"Il y a de très fortes chances que le rachat d'ARM par Nvidia soit recalé" (Eric Baissus, Kalray)

 |  | 2214 mots
Lecture 11 min.
Protéger les intérêts souverains doit consister à favoriser le développement des sociétés stratégiques, en leur permettant d'accéder facilement aux marchés locaux ou à des fonds, en particulier souverains. (Eric Baissus, PDG de Kalray)
"Protéger les intérêts souverains doit consister à favoriser le développement des sociétés stratégiques, en leur permettant d'accéder facilement aux marchés locaux ou à des fonds, en particulier souverains". (Eric Baissus, PDG de Kalray) (Crédits : Kalray)
Dans une interview qu'il nous a accordée, le PDG de Kalray Eric Baissus estime que le rachat d'ARM par Nvidia n'aura que très peu d'impact sur Kalray. Il appelle les pouvoirs publics à protéger les pépites technologiques tout en les laissant accéder aux marchés. "Il faut aider le développement des pépites pour qu'elles deviennent des acteurs incontournables et puissent garder leur avance", explique-t-il.

LA TRIBUNE - Qu'est-ce qui fait que Kalray est au cœur d'une révolution industrielle ?
ERIC BAISSUS, PDG de Kalray - L'industrie fait de plus en plus appel à des systèmes dits "intelligents", c'est ce qu'on appelle l'industrie 4.0. Certains de nos clients travaillent par exemple sur des systèmes de détections, qui permettent d'analyser en temps réel ce qui se passe sur les chaînes de production de façon à détecter automatiquement les problèmes et, par exemple, de trier les mauvaises pièces. Plus généralement, nous sommes à l'aube d'un nouveau marché qui est celui de l'intelligence embarquée. L'intelligence embarquée fera partie de quasiment toutes les applications qui nous entourent : les "smart cities" qui optimiseront l'utilisation des ressources de la ville, ou fluidifieront le trafic, la santé avec des appareils qui permettront de détecter plus tôt, plus vite et au meilleur coût nos problèmes de santé, l'automobile avec les voitures autonomes. Tous ces systèmes intelligents seront au cœur de nombreuses industries stratégiques dans les quinze à vingt ans qui viennent. Ces systèmes intelligents nécessitent des processeurs très puissants ayant la capacité de capter et d'analyser à la volée une très grande quantité d'information, proche de là où les données ont été générées et de réagir en temps réel en fonction de ces données. Les enjeux commerciaux et stratégiques étant énormes, les acteurs se livrent aujourd'hui bataille pour devenir les leaders de demain.

C'est l'objet du rachat d'ARM par Nvidia...
... En effet, le rachat récent de la société britannique ARM par Nvidia, s'inscrit dans l'objectif de Nvidia de donner naissance à terme à un acteur incontournable du marché des semi-conducteurs et de l'IA sur ces systèmes intelligents. Nvidia a besoin de complémenter son offre actuelle pour adresser ce marché des systèmes intelligents. En combinant les technologies des deux sociétés Nvidia cherche clairement à se positionner comme le futur leader.

Pourquoi ?
ARM est une société emblématique dans le monde entier. Cette société d'origine britannique crée des cœurs de processeurs utilisés partout dans notre industrie. Son succès s'explique bien sûr par la qualité de la technologie, mais aussi par un modèle de licence de propriétés intellectuelles et d'indépendance. ARM ne fabriquait pas de processeurs, donc n'était jamais en concurrence avec ses clients, fabricants de semi-conducteurs. ARM recherchait volontairement, afin de préserver ce modèle, à garder son indépendance par rapport à tous ses clients. Son rôle est prépondérant dans notre industrie aujourd'hui parce que ses processeurs sont présents un...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 20/10/2020 à 13:24 :
Si ARM est racheté par un producteur de SoC's ( System-on-Chip ) , même si celui-ci est fabless, cela réduira sa couverture du marché. C'est ce qui est arrivé à Power.org promu par IBM et Motorola et qui a quasi disparu. De même que MIPS, racheté par Silicon-Graphics, ou RamBus, etc ...
a écrit le 20/10/2020 à 9:51 :
Il est plus rassurant quand même que ce soit Nvidia, boite sérieuse fabricant des composants de qualité qui ai racheté cette entreprise stratégique plutôt qu'un Elon Musk par exemple.


Nous autres européens de part la cupidité de notre oligarchie étant dorénavant condamnés à regarder les autres nations avancer. L'UE a fait de nous seulement des spectateurs.
a écrit le 20/10/2020 à 9:20 :
test

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :