ATR va supprimer près de 15% de ses effectifs (204 emplois)

 |   |  376  mots
ATR anticipe déjà une baisse des livraisons à hauteur de 34 appareils en 2020 et 40 en 2021, contre une prévision initiale de 140 appareils sur deux ans (2020 et 2021).
ATR anticipe déjà une baisse des livraisons à hauteur de 34 appareils en 2020 et 40 en 2021, contre une prévision initiale de 140 appareils sur deux ans (2020 et 2021). (Crédits : ATR)
Face à une crise très violente du transport aérien, le constructeur franco-italien de turbopropulseurs pour le transport régional est contraint à son tour de s'adapter. Il va supprimer 204 emplois, dont 186 en France.

Après Airbus, Air France, Daher, c'est au tour d'ATR d'annoncer un plan de suppression d'emplois d'envergure dans l'écosystème aéronautique et aérien. Face à une crise du transport aérien d'une violence inédite, le constructeur franco-italien de turbopropulseurs pour le transport régional est contraint, lui aussi, de redimensionner ses effectifs pour s'adapter à la la baisse vertigineuse du transport aérien ces derniers mois. ATR va donc supprimer 204 emplois,...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 02/07/2020 à 16:27 :
Nous en sommes à combien d'annonces de licenciements dans le secteur aérien mondial ?

Et rien du côté des aéroports ?
Réponse de le 03/07/2020 à 13:45 :
En effet, c'est étonnant. Ça doit être calme pourtant.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :