Coopération sur le Tigre : vers un camouflet de l'Allemagne à la France ?

 |   |  563  mots
L'Allemagne semble préférer un missile israélien à un missile franco-allemand pour armer le Tigre UHT
L'Allemagne semble préférer un missile israélien à un missile franco-allemand pour armer le Tigre UHT (Crédits : Kacper Pempel)
Selon des sources concordantes, Berlin serait sur le point de renoncer au programme en commun sur le missile tactique franco-allemand MAST-F destiné à armer les hélicoptères Tigre allemands et français.

Décidément les coopérations européennes en matière d'armement ne sont jamais un long fleuve tranquille... Selon des sources concordantes, l'Allemagne serait sur le point de claquer la porte à la France sur le programme de missile air-sol terrestre futur (MAST-F) destiné à armer l'hélicoptère de combat Tigre (Standard 3) et qui sera développé par MBDA. Au sein du missilier, le projet s'appelle European Modular Missile (EMM). Berlin aurait déjà averti la direction générale de l'armement (DGA) de sa volonté de ne pas s'engager sur ce programme commun au profit d'une germanisation par Diehl du missile israélien Spike, qui n'équipe même pas... les hélicoptères de Tsahal, qui lui préfère le missile américain Hellfire pour ses AH-64 Apache.

Pour autant, le Conseil franco-allemand de défense et de sécurité du 19 juin sera décisif en la matière. Seule une décision politique à ce niveau peut valider le choix allemand, espère-t-on encore chez MBDA, qui reste confiant sur le lancement du MAST-F en franco-allemand. La feuille de route franco-allemande arrêtée le 13 juillet 2017 prévoyait l'étude du missile franco-allemand, l'Espagne pouvant ultérieurement se joindre à ce programme. Berlin s'était engagé après avoir pourtant déjà longuement hésité. Ce conseil, qui avait notamment validé le principe de lancer le programme de système de combat aérien du futur (SCAF), avait été qualifié d'historique dans le domaine de la coopération franco-allemande en matière d'armement.

La France et l'Allemagne avaient convenu en juillet 2017 "de mettre en place un cadre de coopération pour le prochain standard de l'hélicoptère Tigre, ainsi que pour un programme commun de missiles tactiques air-sol", avait expliqué l'Elysée à l'issue du Conseil franco-allemand.

Camouflet allemand?

Si Berlin actait le 19 juin son refus de participer à ce programme, ce serait un véritable camouflet pour la France, qui fait beaucoup d'efforts pour l'Europe de la défense, et pour MBDA, qui s'est quant à lui beaucoup investi pour lancer ce programme. Si cette décision était confirmée, cette défection mettrait en péril le programme lui-même en réduisant mécaniquement la cible de missiles. Les commandes de MAST-F devant être passées en 2023, une décision par la France doit donc être prise en 2018 sur le choix du missile : Brimstone, Hellfire ou MAST-F?

"Quant au futur missile qui équipera le Tigre ce ne sera pas forcément un produit MBDA, a d'ailleurs récemment indiqué à l'Assemblée nationale le général Charles Beaudouin, sous-chef d'état-major chargé des plans et des programmes de l'état-major de l'armée de Terre. Un choix doit être effectué entre le Brimstone anglais, le Hellfire américain ou une extrapolation du missile de moyenne portée de MBDA".

L'EMM, missile tactique air-sol, développé à partir de briques technologiques de deux missiles de MBDA - MMP (français) et PARS 3 (allemand) -, doit remplacer les missiles Hellfire II (France) et HOT ou AC3G/LP (Allemagne). Ce missile sera doté d'une capacité de neutralisation de combattants, de cibles blindées et d'infrastructures, de jour comme de nuit jusqu'à 8.000 mètres. Il remplacera notamment le missile Hellfire 2 équipant actuellement les Tigre. Berlin, qui était très hésitant, avait finalement rejoint Paris sur la modernisation de l'hélicoptère d'attaque franco-allemand.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/06/2018 à 15:41 :
Peut-être que l'Allemagne préfère être le décideur et aussi le constructeur (voir la méthode du partage entre pays pour les satellites Galiléo). Germany First, les autres après. :-)
a écrit le 12/06/2018 à 15:39 :
Bof, la France (et tous les pays membres de l'UE) en a recu tellement de la part de son "partenaire" (ici, il faudrait plusieurs dizaines de paires de guillemets) qu'elle aurait dû s'y habituer depuis un certain temps.
a écrit le 11/06/2018 à 21:12 :
si les allemands nous cassent les pieds il y a qu a boycotter leurs grosses berlines polluantes ....
s' ils veulent pas coopérer dans l ' armée ..ok mais qu 'ils assument leur choix
en cas de crise avec les russes ou autres qu' ils se démerdent!
Réponse de le 13/06/2018 à 7:19 :
Bien sûr, lorsque les méchants seront sur le Rhein, ils serait temps de mobiliser,mais l'on ne fabrique plus rien - fusils,cartouche, blindés "... Avec une fourche Ons sera bien...
Réponse de le 14/06/2018 à 6:17 :
"""si les allemands nous cassent les pieds il y a qu a boycotter leurs grosses berlines polluantes ...."""
Difficile pour le français de se passer des grosses berlines polluantes...!
Il ne pourra plus se gausser de son voisin, réussite sociale oblige.... ;)
a écrit le 11/06/2018 à 20:00 :
Il faut dire que le missile AC develloper avec le Tiger n'est même pas en service dàns l'armée française, nous avons acheter americain.... Donc avant de faire feu de toute pièce sur l'Allemagne, nous devons être droit dàns nos bottes...
Ensuite le Tiger est loins dè donner satisfaction, ils est fragile et coute tres chere én maintenance.... Mais il ne faut pas le dire s'est Airbus qui le fabrique.....
a écrit le 11/06/2018 à 18:40 :
Les eurosceptiques se plaignent que l'Allemagne freine l'Europe de la défense.
Un comble.
L'union européenne ne force pas un pays à travailler avec son voisin si il n'en a pas envie, c'est ça aussi l'UE.
C'est bien beau de critiquer l'UE quand on a pas compris le concept.
Le chacun pour soi, des fois aussi ça fait du bien.
a écrit le 11/06/2018 à 16:26 :
Dans cet UE de Bruxelles, on ne fonctionne pas par coopération mais par concurrence et donc on impose par dogme le "chacun pour soi" et, si cela ne va pas aller assez vite, on réforme !
Ce qui profite a ceux qui n'y appartiennent pas! On ne peut donc pas croire que cela soit des européens qui est pu construire un tel machin!
a écrit le 11/06/2018 à 16:25 :
Dans cet UE de Bruxelles, on ne fonctionne pas par coopération mais par concurrence et donc on impose par dogme le "chacun pour soi" et, si cela ne pas aller assez vite, on réforme !
Ce qui profite a ceux qui n'y appartiennent pas! On ne peut pas croire que cela soit des européens qui est pu construire un tel machin!
a écrit le 11/06/2018 à 16:01 :
Le missile Trigat PARS LR était un successeur légitime du HOT. Développé par les allemands, la France avait décidé de le bouder pour acheter le Hellfire US. Et les allemands ont choisi le Stinger US pour leur Tigre plutôt que le Mistral Français.
Esprit européen.

Maintenant que MBDA France ont réalisé le MMP, les allemands craignent n'obtenir que des miettes technologiques de ce développement à venir.
L'histoire se répètera si personne ne fait de concession pour créer un couple aux intérêts liés.
a écrit le 11/06/2018 à 15:56 :
On ne peut pas juger de la décision sans les motifs, les explications donc si elle est justifiée ou non. Bref w're idling, pending, awaiting further investigation...
a écrit le 11/06/2018 à 15:16 :
Cela montre la fiabilité des allemands en terme de defense, qu'il assume etre les "larbins" des US
a écrit le 11/06/2018 à 13:49 :
Il est plus facile de croire au dogme de l'immaculée conception qu'à la solidarité eurpéenne
a écrit le 11/06/2018 à 13:42 :
Et hop, un de plus....pôvre Macron il croyait qu'avec sa bonne mine il allait mettre le monde dans sa proche...le nouveau Kennedy....:) :) Belle blague. Son autorité s'arrête au portail de l’Élysée et encore! Et à chaque fois que Merkel peut lui en faire un dans le dos, elle n'hésite pas!:):)
a écrit le 11/06/2018 à 12:48 :
il faut se barrer au plus vite de l europe qui ne veut que notre savoirf aire et le reste cest les etats unis

he bien tant mieux le prochain avion de defense ca sera pareil que la france et dassaul
t le fasse seule deja quand on voit que boeing et trump peuvent nous interdire de vendre de l airbus a l iran c est bien sur ouvrir les portes a la russie et ala chine et a al inde


..........................
quel camouflet encore un de plus et que fait on en france le gros dos

churchild

l disait deja qu entre les usa et la france il chosirait les usa cest comme l allemmagne
a écrit le 11/06/2018 à 12:45 :
il faut se barrer au plus vite de l europe qui ne veut que notre savoirf aire et le reste cest les etats unis

he bien tant mieux le prochain avion de defense ca sera pareil que la france et dassaul
t le fasse seule deja quand on voit que boeing et trump peuvent nous interdire de vendre de l airbus a l iran c est bien sur ouvrir les portes a la russie et ala chine et a al inde


..........................
quel camouflet encore un de plus et que fait on en france le gros dos
............
a écrit le 11/06/2018 à 12:36 :
Camouflet du tandem Franco-Allemand ou grande mascarade qui dure depuis 50ans ?
a écrit le 11/06/2018 à 12:03 :
a quelle est belle cet ``amour`` germano-francais depuis 70 ans, .... mais a cet age la le probleme d`impuissance apparait comme fondamantal .... avant la mort
a écrit le 11/06/2018 à 10:34 :
Il est clair que pour Trump et son équipe, l Allemagne est le maillon faible de l EU. Malheureusement pour nous, face à la menace, Merkel ne fait pas le poids, il suffit de lire ses interviews pour constater qu elle ne fait que subir (seul H.Maas a l air de vouloir en découdre). Sa culture du compromis combinée au lobby de son industrie automobile l amènera a constamment faire des concessions en faveur du pitbull, le récent achat de F35 en est un exemple. Tout les programmes EU / Ger qui concurrencent les USA vont être en danger, Trump ne va pas la lâcher, il va lui mettre une pression incroyable !
Réponse de le 11/06/2018 à 12:17 :
Bien vu... Trump a bien compris que l'Europe est un jeu de quille et qu'il n'y a qu'à détecter le maillon faible pour faire un strike.
Notez que ce n'est même pas Merkel qui a montré les muscles au G7 mais Macron... qui ne fait pas le poids économique et dont la considération de Trump doit être de l'ordre du moustique ...
Réponse de le 11/06/2018 à 13:49 :
@ Fosco, sans être pro Macron, il faut reconnaitre qu il a la bonne attitude, face a des dingues comme Erdogan ou Trump, la faiblesse de Merkel ou de sa coalition fait que l Allemagne n est plus respectée. Cela devient un problème pour l EU politique et industriel. Un moustique peut prendre méchamment la tête et sans l EU nous ne serions qu un ersatz de nano moustique.
a écrit le 11/06/2018 à 10:05 :
Adieu vieille Europe et que le diable t'emporte. Dans 60 ans les historiens seront aussi critiques sur notre époque que les historiens actuels sur la troisième république et sa catastrophe finale. L'Europe est pourtant une belle idée et il appartient à toutes ces trop nombreuses autorités de faire un pas dans cette direction.
a écrit le 11/06/2018 à 9:13 :
L'Allemagne a certainement de bonnes raisons pour se retirer du projet, ne serait-ce que l'arrogance bien connue de la France et la suffisance de son Président. Et puis la fameuse affaire des tentatives ratées du lancement des missiles contre la Syrie....
Réponse de le 11/06/2018 à 10:26 :
@henry. Ce que vous qualifiez de soi-disant "suffisance de Macron" n'est que le résultat du contraste avec l'insuffisance, l'insignifiance de Merkel sur la question européenne. On va bien rigoler si l'autre dingo de Trump taxe de 25% les importations de voitures en particulier Allemeandes. Nul doute qu'alors "Mutti" en appelle à la solidarité européenne......
Réponse de le 11/06/2018 à 13:26 :
Des 4 Frégates, trois non pu lancer, seuls ceux de la Frégate Horizon ont fonctionné.
a écrit le 11/06/2018 à 9:04 :
C'est très bien, nous voyons bien que l'allemagne s'est totalement désengagé de l'europe, ne faisant qu'en profiter il est évident qu'il vaut mieux parier sur un frexit plutôt que sur la continuité du quatrième Reich.

SI encore 'l'allemagne était forte mais comme le démontre Trump elle est aussi faible que la France.

Tout ceux qui veulent que nous continuions dans cette voie germano-européenne ne sont que des traitres pour leurs seuls et uniques intérêts.
Réponse de le 11/06/2018 à 10:01 :
La situation est mauvaise et vous voulez la faire empirer avec un Frexit.

Apparemment les anglais ne sont pas les seuls à être assez fous pour croire qu’ils s’en sortiraient mieux tout seuls.
Réponse de le 11/06/2018 à 10:46 :
"La situation est mauvaise et vous voulez la faire empirer avec un Frexit."

LA situation est mauvaise depuis le traité constitutionnel européen et donc comme ce traité démontre qu'il est non seulement mauvais mais en plus nuisible la solution la plus raisonnable face à l'autocratie allemand est d'e partir de la tutelle tétanisante teutone.

Quand quelque chose ne fonctionne pas vous proposez d'insister ? Vous connaissez les shadocks ?

"Apparemment les anglais ne sont pas les seuls à être assez fous pour croire qu’ils s’en sortiraient mieux tout seuls. "

"Brexit : l'économie britannique résiste mieux que prévu" https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/brexit-l-economie-britannique-resiste-mieux-que-prevu-741223.html

Merci pour la messe néolibérale mon père mais je suis athée.
Réponse de le 11/06/2018 à 14:48 :
Reich: Tout ce qui est excessif est insignifiant.
.
L' Allemagne redoute la puissance stratégique de la France: véto de l'onu, armée forte, puissance nucléaire, réseau mondial.
L'époque étant au retour de la puissance au détriment du commerce pacifique, la France se retrouve mieux armée en UE pour affronter les temps qui approchent: industrie, pensée stratégique, savoirs faire, expérience.
Nous avons des marrons à tirer du feu dans cette UE qui peut faire la fusion entre rigueur germanique et bien vivre méridional.
Réponse de le 11/06/2018 à 16:50 :
Frexit, there is no more other solution, I am in a hurry, Frexit, faster and faster like our english brothers ..
Réponse de le 11/06/2018 à 16:54 :
"Reich: Tout ce qui est excessif est insignifiant."

Reich n'est pas une insulte ni un terme excessif, c'est une définition qui trouve tout son sens au sein de l'union européenne.

"Reich" https://fr.wikipedia.org/wiki/Reich

Et donc le reste de votre commentaire, si ce n'est conforter ce que je dis de la désunion totale européenne appelant logiquement à un éclatement de cette imposture avérée, dit quoi d'autre en fait ?
Réponse de le 11/06/2018 à 17:05 :
@ Tom
Les anglais ont toujours été plus pragmatiques et visionnaires que nous. Je ne les aime pas, mais je leur reconnais ces qualités. Ils continueront à commercer avec l’Europe sous une forme ou une autre, peut-être bilatérale plus contraignante, mais ils s’en sortiront mieux que nous tout du moins aussi bien et sans les désavantages d’une direction a tête multiple.
Réponse de le 11/06/2018 à 17:29 :
@ Citoyen blasé :

"LA situation est mauvaise depuis le traité constitutionnel européen et donc comme ce traité démontre qu'il est non seulement mauvais mais en plus nuisible la solution la plus raisonnable face à l'autocratie allemand est d'e partir de la tutelle tétanisante teutone."

Ça n'a aucun sens : le traité constitutionnel n'est pas entré en vigueur après les référendums français et néerlandais, et il ne démontre en lui-même rien du tout.

Par ailleurs, que la situation soit particulièrement mauvaise (par rapport au reste du monde, par rapport à ce qu'elle aurait été sans Europe) reste totalement à démontrer.

Par pitié, ne parlez donc qu'après avoir mis un peu d'ordre dans vos idées.

"Brexit : l'économie britannique résiste mieux que prévu"

Si vous aviez lu l'article, vous sauriez que l'économie britannique est dans un meilleur état que ce qui était initialement prévu, mais bien évidemment moins bon que ce qu'elle aurait été sans Brexit.

Et l'article conclut en rappelant que le Brexit n'a pas encore eu lieu. Et que la situation, déjà en dégradation, va considérablement empirer une fois le Brexit réalisé.

Vous essayez de nier l'évidence. Vous allez inévitablement échouer.
Réponse de le 11/06/2018 à 19:49 :
"Vous essayez de nier l'évidence. Vous allez inévitablement échouer. "

Mais vous parlez à qui en fait ? Je vais échouer ? Diantre mais de quoi ? Je ne fabrique rien moi, en tout cas pas des marchandises c'est sûr et certain.

Pourriez vous arrêter de me pourchasser et de donner de l'importance à mon commentaire je vous prie ?

"Il m'est autant odieux de guider que d'être guidé." Nietzsche

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :