Avions de combat : 38 MiG-21 se sont crashés en Inde en dix ans

 |   |  516  mots
Le Rafale devrait remplacer une grande partie de la vieillle flotte de MiG-21 encore en service dans l'armée de l'air indienne
Le Rafale devrait remplacer une grande partie de la vieillle flotte de MiG-21 encore en service dans l'armée de l'air indienne (Crédits : Reuters)
Alors que l'armée de l'air indienne subit une forte attrition de sa flotte de MiG-21, Dassault Aviation tente de boucler toutes les négociations pour mettre dans les mains de New Delhi un contrat prêt à être signé vers mars 2014.

Durant les dix dernières années entre 2003 et 2013, l'armée de l'air indienne (Indian Air Force ou IAF), quatrième puissance aérienne mondiale, a perdu 38 MiG-21, a révélé mardi le ministère de la défense indien. Des pertes assez fréquentes en Inde. L'IAF dispose encore d'une flotte de 254 MiG-21 en service, qui vont progressivement être retirés des bases aériennes, notamment les MiG-21 T-77. Les premiers MiG-21 sont entrés en service dans l'armée de l'air indienne en mars 1963.

La semaine dernière, la base aérienne de Kalaikunda a retiré du service trois vieux MiG-27 T-77 en présence du chef d'état-major de l'armée de l'air indienne, N.A.K. Browne. Ce dernier avait estimé que cet "événement" marquait une nouvelle page dans l'histoire de l'IAF après "presque cinq décennies de service opérationnel remarquable rendu par cet avion de combat  iconique". La flotte de MiG-21 T-77 a volé en moyenne 9.000 heures par an.

Et le Rafale ?

Selon le ministère de la défense, "aujourd'hui, tandis que nous avons des Sukhoï 30 et sommes impatients d'accueillir le Rafale, les MiG-21 (toutes les versions) continuent à fièrement contribuer à la force opérationnelle de l'IAF". Dassault Aviation négocie depuis janvier 2012 la vente de 126 Rafale à New Delhi.

Le ministère a rappelé ce mardi que le remplacement de la flotte par une nouvelle génération d'avions de combat dépendait de la sécurité nationale et des objectifs stratégiques ainsi que des exigences opérationnelles des forces armées.

Selon nos informations, toutes les équipes de négociations sous le leadership de Dassault Aviation, qui planchent sur l'ensemble des transferts de technologies (ToT), mettent depuis ces deux derniers mois les bouchées doubles pour terminer le plus vite possible la rédaction de tous les contrats. Objectif du PDG de Dassault Aviation, Eric Trappier : terminer la négociation vers mars 2014 pour que le contrat soit "signable" avant les élections législatives indiennes prévues en mai. Ce qui ne veut pas dire que le contrat sera signé dans la foulée.

Deux ans d'attente pour MBDA

MBDA est par exemple en attente de signer le mégacontrat SRSAM (Short Range Surface to Air Missile), un missile sol-air de nouvelle génération, co-développé avec le DRDO (Defence Research and Development Organisation) et coproduit avec l'industriel indien Bharat Dynamics Limited, depuis deux ans que les négociations sont terminées, en décembre 2011 exactement. Aujourd'hui, certains industriels du Team Rafale (Dassault Aviation, Thales et Safran) comptent désormais sur un contrat pour la fourniture de 126 Rafale à l'armée de l'air indienne en 2015, selon des sources concordantes. Peut-être fin 2014 sans trop y croire.

Un contrat, pour être notifié, doit être approuvé successivement par le ministère de la Défense, puis par celui des Finances et enfin par le CCS (Cabinet Committee on Security), présidé par le Premier ministre. Le CCS réunit également les ministres indiens de la Défense, des Finances, de l'Intérieur et des Affaires étrangères.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/05/2015 à 7:35 :
Selon le Times of India du 12 décembre 2014, le nombre de MiG-21 en ligne est de 242, non de 254.
a écrit le 18/12/2013 à 18:32 :
Pourquoi les indiens choisiraient-ils un appareil hors de prix d'une technologie déjà ancienne (furtivité douteuse) comme le rafale?
Réponse de le 18/12/2013 à 22:29 :
avez autre chose à proposer?
a écrit le 18/12/2013 à 17:37 :
Vu les problèmes stratégique (Pakistan, Chine, collier de perles, ...) et les ambitions de l'Inde, on voit mal ce pays se satisfaire d'un appareil de seconde catégorie (F-16, F-18). De plus le pays est fier et résolument attaché à son indépendance. Ce qui passe aussi par des relations avec des fournisseurs autres que les grandes puissances.
a écrit le 18/12/2013 à 17:07 :
Conduisam comme des manchums
a écrit le 18/12/2013 à 14:08 :
Attendez Les avioniques et systèmes d'arme des avions sont réactualisées très souvent , un Rafale de premier âge n'a plus rien à voir avec ceux qui sortent aujourd'hui et idem pour F16 F18 etc.....
Un F16 d'aujourd'hui demeure le meilleurs chasseur sur le marché ,rapport qualité/prix /performances/modernité......Nous aurons beaucoup de mal a placer nos Rafales ,hors de prix ,comme tout ce qui est Français, malgré toutes ses qualités et ses multi-missions
Réponse de le 18/12/2013 à 15:32 :
Mais non Jean-Pierre, vous êtes défaitiste! Puisque les gouvernements successifs, de gauche comme de droite, vous ont promis des contrats de vente de Rafle déjà signés (Sarko: Brésil, Lybie, Suisse), (Hollande: Inde, Qatar, Emirats Unis), vous allez tout de même pas mettre en doute la parole de nos politiques?
Réponse de le 19/12/2013 à 0:25 :
Dernière news: Le Brésil a choisi le Gripen! Cela nous fait donc les 3 contrats Rafale présentés comme signés par Sarko qui tombent à l'eau!

Que va-t-il devenir des contrats vendus par Hollande (Inde, Qatar, Emirats Unis)? Je ne sais pas pourquoi mais je pense déjà connaitre la réponse...
Réponse de le 30/12/2013 à 15:08 :
F16 et F18 ont été éliminé en Inde (avant même la finale) alors pourquoi s'en contenteraient-ils?
a écrit le 18/12/2013 à 12:42 :
Les mig c'est comme le PS des qu il dépasse 35h, il ce crash....
a écrit le 18/12/2013 à 12:36 :
1963 premier Mig 21 ! Ca fait bien 51 ans ! Qui garde des avions de combat aussi longtemps c'est insensé ,ça doit équivaloir à du 500000 km pour une voiture !
Réponse de le 18/12/2013 à 15:28 :
Vous semblez oublier que l'Inde est un pays en développement dont la majorité du millliard d'habitanst vit dans l'extrême pauvreté pour ne pas dire à l'âge de la pierre.

Avoir la dernière génération de jets n'est de loin pas la première priorité de l'Inde qui a déjà fort à faire pour maintenir un semblant d'unité entre les centaines de régions qui la composent.

A que la vision du citoyen français lambda peut être égocentriquement hexagonale!
Réponse de le 20/12/2013 à 1:50 :
@saz
vous dites que avoir la dernière génération de jets n'est de loin pas la première priorité de l'Inde
Mais vous ne connaissez en rien l'histoire de l'inde avec ses ennemies, Le PAKISTAN et la CHINE alliée contre l'inde pour lui nuire.
Toute nouvelle économie a besoin de se défendre contre les attaques de ses ennemies .
a écrit le 18/12/2013 à 10:31 :
Une bonne flotte de F16 et F18 d'okaze ...peuvent faire le joint pour les 15 prochaines années...pourquoi acheter des Rafale chasseur de 4ème génération couteux à l'achat et à l'entretien... ,qui n'est même pas indétectable comme le F35 US ...
Réponse de le 18/12/2013 à 10:51 :
Les Indiens veulent un transfert de technologies que leur offre la France. Ils ne veulent pas d'avions d'occase de l'armée US ou d'autres armées, surtout de vieux zincs F-16 et F-18
Réponse de le 18/12/2013 à 11:11 :
Troll débusqué !
Réponse de le 18/12/2013 à 12:13 :
Ce n'est pas un troll : vous avez au travers du commentaire inepte, le reflet exact du niveau du personnage...
Réponse de le 18/12/2013 à 14:10 :
Le F35 est tellement indétectable que personne ne l'a jamais vu voler ...
En tout cas, un bon point pour votre sens de l'humour!
Réponse de le 18/12/2013 à 15:23 :
C'est vraiment jouissif de lire les commentateurs de La Tribune nous expliquer" ce que les Indiens veulent": Ils ne veulent pas d'avions d'occas, ils veulent un transfert technologiques que leur offre la France, blabla, blabla.

Disons surtout que l'Inde est en crise économique, que sa monnaie s'est écroulée face à l'Euro et qu'il n'est plus sûr que le gouvernement indien puisse se payer le luxe de l'achat de 126 Rafale.

A part cela, je n'aurai personnellement pas l'ambition d'expliquer au monde ce que les indiens pensent ou veulent
Réponse de le 18/12/2013 à 17:16 :
Le F35 a un prix excessif et n'est pas operationnel le F16 et F18 coutent chers a l'entretient. Le Rafale est bien moins cher que d'autres appareil et tres performant. Pourquoi ce commentaire sans fandement?
Réponse de le 30/12/2013 à 15:05 :
on peut dire que les indiens ne veulent pas de F35 ou de F16 ou de F18 (neufs ou d'occaz) puisqu'ils les ont tous éliminié de la compétition. c'est plus clair comme ça?
a écrit le 18/12/2013 à 9:52 :
Les pertes, c'est une chose, la disponibilité du parc, c'en est une autre, de même que les besoins de maintenance non-programmée. Sans parler de la disponibilité des rechanges.C'est valable pour toutes les armées de l'air. Ca tempère l'intérêt des prix d'appel en roubles. D'après les renseignements fournis par la Luftwaffe à l'Armée de l'Air suisse, la durée de vie des Mig ex-RDA est moitié moindre que celle des avions occidentaux.
a écrit le 18/12/2013 à 9:34 :
attention, "attrition" est utilisé dans le sens anglais, de diminution, pas dans le sens français où il signifie "usure par frottement" ...un catholique devrait faire acte de contrition. :-))
a écrit le 18/12/2013 à 7:33 :
"a volé en moyenne 9000 h par an": les journées font plus de 24 h en Inde ?
Réponse de le 18/12/2013 à 8:00 :
La moyenne n'est pas par avion mais par année et c'est le total des heures de vol de toute la flotte du type d'avion en question.
Réponse de le 18/12/2013 à 8:06 :
La flotte a volé, c'est pas 9000h pour 1 MIG 21....
Réponse de le 18/12/2013 à 11:53 :
9000/254=35,43 heures par avion et par an !! ça fait cher l'heure de vol

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :