Défense aérienne : la Turquie met KO Américains et Européens

 |   |  317  mots
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan
Le Premier ministre turc Recep Tayyip Erdoğan
Pourtant membre de l'OTAN, la Turquie a choisi un groupe chinois, CPMIEC, pour la fourniture d'un système de défense aérienne stratégique pour Ankara. Un contrat évalué à 4 milliards de dollars. C'est une énorme gifle pour les américains Raytheon et Lockheed Martin ainsi que les français MBDA et Thales.

C'est une énorme surprise... et un choix totalement incompréhensible au regard des alliances internationales. La Chine a remporté jeudi un appel d'offres lancé par la Turquie portant sur l'acquisition de systèmes de missiles anti-aériens et de missiles de longue portée. Le sous-secrétariat de l'Industrie de la Défense (SSM) a "décidé d'entamer les pourparlers avec la compagnie CPMIEC (China Precision Machinery Import-Export Corp.) de la République populaire de Chine pour la production conjointe des systèmes et de leurs missiles en Turquie sur le prix négocié", selon un communiqué. Le système chinois HQ-9/FD 2000, une copie du S-300 PMU1 russe qui équipe l'Armée Populaire de Libération, a été développé par la China Academy of Defence Technology.

C'est aussi un énorme claque pour le consortium américain formé par Raytheon et Lockheed Martin (PAC-3) mais aussi pour le groupe franco-italien Eurosam (MBDA et Thales), qui proposait le SAMP/T Aster 30, et à un degré moindre le russe Rosoboronexport (S-300PMU2 d'Almaz-Antey). Cela risque de tanguer les jours prochains entre Ankara et Washington. Pourquoi un tel choix ? Selon le magazine "Defence News", les Chinois auraient proposé à Ankara trois milliards de dollars, un prix défiant toute concurrence pour un contrat estimé pourtant à 4 milliards de dollars

La Turquie pays membre de l'OTAN

Pourtant, en janvier, l'Otan avait commencé à déployer des missiles sol-air Patriot pour protéger la Turquie d'un éventuel débordement du conflit syrien. Les batteries de missiles Patriot, destinées à assurer la défense du territoire turc contre les avions et les missiles à courte portée, ont été fournies par les Etats-Unis, l'Allemagne et les Pays-Bas.

Thales et MBDA espéraient beaucoup en Turquie. D'autant qu'il existait de nombreux contacts à haut niveau entre les deux pays. François Hollande avait d'ailleurs récemment rencontré son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, pour lui proposer une visite d'Etat.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/10/2014 à 19:25 :
La chine a été choisie car elle a fait un transfert de technologies, et aussi que cela convaincra les occidentaux de baisser les prix pour les prochains contrats à venir. C'est juste une histoire de gros sous.
a écrit le 09/10/2013 à 23:12 :
La Turquie se rapproche de plus en plus de l'OCS et s'éloigne de plus en plus de l'OTAN, la Turquie retrouve son rôle, qui est un rôle de puissance asiatique, on peut reprocher cela aux islamistes au pouvoir, aux européens qui lui ont refusé d'aller vers l'ouest( donc la forçant à aller vers l'est), ou même son industrialisation et sa richesse qui reviennent, avec la rêverie de retrouver la puissance ottomane et de vassaliser les arabes.
Partout , sur la planète, commence à se former les frontières des 2 super-blocs, l'un axé sur la puissance océanique, l'autre sur la puissance continentale, nous sommes en train de vivre cette mutation vers l'affrontement géopolitique ultime.
a écrit le 01/10/2013 à 23:24 :
la turquie s'allie à la Chine. Qu'en pense les ouighours?
a écrit le 28/09/2013 à 22:59 :
La Turquie n?a pas choisis La Chine donc les FD-2000 juste pour son prix. La Chine et la Turquie se sont mis d?accord pour que la Chine fasse un partage de technologie, c?est à dire les 4 premiers batterie de fusée seront fabriquée ou importée de chine mais les suivantes seront fabriqué en Turquie.
Avec ce contrat la Turquie espère construire son propre système anti-aérien.
Ce n?est pas la première fois que la Turquie fait un partage de technologie, le plus récent c?est les Hélicoptère T-129 qui enfaite sont des A-129 donc des hélicoptères Italiens.
Il ya aussi le missile balistique J600-T qui est une arme faite avec la coalition Turco-Chinoise.
C?est un grand pas pour la Turquie, car c?est le signe d?une indépendance dite occidentale, ou bien Américaine, la Turquie depuis 10 ans essaye d?avoir une Industrie militaire indépendante, que se soit occidentale ou autre c?est pourquoi si les Patriot, ou autre système aurait proposé un partage de technologie la Turquie aurait acceptée.
a écrit le 28/09/2013 à 20:08 :
Pourquoi s'étonner ?

La Turquie veut entrer dans l'Union Européenne mais ce n'est pas et n'a jamais été un pays européen.

Avoir 3% de son territoire en Europe n'en fait pas un pays européen...

Ou alors l'Espagne (avec Ceuta et Melilla) et la France (avec la partie des Comores conservée en violation du referendum de 1974) sont des pays africains !

Espérons que l'on nous demandera notre avis par referendum si un jour l'adhésion de la Turquie devait être entérinée.

Réponse de le 28/09/2013 à 21:11 :
l'angleterre est plus tournée vers les US que l'europe, l'espagne vers l'amérique latine...en quoi les BRIC constituent une entité homogène et géographique ? le sujet n'est pas de trouver des critères historiques, religieux...mais un ensemble de pays qui ont la volonté de travailler ensemble. La turquie est un pays laique et évolué, elle a plus à gagner à travailler vaec nous qu'avec ses voisins...et nous de même..
Réponse de le 28/09/2013 à 21:15 :
il vaudrait mieux que la turquie soit dans l'europe et l'angleterre dehors, on aurait tous à y gagner ...quand aux critères et alibis tordus à couper les cheveux dans le sens de la longueur, je propose qu'on examine le cas des huns, des gaulois, romains... et les mongols, ils étaient venus trés près, non ? les vickings aussi !...
Réponse de le 27/10/2013 à 23:00 :
La Turquie n'a rien à faire en Europe : culture très différente de la notre, non démocratique contrairement ce que disent certains (répression des minorités), non tolèrant envers ce qui est non turc, non reconnaissance d'un pays membre de l'UE à savoir Chypre qui est aussi occupé par la Turquie, passé génocidaire non réparé à ce jour (arméniens, assyrien, grec), conflit avec les Kurdes etc.
a écrit le 28/09/2013 à 13:42 :
A force de tout faire pour ne pas vouloir de la Turquie en Europe, la Turquie se lasse et cherche ailleurs. Bien compréhensible, ça ne fait que 50 ans qu'ils ont posé leur candidature ... On ne peut que reprocher aux dirigeants Européens d'avoir peur de l'Islam, alors que c'eut été un formidable avantage d'avoir la Turquie, pays musulman dans l'Europe.
Réponse de le 28/09/2013 à 17:05 :
la turquie est un pays musulman mais qui est atypique au niveau de la laïcité. de plus ils ont des voisins pas trés sympathiques, une europe jusqu'à ces frontières permettrait de maitriser la situation. Ils révent de faire partie de l'europe, ils n'y a aucun risque à les intégrer, il est trés dommage de les laisser sur le bord de la route.
a écrit le 28/09/2013 à 10:33 :
tu parles beaucoup de pays comprennes que otan sous commandemain de l oligarchie americaines qui espionne c est allier est pas un allier fiables mais une enormes machines qui ruines les peuples pour les asservir
tous pays qui veulent resté souverain se tournes ver la russie et chines
le seules choix pour pas etres attaquer par l ameriques
qui attaques tous pays qui son pas sous c est ordre
Réponse de le 28/09/2013 à 18:13 :
Apprendre à écrire serait un bon début
a écrit le 27/09/2013 à 20:08 :
Il s'agit peut être d'une man?uvre purement politique... faire adoucir la position chinoise et frapper de plein fouet l'alliance qui soutienne le régime Syrien ( Russie, Chine et Iran) car faire chuter le régime de Bashar c'est un défi personnel pour Erdogan et un engagement envers la confrérie internationale des frères musulmans
a écrit le 27/09/2013 à 19:06 :
Où est la surprise, Erdogan se rapproche manifestement de l'Asie, la candidature de la Turquie à son entrée dans l'Europe, va être de plus en plus problématique pour lui, n'a t'il pas déclaré il y a peu que l'Asie était pour la Turquie plus prometteuse que l'Europe, la majorité du territoire de celle-ci se situe aussi en Asie, donc c'est leur choix, nous ne sommes pas au bout de nos surprises!!!!!!!!
a écrit le 27/09/2013 à 18:28 :
Le patriot est loin d'être le missile le plus performant du lot.
a écrit le 27/09/2013 à 18:02 :
On sait ce que valent les copies chinoises... à partir d'un objet de qualité issu de l'occident... on sait ce que valent les technologies russes d'inspiration occidentale (Tchernobyl) si en plus les Chinois se mettent à copier les Russes... pour les Turques, on n'est pas sorti de l'auberge... Feu d'artifice assuré, ...bonjour la sécurité... ! Véronique Devos Sept. 2013
Réponse de le 06/10/2013 à 23:28 :
Tu te trompe. Ce sont les Russe qui possède les meilleurs système anti-missiles qui exsite, et non les USA ou les pays européens.
Quand au Hq-9 Chinois c'est un copié du S 300 Russe, reste a voir à savoir la difference entre la copié et l'original..
a écrit le 27/09/2013 à 16:58 :
l'article de la corruption..les chinois excellent dans la matière
les occidentaux sont des petits joueurs face aux arabes et asiatiques..;c est dans leurs cultures
nous on a duflot,sos racisme et le crif..et surtout on nous surveille
Réponse de le 27/09/2013 à 18:11 :
pourquoi les Chinois ne sont dans le trio de tete pour les exportations d'armes?
Réponse de le 27/09/2013 à 19:48 :
Parce que les pays occidentaux et asiatiques ne veulent pas acheter du matériel chinois peu performant et se faire taper sur les doigts par Washington
Réponse de le 28/09/2013 à 10:38 :
tu connais pas l arssenal russe et chinois sa se voie
la france contres la chine tiendrais pas 2 jour
nous on a les char les plus pouris quand a notres porte avion ils est plus souvent en reparation quand mission
Réponse de le 29/09/2013 à 15:51 :
au vu de votre message, visiblement vous n etes pas un expert non plus...
a écrit le 27/09/2013 à 16:56 :
Quand donc arrêtera t on de tout politiser ?
Ils font ce qu'ils veulent les turcs, surtout pour des sommes pareilles !
Espérons juste pour eux que la copie sera bonne, mais on peut faire confiance aux chinois en la matière........... :-)
a écrit le 27/09/2013 à 16:51 :
La Turquie fait ce qu'elle veut !!
Demande t-on à la France d'acheter américain ?

Ils sont marrant les dirigeants européens, tout est bon pour exclure les Turcs de l'UE mais ils exigent des Turcs qu'ils achètent exclusivement leurs produits.
Réponse de le 28/09/2013 à 0:02 :
Et plein de bon sens...
a écrit le 27/09/2013 à 16:51 :
Le grand gagnant est les industriels chinois qui savent vendre. et de l'autre côté, peut-être que cela va ouvrir les voies à une pacification du monde. un contrat d'arement chinois, c'est un peu d'ouverture militaire pour les autres...je trouve cela bien et je trouve que la Turqui et la Chine ont bien joué cette carte pour la paix dans le monde.
Réponse de le 30/09/2013 à 11:22 :
il est vrai que vendre des armes, c'est faire oeuvre de paix !
a écrit le 27/09/2013 à 16:28 :
Comme l'armement chinois des turques devra communiquer avec ceux de l'OTAN, il va falloir que les experts de l'OTAN communiquent aux chinois les spécifications techniques ?! C'est chouette, grâce aux turques nos armements vont coûter moins chers dans quelques années ;-)
a écrit le 27/09/2013 à 15:48 :
Je vois pas le point commun entre un grec, un italien, espagnol avec un français ou allemand... On dirait que vous êtes le centre du monde... On s'en fou de votre Europe vous êtes tout petit dans le monde.... Vivement la revanche de Vienne!
a écrit le 27/09/2013 à 15:23 :
c'est juste une etape de plus dans l'emancipation de la turquie, qui ne fait plus autant d'effort qu'avant pour etre dans l'UE et qui n'est plus si strategique comme partenaire des US dans l'OTAN pour le "containment" autour de l'ex-URSS. C'est un signe fort mais la tendance existe depuis au moins une decennie déjà. Dans un monde multi-polaire, la turquie a une carte à jouer en tant que puissance moyenne regionale.
a écrit le 27/09/2013 à 15:09 :
@arguments de comptoir. Je concède volontiers que pour ce qui vous concerne vous tenez de mauvais arguments de comptoir, car tous les arguments de comptoir ne sont pas forcément mauvais. Qui c'est qui a déclaré en Allemagne, en public et devant une très large audience de Turcs, ou d'Allemands d'origine turque : l'assimilation (des Turcs) est un crime, ou bien en Bosnie, à l'auditorium de l'université: il faut que vous fassiez 5 enfants, et qui sait qui voulait donner le nom de Sultan Sélim, à un pont d'Istanbul sur le Bosphore, ce sultan qui s'était singularisé par le massacre de milliers de Turcs alévites; pour mémoire les Turcs alévites compteraient plus de 10 millions d'âmes, n'est-ce pas celui qu'on appelle le nouveau sultan Erdogan, et ceux qui appliquent sa politique, les nouveaux Ottomans?
Réponse de le 27/09/2013 à 15:33 :
Le contrat d'armement est dans l'intérêr de la Turquie et du pepule turque dans tout son ensemble. Vous remontez l'histoire et vous vous appuyez sur des faits divers pour crittiquer la décision de la Turquie de se doter d'une batterie anti-missiles. Un conseil, soyez un peu plus constructif et objectif dans vôtre argumentation! Parce qu'aavec de tels raisonements, on pourrait revisieter l'histoire de chaque pays et lui interdire de se doter d'armes de défenses.
Réponse de le 27/09/2013 à 21:45 :
@argumenti. Un petit conseil, il ne faut pas croire les rumeurs ou les prendre pour argents comptant. Faites des recherches et des études pour bien connaitre l'histoire. En europe, on qualifie Alexandre le grand de conquérant et Mehmet II d'envahisseur. En clair, cela dépend de quel coté on se trouve. Alors si erdogan conseille à des bosniques de faire des enfants, il est dangereux. Quand il dit aux turcs d'allemagne de ne par renier leur origine, il est commet un crime. Monsieur ou madame, franchement arrêtez de fumer la moquette, vous êtes peut-être le resultat de la politique familiale française à savoir les allocations familiales, une politique nataliste est pratiqué dans tous les pays européens ; des primes sont versées pour des naissances, des aides à domicile.... alors les européens sont quoi ? des fascites pour ces aides.
a écrit le 27/09/2013 à 14:12 :
Encore un indice d'une stratégie Turque démontrant sa volonté d'être la "tête de pont" d'un renforcement de l' influence de l' Islam en Europe !
Réponse de le 27/09/2013 à 15:11 :
N'importe quoi ce que vous dite la.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:27 :
Nimporte quoi! Qu'est ce qu'un contrat d'armement à avoir avec l'islam? Surtout que le fournisseur est chinois. Encore un qui voit l'étranger à travers sa religion et qui pense que certains pays devraient rester à la traine dans tous les domaines parce que musulman. En parlant d'armes, un petit effort faite la guerre à vos préjugés.
Réponse de le 27/09/2013 à 18:58 :
Lucide, vous etes tout simplement con ou conne au choix :-) J'ai pas d'autres explication.
a écrit le 27/09/2013 à 13:55 :
Une raison de plus pour refuser l'entrée de ce pays dans l'UE !
Réponse de le 27/09/2013 à 14:05 :
@patex, une autre raison de refuser la Turquie dans l'europe, il parait que les turcs aiment les européennes...
a écrit le 27/09/2013 à 13:31 :
Avec de l'électronique chinoise la Turquie sera bien gardée...
Fallait pas prendre les turcs pour des pigeons et leur faire des prix de pharmaciens!
a écrit le 27/09/2013 à 13:28 :
Et la Turquie veut intégrer l'Europe? Ce choix ne va pas dans ce sens... Et si les chinois ont fait du dumping pour prendre le marché, attention aux problèmes de maintenance et de SAV!
Acheteur de métier, je suis bien payé pour savoir qu'au final, on en a toujours pour son argent. Et quand c'est pas cher... Méfiance! Certains ont perdu en croyant gagner...

Réponse de le 27/09/2013 à 13:54 :
c'est comme le Charles De Gaulle, une vraie réussité technologique française et un gouffre financier. En 5 ans, il a fait 5 km. bravo le SAV
Réponse de le 27/09/2013 à 15:21 :
On connait la durée de vie des jouets chinois, qui ne dépassent pas le soir de Noël!
Réponse de le 01/10/2013 à 12:55 :
@Drôle de jouets, la durée de vie des jouets chinois est propotionnelle au prix que vous les avez acheté.
Les chinois peuvent faire de la meilleure qualité mais cela sera plus onéreux.
Réponse de le 06/10/2013 à 23:34 :
@carpatrik

1-Quel rapport avec l?Europe ? Ou tu sous-entend que les Turcs sont obligés d'acheter européen pour esperer entre dans l'UE ? Franchement, meme si les turcs achetais 100% européens, la reponse sera toujours pareil : NON.

2-Ils n'auront pas de problème avec le SAV puisque la Chine propose un transfert technologique, d'ailleurs c'est la seule a avoir proposé une telle chose alors meme que la Chine n'est pas un alliés de la Turquie comme le sont les pays de l'Otan.
Réponse de le 31/05/2015 à 0:07 :
@drôle de jouets.....svp arrêtez de raconter n'importe quoi quand vous ne connaissez rien en armement!!!vous savez les jouets chinois sont faits pour les gens qui aiment acheter pas cher !!alors concernant les armes chinoises croyez-le ou pas,cela reste un grand mystère ....contrairement aux amerlocs qui aiment tout dévoiler et faire du show mais aucune guerre vraiment gagné!!!....les Chinois possèdent la 1ere bombe atomique en 1964 sans aide extérieure.....les US savent très bien que la Chine possède des missiles anti porte-avions!!!oui il est vrai que les porte-avions sont bien protégés ...mais on en lance 100d'un coup??euh.....surtout qu'un est suffisant pour faire couler un Nimitz.....faut pas oublier,la Chine dépense plsu que la Russie et est juste derrière les Etats-Unis concernant le budget militaire..........alors mauvaise qualité??j'en pense pas et surtout ils ont les meilleurs ingénieurs vu que la Chine est devenu riche ;")....
a écrit le 27/09/2013 à 12:46 :
Le problème avec Erdogan, c'est que lui et les milieux d'affaires auxquels il est lié, notamment les grandes entreprises de travaux publics, veulent adhérer à l'union européenne, contrairement d'ailleurs aux partisans de la Turquie laïque, plus modernes, souvent nationalistes, y compris l'armée turque, ce qui semble paradoxal. Mais en même temps, Erdogan et son parti l'AKP, sont des frères musulmans, or on voit les problèmes posés par les frères musulmans dans tous les pays arabes, à commencer par le plus important: l'Egypte. Si les frères musulmans sont considérés comme des extrêmistes dans le monde musulman, comment leurs idées peuvent-elles être compatibles avec les systèmes politiques européens? Les Européens ont tendance à confondre la Turquie, avec quelques métropoles comme Istanbul et Izmir,modernes dans certains secteurs, mais si l'AKP a été triomphalement élue en Turquie, c'est que les idées des frères musulmans sont largement admises et trouvent l'adhésion de la majorité du peuple turc.Il ne faut pas oublier non plus les tentatives d'Erdogan et de son parti à pousser à la non intégration des Turcs d'Europe: dans un discours à Berlin, Erdogan a exhorté les Turcs vivant en Allemagne, en les mettant en garde en termes très violents contre toute assimilation. Des paroles telles que "nos mosquées sont nos baïonnettes", ou bien des conseils donnés à des étudiantes de l'université de Sarajevo, "je vous dis, vous devez procréer 5 enfants et non 3", montrent qu'il y a du chemin à faire pour être eurocompatible.
Réponse de le 27/09/2013 à 13:25 :
L'un des points d'achoppement entre l'UE et la Turquie pour son adhésion est justement la place de la religion dans la société turque et le respect des minorités religieuses. A priori l'AKP espérait passer sur des critères purement économiques et faire juste de vagues promesses de réforme pour l'aspect social.
Avec la crise de la construction européenne, il est devenu évident que les pays (comme la Grèce) qui étaient entrés dans l'UE en promettant de se réformer après l'adhésion n'avaient pas respect leurs engagements et qu'il était pratiquement impossible de leur forcer la main. Du coup la candidature turque a été bloquée car on a réalisé que l'on avait pas de moyens de les contraindre à se réformer.
Réponse de le 27/09/2013 à 13:51 :
Ce n'est pas la place de la religion qui pose problème, c'est la religion muslumane. Il ne faut pas oublier que personne ne demande à l'italie de procéder à des mariages laïcs, au irlandais de libérer le divorce et l'avortement, au allemande de la CDU (chrétien démocrate) de circonsire le terme chrétien de leur parti, au polllonais d'être moins religieux, au grecs de ne pas inscrire la religion sur les cartes d'identité... Le choix de l'europe est pour l'instant le club chrétien, rien avoir avec la place de la religion mais avec l'islam.
concernant arman, il est clair que l'analyse est médiocre manque de réflexion. Erdogan a été élu pas parce que les turcs étaient plus croyant et plus pieux. Il a été élu parce que les élécteurs en avaient assez des politiciens véreux, des voleurs, des profiteurs. Le peuple a choisi l'AKP en se disant que peut-être la peur de "l'enfer" les empêchera de voler l'etat. Aujourd'hui, si Erdogan est toujours aussi polulaire, c'est parce que l'opposition est d'une lethargie impréssionnate, incapable de produire des idées. La seule chose est d'attaquer Erdogan dans sa façon d'être, de s'habiller. Ce qu'ils n'ont pas compris, c'est que les turcs aiment ce leader charismatique, ne vous en déplaise.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:19 :
"c'est parce que l'opposition est d'une lethargie impréssionnate": difficile de s'opposer ou de manifester quand on est en prison ou .... mort!!
Réponse de le 27/09/2013 à 15:32 :
@ Arman, @@ Arman et @ Argument: Les trois points de vue se complètent plutôt bien. J'ajouterai que la poussée démographique, largement rurale, a beaucoup joué dans le succès de l'AKP. Son idéologie partiellement religieuse convenait bien aux masses récemment urbanisées. Quant à la mouvance kémaliste, il est clair qu'elle souffre d'avoir détenu le pouvoir trop longtemps. Phénomène qui semble commencer à atteindre Erdogan lui-même...
Réponse de le 27/09/2013 à 16:55 :
avec 2000 milliards d'euros de dettes n'importe quelle pays du tiers monde deviendrait Dubaï ou bien Las Vegas.C'est facile de se moderniser avec l'argent des autres et cela ne fait que commencer.
a écrit le 27/09/2013 à 12:19 :
La Turquie veux son statut de puissance (Erdogan ou pas d'ailleurs). Le monde qui approche est décidement bien dangereux. Pour les européens, il est temps d'evaluer leur propres forces et de prendre acte du retrait inéluctable des états-unis, l'Otan a vécu. Le tout est de ne pas en prendre conscience trop tard.
a écrit le 27/09/2013 à 12:11 :
Un retour de service de la Turquie pour l'avoir laissée tomber dans le dossier syrien.
a écrit le 27/09/2013 à 11:57 :
Vous me faites marrer avec votre article qui n'a ni queue ni tête.
La Turquie fait ce qu'elle veut! C'est un pays qui a besoin d'armement comme tous le monde, il lance un appel d'offre, tu ne répond pas au critère, tu dégage!
Entre 3 et 4 milliards il y a quand même 1 milliard de différence. Je ne sais pas si les gens qui critiquent, arrivent à comprendre cette logique et cet écart? Ce n'est pas un euro mais 1 milliard d'euro. La compétitivité les gars...
Réponse de le 27/09/2013 à 13:44 :
Enfin une personne qui a tous compris !! :) MERCI
Les gens préfèrent parler pour ne rien dire... A chacun ces occupations hein :)
a écrit le 27/09/2013 à 11:49 :
Honnêtement j'ai bien rigolé ... En France on arrête pas de critiquer la Turquie et quand les Turcs préfèrent faire des affaires avec d'autres pays, bah on ne trouvent pas ça normal ! Faut savoir ce qu'on veut !!
Ah oui, j'ai aussi vu un commentaire qui disait un truc du genre... "camelote chinoise" ... Imbécile !!! Même les appareils qui se vendent comme des petits pain à des prix inconcevable viennent de Chine !
Réponse de le 27/09/2013 à 13:50 :
Petite précision concernant les appareils qui se vendent comme des petits pain et qui viennent de Chine.
La grande majorité de ces produits ont été conçus en Europe, aux USA ou au Japon.
Seule la fabrication est faite en Chine.
Réponse de le 27/09/2013 à 15:39 :
Même raisonnement pour Israêl qui exporte aussi de l'armement et qui souvent doit demander la permission aux pays concepteur de cet armement.
Réponse de le 27/09/2013 à 17:01 :
@Jacquot en Europe ? ah bon quelle est donc ces appareils conçus en Europe qui se vendent comme des petits pains ? qu'on rigole un peu ,aux états-unis je suis d'accord mais en Europe même Nokia a disparu au profit de Microsoft vous parliez peut être de Archos ou Wiko comme marques française oui top qualité je l'avoue.
a écrit le 27/09/2013 à 11:36 :
Eh bien, cela démontre qu'on a eu tort de prendre des pincettes avec ce pays négationniste en refusant de pénaliser la négation du génocide arménien.
Réponse de le 27/09/2013 à 12:14 :
En matière de génocide, je suis convaincu qu'aucun pays européen à intérêt à donner de leçons sur le sujet! Espagnols, portugais, français, belges, allemands, tous s'y sont employés à grande échelle!
Réponse de le 27/09/2013 à 13:47 :
quel rapport entre génocide et armement ???? encore un arménien qui mélange ..... c est comme pour le sponsor de Marseille, ça ne doit pas être turkish Airlines ?????? faut arrêter de ramener ce sujet à toutes les sauces....dans ce cas Renault, Peugeot, leroy merlin, Total, casto, carrefour, decathlon et les autres doivent se retirer de Turquie et s installer en Arménie dans une dictature ????
Réponse de le 27/09/2013 à 14:01 :
Certainement pas..... que les Etats ne soient pas des enfants de ch?ur, certers. Mais les états génocidaires, il y a en peu et les Etats négationnistes, il n'y en a qu'un : la Turquie
Réponse de le 27/09/2013 à 16:58 :
en parlant de massacres parlons donc de celles commises par les arméniens envers les azéris et cela ne date pas d'hier
Réponse de le 30/09/2013 à 1:19 :
N'importe quoi ! Si tu veux reconnaître le génocide, reconnais le pour l'histoire et non pas parce qu'ils refusent d'acheter chez les français ! Ce commentaire reflète bien ta mentalité !!
Honteux !
Et oui, parlons des Azéris qui se fond massacrer
a écrit le 27/09/2013 à 11:35 :
ma mère me le répétait ne jamais mettre ses ?ufs dans le même panier. Dans l'?uf tout n'est pas noir ou blanc.
a écrit le 27/09/2013 à 11:19 :
A chacun son tour, pour donner des claques! Les USA se sont longtemps servis de la Turquie dans la région, mais cette fois, son exclusion des décisions dans le dossier syrien était plutôt humiliante! Au moins, eux, réagissent dignement, contrairement à nous, devenus french caniches!
a écrit le 27/09/2013 à 11:06 :
Erdogan est un mégalomane dangereux et un islamiste militant qui veut reconstruire un empire Turc dominateur. Il y a une difference entre certains turcs qui veulent participer a une Europe moderne, et Erdogan qui veut etre la puissance islamique mondiale. Attention son dynamisme a été basé sur une croissance forte artificiellement dopée par la corruption, l'endettement immobilier démentiel et les projets pharaoniques ce qui pourrait bien déboucher sur un défaut de paiement.
Réponse de le 27/09/2013 à 11:52 :
Bonjour, je vous invite à vous rendre en Turquie, chose que je fais environ tous les 2 mois , deplacement lié à mon emploi, et l'image que vous donnez n'est pas du tout ce que je vois lors de mes visites. Merci de verifier vos sources, et arreter d'etre aveuglé par les propos des medias
Réponse de le 27/09/2013 à 13:30 :
Je suis installé a Istanbul depuis 10 ans et je dois avouer que le comment de croissance est assez réaliste (tout au plus légerement exagéré). Il y a fort a craindre que la bulle immobiliere finisse par éclater et alors bonjour les dégats... La derniere décision de la FED a permis d'obtenir au mieux un surcis mais pour combien de temps...
a écrit le 27/09/2013 à 11:06 :
La Turquie peut très bien être membre de l'OTAN, sans être obligée d'acheter de la camelotte aux européens et aux américains.
La France est membre de l'OTAN aussi, doit-on acheter des missiles et des avions de combat aux américains ?
Le marché de l'armément devient de plus en plus compétitif. D'où l'intérêt de créer des tensions et des conflits un peu partout.
a écrit le 27/09/2013 à 11:02 :

un choix totalement incompréhensible ?????
La majorité des produits de hautes technologies viennent de chine.
La Chine entretient un programme spatial et met ses propres satelites sur orbite .
Alors ne serait elle pas à même de fabriquer des missiles de "qualité" acceptable ?
Apres les smart phone low costs, les panneaux photo-voltaiques low cost, voila les missile made in china low cost !
Demain ce sera le tour d´avons de combat low-cost aussi performants que les navions occidentaux.
Tous ces groupes industriels d´armement ocidenaux peuvent commencer a plier leur gaules et mettre au points leurs plans de licenciement !

Réponse de le 27/09/2013 à 13:59 :
La majorité des produits de Haute Technologie sont fabriqués en Chine mais conçus par des boites étrangères.
Leurs usines sont basées là-bas car la main d??uvre est pas chère.
D'ailleurs pour combien de temps encore.
De plus en plus d'entreprises rapatrient leurs lignes de production ou changent de pays.

http://www.bfmtv.com/economie/entreprises-americaines-reviennent-chine-610286.html
Réponse de le 31/05/2015 à 12:51 :
où ça au Bengladesh??au Vietnam??nan nan ils bougeront pas demain car le savoir-faire reste la Chine en matière des produits Low-Cost....et svp arrêtez vos betises de croire que les Chinois font du low-cost pour les armes!!!un peu de logique ,elle dépense des centaines de milliards et chaque année le budget militaire ne cesse d'augmenter!!!et leurs avions de chasse dépassent même les capacités des avions US ....qui sont devenus vétustes (F-16 etc....) c'est une haute gradée de l'armée de l'air qui demande le congrès de changer leurs avions pour faire face à la rapide modernisation de l'armée chinoise!
a écrit le 27/09/2013 à 10:46 :
La Turquie a eu de nombreuses frictions avec l'UE , particulièrement avec la France.
D'autre part les Américains ne sont pas forcément appréciés en Turquie.
a écrit le 27/09/2013 à 10:16 :
Dieu est grand et aime la camelote Chinoise.
Erdogan, comme la Mélenchonne pour pérorer sur le tibet, apprécie peut-être les valises de Yuan.
Réponse de le 27/09/2013 à 10:53 :
Dieu ne décide rien...pour une fois !
a écrit le 27/09/2013 à 9:36 :
Eeeh, le grand Vizir Erdogan, aurait préféré que Français et Américains aillent bombarder la Syrie,ancien territoire occupé par les Ottomans, alors que lui il prendrait des photos. Marché perdu, il prend sa revanche.
a écrit le 27/09/2013 à 9:24 :
L'article mélange tout : ce n'est pas parce que la Turquie, membre de l'OTAN reçoit à ce titre sur son sol des missiles Patriot américains déployés par l'OTAN qu'elle est obligée d'acheter américain ou européen pour sa propre défense.Les turcs ont une mentalité bien spéciale, faudrait peut-être s'en rendre compte avant que certains continuent à leur faire miroiter l'entrée dans l'Europe...
Réponse de le 27/09/2013 à 9:56 :
ah bon? Et moi qui pensais que l'OTAN était avant tout une agence de communication et de promotion des matériels de guerre américains...
Réponse de le 27/09/2013 à 11:27 :
J'ai lu ton message que dis tu par "Les turcs ont une mentalité bien spéciale"? J'ai pas compris.
Réponse de le 27/09/2013 à 11:34 :
La Turquie pourrait demander des prêts de missiles à la chine au lieu de se faire prêter des missiles par l'otan : par cette décision, les turcs me font penser à mon voisin qui fait entretenir sa voiture dans la concession Peugeot de la ville... et n'admet pas que le garage Renault refuse de lui mettre à disposition un véhicule de prêt !! C'est ce qui risque d'arriver aux turcs ...!
Réponse de le 27/09/2013 à 17:06 :
aucun rapport dans ton commentaire ,on parle pas d'entretien l'OTAN utilise les bases turcs pour certaines missions c'est juste un échange de bons procédés.
a écrit le 27/09/2013 à 9:09 :
C'est un pas de plus vers son entrée dans l'UE !
Réponse de le 27/09/2013 à 9:24 :
L'Europe ce "machin" qui est en train de nous ruiner, nous pourrons le constater sous peu, Hélas. Il y a encore des organismes humanitaires en France qui croient encore au père
Noël
Réponse de le 27/09/2013 à 9:25 :
depuis le temps que l'europe les rejette pour des raisons plus ou moins fallacieuses
Réponse de le 27/09/2013 à 11:30 :
La Turquie a bien de la chance d'avoir encore sa liberté et son mot à dire!
a écrit le 27/09/2013 à 8:35 :
Histoire de faire comprendre que Ankara n'est pas du tout content du coup d?état en Égypte qui a renverser les frères musulmans. Maintenant 1 milliard de gagné !
a écrit le 27/09/2013 à 8:19 :
surprenant ? pas tellement la Turquie lasse des tergiversation européenne s'est tournée vers le traité de Shangaî (Russie,chine ,inde et Brésil;;;;;) pour ce qui est de la défense,à cheval entre l'orient et l'occident ,les Turcs ont tiré les marrons du feu pour l'Otan (le machin de de Gaulle) sans contre partie.Il semble que l'entre deux chaises se termine et que la Turquie bascule vers le camp des plus forts
Réponse de le 27/09/2013 à 9:21 :
Russie, Inde, Chine et Brésil, le camp des plus fort!?
D'abord, même ensemble, ils restent très loin derrière les Etats-Unis au plan militaire. Ensuite, une alliance entre eux relève de l'utopie pure et simple. Les Russes craignent que les Chinois ne finissent par revendiquer une part substantielle de la Sibérie où la sinisation se fait à marche forcée. Entre Inde et Chine, c'est encore pire. Le tracé de la frontière entre les deux pays fait encore aujourd'hui l'objet d'important litige et chaque hiver, les deux essaye de grignoter des cols qd les soldats de l'autre redescendent (avec bcp plus de succès pour les Chinois).
Réponse de le 27/09/2013 à 11:23 :
DE GAULLE a dit " l'ONU ce machin" et non "l'OTAN ce machin"
Réponse de le 27/09/2013 à 11:36 :
Sans attendre la concrétisation d'un leurre (tracé de frontières), la Turquie à sûrement apprécié la fermeté des russes dans le dossier syrien et compris surtout, que les USA l'utilisaient pour leurs propres intérêts et ceux de petits pays complices (voisins)...
Réponse de le 27/09/2013 à 17:09 :
pourquoi faire une comparaison avec les états-unis qui sont bien au dessus très au dessus de la puissance militaire européenne aussi,comparons les russes à l'Europe plutôt,la puissance des USA ne concerne que eux même elle n'appartient pas aux européens.
a écrit le 27/09/2013 à 7:59 :
Mais que fait encore la Turquie dans l'OTAN?
Réponse de le 27/09/2013 à 9:00 :
Pour une fois je me ferais l'avocat du diable,L'Europe et beaucoup les Etats-Unis l'ont vivement sollicité pour quelle adhère à l'Otan (18 février 1952).Le commandement Air Otan ce partage entre les états-majors air : Izmir (Turquie) et Ramstein (Allemagne) .La Turquie est un point géostratégique dans le bassin méditerranéen.Les Usa souhaitent vivement son rattachement à la zone euro depuis plusieurs années.
Réponse de le 27/09/2013 à 9:14 :
Pipelines :)
Réponse de le 27/09/2013 à 12:13 :
Vous avez une choses très important la Turquie s'orient vers l'Asie avant même arrivé de Erdogan ( pro américain) et heureusement
La Turquie veux entre dans le pacte de Shanghai, il est forcé de crée une relation avec les chinois. simple, efficace, pragmatique.

Bye Bye
Réponse de le 27/09/2013 à 15:44 :
La présence de la Turquie dans l'OTAN se comprend dans le cadre des débuts de la guerre froide: Il fallait barrer aux Rouges l'accès de la Méditerranée. Dans les années 20, Ankara et Moscou entretenaient d'excellentes relations. Par la suite, la Turquie, confrontée à la menace d'une résurgence de l'impérialisme russe, a prit parti pour l'OTAN, à la grande joie des us, soucieux de corseter le flanc sud de l'URSS à l'aide d'une chaine d'Etats amis ( Turquie, Irak, Iran, Pakistan). Maintenant que l'URSS n'est plus, quel es USA s'intéressent moins au Moyen-Orient (gaz et pétrole de schiste) et que la prise du pouvoir à Ankara par l'AKP modifie la politique étrangère de la Turquie dans un sens panislamiste, les cartes sont en train d'être rebattues. Comme la Chine est une alliée de la Russie contre l'OTAN, que la Turquie est mécontente du rôle de l'OTAN en Syrie, qu'elle y affronte la Russie, choisir du matériel chinois permet de faire baisser la pression dans la relation avec Moscou. Tout en restant membre de l'OTAN, ce qui peut être utile...
Réponse de le 27/09/2013 à 17:10 :
henri4 mais pourquoi la France est elle revenue dans l'OTAN alors qu'elle l'avait quitté.
Réponse de le 27/09/2013 à 17:34 :
arcesilas C'est ce qui s'appelle avoir plusieurs fers au feu,je me demande si on ne devrait pas reprendre Hubert Vedrines au Quai d'Orsay,il avait une approche plutôt pragmatique à la belle époque,une réflexion géostratégique,historique,géographique sur les pays.Ah c'est sur, c'est un métier.Le Capitaine a repris la barre,mais c'est pas gagné,on va bien se prendre les rochers sur le coté.
Réponse de le 02/10/2013 à 9:24 :
La Grece membre de l'otan, a bel et bien acheté des S300 russes.. Apparemment pas de prblm d'interoperabilité..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :