Pourquoi le missile qui s'est abîmé au large du Finistère coûte plus cher que ce qui a été annoncé

 |   |  909  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Difficile de chiffrer le coût unitaire du missile balistique M51, un programme top secret lié à la dissuasion nucléaire. Aussi le montant de 120 millions d'euros évoqués par certains médias ne semble pas être le bon. Il est probable que le coût soit en réalité un peu plus élevé...

Combien coûte un missile balistique mer-sol M51, tel que celui qui s'est auto-détruit dimanche au large du Finistère après son décollage dans une zone interdite pour la circonstance à la navigation maritime et à la circulation aérienne dans le cadre d'un tir d'essai lancé ? Un essai nécessaire pour la qualification du missile sur "Le Vigilant", le sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) qui l'a mis à feu dans la baie d'Audierne (Finistère). Plusieurs médias avancent un montant de 120 millions d'euros mais, selon une source proche du dossier, ce chiffre, qui fait couler beaucoup d'encre depuis l'annonce par la Marine nationale de l'explosion du missile dépourvu de sa charge nucléaire, n'est pas le bon.

Difficile à chiffrer

Il est vraisemblable que le coût unitaire d'un M51 soit plus élevé que celui annoncé par la presse. Le coût du M51 dans sa version opérationnelle pourrait se situer autour du coût d'un lanceur Ariane 5 (environ 150 millions d'euros), assure-t-on à La Tribune. En réalité, le coût d'un essai d'un missile M51, qui peut surprendre au moment où la France est contrainte à faire des économies, est difficile à établir en raison des trop nombreuses incertitudes qui pèsent sur ce programme top secret touchant intimement à la souveraineté nationale de la France. Un programme qui s'élève dans sa globalité à plus de 11 milliards d'euros, développement compris, selon le ministère de la Défense. Soit trois lots de 16 missiles M51, qui équipent les quatre SNLE tricolores auxquels il faut rajouter quelques missiles supplémentaires. Impossible d'en connaître avec certitude le nombre d'exemplaires qui seront produits au total.

En outre, il faut ajouter le développement de la composante embarquée du système d'armes de dissuasion M51 (CESAD M51) avec notamment le moyen d'essai Cétacé (caisson d'essai de tir), la construction puis l'exploitation des moyens d'essais, l'approvisionnement et la mise en place de cette CESAD M51 à bord des trois premiers SNLE NG (Le Triomphant, Le Téméraire, Le Vigilant), la fourniture de la logistique initiale à terre et, enfin, l'adaptation au M51 du centre d'entraînement des forces sous-marines. Le SNLE "Le Vigilant", qui a lancé le M51 dimanche, a ainsi été immobilisé plusieurs mois pour pouvoir accueillir ce nouveau missile. Les sous-marins, à l'exception du SNLE « Le Terrible », qui a été construit directement en version M51, doivent être adaptés à ce missile, qui est d'une plus grande taille et plus lourd que le missile M45.

Un programme stratégique

L'enjeu stratégique du M51, lancé en 1992 et piloté par la filiale spatiale d'EADS, Astrium, a été confirmé par le nouveau Livre blanc de la Défense et de la sécurité nationale, un document publié lundi dernier qui renouvelle la doctrine de la France en matière de défense. Le président François Hollande avait demandé aux auteurs du Livre blanc de sanctuariser la dissuasion nucléaire (aéroportée et maritime). D'où la nécessité pour la France de disposer d'équipements modernes. Résultat de cette ambition, le M51, dont le permier vol est intervenu en nobembre 2006, est un bijou de technologies militaires et présente des "différences significatives par rapport à son prédécesseur", écrit Astrium sur son site internet.

Il mesure 12 mètres de haut et pèse 50 tonnes sur la balance, soit 15 tonnes de plus que son prédécesseur, le M45. Il est également capable de se projeter sur un rayon de 8.000 km contre 6.000 km auparavant, et ce, à la vitesse de Mach 15, soit plus de 18.000 km/h. Enfin, le M51 peut transporter jusqu'à 10 têtes nucléaires contre 6 pour la génération précédente. Le M51 dispose d'une capacité d'emport supérieure et adaptable, d'une meilleure portée, et bénéficiera d'une plus grande aptitude à pénétrer les défenses adverses grâce à la furtivité des têtes et aux nouvelles aides à la pénétration associées. Le M51.2, une version modernisée du M51 opérationnelle à partir de 2015, emportera la tête nucléaire TNO (tête nucléaire océanique au lieu des têtes nucléaires TN75 actuelles). Son niveau de sûreté nucléaire est accru.

Une enquête top secrète

Pour toutes ces raisons, la Marine nationale a engagé des prospections dans la baie d'Audierne afin de récupérer les débris du missile, qui gisent par une centaine de mètres de fond. Des robots sous-marins ont même été envoyés pour sonder le fond de la baie et récupérer la moindre trace de ce missile. Le capitaine de Corvette, Lionel Delort, a admis que l'essai balistique était un "échec" et qu'une enquête allait être conduite afin d'en déterminer les raisons. La Marine nationale ou l'industriel ne communiqueront pas les conclusions de cette enquête qui sera classée secret défense.

L'enquête va suivre un processus bien huilé. La direction générale de l'armement (DGA), les industriels, notamment Astrium, et la Marine vont dans un premier temps récupérer toutes les données de l'essai raté, puis les analyser. "Cela peut prendre quelques jours, voire quelques mois, on part sans a priori mais c'est sans doute un phénomène complexe à analyser", explique-t-on à La Tribune. Et cette équipe d'ingénieurs va soit éliminer, soit confirmer une à une les causes de cet échec.

Vidéo de la destruction du missile

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/05/2013 à 11:19 :
Si on veut developper une dissuasion crédible les essais de nouveaux systèmes sont nécessaires et comme le nom l'indique un essai n'a pas l'assurance de la réussite.

Par contre le nombre de généraux en France m'interpelle.
a écrit le 15/05/2013 à 20:32 :
bien dit mec
a écrit le 14/05/2013 à 7:48 :
il est incroyable de lire tous ces messages negatifs sur la france : à croire que les collabos tiennent , de nouveau, le haut du pavé dans ce pays ! il s'agissait d'un essai et lors d'un essai il peut arriver un echec. Ariane en a connu plusieurs , idem pour la nasa, la russie, la chine... et je ne me souviens pas avoir entendu toutes ces pleureuses donner des leçons.
Le veritable échec de notre pays c'est d'avoir produit une caste de râleurs invétérés et souvent incompétents qui passent leur vie à tout dénigrer et à faire la girouette et à trahir leur pays ( evasion fiscale). Heureusement que la guerre n'est plus d'actualité sinon on sait déjà qui remplacera pétain et ses fifres.
a écrit le 13/05/2013 à 16:06 :
Rien que ! Déjà 120millions c'est énorme quand on sais qu'il y a autant de français qui meurent de faim. Allez comprendre la logique du partage de nos impôts !! Je pense qu'il a des choses plus importantes à traitées ! Le pire c que c plus de 120millions euros tomber à l'eau.
a écrit le 12/05/2013 à 23:12 :
De toute façon le problème n'est pas le prix, incalculable, c'est l'échec du tir. Quand le tir est un succès, le cout est exactement le même et le bénéfice aussi nul en terme financier. Un tir de missile réussi ne rapporte rien. Il faudrait savoir le prix de la paix pour calculer le cout des missiles, et ça ce n'est par pour demain.
Réponse de le 13/05/2013 à 7:49 :
Ah oui d'accord, le problème n'est pas le prix, on comprend mieux pourquoi la france est en faillite.
a écrit le 11/05/2013 à 20:37 :
il faut arrêter de faire dans le misérabilisme
a écrit le 11/05/2013 à 19:34 :
Il ne faut pas trop en rajouter, la France n'est pas l'Estonie ou la Suisse, militairement. Mais tout ceci est lié. L'Etat providence paie des aides à tout le monde, la dette atteint des sommets, les intérêts de la dette dépassent notre capacité de remboursement, et il n'y a plus suffisamment de finances pour attribuer à l'armée, les fonds nécessaire à sa "mise à jour" si je peux me permettre. D'autant qu'avant, nous avions de la "chair à canon" pas chère avec les appelés, ce qui n'existe plus aujourd'hui, et une armée de professionnels coute très cher.
a écrit le 11/05/2013 à 16:39 :
la france est obsolète
a écrit le 08/05/2013 à 8:48 :
@Sezac : votre french-bashing est indigne et ridiculeusement faux. Puisqu'il faut vous rafraichir la memoire, l'action d'endiguement des barbus en Afghanistan a laquelle notre armee a participe nous au moins garanti 12 ans de stabilite et militairement les talibans sont a genoux. Au Mali, plusieurs analystes s'accordent que a dire que la France a fait un sans-faute.

Cette explosion revelle plutot un autre probleme : alors que dans le budget de la Defence, la dissuasion est sanctuarisee alors que sa vocation meme est de ne pas servir, le reste de l'Armee est condamne a reduir encore ses moyens au point de perdre ses capacites. Nous risquons fort de ne plus pouvoir assumer un 2e Mali pour lequel nos moyens de transport etaient deja vetustes et insuffsants.
Réponse de le 11/05/2013 à 12:26 :
Tout à fait d'accord.

Et si on fait des essais de tirs, c'est justement parce que l'on sait que parfois ça peut ne pas fonctionner correctement, et il vaut mieux que ce soit pendant l'essai qu'au moment où l'équipement doit réellement servir (quoique je ne suis pas pressé d'en arriver là !)
Ce missile est encore en développement...

Les sous marins ont tous été conçus dès le départ pour recevoir ce missile M51, mais ceux rentrés en service avant le missile sont équipés des anciens M45. Le chantier consiste à supprimer les pièces d'adaptation et à remplacer le système de commande.
a écrit le 07/05/2013 à 20:15 :
Comme fréquemment au cours de l'histoire, les militaires gaspillent des sommes colossales pour essayer de redorer un blason terni par une interminable série de défaites et de victoires à la Pyrrhus. Leur équipement est toujours plus lourd et plus onéreux mais invariablement obsolète lorsqu'il faut s'en servir. Des lors, l'acquisition de plus de matériel, de systèmes d'armes, devient la principale justification de l'existence même des armées. En bref, sans crainte de se tromper, on peut dire que la dissuasion nucléaire française ne dissuadera aucun ennemi présent ou futur parce qu'elle est sous-dimensionnée et fondée sur des hypothèses stratégiques datant d'avant hier. De fait, Aqmi, Al-Qaïda, les barbus de Téhéran, les nord coréens et les chinois semblent se soucier de la dissuasion francais comme d'une guigne. Une ligne Maginot nucléaire en quelque sorte.
Réponse de le 07/05/2013 à 22:35 :
C'est pas parce que 1 missile sur 60 à merder et ceux en 17 ans que la dissuation est obsolète ! de plus y a la composante aérienne .
La dissation francaise est la plus crédible avec celle des Américains
18 fois Hioshima par tete s'est tres sous dimensioné, on est d'acord...
Réponse de le 11/05/2013 à 12:31 :
L'arme nucléaire est une arme de dissuasion.
Alqaida ne représente pas une menace militaire.

L'Iran n'a aucun moyen d'attaquer la France de manière significative.

Dans le monde, il y a deux sortes de pays, ceux qui ont l'arme nucléaire, et les autres.
Pourquoi croyez-vous que la Corée, l'Iran fassent le sprint vers l'armement nucléaire ? tout simplement pour éloigner la possibilité d'une attaque militaire de l'Otan. Il suffit d'avoir une poignée de missiles opérationnels avec le bras assez long.
a écrit le 07/05/2013 à 19:33 :
La furtivité des têtes ..pensantes conceptrices du missile explique peut-être cet échec! Cet essai certes Téméraire mais pas assez Vigilant n'est pas Triomphant ! Terrible déconvenue mais très beau feu d'artifice un peu cher certes , mais quand on aime on ne compte pas les débris !
a écrit le 07/05/2013 à 19:28 :
Il a fallu 20 tirs d'essai pour valider le M45, il en faudra autant pour valider le M51,
que le tir soit réussi ou un échec, c'est pareil, c'est 120ME, soit 2,4 Milliards de test,
les couts sont indiqués sur le senat, depuis très longtemps, faut se donner la peine de chercher, le but de cette campagne d'essai et de déverminer le missile, il ne s'agit pas que cela rate quand ca sera pour de vrai avec une charge nucléaire de 600kt et raser la moitié de la France, sarkoland l'ont parfaitement compris contrairement a certains, si il y a bombe,c'est parce qu'il y a une menace directe, aujourd'hui plus que jamais, en clair, si il est peu probable d'avoir un conflit mondial, un conflit nucléaire localise et très probable voir inévitable, iran,israel, inde, pakistan,chine,coré du nord,japon,etc..
une guerre cela arrive très vite, il suffit d'un accident mal géré pour que tout s'enchaine.
L'iran dispose de missile pouvant atteindre 1500km, la prochaine version sera de 4000km,
et on sera à porté, pour l'instant, ils continuent à gagner du temps, nous on développe les aster pour intercepter les missiles balistique. c'est pas beau mais c'est comme ca.
Vous pouvez vous mettre la tête dans le sable et vous le recevrez quand même dans fion.
On habite pas sur la planète des bisounours, quand aux braillards, il y a un proverbe pour ce qui concerne la dissuasion, les chiens aboient la caravane passe.
Les armes nucléaire peuvent être utilisées en cas d'attentat terroriste biologique, chimique ou de bombe sale envers un état terroriste ou supportant des groupes terroriste.
Cela en fait réfléchir plus d'un.
a écrit le 07/05/2013 à 16:41 :
Je en comprend pas pourquoi on fait maintenant les tirs des SNLE depuis Audierne,
et non plus depuis le Centre-d'Essais-des-Landes (CEL), trés bien équipé, devant
Biscarosse. C'est de l'argent gaspillé. J'ai été au CEL, ainsi qu'au CEM (Centre-d'Essais-
de-la-Méditerranée) à l'ile du Levant.
Réponse de le 16/05/2013 à 6:28 :
oui, on aurait pu installer le sous-marin, en plongée, dans le lac de Cazaux, ou celui de Parentis.
a écrit le 07/05/2013 à 14:25 :
Vous donnez le prix du missile en fonction d'un lancement d'ariane 5 ?

Alors 150 160 c'est le prix commercial d'un lancement de satellite par ariane5 (qui en emporte 2)

Le M51 est issu d'un booster d'ariane5 donc

Si le coût d'un lancement Ariane 5 est de 150 millions pour évaluer le prix du lanceur vous pouvez facilement retrancher 2/3 (cout du pas de tir, études, transport etc...) il reste à mon avis moins de 50 Millions pour Ariane5 seule...

Dans Ariane 5 il y a différentes parties... le plus cher c'est le moteur vulcain et les moteurs des autres étages... 2 autres moteurs... ça doit bien faire 75 % du prix du lanceur.

Et après vous avez les 2 boosters à poudre disons 20 % du reste.... à diviser par deux.

Donc si un M51 est proche du prix d'un booster on doit à la grosse louche être à 10 millions max pour le propulseur en voyant large après c'est du militaire de la petite série toutes les excuses habituelles pour gonfler le prix...

Bref 120 millions le lancement me semble un chiffre très cohérent...

(M51 + charge + Sous marin et personnels)...

IL faut savoir comparer le comparable.. Cela dit soyons claire ce n'est pas si grave cet échec le M51 n'est pas encore le missile pricipal de la dissuasion et ça remet tout le monde à sa place.... CQFD

ça montre qu'il faut en lancer de temps en temps pour voir si tout fonctionne
Réponse de le 11/05/2013 à 20:41 :
encore que les marins et le personnel n'ont pas été recrutés pour l'occasion , tir ou pas ils sont payés. De même pour le sous marin à la mer ou pas il faut l'entetenir
a écrit le 07/05/2013 à 13:58 :
en quoi est il important de connaître le coût exact d'un missile qui n'est pas censé servir?
a écrit le 07/05/2013 à 13:10 :
Ben je suis content de savoir où passent mes impôts qui n'arrêtent pas d'augmenter ! J'aimerais mieux qu'on investisse dans des tracteurs, des Airbus ou des IRM, çà me semblerait plus efficace pour aider ce monde à mieux tourner.
D'autre part, vu le coût, çà ne m'étonne pas que certains commencent à fabriquer chez eux des armes avec des imprimantes 3D (voir l'article "Devenir-fabricant-d-armes-avec-une-imprimante-3d-c-est-desormais-possible") :-) !!
a écrit le 07/05/2013 à 12:39 :
La France a-t-elle besoin de ces armements ruineux et apparemment non fiables ? (donc non dissuasifs)
Réponse de le 07/05/2013 à 13:18 :
pffffffffff... La France a-t-elle besoin de tous ces fonctionnaires ruineux et non fiables ? (donc non compétent)
Réponse de le 07/05/2013 à 14:24 :
Moins de fonctionnaires et plus de chômage...
Réponse de le 07/05/2013 à 15:03 :
Erreur, la création d'un poste de fonctionnaire (à vie, retraite comprise) coûte deux emplois dans le privé.
Réponse de le 07/05/2013 à 17:48 :
Pour un emploi d'un fonctionnaire, il faudrait provisionner 1.5 millions d'euros ( emploi à vie, retraite, augmentation....) et le placer durant tout le temps de la vie du fonctionnaire pour qu'il ne coute rien
a écrit le 07/05/2013 à 11:18 :
L'article est à coté de la plaque, de même que la plupart des commentaires.

En effet ce n'était pas le missile M51 qui était à l'essai, mais le sous-marin qui a été modifié récemment pour pouvoir lancer cette dernière génération de missiles.

Le vrai problème est donc que le missile a échoué alors qu'il n'était pas en test ! Le M51 est en production et a priori c'est donc un modèle de série qui a été lancé.

La vraie question que ne pose pas l'article : les missiles de la dissuasion nucléaire française sont ils fiables ? Si pas de missiles fiables > pas de dissuasion !
a écrit le 07/05/2013 à 11:17 :
11 milliards pour 2000 km de plus, ça fait cher quand on est déjà en surendettement. Les anglais on abandonnés leur programme. On aurait sans doute dû le reporter aussi ou mutualiser les coûts avec eux. Les allemands n'on pas tout ces gadgets et ne s'en portent pas plus mal. On sera bien protégé mais ruinés, super intéressant comme concept. De plus le danger immédiat c'est pas de se faire envahir par un ennemi, c'est de s'auto-atomiser via le civil ou le militaire. Soit à la mode rampante via la Hague, soit d'un coup comme à St Laurent des Eaux.
Réponse de le 07/05/2013 à 11:36 :
@aka, sans les militaires, vous n'auriez pas d'électronique et d'informatique. Etes vous prêt à vous en passer?
Réponse de le 07/05/2013 à 11:39 :
es allemands non pas ces joujous car ils n'y ont pas le droit . !
Réponse de le 07/05/2013 à 12:29 :
Ce n'est pas seulement une questiion de porter du missile mais d'obscolescence qu'il faut améliorer
11 milllards pour 30 ans soit 366 millions par an, tout de suite moi important surtout que le M51.3 permettera de modifier le 3 ème etage qui servira aussi à la technologie du futur lanceur Ariane.

Les Anglais n'ont rien abandonnés ils sont une dissuasion sous controle américain uniquement sous marine et non aérien comme nous
Réponse de le 07/05/2013 à 12:41 :
A Thargor : les Allemands connaissent très bien l'électronique.
Réponse de le 07/05/2013 à 13:28 :
budget Allemand defense: 46 milliards d'euros, budget Francais defense: 62 milliards d'euros
chiffres 2011.
Réponse de le 07/05/2013 à 16:19 :
Les allemands ont 0 force de projection, une marine de combat moins présente que la France et ne possède pas ou presque pas de base à l'exterieur. Ce n'est pas grâce à eux que l'on est capable d'intervenir dans des conflits aux périphéries de l'europe. Au hasard, le mali...
Réponse de le 11/05/2013 à 6:46 :
C'est grâce aux Allemands qu'on a l'euro si fort .
Et ils sont présent dans EADS, Airbus...
Si on leur autorise une armée, ils seront les meilleurs au monde, dépassant la France facilement.
a écrit le 07/05/2013 à 11:13 :
on parle argents mais l argent n est que du papier mais il est vrai qu avec du papier la bêtise humaine s achète facilement
en france il y a de l argent pour ce faire peur voila pourquoi la crise est tout inventé pour faire peur . bin va bien falloir remplacer ce missile ,et ce pourquoi il a flancher ? encore du pognons, des commentaires sur le prix des missiles du n importe quoi
les seules responsable sont les humains dans leurs folies expansionnistes
a écrit le 07/05/2013 à 10:57 :
la peur de l autre a un coup la folie des hommes na pas de limite il a tellement peur de ce qu il fait qu il a besoin des armes pour s empêcher de faire des bêtises, et le nucléaire encore plus chose a bannir alors que Tchernobyl ,est encore dans l air que l on respire puisque il c est étendu sur l Europe
enfin pour ce qui est du savoir faire les français sont bon par contre le nucléaire personne ne peut contrecarrer si il vient a exploser
Réponse de le 07/05/2013 à 11:13 :
J'ai envie de vous poser une question toute bête : l'Homme n'a t'il aucune raison d'avoir peur de lui-même ? Qu'avez-vous donc appris de l'histoire ? Maintenant une autre question, le nucléaire n'a t'il pas été la meilleure garantie de paix pour la France de toute son histoire, notamment avec l'Allemagne ? La guerre URSS/USA serait-elle restée une guerre "froide" s'il n'y avait pas la dissuasion de chaque côté ? Si ça n'a aucun rapport, en tous cas la coïncidence est troublante. Il est vrai que ça a un prix conséquent, je vous l'accorde. Mais c'est le prix de notre liberté.
a écrit le 07/05/2013 à 10:49 :
j'ai du mal à croire que ce lancement (raté) soit fortuit ,attendons les résultats de l'enquête, en effet l'info est arrivée très vite trop vite avec les coûts élevés bizarre , on sait presque tout dans quel but ?les usa les russes les chinois lorsqu'ils procèdent à de tels essais s'ils sont ratés ne s'épanchent pas dans les journaux !! alors une préparation de l'opinion à la mise en sommeille de notre force de frappe qui pourtant nous assure la paix et nous donne un certain poids sur le plan international ?
Réponse de le 07/05/2013 à 11:05 :
Il ne faut pas voir le mal partout. Il y a eu des ratés par le passé, il y en aura d'autres à l'avenir. Le prix est juste une estimation de journalistes, rien de plus. Et j'imagine mal la France se séparer de sa force de dissuasion à court terme.
a écrit le 07/05/2013 à 10:36 :
On doit pas compter tout les frais dans le prix du missile , je pense qu'il vaut moins chère que le prix annoncé sortie de wikipédia , le M45 coutait 50 millions , 30 millions pour le Trident américain donc stoppe les predictions fantaisiste
Réponse de le 07/05/2013 à 11:07 :
Wikipédia c'est n'importe quoi quand ça aborde des sujets sensibles.
a écrit le 07/05/2013 à 10:35 :
Commentaires profondément stupides de beaucoup....Comme si les autres pays qui développent ce genre de technologie n'avaient pas aussi essuyer des echecs. A écouter certains au aurait jamais développer de TGV, d'Airbus, de fusées Ariane...et j'en passe à la moindre difficulté.
Affligeant de voir le défaitisme, la peur de prendre du risque dans ce pays. Pourtant l'échec est un excellent moyen d'apprendre et de se dépasser. On apprend pas à marcher debout sans tomber.
Réponse de le 07/05/2013 à 10:57 :
Tous ces nostalgiques du minitel me font bien rire. Heureusement qu'on a été dirigé par des gens qui eux avaient des projets pour la France. D'autant que le M51 est testé avec succès depuis 2006. En échec n'est pas un drame, c'est même le but d'un essai que de déceler les problèmes...
a écrit le 07/05/2013 à 10:32 :
je ne comprends pas cette polémique sur le coût du missile en question. De toute manière qu'il est était détruit ou non, il n'aurait de toutes manières pas été réutilisé non? Soit, maintenant il va effectivement falloir en lancer un de nouveau, mais un tir d'essai reste un tir d'essai. Aucune nation au monde n'a eu 100% de réussite dans des domaines aussi pointus que des missiles balistiques, alors gardons raison...
a écrit le 07/05/2013 à 10:08 :
Que de commentaires débiles et résolument défaitistes pour ne pas dire malveillants, pour un programme qui n'est sûrement pas né de hier ni du début du quinquennat, alors que les imbéciles se taisent, et que les média ne montent pas en épingle, un tir d'essai qui justement a pour but de vérifié la bonne marche des choses, surtout quand on a pas les bonnes informations, Hollande a bon dos n'est ce pas et quant à virer l'équipe d'ingénieurs militaires, c'est tout à fait impossible et contre indiqué car secret défense, les autres pays se les s'arracheraient à coup de milliards, mais si cet essai avait eu lieu en Polynésie, personne en aurait parlé !!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 07/05/2013 à 10:30 :
En effet, ça fait peur d'imaginer tant d'imbéciles qui ont le droit de vote, et qui sont prêts pour un essai raté à mettre fin à une politique de dissuasion vieille de 70 ans, nous ayant assuré la paix jusqu'à aujourd'hui... Quand à ceux qui imaginent que la France doit abandonner le nucléaire uniquement parce qu'elle n'a pas les moyens des grands pays, je vous invite à méditer une phrase du général De Gaulle : "je crois qu'on n'attaque pas volontiers des gens qui ont de quoi tuer 80 millions de Russes, même si on a soi-même de quoi tuer 800 millions de Français, à supposer qu'il y eût 800 millions de Français". Il faudrait réapprendre le principe même de la dissuasion à bon nombre de nos compatriotes...
Réponse de le 07/05/2013 à 10:37 :
Est-ce que vous vous sentez mieux après avoir rabaissé les autres au niveau "débiles"? Si oui, bienvenue au club des pervers qui prennent du plaisir à détruire les autres pour se valoriser eux-mêmes, au lieu de simplement critiquer les faits et actes.
a écrit le 07/05/2013 à 9:39 :
Les Talibans sans le Sahel pourront respirer ! Ouf !
Y aurait mieu a acheter en Chine ou en Corée du Nord. Eux ils savent construire et ca coutera nettement moins cher !
Réponse de le 07/05/2013 à 10:01 :
Ventrachoux, ou Mr french bashing, pourquoi ne changez vous pas de pays vu que vous passez votre temps à critiquer notre pays dans chaque article ?
Réponse de le 07/05/2013 à 10:24 :
C'est difficile à croire tant d'ignorance...
Réponse de le 07/05/2013 à 10:27 :
Toby 75 : je vis dans 2 pays, en France et en Allemagne et pour cette raison je me permets de citriquer en connaissance des choses. Pour info L´allemagne etait bourrée de missiles nucléaires US jusqu au debut des années 90. Et bien ca ete un gros soulagement general lorsque ils ont rapatrié toute leur ferraille aux USA .
Des missiles atomiques : mais pour qui et contre qui ? On a tous vecu assez longtemps sous cette menace et on est bien content qu elle ait disparu .
Et voila que la France recommence.C´est se foutre la tête des gens !
Nosu sommes en Europe tous membres d´une alliance dénommée OTAN / NATO Et c´est elle qui est garante de notre securité. Please atterrissez et voyez la realité.
Si las France a tellement de moyens à gaspiller alors autant le faire dans des domaines qui profitent a tout le monde et d´abord aux Francais, par exemple pour la santé.
Petit exemple concret: la France a 50 % de systèmes d´imagerie ( IRM, scanner ) que l´Allemagne par habitant.
.



Réponse de le 07/05/2013 à 10:50 :
Vous êtes donc pour déléguer la défense de la France aux USA. C'est bien dommage car la France n'a pas pour habitude de s'aligner sans discutions sur toutes les politiques extérieurs de ce pays. Ce qui est encore plus dommage, c'est le manque à gagner industriel. Avez-vous la moindre idée des technologies militaires irriguant l'industrie civile aux USA? Savez-vous pourquoi la France est leader mondial du nucléaire civile par exemple ? Savez-vous que l'industrie de la défense est exportatrice nette en France ? Que cette industrie n'est pas délocalisable, et qu'il n'y a pas tant de pays à travers le monde qui peuvent se venter d'en avoir une performante ? Mais c'est vrai qu'on exporte tellement qu'on peut bien jeter ce secteur inutile et dépassé, puisque tous les pays du monde se désarment actuellement, dans le but de vivre dans la joie et la bonne humeur. Tant de naïveté est touchant.
Réponse de le 07/05/2013 à 10:55 :
J'ai failli oublier de citer l'industrie aérospatiale, avec les magnifiques succès à l'exportation de Ariane, et de la base de Kourou. Rien de tout ça n'existerait sans le développement des forces balistiques françaises. Et contrairement à ce que vous pensez, ça représente une utilité directe pour tous les Français. Comme l'énergie nucléaire par ailleurs.
Réponse de le 07/05/2013 à 11:00 :
Vous n'avez visiblement pas une haute opinion de vous-même. Mais que je comprenne bien, vous souhaitez vous vendre aux USA, à la Chine, ou à la Corée du Nord ? Car j'ai bien peur qu'il vous soit impossible de vous vendre aux 3 en même temps...
Réponse de le 07/05/2013 à 11:40 :
encore une fois une vision de bobo écolo courte de vue Mr Ventrachoux , il se passe quoi si on est pas d accord avec les USA ou que, soyons imaginatif , les USA nous menace directement? Le feu nucléaire français porte un seul message: attaquez nous et vous perdrez plus que vous ne gagnerez c est l idée de la dissuasion...Vous voulez que tel les anglais nous demandions l autorisation de tir stratégique aux USA avant de pouvoir faire quoi que ce soit????
Réponse de le 11/05/2013 à 19:39 :
Je n'ai aucune notion de ce que peuvent être les échanges financiers de l'amée, mais je connais aussi l'Allemagne et M. Ventrachoux est dans le vrai sur une chose : il est gentil même, quand il compare l'Allamgane à la France sur les IRM et les Scans. L'appareil qui sert à voir si un cancer est ou pas métastasé et avec précision, s'appelle le Pet Scan. En France, nous en avons combien 5, 6? La Turquie en a près de 80!!! Ca cause non?
a écrit le 07/05/2013 à 9:24 :
@ el manic : si ma tante en avait...
a écrit le 07/05/2013 à 9:23 :
Que d'avis d'experts... On se demande pourquoi nos gouvernants ne les invitent pas pour résoudre nos problèmes !
Réponse de le 07/05/2013 à 9:59 :
C'est bien ca le probleme.Vos pignoufs qui tiennent lieu de gouvernement n'y pensent meme pas.C'est ca l'omniscience agricole.
Réponse de le 07/05/2013 à 10:31 :
Pensez-vous vraiment que les commentateurs ci-dessous soient d'une quelconque utilité pour la France ? Il va falloir réapprendre la modestie.
a écrit le 07/05/2013 à 9:20 :
C'est cher pour quelle utilité ?
Réponse de le 07/05/2013 à 9:49 :
Ca fait juste 70 ans que l'on vit en paix. Si l'arme nucléaire n'existait pas, vous vivriez peut-être avec un drapeau rouge avec une faux et un marteau. Les prochains osnt les chinois.... enfin, peut-être
Réponse de le 07/05/2013 à 9:58 :
Achetez des bouquins sur la géopolitique et vous comprendrez beaucoup de chose..
a écrit le 07/05/2013 à 8:34 :
donc si c'était un tir pour de vrai, la bombe atomique aurait décimé la Bretagne ?
Réponse de le 07/05/2013 à 9:23 :
Dans ce cas, pas grave parce que (triste à dire mais...) si la France devait tirer pour de vrai c'est que quelqu'un nous envoie ses propres missiles. Alors un de plus ou de moins: Hollande nous trouverait une formule dont il a le secret, un truc du style "Solidarité natiionale nucléo-sociale": Paris a reçu une prune, la Bretagne est solidaire!
Réponse de le 07/05/2013 à 9:47 :
Non, car la mise à feu d'une tête nucléaire répond à une procédure et des méchanismes très précis au sein du missile. Vous vous doutez bien que si il suffisait de mettre un pétard dans ce genre de missile, la corée du nord aurait déjà "atomisé" la corée du sud.

Une tête nucléaire détruit à peu près la surface du grand paris. Chaque sous-marin part avec la capacité de ses 16 M51 de tuer à peu près 60 millions de personnes. C'est le principe de la dissuasion, "je vous ferais aussi mal que vous me ferez aussi mal"
Réponse de le 07/05/2013 à 10:33 :
En effet, il ne suffit pas de détruire le missile pour déclencher l'explosion nucléaire. Mais les Français aiment donner leur avis sur ce qu'il ne connaissent pas, et sont prêt à brader les bijoux de familles au moindre test échoué, quand bien même il s'agit justement d'un test...
a écrit le 07/05/2013 à 7:46 :
Vous trouvez pas que depuis un an, nous sommes envoutés, le mauvais ?il ???
Réponse de le 07/05/2013 à 10:35 :
Je vous invite donc à aller acheter un charme à un authentique mage vaudou pour vous désenvoûter du mauvais sort. Et tant qu'à faire éviter de poster ce genre de commentaire sur un site sérieux comme Latribune.
Réponse de le 07/05/2013 à 14:47 :
Nous pouvons rester très sérieux monsieur bobo, nos commentaires sont libres et aucun besoin de vos remarques désobligeantes, style moraliste, car ce que nous pensons de hollande, c'est notre droit, et votre jugement ne nous importe peu. Rien ne vous oblige à nous lire et surtout à nous répondre alors restez dans votre monde et laissez nous le notre qui est selon vous le monde de ploucs alors j'ai fait mon choix je reste chez les ploucs et restez chez les bobos.
a écrit le 07/05/2013 à 5:51 :
N'étant absolument pas contre la dissuation nucléaire et aux fins d'amortissement pour ne pas dire de rentabilisation des investissements je verrais trés bien des offres de services de l'état Francais sur la base d'accords de défense,sous certaines conditions, à des états étrangers de notre protection afin d'armortir les couts.Ni une ni deux,je commercialise en Afrique de l'ouest tout un tas de pays à raison de 1 milliard d'Euros par an,matiéres 1éres acceptées en guise de paiement.Pour une bombe sale à base de déchets,on fait une réduction de 40 pour cent.
Seraient tout aussi preneurs le Vietnam,la Malaisie,Singapour,le Bengladesh,les pays du golfe et bien d'autres.
Réponse de le 07/05/2013 à 10:38 :
Si Ariane existe aujourd'hui c'est grace aus missiles du platon d'Albion d'hier et aux missile de nos SNLE.
Un essai raté c'est toujours regretable, mais les essais sont fait pour tester des nouveaux produits et procédures.
Si tout est sur d'avance pas la peine de faire des essais.
a écrit le 07/05/2013 à 4:12 :
Et cette équipe d'ingénieurs va soit être éliminer..... des chômeurs au plus.
a écrit le 07/05/2013 à 0:26 :
Soit la France dispose de sous-marins porteur de missiles nucléaires et on en paye le prix, soit on s'en passe.

D'ailleurs quand on regarde l'état des caisses, on constate que la France peut se payer que 4 sous-marins lance-missile et qu'un seul porte-avion.

Autant dire qu'avec un effectif aussi réduit, notre défense n'est opérationnel que les jours de beau temps. Donc vaut-il encore la peine de dépenser des sommes folles pour se croire une puissance mondiale (le reste du monde a compris depuis longtemps que la France est au bord de l'implosion) ou vaudrait-il mieux de faire un trait sur notre puissance passée et économiser cet argent pour relancer l'économie de la France?

Un pays en ruine n'a plus besoin d'être défendu, personne en veut!
Réponse de le 07/05/2013 à 9:54 :
Internet, qui l'a inventé? le gps qui l'a inventé? C'est à chaque fois l'armée en grande partie. Il est prouvé qu'investir 1 euro dans dans notre armée fait revenir 1,6 euro dans les caisses de l'état. °O°
Ce sont les grandes entreprises qui investissent dans l'armée. Le drame est que la France ne possède pas comme en Allemagne dans ses universités ou sa défense des bureaux qui ont pour but de transférer les technologies militaires vers des technologies civiles
Réponse de le 07/05/2013 à 11:33 :
Que 4 SNLE c est pas bcp ? Il y a des précisions a donner : tout d abord nous avons une excellente composante sous marine qui est vraiment dans le top de ce qui se fait de mieux en la matiére Pour ce qui est de la force de frappe il faut bien comprendre que nous parlons d une force de frappe nucleaire de 16 missiles X 6 ogives par missiles X4 sous marins soit 384 cibles potentielles chacune avec une puissance équivalante à 4-5 fois Hiroshima Ce n est pas ce qu on pourrait appeller une force négligeable ni celle d un pays en ruine ....Par contre pour ce qui est des portes avions c est vrai que la remise a plus tard d un deuxiéme batiment (meme si il est compensé dans une moindre mesure par les BPC de classe Mistral) est une grossiére erreur vu la surface maritime sous controle français
Réponse de le 07/05/2013 à 15:16 :
Je suis d'accord avec vous. Je suis persuadé que si l'état souhaitait investir dans une marine puisantte (2ieme Porte-avion, plus de frégates), cela rentabiliserait bien des entreprises (chantier naval, plus toute la ligne d'approvisionnement cad plusieurs dizaines de milliers de personnes) et ferait rentrer de sacré rentrées fiscales. Vous participez au développement de certaines entreprises et en les référancant, vous aidez à ce qu'elles exportent leur savoir faire.
Le budget de la défense est le cinquième budget, derrière celui du .... chomage. Je préfère payer une armée et des milliers de civils qui travaillent dedans que de payer une france assistée qui "cherche du boulot".
a écrit le 06/05/2013 à 23:18 :
Réussi ou raté, le tir de missile entraîne forcément la perte de celui-ci... Il faudrait peut être préciser que le ratage nécessite un nouvel essai plutôt, et sil est raté, encore un... Bref on saura le surcoût qu'une fois que les essais seront terminés ! ^^
a écrit le 06/05/2013 à 22:54 :
Un pétard mouillé qui coûte la peau des fesses des contribuables et qui, de surplus, contribue à poubelliser l'océan ... un ratage magistral sur tous les plans.
Réponse de le 07/05/2013 à 9:55 :
Sans la dissuasion nucléaire la France n'est rien. On ne vit pas dans un monde de Bisnounours.
Réponse de le 07/05/2013 à 9:57 :
poubelliser l'océan?

Savez-vous que les SNLE (nous-marin nucléaire lanceurs d'engin) sont des navires qui font encore moins de bruit qu'un banc de poisson malgré le fait que 300 hommes vivent à l'intérieur.
Poubelliser l'océan? N'avez-vous donc pas lu que l'armée a envoyé des navires et des plongeurs pour rechercher toutes les pièces qui sont au fond.
Un pétard qui coûte la peau des fesses. Ingratitude, quand tu nous tient. Jamais dans notre histoire nous n'avons connu unep ériode de paix aussi longue. C'est vrai qu'entre le chômage et la guerre, j'hésite
a écrit le 06/05/2013 à 22:40 :
Qui va payer cet échec ? EADS ou le budget de la Marine !!!
Sur le site d'Astrium, il y a bien un laïus sur la récupération des débris spatiaux mais rien sur ce tir raté.
a écrit le 06/05/2013 à 22:25 :
En effet il n'y a pas a faire de polémique sur le cout de ce missile.
Il fait partie d'un programme qui est prévue par le ministère. Faire polémique sur cette échec alors que le ministère de la défense est leur seul à faire des efforts économiques tout les ans depuis plus de 10 ans.. Ceci explique peut être cela..... mais si cet échec est le cout à payer pour faire des économies, nous devons accepter. J' aimerais que les autres ministères fassent le même travailles? Car le cout de chaque ministère est toujours de + en + élevé et pourtant on ne peut pas dire que ça fonctionne bien. Donc..... je ne comprend pas cette polémique sur le coût de ce missile que les journalistes ne cessent de répéter.....
a écrit le 06/05/2013 à 20:48 :
Une petite démonstration de force de la part de la France, c'est bon pour le moral et la cote de popularité du président. Après Serval en janvier, voici Vigilant et son M51. D'autres pays font de même au moyen orient et en asie, mais ils ont mauvaise réputation. C'est de bonne guerre. La question du coût n'a pas vraiment d'importance sauf en cas d'échec. Mais le 14 juillet approche avec ses feux dont l'argent n'est pas compté.
a écrit le 06/05/2013 à 20:45 :
Il est bien évident que le coût unitaire du M51 dépends de ce qu'on met dans le calcul : recherche et études, essais, fabrication, support, retrofit des SNLE, etc. Tant que le nombre d'exemplaires livrés ne sera pas connu, ni le total de TOUTES les sommes engagées, on en connaitra pas le coût unitaire. Deux remarques : 1) Il serait intéressant de savoir si la Marine va pouvoir récupérer TOUS les débris ( attention aux "chalutiers russes" ) et 2) Bonne chance aux équipes pour trouver la panne ou mal-fonction...
Réponse de le 11/05/2013 à 21:52 :
la seule utilité de l'armée serait à mon sens sa capacité à récupérer l'argent qui dort dans les paradis fiscaux en les mettant sous la menace de nos armes , n'oublions pas que c'est un million d'euros à chaque mètre sur les 12000 kms qui constituent le diamètre de notre planète
point barre

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :