La Défense pourrait perdre 380 millions d'euros de crédits en 2014

 |   |  263  mots
380 millions d'euros. C'est ce que pourrait perdre in fine le budget du ministère de la Défense en 2014 (31,4 milliards d'euros au total)
380 millions d'euros. C'est ce que pourrait perdre in fine le budget du ministère de la Défense en 2014 (31,4 milliards d'euros au total) (Crédits : reuters.com)
Si le ministère de la Défense ne devait que perdre 380 millions d'euros de crédits en 2014, il limiterait la casse. Pour autant, son budget est taillé au plus juste.

380 millions d'euros. C'est ce que pourrait perdre in fine le budget du ministère de la Défense en 2014 (31,4 milliards d'euros au total), assurent des sources concordantes. Ce qui limite un peu la casse si bien sûr la facture n'augmente pas avec le collectif budgétaire de fin d'année. "Le costume est taillé au plus juste. Les marges de manœuvre sont inexistantes", avait rappelé fin octobre au Sénat le chef d'état-major des armées, le général Pierre de Villiers. Un temps tentés de monter au créneau, les grands subordonnés du ministre jouent pour le moment profil bas sur le budget.

Lors du dernier collectif budgétaire cet automne, Bercy a été contraint d'ouvrir 605 millions d'euros de crédits pour financer les opérations extérieures (OPEX) et 170 millions d'euros pour couvrir le dépassement de la masse salariale, soit 775 millions d'euros au total, a expliqué à l'Assemblée nationale le secrétaire d'État chargé du budget, Christian Eckert. "Nous proposons, inversement, d'inscrire 570 millions d'euros d'annulations de crédits, soit un surplus positif de 200 millions d'euros pour la défense - auxquels s'ajoutent les 250 millions d'euros du programme d'investissement d'avenir (PIA)", a-t-il également précisé.

Louvois : 180 millions de trop-versés en 2014

Selon Christian Eckert, les dépassements pour la mission Défense "se décomposent en 150 millions d'euros au titre des OPEX, 180 millions d'euros au titre des trop-versés de solde imputables au logiciel de paye Louvois, et de la nécessité de remplacer ce logiciel, et 40 millions d'euros répartis sur d'autres actions".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 25/11/2014 à 7:28 :
Trop de généraux, de colonels, etc.... etc..... dans cette armée française. Une ruine lorsqu'il faut verser leur retraite pour le budget.
a écrit le 24/11/2014 à 16:23 :
Quand on pense que l'Armée de l'air Indienne possède 816 chasseurs (types et générations confondus, dont 216 Sukhoi Su-30MKI – supériorité aérienne) et que la France n'avait que 226 avions de combat (fin 2012) et dont le nombre se profile à l'horizon 2020 à 200 (!) chasseurs, comment veut-on encore se vanter outre-mesure de notre armée ?
Réponse de le 24/11/2014 à 16:37 :
Il faut faire des choix plus de mirages mais pas assez de sous pour le kérosène, ou moins de mirages et un peu de sous pour le kérosène ... juste pour une dizaine d'interventions.
Par contre pour les salaires de nos politiques pas de problèmes, bien qu'un député, ou sénateur, ancien ministre des armées considère que son salaire n'est pas assez élevé.
a écrit le 24/11/2014 à 14:03 :
Voilà ce que nous coûte le fait de ne pas avoir notre propre monnaie et d'être sous tutelle d'une union européenne irresponsable!
a écrit le 24/11/2014 à 13:42 :
Mais les militaires seront toujours envoyés face aux balles... avec des moyens! inexistants ou vétustes!

Mais les rectorats sont pleins de personnes inutiles payées à ne rien faire, au mieux!
a écrit le 24/11/2014 à 13:31 :
Un ministre digne de ce nom donnerait sa démission.
Chaque année , le budget se réduit, et les interventions extérieures augmentent.
J'ai dit un ministre, mais bien sûr, quand il s'agit d'un socialiste....
a écrit le 24/11/2014 à 13:18 :
Toujours plus de fonctionnaires, toujours moins de défense, de santé et d'éducation !
Réponse de le 24/11/2014 à 16:24 :
eh oui et ainsi va la France…. eheheh
a écrit le 24/11/2014 à 13:02 :
Il faut choisir...baisser le budget de l'état ou passer des commandes au privé pour faire tourner les usines d'armements, et le reste....
a écrit le 24/11/2014 à 12:33 :
Alors j'ai une idée : il faut vendre les deux BPC Mistral à l'Otan plus cher que pour la Russie, ainsi l'Etat français en aura un beau profit dont il pourra le repasser à la Défense. Qu'en pensez-vous ?
Réponse de le 24/11/2014 à 16:57 :
Je pense que si tu voulais acheter une Tv affichée à 400€ et que l'on t'en demande 500€ une fois arrivé à la caisse tu trouverais cette idée pas très bonne😄
Réponse de le 24/11/2014 à 17:03 :
Je pense que si tu achète une Tv affichée a 400 € et que l'on t'en demande 500 une fois arrivée en en caisse tu ne trouverais pas ton idée tres bonne 😄
Réponse de le 24/11/2014 à 19:36 :
Et il faudra combien de temps pour pouvoir les utilisés? Les commande et programmes sont tous en Russe. Qui comprend le Russe?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :