A380 : Airbus rêve de commandes salvatrices en Chine

 |   |  325  mots
China Southern est la seule compagnie chinoise à avoir commandé l'A380
China Southern est la seule compagnie chinoise à avoir commandé l'A380 (Crédits : REUTERS/Jean-Philippe Arles)
Le patron d'Airbus en Chine estime que l'ex-empire du Milieu aura besoin de 60 A380 dans les 5 à 7ans qui viennent. Depuis son lancement il y a 17 ans, seuls 5 exemplaires ont été commandés par Pékin.

Alors que le compteur des ventes d'A380 est bloqué depuis des années, Airbus rêve de placer son super Jumbo en Chine, un marché sur lequel l'avionneur fondait énormément d'espoir depuis le lancement du programme en 2000, mais qui s'est traduit jusqu'ici par un échec retentissant. L'A380 ne s'est vendu qu'à 5 exemplaires à China Southern. C'était il y a douze ans. Depuis, plus rien. La Chine n'a pas commandé plus d'avion et le programme n'a pas rencontré le succès espéré par Airbus. Au point d'en menacer la pérennité. Seuls 319 appareils ont en effet commandés, dont les deux tiers environ ont déjà  livrés. Mais aujourd'hui, Eric Chen, le patron des activités d'Airbus en Chine, ne jette pas l'éponge.

Effet domino

"Quand je regarde le marché, le flux de passagers liaison par liaison et le contexte économique, je suis totalement convaincu que la Chine aura besoin au minimum de 60 A380 dans les cinq à sept ans", a-t-il expliqué lors d'un événement à Pékin. "Ce que je peux dire, c'est que si une compagnie aérienne commande des A380 en nombre, les autres suivront. J'attends un effet domino et je fais en sorte de produire cet effet domino", a affirmé Eric Chen, tout en admettant qu'il ne serait pas aisé de séduire les acheteurs chinois.

Besoin crucial de vendre

Si elles devaient se réaliser, de telles commandes permettraient de sauver le programme. Airbus cherche en effet d'arracher des ventes supplémentaires pour assurer de la production jusqu'au milieu de la prochaine décennie où apparaitront de nouvelles technologies de moteurs qui permettront d'améliorer l'avion. C'est dans cette optique que quelques nouveautés ont été proposées en juin dernier (A380 Plus). Au rythme actuel de la production (1 avion par mois), le carnet de commande permet de maintenir la ligne de production jusqu'en 2023 à peu près. Sauf à baisser encore la production, ce que la direction n'exclut pas.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/09/2017 à 9:48 :
Prenons du recul et constatons que depuis que trump, pro lobby pétrolier est à la tête des états unis boeing écrase airbus.

Si le marché commercial dépendant de la qualité de ce qu'il vend ça se saurait, non nous sommes bel et bien dans des systèmes complexes de fonctionnement mélangeant pouvoirs et argent. On achète pour faire plaisir à et non parce que ce sont ou c'est le meilleur.
a écrit le 19/09/2017 à 17:28 :
Pourquoi avec les même données ; Airbus ( EADS ) a misé sur un très gros porteur et que Boeing a misé sur une rationalisation des aéroports ...
Airbus a voulu créer le prestige européen ( a l'image du Concorde ) et Boeing a continué a vendre des gros porteurs bimoteurs ( en augmentant les cadences ) ...

Le problème de ce quadrimoteur est que la consommation carburant par passager en deviens supérieure a un bimoteur ... De plus tous les pays ont rationalisés en partie leurs aéroports et de ce fait l'A380 deviens parfaitement obsolète - pourquoi utiliser un avion énorme qui devait désengorger les aéroports alors que ce problème n'est plus et que les bimoteurs sont plus rentables ...

Pourquoi Airbus a un carnet de commande supérieur a Boeing et une cadence de livraison plus faible ...
Elle ferait mieux de revoir ses modes de fabrication que de vouloir vendre un avion ou la rentabilité d'exploitation est un point insoluble ( même avec un prix pétrole bas ).

Réponse de le 19/09/2017 à 21:15 :
Le problème avec l'A380 c'est qu'il ne peut emporter tous les bagages des passagers quand l'avion est plein !
Réponse de le 19/09/2017 à 21:15 :
Le problème avec l'A380 c'est qu'il ne peut emporter tous les bagages des passagers quand l'avion est plein !
Réponse de le 22/09/2017 à 19:05 :
@Mass - c'est quoi cette connerie ? je prends régulièrement l'A380 sur la mème ligne, toujours pleine, en classe éco, et mon bagage n'a jamais été refusé !
Réponse de le 22/09/2017 à 19:10 :
@ L'A380 est un exploit blablabla - La rationalisation des aéroports, mais aussi des routes aériennes, a des limites. On en reparlera dans 10 ans.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :