Crash du Boeing MH17 : le photomontage russe qui fait débat

 |   |  380  mots
Le site d'investigation belingcat estime que l'image diffusée par la chaîne de télévision russe a été réalisée à l'aide d'assemblages de cartes Google Earth.
Le site d'investigation belingcat estime que l'image diffusée par la chaîne de télévision russe a été réalisée à l'aide d'assemblages de cartes Google Earth. (Crédits : DR)
Une photo diffusée par une télévision proche du gouvernement russe accrédite la thèse d'un MH17 abattu par un avion de chasse ukrainien. La toile s'enflamme et dénonce un faux.

Quatre mois après son crash mystérieux en Ukraine, le Boeing MH17 de Malaysia Airlines continue d'affoler la toile. Le gouvernement américain ne veut pas reconnaître l'authenticité d'une photo présentée comme exclusive et diffusée le week-end dernier par une télévison d'État proche du Kremlin, Channel one. L'image représente une photographie satellite montrant les derniers instants de l'avion MH17 sur le point d'être abattu par un avion de chasse ukrainien, accréditant la thèse du gouvernement russe. Pour rappel, les Occidentaux estiment qu'un sol-air tiré par des séparatistes prorusses est responsable du crash.

Le site d'investigation Bellingcat explique que le départ de l'affaire est une première publication de l'image sur un forum le 15 octobre, présentée comme un document diffusé par Wikileaks. Le lanceur d'alerte fondé par Julian Assange avait démenti ces allégations sur Facebook et Twitter

Simulateur et cartes Google Earth

Parmi les arguments avancés pour dénoncer un grossier photomontage, Tyler Rogoway, spécialiste de l'aviation militaire, estime que l'image est plus susceptible de provenir d'une capture d'écran du simulateur "Lock-On Modern Air Combat" que d'une véritable image satellite.

Bellingcat va plus loin, en estimant que celle-ci a été créée à l'aide d'un assemblage de différentes cartes satellites de Google Earth, démonstration à la clé.

Un faux MH17 ?

Les internautes, eux non plus n'y croient pas. Certains se sont focalisés sur l'avion supposé être un MH17. D'aucuns tentent de démontrer que le logo Malaysia Arilines est placé au mauvais endroit.

D'autres internautes vont plus loin suggérant que la place du logo du MH17 est celle des anciens Boeing, et non du MH17.

Les opérations d'évacuation des débris du Boeing de Malaysia Airlines, abattu en juillet au-dessus de l'est de l'Ukraine, ont débuté dimanche 16 novembre, a rapporté l'AFP. Le crash avait fait 298 morts.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2014 à 21:56 :
3. Ainsi, les versions principales de ce photomontage sont : __A. Une fraction de l’élite russe, même parmi les récents loyalistes, a commencé le travail contre la ligne gouvernementale de la Russie en Ukraine, y compris au niveau de la discréditation de la Russie dans l’histoire du vol MH17. La logique est : Pas de preuves réelles de la faute russe? On va créer les preuves indirectes ! __B. Un message caché. Ce photomontage, tout comme les vraies photos satellites et les données de radars publiés précédemment, est un message caché destiné aux certains cercles à l’Ukraine et l’Occident, qui sont au courant de tout, parce que le photomontage contient une part de vraie information. __C. Une erreur d’une personne clé (M. Leontiev) suivie par un soutien des média loyalistes à cette personne. Le professionnalisme dans les média d’Etat n’est pas au top, donc, ils auraient pu choisir la pire ligne de défense parmi les possibles. Perso, je ne sais pas laquelle des versions est la plus probable.
a écrit le 17/11/2014 à 21:50 :
1. Je ne peux que confirmer qu’il s’agit p d’un photomontage qui n’a rien à voir avec la réalité de la catastrophe. Il est fait si stupidement que n’importe quelle personne peut le voir. Il suffit de voir l’échelle des objets.__ 2. C’est assez étrange, parce que l’argumentation précédente de Moscou dans cette histoire a été logique et raisonnable. On pourrait parler d'un « fake » apparu par hasard, mais ce photomontage a reçu le soutien d’au moins deux chaines principales de la télé Russie et a été publié par une figure médiatique clé (M. Leontiev, ex-chef-éditeur du journal pro-pouvoir « Odnako », depuis peu de temps vice-président de Rosneft).
a écrit le 17/11/2014 à 18:17 :
La modération aujourd'hui est assez étrange. Je n'ai écrit rien de particulier dans la première part de mon message. Juste quelques versions.
a écrit le 17/11/2014 à 17:02 :
C'est assez comique de voir La Tribune diffuser des photos de Tweeter avec les commentaires bas de gamme qui vont avec. Par ailleurs si on regarde la photo originale publiée initialement, on ne voit aucun logo, ni celui de Malaysian ni celui de Boeing (ce qui ne prouve ni l'une ni l'autre de ces théories). Alors avant de diffuser les commentaires Tweeter sorti du fin trefond, il faut faire une investigation minimale, ça s'appelle du journalisme a l'ancienne. Sachant par avance que les tentative de manipulations sont majeures et ubiquitaire de part et d'autre, d'ou l'utilité de vrais journalistes indépendants, ce qui n'est vraisemblablement pas le cas.
a écrit le 17/11/2014 à 16:24 :
Suite : 4. Il faut aussi remarquer que les nombreux « fakes » sur MH17 d’une stupidité comparable parus dans les médias ukrainiens n’ont pas suscité telle attention de la Tribune et d’autre média. Pourquoi ? (l’enregistrement des rebelles qui est une compilation de quelques discussions, qui n’ont rien à voir avec le vol MH-17, de plus paru trop tôt par rapport au moment de la catastrophe, les vidéo des missiles anti-aériens de type Buk (SA-17) qui étaient en réalité ukrainiens etc.) __ 5. A mon avis l’avion a été abattu par les ukrainiens avec une probabilité de 90%, mais ils sont coupables dans les 100% des cas pour ne pas avoir fermé l’espace aérienne dans la zone du conflit. Les meilleures preuves c’est l’absence de l’avancement des investigations, une faible attention des média et le changement de la ligne officielle américaine à un certain moment (les paroles d’Obama que l’avion a été abattu par erreur). Egalement on peut toujours poser l’éternelle question « Qui prodest ? » Surement les rebelles ou la Russie ne sont pas les profiteurs dans cette histoire.
a écrit le 17/11/2014 à 15:15 :
La preuve existe, elle a juste été occultée par les pseudo journaleux à la botte. Elle est tout simplement sortie de la bouche du ministre des Affaires étrangères néerlandais : "Certains passagers portaient des masques à oxygène". Tout simplement impossible dans le cas d'un missile sol-air!
a écrit le 17/11/2014 à 14:12 :
ce ne sont pas les russes qui ont brulé vivant les opposants de Kiev à Odessa...ni les Russes qui ont massacré ceux qui pris de paniques se jetaient des fenetres....pourquoi aucune condamnation de l'europe et des US contre ces actes barbares ?
Réponse de le 17/11/2014 à 15:20 :
C'est bête dire qu'il s'agit d'un "photomontage russe" quand on sait que les russes n'ont pas le moindre intérêt de faire véhiculer une preuve tellement bidon que celle là. D'ailleurs, l'Etat major russe detient les preuves d'après des photos satellites russes toujours braqués sur la région, mais il attend que ce soient les USA-OTAN qui lâchent le morceau les premiers.

Si les USA avaient une seule preuve qui pourrait culpabiliser les russes ils l'auraient déjé envoyée faire le tour du monde en garnd pompe et fanfare. Au fait l'OTAN tente de sauver les vrais auteurs de ce massacre, c-à-cd, l'armée de l'air de Kiev et ses ministres de la Défense et de l'Intérieur.

Bien plus sérieux c'est le billet qui se trouve à cette adresse ici:
www.vineyardsaker.fr/2014/11/15/mh17-preuve-les-ukrainiens-lont-abattu/

Lisez aussi les commentaires, ils sont aussi intéressants que le billet.
Réponse de le 17/11/2014 à 23:13 :
@Alpinus74: C'est étrange, mais ce photomontage a vraiment été présenté par les chaines officielles russes. C'est difficile de comprendre, mais c'est le fait. Ici dessus j'ai décrit quelques versions probables, mais cela reste très étrange.
a écrit le 17/11/2014 à 14:05 :
ceci ne vient ni du ministere Russe de la Défense ni de sa diplomatie....mais d'un soit disant anonyme qui l'aurait donné à une télé Russe.....vous pensez les russes si betes , pour balancer un truc aussi brouillon sachant qu'il pourrait facilement être démontré qu'il s agit d 'un faux....encore une tentative avortée de manipuler les gens
Réponse de le 17/11/2014 à 15:00 :
Sur ce sujet, en voici une adresse de loin plus intéressante et datant du samedi le 15.11.2014 :

www.les-crises.fr/actuukraine-15-11-2014/
Réponse de le 17/11/2014 à 23:15 :
@ la manip: C'est difficilement compréhensible, mais cela vient vraiment des chaines officielles de la télé russe et d'une personne médiatique clé très proche au pouvoir - Mikhaïl Leontiev.
a écrit le 17/11/2014 à 13:44 :
A kiev...pas besoin de chercher plus loin sur l'instigateurs de cette destruction du MH17...d'ailleurs où sont les fameuses preuves que John Kerry a, mais qu'il ne peut pas nous montrer....? il fut un temps où la propagande atlantiste était d'un bien meilleur niveau...
a écrit le 17/11/2014 à 13:39 :
et où sont donc les images des satellites us ? eux qui soit disant son capables de voir la couleur du slip d 'un djihadiste en Irak ?
a écrit le 17/11/2014 à 13:36 :
que ce sont les russes, il y a une video sur internet qui parle d'un Tweet faisant référence à Email dans lequel on peut lire qu'un individu masqué parlant le Russe reconnaîtrait le itr de missile sur le MH17. que vous faut il de plus ?
a écrit le 17/11/2014 à 13:34 :
et les preuves US , elles sont où ? on les attend toujours , tout comme les conversations de la tour de contrôle...comme la majorité des Français, plus le temps passe et plus je pense que le MH17 a bien été abattu par un avion Ukrainien.
a écrit le 17/11/2014 à 13:27 :
La ligne de défense russe est maladroite, ils feraient mieux de dire qu'à la suite de nombreux tirs qu'ils ont effectués avec succès contre des bombardiers ukrainiens, une erreur humaine a été commise, ça arrive, même aux meilleurs (coucou les Américains, remember the USS Vincennes ? l'airbus iranien confondu avec un F14...).
L'erreur s'explique par le contexte de guerre ouverte sur place, ils auraient beau jeu de rejeter sur d'autres la décision de faire passer un avion civil à cet endroit.
Réponse de le 17/11/2014 à 13:38 :
L'Irak, kahddafi qui tire sur son peuple, l'attaque chimique d'Assad...bref, pour ce qui est de l'usine à preuve...Washington a toujours ce qu'il faut.
Réponse de le 17/11/2014 à 23:19 :
@ mauvaise défense: l'histoire avec ce photomontage est très étrange, mais ce que vous écrivez n'est pas juste. Tous les avions et les hélicoptères ukrainiens ont été abattus par les missiles légères à basse altitude (il y a un seul où les circonstances ne sont pas claires). La silence des la commission, la silence des média à partir d'un certain moment montrent que l'avion a été abattu par les ukrainiens.
a écrit le 17/11/2014 à 13:18 :
La vérité est évidement dure à avaler mais bon un peu de matraquage et tout ira bien. Ecrouler de rire d'entendre les USA parler de FAUX après leurs minables photocopies localisant les armes de destructions massives irakienne. La question est surtout simple "en quoi les Russes auraient intérêt de faire ça ?" par contre l'Ukraine (on va dure les USA - EURO toutou) eux on tout à y gagner pour dénoncer le méchant Russe. Bref l'habituel scénario à deux balles "pompier pyromane" occidental, ils ont raison ça marche encore.
Réponse de le 17/11/2014 à 13:29 :
Ah la theorie du grand complot, ca faisait longtemps. Poutine la victime du monster capitalo atlantiste, il faudrait demander au metteur en scene du film sur DSK s'il n'est pas preneur.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :