Armement : les trois coopérations cruciales entre la France et la Grande-Bretagne

 |  | 1336 mots
Lecture 7 min.
Le projet Teutatès concerne le développement et l'emploi des armes nucléaires françaises et britanniques dans le cadre d'une coopération nucléaire entre la France et la Grande-Bretagne.
Le projet Teutatès concerne le développement et l'emploi des armes nucléaires françaises et britanniques dans le cadre d'une coopération nucléaire entre la France et la Grande-Bretagne. (Crédits : Marine nationale)
En dépit d'un axe franco-germanique, Paris poursuit des coopérations essentielles avec Londres, notamment dans le nucléaire et les missiles de croisière. Des programmes qui restent toutefois à confirmer et lancer. L'année 2021 sera déterminante.

Les accords franco-britanniques de Lancaster House ont fêté lundi leurs dix ans. Ils sont essentiels pour arrimer la Grande-Bretagne à l'Europe dans le domaine de la défense tant au niveau opérationnel et capacitaire et éviter qu'elle ne choisisse de façon encore plus complète les Etats-Unis. Surtout Londres et Paris se sont lancés il y a plusieurs années dans des programmes cruciaux pour leur autonomie stratégique et leur souveraineté : projet Teutatès (nucléaire) et le programme du futur missile antinavire-futur missile de croisière (FMAN-FMC). Certains de ces programmes restent pourtant encore en suspens, notamment FMAN-FMC, malgré quelques garanties données de la part des Britanniques. Cette nouvelle génération de missiles doit remplacer à l'horizon 2030 les missiles de croisière SCALP et Storm Shadow et les missiles antinavires Exocet et Harpoon.

Le programme FNAM-FMC reste sous la menace budgétaire et de choix technologiques de la part de Paris et de Londres, qui pourrait par ailleurs opter pour une solution américaine s'agissant de son futur missile antinavire. La Grande-Bretagne semble aujourd'hui étranglée sur le plan budgétaire par la crise sanitaire liée à la Covid-19, par le Brexit ainsi que par les achats dispendieux d'équipements militaires américains, dont les avions de combat F-35. Ce programme de missiles essentiel pour MBDA ne doit pas suivre l'échec cuisant du drone armé FCAS abandonné par les Britanniques. Ce qui donne toujours l'impression d'être sur une corde raide en matière de coopération aussi bien avec les Britanniques qu'avec d'autres.

Développer d'armes...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2020 à 8:14 :
construire le nouvelle avion et le nouveau char avec les anglais oui l'allemagne non
puisque l'allemagne ne veut pas du soutien de la france elle prefere l'oncle sam
a écrit le 05/11/2020 à 19:02 :
Et la collaboration Franco-Britannique dans les Porte-avions ?? Grandissime succés !
J'ai visité la Queen-Elizabeth en construction à Rosyth. Grand merci des centaines de millions d'€uros donnés par la France pour ce projet !
a écrit le 04/11/2020 à 8:58 :
Pendant ce temps nos partenaires Allemands vendent 6 sous marins 214T à ... la Turquie... Une folie dans le contexte actuel..
a écrit le 04/11/2020 à 8:27 :
L'axe franco germanique est grotesque, les financiers font rentrer des ronds dans des carrés à coups de marteau, avec le RU qui elle possède une véritable armée et l'expérience qui va avec c'est bien plus sérieux mais bon en UE c'est la dictature de la finance et non celle du bon sens.
a écrit le 04/11/2020 à 7:04 :
La decision finale sera prise en fonction des resulta US.
Boris sait naviguer en milieu hostile, comme tout bon navigateur en Albion, ce qui est un pleonasme pour un anglais.
Paris dans l'esprit d'un Brit est et restera une variable, rien d'autre.
"Don't trust a brit" dit le dicton.......
a écrit le 03/11/2020 à 20:31 :
Parez à covider !
CHez nous les gars d'la narine, on a pas, etcetera, etceteri !
Pas d'radis, pas de paradis, pas d'oseille vraiment pas d'merveille !
a écrit le 03/11/2020 à 15:17 :
En parallèle militaire, on peut y ajouter le corps expéditionnaire franco-britannique de 10 000 hommes projetables sur cours préavis, tamponné aussi "Lancaster House"

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :