 :
Mais laissez pigeon tranquille ! il n'aime pas les armes, c'est son droit ! et puis je le comprend le moindre coup de fusils c'est toujours pour lui, le pigeon .
a écrit le 22/03/2012 à 13:20 :
Il faut faire plus que vite pour signer ces contrats car aprés ,le PC ,Ecolos ,PS etc de gauche ne voudront plus vendre d'armes !Nous devons accueillir tous les peuples .
Réponse de le 22/03/2012 à 18:32 :
La France n'a jamais cessée de vendre des armes.Celà n'a rien à voir avec les gouvernements en place.Les présidents passent et trépassent,Dassault et la DGA- ce qui est à peu près pareil- restent et assurent la continuité du service public,une notion de droit administratif fourre-tout.
Réponse de le 24/01/2013 à 12:09 :
Effectivement,si Dassault avait eu les "rênes" de la Défense française entre les mains,il y
a belle lurette que l'Europe serait indépendante militairement + politiquement à la face du
monde...Au lieu d'aller se fourvoyer avec l'Oncle Sam et ses 4 volontés dans les couloirs
de l'OTAN, du "machin" à New-York pour défendre des "régimes" qui financent le terroris
me mondial a contrario des "intérêts" occidentaux...!!Un comble,en l'occurence!Ou bien Allemagne + France tirent l'Europe par le haut;ou bien on continue à se faire damer le pion
par l'Oncle Sam + la Chine...Stop ou encore...?

.
a écrit le 22/03/2012 à 11:57 :
Depuis des centaines d'années se sont les élites qui provoquent les guerres, et qui envoient leur peuple se faire trucider à leur place sur les champs de batailles, une bonne façon de réduire la population mondiale, mais aussi les virus, vaccination forcée avec aluminium, PCB pour stériliser, l'eau du robinet au fluor de sodium neurotoxique, cigarettes cancers, drogues en tout genre, on finance les réseaux terroristes, bravo les psychopathes
Réponse de le 22/03/2012 à 12:43 :
Maurine, vous avez oublié le pire : La voiture avec ses 5 000 morts (en ajoutant les morts suite aux blessures) et 30 000 blessés...
Réponse de le 22/03/2012 à 13:26 :
Maurine , vous n'avez jamais songé a consulter ?
Réponse de le 22/03/2012 à 20:04 :
Maurine,
Il est vrai qu'avec les fautes que vous faites, on est sûr que vous n'appartenez pas aux dites élites...
Réponse de le 22/03/2012 à 21:48 :
Duc d'Anjou ou pas , je ne vois pas de quel droit vous vous permettez un tel dénigrement : Maurine divague, certes, mais c'est son droit...
a écrit le 22/03/2012 à 11:19 :
Depuis sa création le raphal à toujours été un bijoux technologique mais la puissance us à toujours écrasé notre avion... Comme quoi 20 ans après sa création il est encore réconnu comme le top. On a du savoir faire en france mais beaucoup plus de détracteurs
Réponse de le 22/03/2012 à 13:27 :
C'est normal voyons , persone a jamai entendu parlé du raphal
a écrit le 22/03/2012 à 9:08 :
Le Rafale n'est pas encore tout à fait ce qu'on peut appeler un "best seller".
Réponse de le 22/03/2012 à 9:41 :
...best-seller technologique.
Réponse de le 22/03/2012 à 21:49 :
"SELLER", ça a un rapport avec Vente ????????
a écrit le 22/03/2012 à 8:25 :
C'est curieux cet empressement des Balladuriens à essayer à tout prix de signer des contrats de vente d'armement juste avant les élections présidentielles... Takieddine sera-t-il du voyage ?
a écrit le 22/03/2012 à 2:30 :
Et comme d'habitude, on donne les moyens à ces despotes de brutaliser leurs populations et après on se plaindra de ne pas pouvoir les déloger facilement. Une amie russe me disait: "vous les Occidentaux, vous créez vos propres problèmes et après vous vous en plaignez". Je crois qu'elle a tout à fait raison !!!
Réponse de le 22/03/2012 à 4:46 :
Va revoir ta géopolitique, ce que tu dis pour un pays comme le Quatar est un non sens ...
Réponse de le 22/03/2012 à 9:13 :
surtout quand on soutient a fond Poutine et qu on voit son action en Syrie hein patoche?? Mais les armes russes ne sont en Syrie que pour se défendre ::))
Réponse de le 22/03/2012 à 9:27 :
et puis on va pas dire que la russie ne soit pas un pays à problèmes
Réponse de le 22/03/2012 à 9:34 :
On a les amis qu'on mérite;
a écrit le 21/03/2012 à 21:59 :
Curieux; le titre laisse penser à une signature de "très gros contrats" de vente d'armements, alors qu'il semble clair, à la lecture du papier, que ces contrats sont peu probables - du moins à moyen terme !
Quelque part, tant mieux: vendre son ame au Qatar et à l'Arabie Saoudite pour une poignée de milliards, n'est pas très judicieux au vu des bascules géopolitiques à venir.
a écrit le 21/03/2012 à 21:48 :
plutôt décevant ! Sarkosy a peu de temps pour finaliser un premier contrat . C'est comme le karcher il faut d'abord lire le mode d' emploi . Avec la venue des amateurs gauchistes l ' ANPE ne risquera pas de manquer de clients . Même le terroriste de Toulouse émarge au RSA ! pauvre France .
Réponse de le 22/03/2012 à 8:11 :
c'est vrai qu'en termes d'emplois industriels, le quinquennat de Sarkozy a des leçons à donner. Voulez-vous que je vous remette les chiffres en mémoire ?
Réponse de le 22/03/2012 à 11:15 :
Cher raymond, qu'est ce qu'aurait du faire NS pour sauver les emplois industriels en France ? Sachant que le France depuis des décennies ne veut plus d'industrie lourde et que personne ne veut y travailler. Donc merci de m'indiquer les mesures que vous auriez aimer voir pour sauver l'industrie française
Réponse de le 22/03/2012 à 21:51 :
ben faut aller voter, mon gars...
a écrit le 21/03/2012 à 21:27 :
J'adore le cynisme de ce monde ou d'un cote on critique la violence de certains actes commis à Toulouse et où de l'autre on s'émerveille de la vente d'armes de guerre a des pays qui ne cachent pas vouloir en découdre avec certains de leurs voisins. Magique, fabuleux et débordant d'humanisme :)
Réponse de le 21/03/2012 à 22:05 :
Foxy.
Excellent commentaire! Notre pays est le champion du monde des industries inutiles. Par contre, surtout avec le "roquet" qui nous gouverne actuellement, notre "grande gueule" est partout, et ça coûte cher...Jean-Claude Meslin
Réponse de le 22/03/2012 à 9:17 :
c est que maintenant que vous découvrez la nature profonde de l etre humain?? ah au fait JCM je vous rappelle que Monsieur Poutine que vous adulez tellement fait exporter 3 fois plus d armement que la France et souvent à des gens encore moins recommandable que nous (la Syrie entre autre) et ne parlons meme pas du célébre AK 47...
Réponse de le 22/03/2012 à 13:36 :
les armes sont d'abord faites pour proteger et personne n'a le droit reprocher au Qatar ou aux Emirats de vouloir se proteger de leur voisin iranien. En dehors de quelques pacifistes idiots , inutiles et deconnectés des realites .. Evidemment
a écrit le 21/03/2012 à 18:35 :
Vous ne manquez jamais d'optimisme, cher M. Cabirol.
Chaque semaine, ou presque, vous nous annoncez de fabuleux contrats qui "pourraient
être signés très rapidement"...
Comme celui des Rafale avec les EAU...pour lequel le (encore) président Sarkozy est prêt à sauter dans "son" Falcon 7x pour aller signer.
Peut-être aurez-vous une date plus exacte à nous communiquer demain 22 avril, après la conférence de presse de Dassaut Aviation à St. Cloud?
Restons donc optimistes, comme vous, mais réalistes aussi.
Réponse de le 21/03/2012 à 21:01 :
Bonsoir chère Mme chs ou M. chs. Je n'ai pas l'impression d'avoir écrit que ces contrats allaient être signés. Ils seront au menu des discussions. Après comme disent souvent les commerciaux : inch allah
Réponse de le 22/03/2012 à 13:39 :
Des critiques ridicules , d'abord l'auteur n'affirme pas que ces contrats vont etre signés. Ensuite c'est le travail des journalistes économiques de nous tenir au courant des prospections en cours
a écrit le 21/03/2012 à 18:12 :
Triste quinquennat où la France ne sait plus vendre à l'export nos meilleures technologies (TGV, Nucléaire, Armement,...): Tout notre réseau de commerciaux, d'intermédiaires et de prospection qui s'appuyait sur nos ambassades n'a reçu que du mépris de la part du gouvernement,... jusqu'au retour de Juppé,...
Réponse de le 21/03/2012 à 20:12 :
Ah, Juppé ! Ce grand homme des grèves de 1995 qui nous a fait marcher pour rien...
Réponse de le 22/03/2012 à 8:54 :
Il est étonnant de constater que notre ministre de la défense soit le commercial de ses entreprises d'armement. Entendu que la signature de ces contrats aurait des retombées économiques en France, il demeure anormal d'utiliser le temps précieux d'un de nos ministres pour vendre un produit quel qu'il soit, d'autant qu'il semble qu'il y consacre un temps considérable pour un succès limité (en attendant les hypothétiques contrats en Inde ou Brésil).
Réponse de le 22/03/2012 à 13:43 :
oui c'est clair un ministre devrait se contenter de faire de la politique , vendre des avions français , preserver ou creer des emplois , ameliorer la balance commerciale , cela ne sert a rien.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :