En achetant des A380 et des Sukhoi, Transaero tente une diversification risquée de sa flotte

La deuxième compagnie aérienne russe a commandé ce jeudi quatre A380 et six Superjet-100. Jusqu'ici, la compagnie volait presque exclusivement avec des Boeing.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2012. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

La PDG et actionnaire de Transaero Olga Pleshakova a créé la surprise ce matin en annonçant l?acquisition de six SSJ-100, le nouvel avion régional russe empêtré dans une série d?incidents. Un exemplaire s?est écrasé le 9 mai dernier en Indonésie lors d?un vol de démonstration, causant la mort des 45 personnes à bord. Cette semaine, l?un des huit appareils livrés à Aeroflot a subit deux incidents sérieux. Néanmoins, Transaero s?ajoute aux quatre compagnies russes qui ont déjà commandé au total 66 Superjet 100. La commande ferme signée aujourd?hui porte sur six appareils, plus 10 autres en option. La somme du contrat est de 180 millions de dollars (prix catalogue proposé par le constructeur Sukhoi) et atteindrait 566,4 millions de dollars si les options sont réalisées. Si l?on ajoute les commandes venant de compagnies étrangères, le portefeuille de commandes pour le Superjet-100 atteint 174 appareils. « Nous avons choisit l?avion russe le plus moderne » a déclaré Olga Pleshakova lors de la signature du contrat, dans le cadre du Forum Economique de Saint-Pétersbourg. « Cet avion n?a rien à envier aux meilleurs appareils internationaux analogues. (?) il nous permettra de remplir une mission importante consistant à développer un réseau régional dans notre pays ». Les experts ne sont guère convaincus. Beaucoup pensent que Transaero a bénéficié d?un très gros rabais sur le prix catalogue du Superjet-100. « C?est un cadeau politique de Transaero aux autorités russes » tempère un entrepreneur du secteur aéronautique. « En réalité, toutes les commandes de Superjet-100 sont gelées jusqu?à ce que les raisons du crash [en Indonésie] soient élucidées et rendues publiques ».

Transaero a confirmé par ailleurs sa commande ferme de quatre appareils A380 (pour 1,57 milliards de dollars) avec la participation de la banque d?Etat VEB-leasing. Il s?agit d?un grand pas pour Airbus en Russie, puisque Transaero est la première compagnie du pays à acheter cet appareil. Au total Airbus compte désormais 257 commandes venant de 20 compagnies pour l?A380.

 

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 2
à écrit le 18/07/2012 à 17:04
Signaler
Qui n'achèterait pas en contrepartie de grosses remises ? Airbus a bien prêté gratuitement ses tout premiers avions !!!

à écrit le 21/06/2012 à 17:27
Signaler
La Russie intègre la zone européenne, c'est un signe et poutine l'a fait. D'autres viendront.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.