Bertin Technologies : les acquéreurs vont se dévoiler

Comme l'avait révélée La Tribune, le groupe CNIM, en grande difficulté, va devoir se séparer de sa pépite technologique Bertin Technologies. La banque conseil Rothschild attend ce mercredi les premières offres des éventuels acquéreurs.
Michel Cabirol

2 mn

Les compétences mécaniques et optiques de Bertin Technologies au service du programme Laser Mégajoule
Les compétences mécaniques et optiques de Bertin Technologies au service du programme Laser Mégajoule (Crédits : Bertin Technologies)

Bis repetita pour la société Bertin Technologies (78 millions d'euros de chiffre d'affaires en 2020) mise en vente. Mais la filiale technologique de CNIM présente dans la défense, la sécurité et le médical, aiguise semble-t-il beaucoup plus les appétits que la première fois quand trois fonds d'investissement français (FCDE, InnovaFonds et IDI) avaient déposé fin 2020 une offre de reprise.

Plus d'une douzaine de marques d'intérêt, dont celle de HLD afin de renforcer Photonis, et de FCDE, qui pourrait replonger, aurait été exprimée auprès de la banque Rothschild, qui s'est vu confier le mandat de vente de la filiale de CNIM, selon des sources concordantes. Il est vrai que Bertin Technologies va mieux et devrait enregistrer une croissance de son chiffre d'affaires de plus de 10% en 2021 mais qui restera en-deçà de celui de 2019 (100 millions d'euros).

Sauver CNIM

Les fonds d'investissement et les quelques rares industriels intéressés devraient en savoir un peu plus à l'issue de cette journée. Selon des sources concordantes, la banque Rothschild attend ce mercredi les offres non engageantes des éventuels acquéreurs. L'objectif est de prendre une décision d'ici à la fin de l'année pour finaliser la vente (closing) dans le courant du premier trimestre 2022. Le groupe CNIM va toujours mal.

Après deux années dan le rouge (2019 et 2020), l'année 2021 se soldera une nouvelle fois par une lourde perte d'exploitation. "Malgré le profit exceptionnel issu de l'abandon d'une partie des dettes financières, la situation des capitaux propres restera négative, a affirmé le groupe dans un communiqué publié dimanche portant sur les résultats du troisième trimestre. La société poursuit son travail sur le redressement de ses filiales en perte tout en recherchant activement des opportunités d'adossement". C'est le cas de Bertin Technologies.

Michel Cabirol

2 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 4
à écrit le 03/11/2021 à 16:19
Signaler
les chinois vont déposer 2 ou 3 offres (dissemblables pour noyer le poisson) à travers des petites entreprises réelles rachetées pour l'occasion ainsi que des montages financiers ne les faisant pas apparaitre ! les ponctionnaires n'y verront que du f...

à écrit le 03/11/2021 à 9:10
Signaler
Cette société faisait de belles réalisations que se passe t-il ?

le 03/11/2021 à 15:23
Signaler
la macronie continue de vendre les bijoux de la france comment faire pour reconstruire une industrie pas avec eux en tous les cas

le 03/11/2021 à 16:27
Signaler
@Ludwig : Ce n'est pas la macronie qui vend mais les propriétaires. Au lieu de chercher de boucs émissaires, vous qu'attendez vous pour acheter des parts d'entreprises Françaises? Alors les actions ou les dividendes toujours des gros mots ? 460 Milli...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.