En attendant Ariane 6, le lanceur lourd européen Ariane 5 fait le job

Le lanceur lourd européen Ariane 5 a réussi sa première mission de l'année, en mettant sur orbite deux satellites de télécoms à son bord. Cette mission est l'une des dernières d'Ariane 5, avant qu'Ariane 6 ne lui succède en principe.
Michel Cabirol

3 mn

Ce nouveau succès après la réussite du lancement du télescope spatial James Webb continue d'inscrire Ariane 5 dans l'Histoire, a souligné le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel.
"Ce nouveau succès après la réussite du lancement du télescope spatial James Webb continue d'inscrire Ariane 5 dans l'Histoire", a souligné le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel. (Crédits : Arianespace)

Nouveau succès pour Ariane 5, dont le compte à rebours de sa fin de vie est lancé (plus que quatre vols). En attendant, le lanceur lourd de l'Europe continue de faire le job. Et même bien. Ainsi, dans la nuit du mercredi à jeudi, Ariane 5 a réussi sa 113ème mission (VA257) depuis le Centre Spatial Guyanais (CSG) en mettant en orbite deux satellites de télécoms : MEASAT-3d pour l'opérateur de satellites malaisien MEASAT et GSAT-24 pour NewSpace India Limited (NSIL), une société publique relevant du ministère indien de l'Espace (DOS). Un CSG qui tourne au ralenti depuis l'arrêt des vols de Soyuz à Kourou. C'est seulement le 2ème lancement en 2022 après celui de Soyuz le 10 février dernier quelques jours avant le début de l'invasion russe en Ukraine. Pour sa première mission de l'année, "Ariane 5 a démontré une fois de plus sa fiabilité exceptionnelle", a constaté dans un communiqué Arianespace.

"Ce nouveau succès après la réussite du lancement du télescope spatial James Webb continue d'inscrire Ariane 5 dans l'Histoire", a souligné le président exécutif d'ArianeGroup, André-Hubert Roussel, cité dans le communiqué d'Arianespace. En souhaitant qu'Ariane 6, dont le premier vol a été retardé en 2023, marche dans les pas de sa grande sœur même si les débuts de cette dernière avaient été chaotiques. La réussite du programme Ariane 6 est cruciale pour la filière industrielle européenne au moment où les besoins du marché commercial sont en forte croissance mais aussi pour l'accès souverain de l'Europe. Les réussites d'Ariane 5 "sont des maillons essentiels promettant à Ariane 6 la même fiabilité, avec un surcroît de compétitivité et de polyvalence", a estimé le patron d'ArianeGroup. On croise les doigts...

Deux satellites pour la région Asie-Pacifique

La mission VA257 améliorera la couverture à large bande dans la région Asie-Pacifique et signe un nouveau succès commercial d'Arianespace dans cette partie du monde. "Avec la mise en orbite de MEASAT-3d, le quatrième satellite que nous lançons pour le bénéfice de la Malaisie, et celle de GSAT-24, 25ème satellite indien dont nous avons assuré le lancement, nous affirmons notre partenariat de long terme avec ces deux grands acteurs", a observé le président exécutif d'Arianespace, Stéphane Israël.

Conçu pour une durée de vie nominale de 18 ans, MEASAT-3d (5,6 tonnes), qui rejoindra MEASAT-3a et MEASAT-3b sur la position orbitale de 91,5°E, est un satellite de télécommunications multi-missions fabriqué par Airbus Defence and Space. Il augmentera considérablement les vitesses du débit (jusqu'à 100 Mb/s par utilisateur) à travers toute la Malaisie, y compris dans les zones dont le réseau terrestre est limité ou inexistant, tout en offrant une redondance et des capacités supplémentaires pour les services vidéo en HD, 4K et, à terme, 8K dans la région Asie-Pacifique. MEASAT-3d embarque également une charge utile innovante pour le compte de l'opérateur coréen KTSAT. Conçue par Airbus Defence and Space, elle sera utilisée pour le système Korean Augmentation System (KASS), qui améliorera la gestion du trafic aérien en Corée du Sud.

Conçu pour une durée de vie nominale de service de 15 ans, GSAT-24, un satellite de télécoms en bande Ku de la classe des quatre tonnes, fabriqué par l'Agence spatiale indienne ISRO (Indian Space Research Organization), fournira au sous-continent indien des services de télécommunications et de télédiffusion directe par satellite (DTH) de haute qualité. Il s'agira de la première mission satcom à la demande pour NSIL.

Michel Cabirol

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 7
à écrit le 23/06/2022 à 23:45
Signaler
la réussite d Ariane V est indéniable depuis 1996. réussite sur réussite. sachant que le tout premier vol vol 501 n'avait dure que 37 secondes, heureux les ingénieurs qui travaille pour ariane espace et pour le cnes . j'étais au cea le 4 juin 1996 e...

à écrit le 23/06/2022 à 12:59
Signaler
À mes yeux de non expert Je vois 2 causes possibles: -Le renoncement à l'Ariane 6 PPH à lancements simples comme il était convenu au départ -Le cnes qui n'est plus aux manettes (maître d'ouvrage et non plus maître d'oeuvre comme c'était le cas pou...

à écrit le 23/06/2022 à 12:37
Signaler
Ariane 5 est un excellent lanceur lourd propulsé avec Hydrogéne Oxygéne liquide, puissant et performant mais difficile a lancer avec 2 satellites en même temps. Ariane 6 a été construit sur le même modèle très complexe, pour un lancement d'un seul ...

le 23/06/2022 à 13:44
Signaler
H2 + O2, sinon vous avez quoi comme alternative ? C'est écolo de fabriquer de l'eau et pas des substances toxiques (dérivés de l'hydrazine). Moteur ionique un jour, peut-être. Un des deux milliardaires qui a fait un saut de puce en fusée personnelle ...

le 23/06/2022 à 18:44
Signaler
La propulsion principale est à poudre, revoyez les poussées respectives du Vulcain et des PAP....Le vulcain central n'est allumé au décollage que pour ne pas risquer un allumage en vol....Il sert en fait de second étage. Quand au Vinci, il ne peut qu...

le 24/06/2022 à 11:41
Signaler
photo73 : Allez sur le site CAPCOM, Ariane 6, vous apprendrez ce qu'est un PPH. (2 étages a poudre et un seul cryo). Petit détail : Allez sur le site Space X, vous apprendrez qu'on peut se passer du couple H2/O2, pour faire un lanceur économique ma...

à écrit le 23/06/2022 à 11:03
Signaler
Ariane 6 , dont le Ministre de l'économie Mr Le Maire a accepté pendant l'été 2021 (pendant que la France est en vacances) le déménagement de la fabrication de son moteur de France vers l'Allemagne. Une magnifique marque de patriotisme et soutien à ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.