Hélicoptères : United Technologies va céder Sikorsky

 |   |  382  mots
Cette séparation va permettre aussi bien à UTC qu'à Sikorsky de mieux se concentrer sur leur cœur de métier, a commenté le nouveau PDG du groupe Gregory Hayes, cité dans le communiqué.
Cette séparation va permettre aussi bien à UTC qu'à Sikorsky "de mieux se concentrer sur leur cœur de métier", a commenté le nouveau PDG du groupe Gregory Hayes, cité dans le communiqué. (Crédits : © Michaela Rehle / Reuters)
La filiale d'UTC est considérée comme un des grands rivaux d'Airbus Helicopters dans le domaine militaire. Selon le Wall Street Journal, plusieurs entreprises ont été contactées, dont Boeing, Airbus et Lockheed Martin pour reprendre cette activité. Airbus surveille également de près une possible mise en vente.

Le conglomérat industriel américain United Technologies (UTC) a annoncé lundi 15 juin que, sous réserve de l'approbation finale de son conseil d'administration, il allait se séparer de sa filiale de fabrication d'hélicoptères Sikorsky. L'entreprise fabrique aussi les ascenseurs Otis et les moteurs d'avions Pratt and Whitney.

Le groupe industriel américain a précisé avoir décidé de se séparer de cette activité de 8 milliards de dollars (environ 7,13 milliards d'euros) après avoir passé en revue les différentes options qui se présentaient (vente ou création d'une filiale indépendante).

Cette séparation va permettre aussi bien à UTC qu'à Sikorsky "de mieux se concentrer sur leur cœur de métier", a commenté le nouveau PDG du groupe, Gregory Hayes, cité dans le communiqué.

Boeing, Airbus et Lockheed Martin contactés

Cette nouvelle n'est pas une surprise: après le départ abrupt de son PDG en novembre 2014, UTC avait lancé un examen stratégique de ses activités. Greg Hayes avait laissé entendre, mi-mars, que le groupe s'orienterait davantage vers une scission de la filiale, considérée comme un des grands rivaux d'Airbus Helicopters dans le domaine militaire.

Selon le Wall Street Journal, plusieurs entreprises ont été contactées dont Boeing, Airbus et Lockheed Martin pour reprendre cette activité. Airbus surveille également de près une possible mise en vente, a déclaré la semaine dernière Allan McArtor, président exécutif d'Airbus Group Inc., la branche américaine de l'avionneur européen.

Suppression de 1.400 postes et recul des ventes

Le président de Sikorsky, Bob Leduc, a déclaré, lors d'une journée investisseurs, que l'entreprise comptait gonfler son chiffre d'affaires à 10 milliards de dollars au moins d'ici à 2025, en prenant en compte les 49 milliards de dollars que doit lui rapporter son carnet de commandes.

L'entreprise a par ailleurs annoncé, début juin, la suppression de 1.400 emplois sur 12 mois et la réorganisation de certains sites en raison d'une forte baisse de la demande dans les secteurs du pétrole et du gaz et d'un recul des ventes à l'international.

_____

>>> TOUTE LA SEMAINE, RETROUVEZ LES VIDEOS DU PARIS AIR SHOW 2015

>>> RETROUVEZ TOUTES LES VIDEOS DU PARIS AIR FORUM 2015

DEBAT Comment relancer le marché des hélicoptères ?

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 16/06/2015 à 14:09 :
Les américains sont en train de concentrer toutes leurs entreprises par une marée lente mais certaine. GE, qui s'est vu opposer un refus à sa croissance lors de la tentative de rachat de Honeywell et ses activités nucléaires, ne veut certainement pas faire d'autre erreur dans celle probable de la reprise de UT. Ainsi les activités stratégiques d'état ou directement militaires sont écartées chez UT pour rendre l'opération possible. GE pèsera plus de 200 milliards dans 3 ans. En France, l'ensemble nouveau pourrait revendre la partie de l'ex-Goodrich, ex-TRW à un groupe comme Zodiac.
a écrit le 16/06/2015 à 12:00 :
Ce sont les chinois qui vont racheter Sikorsky !
a écrit le 16/06/2015 à 0:04 :
Pour avoir vu un piquet de grève de la CGT devant une Agence OTIS, il semble qu'il y ait aussi des problèmes dans cette entreprise.
a écrit le 15/06/2015 à 21:41 :
Il est évident qu'une formidable synergie existe entre Pratt et Otis, un vrai coeur de métier...MdR. Bien sûr, Siko n'a rien à voir dans ces activités....encore un visionnaire ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :