Défense : la rigueur touche sévèrement l'armée de l'air

 |   |  667  mots
Le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier
Le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier (Crédits : Armée de l'air)
En 2013, l'armée de l'air a dû limiter l'activité des équipages, a reconnu le chef d'état-major de l'armée de l'air. Du coup, elle restera insuffisante et sera en déficit de 20 % par rapport aux normes d'entraînement. Le général Mercier se dit inquiet.

Dur, dur actuellement dans l'armée de l'air. L'heure est à la rigueur. Et le chef d'état-major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier, n'a pas le choix : il doit faire avec. En 2013, l'armée de l'air a ainsi dû limiter l'activité des équipages et prendre des mesures affectant le niveau de formation et d'entraînement telles que l'annulation de la participation à des exercices majeurs comme "Red Flag" aux Etats-Unis, par exemple, et à retirer de façon anticipée des équipages des unités de combat, a-t-il révélé aux sénateurs de la commission des affaires étrangères et des forces armées.

Et l'avenir à court terme n'est pas non plus réjouissant. Selon lui, "les perspectives 2014-2015 conduisent à maintenir le niveau d'activité de 2013, grâce à l'effort financier important consenti sur l'EPM (entretien programmé des matériels, ndlr) par la loi de programmation militaire (LPM) mais cette activité restera insuffisante (environ - 20 % par rapport aux normes d'entraînement)".

Le chef d'état-major de l'armée de l'air inquiet

Du coup, le général Mercier s'est dit inquiet.

L'activité "ne pourrait être maintenue à ce niveau dans le temps sans dégradation considérable du niveau opérationnel. C'est pour moi une préoccupation majeure car le maintien de certaines compétences est dès à présent fragilisé".

Il compte faire "remonter l'activité aérienne au niveau requis après 2016" grâce notamment à la mise en place de l'entrainement différencié et un plan d'optimisation du Maintien en condition opérationnelle (MCO) élaboré par la SIMMAD (Structure Intégrée de maintien en condition opérationnelle des matériels aéronautiques de la défense) et la DGA (direction générale de l'armement). 

Il manque plus de 1 milliard d'euros pour l'entretien des avions

Au rang des inquiétudes majeures du chef d'état-major, le MCO aéronautique, qui nécessite de disposer d'une dotation suffisante pour l'entretien programmé du matériel (EPM).

"Cela n'a pas été le cas lors de la précédente LPM puisque la sous dotation de l'EPM a conduit à un déficit, sur la période 2009-2014, de plus de 1 milliard d'euros de crédits d'activité par rapport au besoin. La capacité opérationnelle repose sur le maintien en conditions de nos matériels aéronautiques qui nécessite un pilotage au plus près des forces et de leur activité réelle et une dotation suffisante en entretien programmé du matériel"

De nouvelles façons de travailler

Pour améliorer le MCO, l'armée de l'air, avec la SIMMAD, a réorganisé ses structures. Le chef d'état-major de l'armée de l'air a expliqué que "la SIMMAD, aux côtés des unités de soutien aéronautique et en lien avec les industriels et la DGA, a ainsi fait évoluer les marchés d'une logique de disponibilité vers une logique d'activité, en préservant la flexibilité exigée par les surprises opérationnelles et avec un souci constant de maitrise et de réduction des coûts. Le plus important est de disposer du nombre suffisant d'aéronefs disponibles lorsque nous en avons vraiment besoin".

Comment ? Grâce notamment à la mise en place de plateaux techniques. Cette "dynamique" a très rapidement porté ses fruits. L'identification des difficultés technico-logistiques et la définition en commun de solutions appropriées ont permis "d'aboutir à des résultats significatifs", selon le général Mercier. A Saint-Dizier, la qualité de l'activité des Rafale a été considérablement augmentée alors que la disponibilité en opération extérieure reste exceptionnelle.

"Ces résultats démontrent la pertinence et la cohérence des choix qui ont été faits dans le domaine de la gouvernance du MCO, tant au niveau de la SIMMAD qu'à celui du soutien opérationnel sur les bases aériennes. Ces succès nous encouragent à poursuivre dans cette voie, mais il ne s'agit que d'une première étape, de nombreux efforts restent à faire".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 05/11/2014 à 10:46 :
Pauvre France qu'à t'on fait de toi ?.!
a écrit le 22/06/2014 à 23:22 :
Pauvre armée de l'air.....a s'entrainer et à se préparer pour des combats qui n’auront jamais lieu....
a écrit le 21/10/2013 à 19:29 :
dans les autres armées c est pareil une dégringolade de matériel en panne avec aucune pièce de rechange c est pire qu une armée africaine une honte pour un pays comme la France
a écrit le 15/10/2013 à 16:37 :
Ce général fana-américain (et toujours responsable publicitaire du club de bière Tiger Meet des pilotes OTAN) n'hésite pas à se faire prendre en photo devant les drapeaux européens et OTANiens, avec un tout petit drapeau français au milieu, pour que le message passe bien... damned ! pour rappel, les officiers de sa génération trouvaient très bien d?arborer des galons US sur leurs tenues, lors des déploiements d?Arabie Saoudite dans les années 90?
et dire que notre président à 26% de satisfaits voulait, avec Fabius, qu'on attaque la Syrie !! Bachar en rit encore....
Bientôt l'armée de l'air n'aura plus que trois ou quatre aéroports en France, et l'étape suivante sera sa disparition pure et simple (organique comme en Belgique, au Kenya? ou financière, comme en Afrique du Sud où avions et hélicoptères ne volent tout simplement plus)
- les drones, les missiles et les radars à l'Armée de Terre,
- le contrôle aérien à la DGAC (comme on a mis la Gendarmerie à la Police)
- le sauvetage à la Marine et la Gendarmerie,
- des compagnies semi-civiles pour le transport et les écoles,
- la maintenance à la DGA (AIA) et à l?industrie civile,
- deux escadrons de Rafale pour les photos des magazines et faire croire que cela existe encore (avec des noms prestigieux dont tout le monde se contrefiche à part les collectionneurs d?insignes ? il suffit d?en lire les historiques tels qu?ils sont écrits) et d?ailleurs ces escadrons étant à 25 pilotes/25 pailleux, ces derniers pourraient très bien être à l?armée de terre encore une fois, comme ça on reviendrait à la 1°GM où l?Aviation n?était qu?une Arme, telles la Cavalerie ou l?Artillerie? seuls les quelques pilotes restants arboreraient encore des ailes de poitrine, et personne ne s?en porterait plus mal.

Mais toujours faire cocorico parce qu'on a déployé trois chasseurs en Afrique pour tirer des pick-ups Toyota de bandits et des nids de mitrailleuses avec de l'armement laser (!) le tout en cramant le potentiel du mois parce qu?on a décollé de France ou au mieux de l?autre bout de l?Afrique, et qu?on a dû ravitailler? les Skyraiders de N?Djamena en 1972 faisaient du meilleur boulot !

Pour faire illusion, compter l?Aéronavale dans les tableaux officiels des moyens aériens de l?armée de l?air?. eh oui, c?est ce qui se fait.

Si on savait bien lire et écouter, tout cela était programmé depuis plus de vingt ans ? mais ce général vise ensuite - et avant sa retraite - la place inutile (mais si bien payée !) à l?OTAN (aux US à Norfolk) comme ses deux prédécesseurs... alors il ne va pas casser une si belle perspective. Après tout, qui s?en soucie, on n?est pas en guerre non ? et c?est le même qui disait dans d?autres revues (Air & Cosmos, Air Actualités, Raids aviation) que l?armée de l?air n?avait jamais été si opérationnelle de toute son histoire, alors tout va bien !
a écrit le 12/10/2013 à 12:53 :
Actuellement les avions qui effectue les appuis au sol au Mali vienne de base aérienne lointaine.... 2000 à 3000 km de la zone d'engagement ( 2 heures de vol aller, 2 heure sur place et 2 heures retour) . N'est il pas envisageable pour réduire les temps de vol, le coûts financier de cette appuis, imaginer les base aerrien mobile, capable de s'installer au plus prêts des zone d'engagement, avec des avion capable d'accepter des pistes sommaire. Enfin être capable de faire se que notre armee ete capable de faire en 1945... Mais bon cela est serrement un veux pieux....
a écrit le 10/10/2013 à 14:25 :
Un pays sans une armée digne de ce nom, ne pèse plus sur l'échiquier politique international.
A force de coupes budgétaires (et autres prétextes d'"experts"), le dépôt de bilan (des armées) est en vue. Tout est déjà programmé depuis longtemps.
Réponse de le 12/10/2013 à 17:24 :
la France est dirigée par des prétentieux incompétents et ne pèse plus du tout sur l/échiquier international !
Réponse de le 12/10/2013 à 17:35 :
C'était sous-entendu. Pour la prochaine Opex, ils enverront des profs .... ils recrutent à tour de bras ! (lien : http://www.ps-lieusaint.fr/recrutement-des-enseignants-pour-le-concours-2014/).
a écrit le 08/10/2013 à 17:07 :
Toute vérité n'est pas bonne à dire:l'heure de vol d'un Rafale est certainement plus élevée
que celle d'un "Terminator",qui peut rester en vol 24 heures...Mais si un SAM 6 décolle
pour l'un ou l'autre,il y a de fortes chances pour qu'aucun ne s'en sorte...Ce qui est donc
prévisible,c'est que l'armée de l'air ne conserve des Rafale que pour les démonstrations et
que le reste de la flotte soit mise sous le commandement intégral de l'OTAN,éventuellem
ent entre les mains de mercenaires recrutés au Proche-Orient,au Moyen-Orient,au Japon,
en Inde,en Indonésie,en Grèce,une merveilleuse opération de "promotion" qui se "solderait"
par des commandes de Rafale en "location-bail" ou fermes...?Les quelques appareils res
tant sous les couleurs françaises seront affectés à la force de frappe...si chère à nos
gouvernants...Juste pour parader le 14 Juillet,impressionner d'éventuels adversaires.
Réponse de le 08/10/2013 à 18:40 :
Stoppeur, stoppez vous même! Un avion piloté n'est pas un concurrent d'un drone (de surveillance ou de combat). Ils ont des missions complémentaires! Un Rafale a plus de chances de s'en sortir face à un SAM6 qu'un drone, grâce à ses capacités de détection et sa vitesse. Et puis, un drone air/air n'existe pas encore. Face aux menaces iraniennes, les Américains ont dû faire escorter leur drones par des avions pilotés! Un comble!
a écrit le 08/10/2013 à 0:29 :
C'est quoi ce drapeau à peine visible entre celui de l'UE et de l'OTAN? Pour le reste, que dire sinon que pour nous rendre solubles dans le nouvel ordre des choses, il faut que nos élites se dépêchent de gommer tout ce qui pourrait encore s'apparenter de près ou de loin à une autonomie.
Réponse de le 12/10/2013 à 17:27 :
nos/élites/sont incompétentes car formées majoritairement a l/E.N.A.et a Sciences-Po.
Réponse de le 12/10/2013 à 17:29 :
hollande et son clan d/incompétents vont défaire complètement la France déjà amoindrie par les errances de Chirac !
a écrit le 07/10/2013 à 23:37 :
mais on a l' éducation nationale que le monde entier nous envie !
Réponse de le 08/10/2013 à 9:13 :
"le monde entier", vous le situez entre Lille et Marseille sans doute. Parce qu'avec un enseignement sous-développé qui fait des handicapés linguistiques et qui permet à ses diplômés de ne pas savoir écrire leur nom sans fautes...
a écrit le 07/10/2013 à 21:59 :
Comment percevoir ces commentaires alors que le chef d'état major des armées, inféodé par hollande, avait déclaré que les armées françaises étaient capable d'attaquer un pays souverain...La SYRIE????
a écrit le 07/10/2013 à 21:57 :
Comment percevoir ces commentaires alors que le chef d'état major des armées, inféodé par hollande, avait déclaré que les armées françaises étaient capable d'assurer l'attaque d'un pays souverain qu'est la SYRIE
a écrit le 07/10/2013 à 21:27 :
Si l'armée et le peuple s'entendent, nous pourrons reprendre les choses en main.
Réponse de le 07/10/2013 à 21:42 :
Le plus médiatique serait que le chef d'état major DES ARMÉES remette au président le gain effectué en demandant a aucun militaire de venir au défilé. Le top serait pour le 14 juillet, le gain serait maximum entre l'essence des véhicules pour défiler et les amenez ainsi que les hommes , le kérosène des avions et hélicoptère, la peinture et l'eau de nettoyage... Ceci au volant d'un vieux 4*4 décapotable couleur de tous les jours devant toutes les caméras, se serait magnifique. Mais bon ça signerais ça fin de carrière... Je crois que c'est mort...
a écrit le 07/10/2013 à 20:56 :
Bonjour, bien triste cette histoire, oui mais il y a moins d'argent pour tout le monde.... Il y a longtemps de AdT est à la diette... l'armée de l'aire a fait le choix fait il y a 20 ans du maintient d'un pilote dans l'avion, cela nous a conduit ou nous en somme.... Le vol d'un avion avec pilote coûte 10 fois plus qu'un drone.... Ensuite comme nous en avon pas ( des drones) on risque pas d'en vendre , et avoir des entrée d'argent pour l'armée de l'aire... Et oui faire voler un avion coûte bien plus à notre pays... Ensuite alors que certain pays utilisé des avions d'attaque au sol, nous nous utilisons des beau Raffale multirole qui nous coûte très très chère l'heure de vol.... Alors ils vas falloir changer les habitudes, très rapidement.
Réponse de le 07/10/2013 à 22:18 :
Heureusement que nos rafales sont mieux entretenus que votre français car à la lecture de votre texte, le pilote est absent de l'appareil qui navigue dans le brouillard!!!
Réponse de le 07/10/2013 à 22:42 :
Non un avions ne coutent pas 10 fois plus chère à l'heure de vol qu'un drone aller donc dire ca au américains ils vont rigoler, la liaison , la coordination et la masse de personel que neccesite ces drones pour une surveillance de 24h au dessus d'un théatre d'opération coutent bien plus chère au final que l'heure de vol d'un rafale
a écrit le 07/10/2013 à 20:49 :
Combien nous coûtent : La patrouille de France depuis 60 ans. Tous les sportifs militaires de grands niveaux. Il y a encore des postes pour faire des économies sur le budget militaire.
Réponse de le 07/10/2013 à 21:23 :
Si les officiers et l'état major voulaient faire bouger les choses, ils arrêteraient de faire tous les défilé en ville et ne feraient plus que les piquet d'honneur en mémoire de ceux qui on donné leurs vie... Mais bon j'y crois pas.
Réponse de le 31/10/2013 à 17:26 :
Ce genre de mauvais esprit n'est pas dans la nature des militaires, dont la notion de service est parmi les plus fortes. Supprimer le défilé du 14 juillet n'est pas une prérogative des militaires mais du chef des armées, le Président.
a écrit le 07/10/2013 à 20:02 :
Il leur reste quand meme Flight Simulateur 95 pour s'entraîner. Je vois déjà les grincheux. Bah oui la version pour windows 95 OSR2 puisque l'état a constamment repoussé le changement des pentium 60 et 66 MHz. Mais en 2016, comme le dit le général, le ministère s'engage a fournir des joysticks compatibles car avec la souris a boule 2 boutons, les pilotes perdent systématiquement le contrôle de leur appareil.
a écrit le 07/10/2013 à 18:36 :
Vive l'armée de l'air ! FAIRE FACE quoi qu'il arrive !
Réponse de le 07/10/2013 à 18:50 :
Dans notre flanbycratie, il vaut mieux être inutile et voter à gauche qu'être utile et voter à droite... pour se faire subventionner...
a écrit le 07/10/2013 à 18:12 :
comme "les dieux du stade", ils peuvent tenter le coup du calendrier....
a écrit le 07/10/2013 à 17:14 :
Pauvre France...
Réponse de le 07/10/2013 à 20:27 :
France pauvre.
a écrit le 07/10/2013 à 16:27 :
Quel beau militaire !
a écrit le 07/10/2013 à 16:09 :
le rôle de l'armée de l'air :(http://www.defense.gouv.fr/air/missions/missions-permanentes/missions-permanentes-en-metropole/missions-permanentes-en-metropole) EN METROPOLE
La posture permanente de sûreté aérienne :La posture permanente de dissuasion nucléaire :
Les missions de service public :
Le plan Vigipirate La lutte contre les feux de forêts : Héphaïstos La mission de recherche et de sauvetage La protection nucléaire, radiologique, biologique et chimique (NRBC)
OUTRE MER http://www.defense.gouv.fr/air/missions/missions-permanentes/missions-permanentes-hors-metropole
Forces de présence Aux Émirats arabes unis À Djibouti Au Sénégal Au Gabon
Forces de souveraineté Martinique Guyane Réunion Polynésie-Française Nouvelle-Calédonie
a écrit le 07/10/2013 à 15:15 :
Le capitaine Pédalo va nous refaire le coup des chars Leclerc avec les Rafale! Plus de budget, plus de d'argent pour assurer la maintenance des appareils, mise hors service des appareils de manière échelonnée. Résultat: Sur la papier une armée forte de 200 appareils; dans la réalité, une demi-douzaine d'équipages toujours opérationnels. Ouf! Juste suffisant pour épater la galerie lors du défilé du 14 juillet! L'honneur est sauf!
Réponse de le 07/10/2013 à 21:20 :
Y a pas de soucis on voit partout des pubs comme quoi "l'armée de l'air recrute" pourtant il y a quelques jours il annonçait la fermeture de certain bases et une réduction de leurs effectif (c'est pareil pour "l'armée de terre" et "la marine"). Du coup on vas se retrouver avec des armées très jeune sans expérience devant faire fonctionner des équipement compliqué avec des soutient civils... Du coup je ne vois pas où est le soucis, j?espère juste que personnes ne nous déclarera la guerre car on n'a plus aucune chance pour peux que la bombe nucléaire arrive à péremption...
Réponse de le 07/10/2013 à 22:07 :
Aucun risque que quelqu'un nous déclare la guerre... Il y a longtemps que l'on nous prend pour des clowns! On ne fait pas la guerre aux clowns, on en rit!!! On a vu le bon Bachar de Syrie comme il a tremblé face aux invectives et menaces de "Captain Pedalo"... Le monde arabe en rit encore...
a écrit le 07/10/2013 à 15:10 :
Et Flamby qui vent attaquer la Syrie, comment y va faire ?
Réponse de le 07/10/2013 à 22:09 :
J'ai la solution! L'engagement de l'une de nos armes de destruction massive: On parachute sur la Syrie l'un des ministres du gouvernement: Personnellement j'aurai un petite faible pour Montbourg! Avec ce gars imbuvable, inefficace et obsequieux, la Syrie dépose les armes dans la demi-journée
Réponse de le 08/10/2013 à 1:42 :
Parachuter un ministre; Si possible Montebourg! C'est le plus efficace pour se rendre insupportable! Les Syriens se rendent dans la journée
a écrit le 07/10/2013 à 13:46 :
L'armée de l'air n'a plus les moyens d'assurer ses missions. Mais quelles sont t elles? L'état dans sa grande incompétence fixe le format des armées sans jamais définir les missions qu'il entend lui imposer. La défense de la France intègre aussi les DOM TOM, les intérêts de la France sont multiples et hors du territoire. Refuser la France-Afrique est un choix mais il faut dans ce cas retirer les troupes présentent et ne pas intervenir au Mali.
On ne peut pas avoir un budget pour la défense du sol métropolitain et vouloir jouer un rôle international. De nombreuse compétences comme le largage haute altitude ou la reconnaissance électronique sont un souvenir. Sans la guerre en Libye il n'y aurait plus d'avion de reco. La formation des pilotes se fait déjà par des avions loués et des mécanos d'entreprises privées.

Il est temps de fixer les objectifs d'une défense nationale et de donner les moyens en rapport.

La moyenne est de 20% en dessous des normes, oui pour les pilotes qui vont en OPEX les autres sont bien en dessous. Nous aurons bientôt les meilleurs avions avec des pilotes qui ne savent pas s'en servir.

Et se n'est pas fini. La baisse date du premier plan armée 2000 initié par Chevenement et cela ne c'est jamais arrêté. Quel autre ministère pourrai voir ces effectifs et ses moyens matériels divisé par 2?

La dernière grande purge financière dans les armées date de 1935-1939, on sait comment cela c'est terminé. L'ennemi potentiel à évolué, mais la Russie vers l'est et le monde islamiste au sud et sud est existe toujours. Nous n'avons plus besoin d'autant d'intercepteur mais de plus d'avions d'appuis. Le jaguar n'a pas de successeur et faire partir un rafale de Saint Dizier pour effectuer une mission sur le Mali coute une fortune.

Une réorganisation, oui mais en définissant le doctrine d'emploi et en mettant les moyenss de la mettre en oeuvre
Réponse de le 07/10/2013 à 17:36 :
"Une réorganisation, oui mais en définissant le doctrine d'emploi et en mettant les moyenss de la mettre en ?uvre" mais quand l'armée pioche dans le budget de la réserve opérationnelle militaire...
a écrit le 07/10/2013 à 13:33 :
Génial!
a écrit le 07/10/2013 à 13:27 :
Contre quel pays va t on se battre avec l'armée de l'air? Les roms ? Quel est le besoin ? On garde le minimum pour faire un beau cocorico le 14 juillet, histoire de sauver la face. Pour les nostalgiques ils restent les DVDs des chevaliers du ciel. La Marine est bien plus utile ...
Réponse de le 07/10/2013 à 13:43 :
Vous avez raison : l'armée de l'air ne sert à rien.mais vous oubliez qu'elle sert tout de même à une chose : faire - aux frais du con-tribuable - la fortune de certains industriels et celle de certains politiciens bien placés qui amassent les dessous de table et autres pots de vin. Supprimer l'armée de l'air, c'est supprimer une poule aux oeufs d'or pour certains. Qu'importe que le con-tribuable ne puisse plus se chauffer ou bouffer à la fin du mois ...
Réponse de le 07/10/2013 à 15:59 :
votre ignorance est grande concernant le rôle de l'armée en général même et surtout en temps de paix.
Réponse de le 07/10/2013 à 16:21 :
l'ignorance, c'est surtout de ne pas avoir le courage d'affronter la réalité : en france, l'armée est non seulement totalement inutile, mais elle coûte des milliards chaque année. Pour rien. Et après ça, vous viendrez vous plaindre de la hausse de vos impôts ? Ces dernières années notamment, après avoir commis bien des exactions dans les colonies et notamment en lgérie, l'armée française n'a servi que de domestique aux usa, a controbué à fomenter des coups d'états (Madagascar, Côte d'Ivoire, ...) et à soutenir activement des groupes terrorises (voir la Syrie aujourd'hui) que, hypocrite et malsaine comme toujours, la france prétend par ailleurs vouloir combattre. Ces inutiles coûteux n'ont plus leur place dans un pays sur-endetté et sous-développé comme la france.
Réponse de le 07/10/2013 à 22:10 :
Vous devriez en parlez aux familles de ceux qui sont revenus les pieds devant! Ainsi qu'à leurs collègues, Vous pourriez même allez dans une casernes de légionnaires leurs dirent qu'ils vont donnez leurs vies pour kedal...
a écrit le 07/10/2013 à 13:02 :
C'est une honte, ces politiques qui ont voté ces décisions sont des lâches et des traîtres à la France... Ce n'est surtout pas le moment que la France lâche son armée dans un monde de plus en plus dangereux.. Ces socialauds méritent de passer devant un tribunal d'exception pour haute trahison...
Réponse de le 07/10/2013 à 14:19 :
+ UN
Réponse de le 07/10/2013 à 20:15 :
Tout le monde doit participer a la baisse des dépenses.
a écrit le 07/10/2013 à 11:21 :
A défaut d'être inquiets, le Général Denis Mercier devrait plutôt passer à l'action et ordonner aux pilotes de diriger des missiles sur l'assemblée Nationale et le sénat pour les faire réagir ... il pourrait aussi brouiller les communications téléphoniques des élus et des meembres du gouvernements et de leurs fonctionnaires subalternes qui abandonnent l'armée française en général.
Réponse de le 07/10/2013 à 12:25 :
C'est très grave et très inquiétant pour nos pilotes et pour La France, faute de budget, de devoir renoncer à l'entrainement. Je n'en dirai pas plus.
Réponse de le 07/10/2013 à 14:20 :
@ pilotin d'accord avec vous...on supprime tout ce qui est important! on marche sur la tête!
Réponse de le 07/10/2013 à 20:17 :
Laissez moi deviner. Vous n'aimez pas la délitaient ? Les élus vous gênent et vous préférer des dirigeants non élus ?
a écrit le 07/10/2013 à 10:47 :
inutile d aller chercher l ennemi avec des mirages ,le desordre et la guerre viendront de l intereur ,personne ne viendra attaquer un pays en faillite !!!
Réponse de le 07/10/2013 à 11:04 :
Le désordre est déjà là, il vient des voyous de la finance qui sont bien logés dans les paradis fiscaux à terre, outre mer ... et de ce constat il faut bien muscler notre armée de l'air et nos sous marins pour écraser et brûler ces paradis fiscaux ... pour la Belgique et le Luxembourg, évidemment il faut muscler nos chars Leclerc de façon à ce que le travail soit fait rapidement, surtout ne pas laisser les bandits de la finance échapper ... et ceux qui réussiront il faudra envisager des drones efficaces pour les cibler et mettre hors d'état de nuire...
Réponse de le 07/10/2013 à 13:13 :
Vous etes un parfait bolchevique !! accusez la finance de tous les maux est une anerie sans commune mesure !! Les deficits de la France sont du a l'incompetence de nos chers (tres chers!!) politiciens. Ces memes n'ont guere de courage politiques pour reformer. Que dire de la reforme sur les cumulards !!
Réponse de le 07/10/2013 à 13:40 :
Vous "oubliez", dans votre endoctrinement (de) primaire, que ce sont justement les français qui élisent et ré-élisent des "chers, très chers politiciens". C'est donc bel et bien de la faute des français eux-mêmes, qui refusent tout changement radical par paresse et lâcheté, si les mêmes politiciens des mêmes partis se partegent équitablement le pouvoir, les dessous de table et la corruption. Si les français avaient autant de courage que de gueule, leur pays n'en serait pas là où il est : au moyen-âge et fonçant plein pot vers la préhistoire. Que les français, qui ne savent rien faire d'autre que râler au comptoir du Café du Commerce et tenter de préserver leurs lamentables et mesquins petits privilèges, aient un minimum d'intelligence (on peut rêver !) et de courage (idem !). C'est eux qui changeront leur pays, pas les politiciens qu'ils s'obstinent à élire et ré-élire. Tenter de rejeter la faute sur ces deriers n'est que lâcheté. Et il vaut peut-être mieux être un "bolchévique" (dommage que vous ne sachiez pas de quoi il s'agit, en réalité) qu'une larve, une feignasse et un décérébré qui n'ose pas le vrai changement.
Réponse de le 07/10/2013 à 13:46 :
L'évidence, c'est que les bandits en bandes très organisées de la finance infectent les politicards en bandes organisées dès leurs premiers pas dans la politique lorsqu'ils sont à l'ENA et à Science po ... la vermine est dans les murs des institutions française, il faudra que le peuple se charge lui même de dératiser puisque maintenant l'armée Française est impuissante pour se faire respecter par ces politicards précités.
a écrit le 07/10/2013 à 10:39 :
Il y a meme des pays comme la Suisse qui évoquent - par plebicisme - de supprimer purement et simplement leur armée de l´air .
On a beau se jetter de la poudre dans les yeux, l´epoque des grandes armées nationales comme en 14, c´est fini !
On ira vers une armée ( reduite) europeenne que chacun pourra se permettre de financer. Un conflit armé en Europe comme en 1939 est devenu totalemenbt irréaliste.
Quant aux opérations militaires hors d´Europe, les résultats en Irak, Afganisthan etc. se passent de commentaires !
Pour les interessés, l´armée de l Air Suisse va faire son cinema annuel mercredi prochain pour aller tirer quelques rockets sur les cimes enneigées et ainsi démontrer sa force de frappe a sa population !!


Réponse de le 07/10/2013 à 10:53 :
Exact ! N'oublions pas que l'armée française, d'une manière générale, a participé et participe encore à de nombreuses opérations terroristes (Côté d'Ivoire, Libye, Syrie, ..., qu'elle ne sert aucunement à "protéger les intérêts français", mais uniquement ceux des usa et que la france n'a plus les moyens de cette institution totalement inutile.
Réponse de le 07/10/2013 à 11:11 :
pfffffff
Réponse de le 07/10/2013 à 11:22 :
Je pense que beaucoup rêve éveiller. Pour utiliser une armée commune il faudra une politique commune et a l'unanimité ( dire a un pays que ces soldats sont morts dans un conflits dans lequel leur pays voulaient pas aller sera compliqué je pense). Et on l'a vu dans les conflits récents, il n?y a AUCUNE coordination entre les pays de l'UE. déjà qu'il n'y a pas dans bcp de domaines plus banaux....
Et dire qu'il n?y aura aucune guerre européenne dans le futur est stupide. En 2001 une 100aine de personnes on changer l'ensemble de la géopolitique mondial. Alors peut être que dans les 5 ans qui viennent il n'y aura pas de guerre, mais personne ne peut le dire d'ici 10 ans et encore moins 15.
Et la encore cela pars du postulat que l?Europe continuera d'exister pour toujours.... rappelons ce qui se passe en Grèce, la fragilité de l'euro, la monté des partis d?extrême droite et d?extrême gauche.
Et autre petit problème, comment vous ferez pour justifier des impôts sur la république tchèque ( par exemple) pour financer la puissance de dissuasion nucléaire ou une marine....deux choses que ce pays n'a pas!!
Bref le projet de défence EU relève de l'idéologie et pas de la réalité...
Réponse de le 07/10/2013 à 11:46 :
Quelle touchante naïveté, malheureusement la France ne vit pas dans un monde de bisounours, et ses intérêts ne sont absolument pas ceux de l'Europe dans son ensemble (cf les positions prises par les différents pays européens concernant tous les conflits récents). Mais il est fréquent dans l'histoire de France, que celle-ci abandonne son armée sons l'action de gauchistes bien-pensants, nous disant que le monde ne présente aucun risque. Nous savons comment cela a toujours fini...
Réponse de le 07/10/2013 à 12:25 :
Naiveté ou réalisme ?? Pour les mal-pensants , pouvez vous vous imaginer un conflit armé entre le texas et l Arizona ? entre le Canada et le Massachusset ??
les epoques ou les chemises rouges tiraient sur les chemises bleues c´est fini.
L epoque où les sudistes tiraient au canon sur les Nordistes c´est aussi de l´histoire ancienne (1860 !).
Il n´en sera pas autrement en Europe et un conflit armé est devenu impossible, par les institutions. Voyez meme la Grece et la Turquie qui sont comme chien et chat ne foutent la paix ... parce qu il ne peuvent pas faire autrement.
Plus jamais ls France pourra se permettre de declarer la guerre a la Prusse.... ( comme sous Napoleon III)
Il n y a que les vieux C.. qui croient encore a une France partant en guerre ...
Les confilts sa se joue aujour dhui dans les banques centrales, a la bourse ou dans les impremerie nationales ....

Réponse de le 07/10/2013 à 12:54 :
Comparer les US avec l'UE est une aberration, on parle d'un coté d'un peuple qui à une origine commune et et de l'autre coté de multiple de peuples ne parlant pas les mêmes langues ( sa sera sympa sur les terrains d'opération quand les soldats ne pourront pas communiquer ensemble... surtout quand on voit le niveau moyen d'anglais en FR), n'ayant pas les même valeurs ni tradition et donc la guerre a été l'un des facteurs privilégiés pour interagir avec son voisin durant les 1000 derniers années.
Et la encore vous persistez: PERSONNE ne peut prévoir exactement à quoi ressemblera le monde dans 10, 20 ou encore 30 ans et notamment quand de grosses tensions auront lieux sur l?énergie, que , par exemple, l?Allemagne aura fait sa révolution énergétique et pas d'autres.... Personne ne peut précisément dire comment réagiront les pays UE quand l'un des mastodontes de la zone fera défaut de 50% de sa dette.... et sera soit ça soit de l?hyperinflation
Sauf qu'une armée et une industrie de la défense c'est mini 10 ans à reconstruire....
Et même si la guerre de char a pris fin avec la guerre froide, penser qu'il n'y plus de menace physique sur notre pays, relève du monde des bisounours.
Et pour finir, un état sans armée pour défendre sa légitimité, c'est comme la justice sans la police, ça ne sert à rien.
Réponse de le 07/10/2013 à 13:08 :
"ventrachoux" est de ceux qui fument de l'herbe et tutoient les fous furieux imprévisibles comme Poutine, Assad, Kadhafi, etc ...
Réponse de le 07/10/2013 à 14:07 :
Quelle répartie ! Quelle argumentation ! On voit tout de suite celui qui a le courage de penser par lui-même ! Mais, à tout prendre, ce que vous dites n'est pas pire que ce que fait depuis longtemps la france : être le pitoyable vassal et le lamentable nervi du plus grand état terroriste de la planète : les états-unis. Vous savez, cle seul pays qui a utilisé la bombe atomique, qui déclenche des conflits illégaux, qui renverse des dirigeants dans des pays souverains, qui est en état de guerre constant depuis les années 1940, qui a la plus grande organisation terroriste du monde - la cia - et qui crée, forme, entraîne et arme les autres groupes terroristes avec lesquels elle entretient des contacts étroits, al-qaïda en tête. Alors la france ... quand ce triste pays de baltringues, véritable état-voyou, cessera de fomenter des coups d'état (Madagascar, ôte d'Ivoire, ...), de participer à des putschs (Libye) et de soutenir des groupes terroristes (aujourd'hui en Syrie), on prendra peut-être ce polichinelle au sérieux. En attendant, la france continue à faire ce qu'elle fait de mieux : beaucoup de gueule pour pas grand-chose et le premier pays à baisser son pantalon devant les usa qui ont le terrorisme d'état pour politique.
Réponse de le 07/10/2013 à 21:08 :
Mais quel accumulation de poncifs et de bêtises. Encore un qui ignore totalement l'Histoire mondiale et fait de l'hetnocentrisme ? Qu'il mise quelque livres sur les faits militaires et la géopolitique - dont celle de la France - avant d'écrire ;) La seule grande puissance a avoir eu des batailles rangés avec l'ensenble de ses voisins depuis 1945 est la Chine ! Corée, Taïwan, Inde, URSS, Vietnam, Phillipinnes et maintenant le Japon. Et côté "terrorisme d'Etat", vous n'êtes qu'un fat ignorant que la Libye de Kadhafy et la Syrie de Assad sont largement devant a ce niveau. Les centaines de tonnes d'armes destiné a l'euro terrorisme des années 70/80 par le Roi des Rois et les hordes d'AQ dépêcher en Irak depuis la frontière syrienne après 2003, connait pas ?
Réponse de le 07/10/2013 à 22:23 :
On est déjà dans une armée OTANienne. On a d?ailleurs vu le résultat avec la Syrie, ou les politiciens de l?Amérique et les pays Européen ont "beaucoup discuté"... Bachar el-Assad doit en avoir fait un pipi dans sa culotte... Ou la la. Vive la dépendance et l'incapacité à réagir. Si on nous attaque et qu'ils discutent deux fois moins longtemps on est tous morts.
a écrit le 07/10/2013 à 9:12 :
En dessous d'un certain seuil, l'existence de l'armée de l'air sera remise en question. En est-on loin ?
Réponse de le 07/10/2013 à 9:42 :
on peut toujours réduire le format... même réduite à 150 avions, cela resterait significatif en Europe (mais pas au-delà...)
Réponse de le 07/10/2013 à 22:13 :
C'est pas dit entre la reconnaissance le contrôle et l'attaque, 150 ça risque d'être très peux ou alors il faudrait qu'il soit tous en état de vol; sans parler des structures au sol car l'armée de l'air c'est pas que des avions...
a écrit le 07/10/2013 à 9:11 :
Plus de sens ?

Réforme sans choisir... ON taille dans l'armée de terre... L'armée de l'air n'est plus au niveau....

A un moment il faudra choisir... Soit on conserve une armée soit on l'a supprime. Nos politiques et nos gestionnaires sont inconséquents.

L'armée de l'air est actuellement l'outil qui fait la décision... Le brider équivaut à brider son armée.

On se croit dans les années 30 le budget de l'armée est si comprimé mais on refuse de choisir alors on saupoudre mais cela est contre productif.

Si vraiment on veut une armée à budget réduite alors il faut acter une fois pour toute la perte capacitaire.

La première chose à faire est de mettre sous cocon le porte avion.
Puis revoir les missions de la marine.

La deuxième question à poser est de garder ou non la capacité nucléaire.
Soit on le garde mais il faut ce qui va autour, soit ce qui est raisonnable on fait une croix sur le nucléaire et avec des dégats collatéraux immenses (recherche et perte de technologie avancée) on arrive à une situation claire.

Pour l'armée de l'ait il faut choisir le format et couper dans les savoir-faire Chasse Reco Soutient Logistique Guerre électronique et j'en passe.

Enfin pour l'armée de Terre soit on acte la disparition du lourde soit on la réorganise autour d'une milice mais au moins quelle est les moyens.
La question se pose fortement sur les chars de combat et l'Alat.... qu'on n'arrive plus à payer. Donc l'armée de terre doit faire aussi son constat et se contenter de servir de chaire à canon mais avec 3 régiments elle ne sert même plus à son rôle premier d'intégrateur social.

Toutes les réformes depuis 1995 n'ont fait que montrer l'inconséquence et l'absence de choix.

Nous entretenons pléthores d'officiers inutiles, supprimons les civiles et surtout nous avons supprimé ce qui faisait le sens d'une armée nationale son importance sociale.

Alors au lieu de pleurer il serait temps que les militaires regardent la réalité en face et propose une vraie restructuration qui mettent les politiques face à la réalité.

Pas de budget = Pas d'armée. Fermez le ban.
Réponse de le 07/10/2013 à 9:58 :
Il y a lieu de renforcer l'armée qui est affaiblie depuis plus de 15 ans. Les financements ils sont disponibles dans le budget faramineux du Ministère de l'Intérieur qui loge trop confortablement beaucoup trop de CRS qui à l'évidence n'ont de cesse de ralentir l'économie française en plombant les travailleurs qui se lèvent tôt pour aller au boulot, en plombant très aveuglément les professionnels de la route les taxis, les commerciaux, les médecins, les infirmières à domicile, les aides à domicile, les livreurs, les chauffeurs routiers français, l'ensemble des autres professionnels ... ces CRS sont une plaie pour le pays, il n'y a qu'à les affecter aux missions dans les pays en guerre et laisser à l'Armée très méritante le soins de défendre la France et les Français
Réponse de le 07/10/2013 à 10:29 :
Ben voyons, vous voyez des crs partout empecher les gens de bosser ? On en lit des c sur internet, mais là, bravo, vous avez battu les records.
a écrit le 07/10/2013 à 8:40 :
L'armée Française est très mal défendue par son faible, très faible, très très Ministre des armées qui laisse les gros budgets pour les milices CRS ... la solution c'est que l'Armée prenne en main son destin... l'armée n'a qu'à enrôler DE FACTO par grande priorité tous ces CRS et les envoyer sur les terrains des opérations en Afghanistan, au Mali, en Somali, en Irak ou ils ont des besoins pour stabiliser etc ...bien entendu ces CRS resteront à la charge du budget de Valls ministre espagnol qui déstabilise gravement la France
Réponse de le 07/10/2013 à 11:26 :
Et vous leur fournirez l'herbe et la poudre que vous utilisez, ça a l'air d'être bon .....
a écrit le 07/10/2013 à 8:27 :
Bla Bla administratif pour cet article où on ne précise rien. Sans doute tout ça est top-secret. Belle langue de bois ce Général...
Réponse de le 31/10/2013 à 17:29 :
lisez bien ! si c'est de la langue de bois, je ne m'y connais pas ! on a rarement vu un CEMAA aussi franc.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :