Air France s'apprête à annoncer des milliers de suppressions de postes

 |   |  702  mots
(Crédits : PASCAL ROSSIGNOL)
Le directeur général d'Air France-KLM Benjamin Smith a annoncé fin mai la réduction du réseau français (déficitaire) de 40% d'ici à la fin 2021.

Air France, durement frappée par la crise du Covid-19, se prépare à une semaine difficile sur le plan social, avec la présentation vendredi de l'impact sur l'emploi de son "plan de reconstruction" qui passera par une réduction drastique des liaisons intérieures et se traduira selon les syndicats par des milliers de postes supprimés, sans départs contraints.

Avions cloués au sol, personnel en grande partie au chômage partiel... Le choc a été sans précédent pour la compagnie française comme pour ses rivaux internationaux, qui ont enchaîné ces dernières semaines les annonces de coupes claires dans leurs effectifs: 22.000 chez le groupe allemand Lufthansa, 12.000 chez British Airways ou encore 10.000 pour l'américain Delta Air Lines.

Dans ce contexte, l'État français, actionnaire d'Air France-KLM, a apporté un soutien financier de...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 29/06/2020 à 10:41 :
Esperons que Air France licenciera ces nombreux pilotes du SNPL, qui sont si prompts a se mettre en greve, qui vivent copieusement au crochet du contribuable, arborent leur allegiance a la CGT, paralysent tout le secteur du tourisme et des affaires.
a écrit le 29/06/2020 à 7:25 :
Dans le cadre de la remise à flot du groupe Lufthansa, à laquelle Berlin contribuera en injectant pas loin de dix milliards, un accord a été conclu avec les personnels de bord: Ils acceptent un "réaménagement" de leurs salaires et conditions de travail, correspondant à 600 millions d'économie, en échange d'une réduction des licenciements secs. Ceci pour les seuls personnels de cabine. Quelqu'un osera t'il demander une contribution comparable aux personnels d'Air France, largement les plus coûteux en Europe après prise en compte de leur faible productivité?
a écrit le 27/06/2020 à 12:15 :
Une estimation de l'amputation occasionnée sur cette économie du fait du covid et des prévisions à long terme ne seraient pas du luxe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :