Comment la Roumanie veut faire perdre à tout prix Naval Group au profit de Damen

Pour des raisons obscures, la Roumanie tente désespérément de faire gagner le néerlandais Damen aux dépens de Naval Group... qui a gagné l'appel d'offre. Paris est prêt à monter au créneau pour défendre l'offre du groupe naval.
Michel Cabirol

4 mn

La corvette Gowind de Naval Group va-t-elle accoster en Roumanie?
La corvette Gowind de Naval Group va-t-elle accoster en Roumanie? (Crédits : Naval Group)

Naval Group pourrait très certainement perdre un appel d'offres portant sur la vente de quatre corvettes Gowind qu'il a pourtant gagné en Roumanie, selon des sources concordantes. Comment est-ce possible ? Le gouvernement roumain, qui devrait annoncer la sélection d'un fournisseur le 12 janvier prochain, roule depuis longtemps pour Damen, associé au chantier roumain Galati, dont 49% du capital est détenu par le groupe naval néerlandais, aux côtés de l'Etat roumain (51%). C'est notamment le cas d'un des hommes les plus puissants de Roumanie, le président social-démocrate de la Chambre des députés Liviu Dragnea, qui fait et défait les gouvernements.

Mais un très, très gros grain de sable a enrayé le processus tel que l'imaginait Bucarest : Naval Group, en coopération avec le chantier roumain SNC, a présenté à la mauvaise surprise des autorités roumaines début décembre lors de l'ouverture des enveloppes, l'offre la plus performante en terme de prix pour quatre corvettes Gowind fabriquées en Roumanie : 1,2 milliard d'euros, contre 1,25 milliard pour Damen et 1,34 milliard pour Fincantieri. Une vraie douche glaciale pour Bucarest, qui a déjà dû annuler en 2016 un processus d'acquisition de quatre corvettes pour des irrégularités de procédure commises en faveur de Damen.

Trouver une raison pour faire tomber Naval Group

Pour la Roumaine, le résultat de début décembre fait désordre. D'autant que des révélations de la presse roumaine sur la corruption supposée de Damen ont fleuri dans de nombreux articles ces dernières semaines. Pour le gouvernement, toute la question est de trouver une parade pour attribuer de façon légale le contrat à Damen et d'habiller cette décision par des artifices. D'où certaines manœuvres (audit, examen prolongé du dossier...) pour faire tomber Naval Group ou, au mieux, enliser le dossier et donc éviter ainsi une victoire du groupe naval français.

A Paris, cette situation et ces comportements qui ont franchi la ligne blanche, exaspèrent au plus haut niveau. D'ailleurs, il est prévu, selon nos informations, que Florence Parly appelle son nouvel homologue Gabriel Les, nommé le 20 novembre dernier à la place de Mihai Fifor, un opposant de Liviu Dragnea. Une discussion qui arrive au bon moment puisque le nouveau ministre de la Défense roumain a annoncé le 3 décembre, au cours d'une émission politique sur B1TV,  que la décision du gouvernement serait dévoilée le 12 janvier prochain. La ministre des Armées devrait rappeler à Bucarest que la France est très attachée aux règles de droit international. En Roumanie, l'ancien président Traian Băsescu (2004-2014), a accusé le 20 novembre, via son compte Facebook, Liviu Dragnea, de vouloir influer sur l'appel d'offre.

La France est-elle un partenaire pour la Roumanie?

En 2008, la France et la Roumanie ont conclu un partenariat stratégique. Partenariat qui a été réaffirmé à plusieurs reprises, et encore récemment. Lors de la visite du président roumain à Paris le 27 novembre, Klaus Iohannis, les deux pays, dans un contexte d'instabilité croissante de notre environnement stratégique, ont expliqué que "le renforcement de la coopération dans le domaine de la défense continuera de représenter une priorité, sur la base des engagements assumés par les deux pays dans le cadre de l'UE et de l'OTAN et en soutien des objectifs du partenariat stratégique UE-OTAN".  En outre, le président de la République, Emmanuel Macron, est allé en Roumanie les 24 et 25 août 2017.

L'affaire des corvettes rappelle également un autre dossier compliqué, qui s'est éclairci ces dernières semaines : Airbus Helicopters. Bucarest a baladé depuis deux ans le constructeur de Marignane tout en draguant ouvertement en parallèle, l'américain Bell, alors que la Roumanie a noué une coopération de près de 50 ans avec Airbus Helicopters, Les Roumains s'étaient d'ailleurs rendus en mars aux Etats-Unis, qui ont deux bases militaires en Roumanie. Plus précisément, ils étaient allés au siège social de Bell à Fort Worth, au Texas, puis à l'usine du constructeur américain à Amarillo, et, enfin, au camp Pendleton pour discuter avec les Marines du Viper. Selon nos informations, les Roumains auraient fait machine arrière.

Car les données du dossier sont claires : soit Bucarest achète des hélicoptères au constructeur franco-allemand pour faire tourner la chaîne d'assemblage de l'hélicoptère de transport H215 à Ghrimbav inaugurée en août 2016 en présence de François Hollande, soit cette dernière est fermée et transférée dans un autre pays. Avec cette chaîne d'assemblage, la Roumanie pourrait entrer dans le cercle restreint des pays qui maîtrisent la fabrication d'un hélicoptère (France, Etats-Unis, Russie, Chine, Italie, Inde, Grande-Bretagne)...

Michel Cabirol

4 mn

Sommet du Grand Paris

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 49
à écrit le 05/01/2019 à 11:25
Signaler
La seul solution est la paix dans le monde et vive la France et la République.

à écrit le 24/12/2018 à 9:48
Signaler
La Roumanie doit acheter selon son interet national. Le prix ne compte pas trop dans ce type d’achat.En + la France n’est pas un partenaire fiable en cas de problemes avec la Russie. La France est le seul pays OTAN qui a vendu du gros materiel de def...

à écrit le 24/12/2018 à 9:46
Signaler
La Roumanie doit acheter selon son interet national. Le prix ne compte pas trop dans ce type d’achat.En + la France n’est pas un partenaire fiable en cas de problemes avec la Russie. La France est le seul pays OTAN qui a vendu du gros materiel de def...

à écrit le 23/12/2018 à 12:23
Signaler
La France va se faire dégager des tous les business dans les pays de l `est avec sa politique d`arrogance et de mepris, .... c`est sur

à écrit le 23/12/2018 à 1:54
Signaler
Arrêtons de financer ces etats dictature d'Europe de l'est et laissons les Russes leur faire des leçons de démocratie. L'Europe de l'Ouest ne s'en porterait que mieux.

à écrit le 22/12/2018 à 6:20
Signaler
Vous vous interrogez pourquoi la Roumanie voudrait favoriser le chantier batave.Il faut savoir que les pays bas refusent catégoriquement et ce depuis toujours l'entrée de la Roumanie dans l'espace Schengen auquel la Roumanie tient impérativement pou...

à écrit le 21/12/2018 à 17:13
Signaler
Vous n'avez rien compris ! Les "dirigeants" Roumains viennent de faire voter une loi qui dépénalise la corruption ! Et on cherche toujours ou sont passés les 19 milliards d'€uros donnés à la Roumanie avant son entrée dans l'UE pour qu'elle sédentaris...

à écrit le 21/12/2018 à 16:51
Signaler
Monsieur Cabirol, modifiez le fake news! Ce n'est pas à Galati que Damen detient 49-51 avec l'Etat roumain, mais à Mangalia et ce depuis cette année! C'est Sputnik votre source d'informations? Le combinat de Galati est déjà détenu par Damen depuis 20...

le 22/12/2018 à 23:09
Signaler
Les fraises espagnoles sont énormes et sans aucun gout , les fraises française sont un peu moins énormes et ont un tout petit peu plus de gout

à écrit le 21/12/2018 à 14:22
Signaler
Vous découvrez que dans le commerce de l'armement les relations politiques sont plus importantes que le prix ou le savoir faire?

le 21/12/2018 à 19:50
Signaler
@rafale . . . si vous saviez . . .

le 21/12/2018 à 20:55
Signaler
Oh je ne sais que trop....

à écrit le 21/12/2018 à 13:17
Signaler
Vous n'avez pas assez distribué d'enveloppes pour les œuvres de bienfaisance des dirigeants de ce pays mon enfant . . .

le 21/12/2018 à 18:30
Signaler
C'est plutôt l'inverse, les roumains n'a pas donné assez de valises de dollars à Sarko..et à Chirac et compagnie...toujours pour des oeuvres de bienfaisance, on est bien d'accord?

à écrit le 21/12/2018 à 13:07
Signaler
Il est grandement temps de revenir aux six pays fondateurs du traité de Rome , tout le reste n' est que profiteurs de mes impôts....

le 21/12/2018 à 14:40
Signaler
un seul pays suffirait amplement , ... La France , .... et La Corse

le 22/12/2018 à 16:08
Signaler
Je suis de votre avis j'ai été écoeuré de l'attitude d'un ministre Polonais qui disait que nous étions l'Homme malade de l'union et que nous la trainions vers le bas ..alors que la Pologne, elle était au firmament ? combien de milliards de cadeau c...

le 26/12/2018 à 11:09
Signaler
Tu oubli de nous dire que tes grands parents ont énormément bénéficié du plan Marshall, du fric d'un tiers pays. Shame on you!

à écrit le 21/12/2018 à 13:07
Signaler
Peut-être les bateaux néerlandais sont meilleurs que les français et les Pays-bas sont un partenaire plus fiable que les français? La Roumanie est un pays indépendant et heureusement ce sont eux qui décide où ils vont acheter les bateaux militaires....

le 21/12/2018 à 16:53
Signaler
Selon la logique des commentateurs d'ici les roumains devraient acheter russe - parce que c'est moins cher - pour se défendre ensuite des...russes...

le 22/12/2018 à 9:36
Signaler
Je n'ai pas parlé des russes, ni d'acheter le moins cher possible. Par contre pour les roumains, les russes sont probablement des partenaires plus fiable que les français.

le 22/12/2018 à 16:10
Signaler
Réponse de @abcd logique puisque nous sommes un pays qui ne sait pas honorer ses contrats...ex les frégates russes

à écrit le 21/12/2018 à 10:51
Signaler
50 millions, pardon...

à écrit le 21/12/2018 à 10:37
Signaler
Donc revoyez aussi le titre de l'article, la Roumanie ne veut pas faire perdre Naval Group, la Roumanie veut faire gagner la Roumanie avec cet appel d'offres...Ils vont dépenser l'argent en tout cas, ce sera construit chez eux en tout cas et alors po...

le 22/12/2018 à 6:34
Signaler
Votre condition d'origine Roumaine ne vous permet pas de raconter n'importe quoi à ce titre.Depuis quand le pouvoir Roumain agit dans l'interet de son pays et de ses citoyens? Ce pays est totalement gangréné par une corruption endémique et qui n'est ...

à écrit le 21/12/2018 à 7:56
Signaler
Concernant la construction d'hélicoptères, la Roumanie en produit depuis l'époque du dictateur Ceasuscu. Environ 160 Puma sous licence ont étaient construits depuis 1975

le 21/12/2018 à 17:01
Signaler
Ils ont même construit eux-mêmes leur 3 sousmarins (Delfinul, Rechinul, Marsuinul) et 11 avions de ligne RomBac. - sous licence British Aerospace Corporation - actuellement BAE Systems. Le seul pays de Bloc de l'Est à produire des avions de ligne à p...

le 22/12/2018 à 6:36
Signaler
Elle ne fabrique pas,elle assemble.La nuance est de taille

à écrit le 21/12/2018 à 7:51
Signaler
Un petit bonjour depuis la Roumanie. Le commentaire du lecteur abcd ne me laisse plus trop de place. Tout est dit. S'il est français ne ne oeux que le féliciter pour la fine connaissance des tenants et des aboutissants de cet affaire. Dans le busines...

le 21/12/2018 à 17:31
Signaler
Il sera probablement bientôt français, Daniel! Les français au supermarché achètent des fraises françaises, plus petites et deux fois plus chères que les fraises espagnoles - question "d'intérêt national" - mais quand les autres font de même et achèt...

le 22/12/2018 à 6:51
Signaler
@abcd A vous lire vous avez oublié de préciser que les Roumains ont aussi inventé l'eau chaude. C'est d'ailleurs pour cette raison que ce pays se porte merveilleusement bien! Quant aux fake news que vous déplorez,je ne peux que vous inviter à lire l...

à écrit le 21/12/2018 à 6:31
Signaler
Bonjour, drôle d'article. Revoyez vos sources d'information, svp! Ce n'est pas à Galati que Damen detient 49% des actions avec l'état roumain (51%). Le chantier de Galati est depuis longtemps détenu par Damen qui y construit des navires commerciaux e...

à écrit le 21/12/2018 à 0:27
Signaler
Pologne-Roumanie-Hongrie sont les derniers entrés dans l'U.E et les moins fiables.

le 21/12/2018 à 10:24
Signaler
quel sacree decouverte, ses pays osent avoir leur propres politiques, ses propres interet, et en plus differents de ceux de la France , .... quel scandale , .... mais vraimant

le 21/12/2018 à 17:08
Signaler
Vous vous défendrez comment des russes, vous Anne-Sophie? en étant situé géographiquement à côté d'eux? A) en achetant français avec armement français B) en achetant hollandais avec armement américain? C) en achetant italien avec armement français? ...

le 22/12/2018 à 6:53
Signaler
Ou les plus laches au choix.

le 22/12/2018 à 6:57
Signaler
Ou les plus laches au choix. @abcd A propose de la République de Moldavie.Peut etre n'avez vous pas remarqué que ce territoire a été russifié.D'autre part tant que la moldavie aura son énergie Russe pour peanuts,ils ne seront pas prets de changer...

le 22/12/2018 à 22:19
Signaler
Et question de 10 points : Quels pays ont déjà des usines de production de navires de guerre et des bases militaires en Roumanie, qu'elles auront à défendre en cas d’attaque russe? A) Les Pays Bas et les Etats-Unis B) la France et l'Italie....voilà...

à écrit le 20/12/2018 à 20:46
Signaler
L’opacité est la règle dans ce pays et manifestement le « lobby » néerlandais est plus influent que le « lobby » français auprès des « acheteurs ». Qu’attend le camp franco roumain pour se bouger et faire intervenir très haut et fort des juristes lo...

le 21/12/2018 à 17:12
Signaler
Il n'y a pas de tribunal, Jean, la loi autorise l'état à acheter de l’armement sans passer par un appel d'offres. L'armée françaises devrait dans ce cas acheter chinois et par français car moins cher....Les russes produisent des avions de chasse moin...

à écrit le 20/12/2018 à 14:49
Signaler
Les Pays-bas bloque l'accès de la Roumanie dans l'espace Schengen pour plusieurs raisons dont celle du port de Constanta ayant accès à la mer noire, il est normal que la Roumanie souhaite vers du lobbying pour favoriser des sociétés néerlandaises. Et...

à écrit le 20/12/2018 à 14:00
Signaler
accord stratégique veut dire pour les francais acheter aux francais , ... assez drole comme définition, ... comme d`ailleur l`ensmeble de cet article

le 20/12/2018 à 16:53
Signaler
@pedro, l'OTAN c'est quoi d’après toi ?? sinon un business américain.

le 20/12/2018 à 19:28
Signaler
Vente de matériels militaires néerlandais ne veut pas dire corruption. A mon avis, vous avez certainement un problème de réglage de lunettes ou de facilité de lecture. Va falloir les changer Pedro ou s'améliorer en français.

le 21/12/2018 à 15:22
Signaler
bonne fête pedro !

le 21/12/2018 à 17:13
Signaler
L'armée françaises devrait dans ce cas acheter de l’armement chinois et par français car moins cher...vous voyez la logique du prix dans ce genre de questions?

à écrit le 20/12/2018 à 13:55
Signaler
Vu les dégâts que cause le dumping social généré par le travail détaché de l'union européenne faisant que nous voyons les pays d'europe de l'est, dont beaucoup la roumanie, nous envahir de main d’œuvre bon marché, ils pourraient faire un minimum d'ef...

le 21/12/2018 à 17:21
Signaler
L'armée françaises devrait dans ce cas acheter de l’armement chinois et par français car moins cher...vous voyez la logique du prix dans ce genre de questions? Les appels d’offres de l'armement ne sont pas la même chose que les appels d'offres des a...

le 22/12/2018 à 10:59
Signaler
Pourriez vous faire des efforts d'expression écrite svp, je ne comprends rien à votre commentaire ? Merci d'avance.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.