Le ministère des Armées a demandé à Safran et Thales de se pencher sur Photonis en vente

 |   |  555  mots
(Crédits : Photonis)
La Direction générale de l'armement a demandé à Thales et à Safran de s'intéresser à cette société spécialisée dans l'intensification de la lumière. C'est ce qu'a révélé le Délégué général pour l’armement début octobre au Sénat.

Sur le dossier Photonis mis en vente par le fonds Ardian et qui agite le ministère des Armées et Bercy, la Direction générale de l'armement (DGA) a bien demandé à Thales et à Safran de s'intéresser à cette société spécialisée dans l'intensification de la lumière, comme l'avait révélé La Tribune"Nous savons que le fonds Ardian cherche à la mettre en vente et nous avons demandé à deux maîtres d'oeuvre compétents en matière d'optronique, Thales et Safran, de se pencher sur le dossier", a expliqué le Délégué général pour l'armement, Joël Barre, lors d'une audition début octobre au Sénat. Cette opération pourrait se réaliser via leur filiale commune détenue à parts égales dans le domaine de l'optronique Optrolead, "Nous n'avons pas décrété qu'elle ne serait pas stratégique", a également précisé le patron de la DGA. Mais les deux groupes ne sont "pas chauds" pour y aller, selon une source proche du dossier.

Soit Thales et Safran "s'entendent et rachètent cette entreprise, soit Ardian la revend à un fonds et, si celui-ci est étranger, nous appliquerons la réglementation en vigueur", a souligné le Délégué général pour l'armement.

Les forces spéciales clientes de Photonis

Détenue depuis 2011 par le fonds Ardian, cette PME de la région bordelaise, qui réalise un chiffre d'affaires de l'ordre de 140 millions d'euros, est stratégique sur le plan opérationnel pour les armées, explique-t-on à La Tribune. Et notamment pour les forces spéciales françaises, un très bon client des produits de Photonis, qui est le leader mondial de la conception et de la fabrication de tubes d'intensification d'image de pointe pour les militaires. Car ce qui intéresse les forces spéciales c'est la vision de nuit qui est devenue une technologie opto-électronique essentielle dans la guerre moderne, de plus en plus de combats se déroulant la nuit pour augmenter la surprise chez l'adversaire.

A cet égard, la technologie de Photonis est en avance par rapport à celle des Américains, qui est en bout de course. D'où la volonté des Américains de racheter Photonis aux Français. D'autant que, selon nos informations, Photonis aurait dans son tuyau plusieurs innovations dans le cadre de programmes de recherche très prometteurs et très secrets. En juin 2015, la PME bordelaise recevait le prix "Ingénieur général Chanson" décerné chaque année par l'Association de l'Armement Terrestre pour avoir mis au point une caméra permettant de filmer en couleur pendant la nuit, CMOS Kameleon.

1.000 salariés

L'entreprise, dont le siège social est situé à Mérignac (France), est un des leaders mondiaux de la conception et de la fabrication de tubes intensificateurs de lumière dans les secteurs de l'aéronautique, de la recherche et de la défense ainsi que pour des applications à débouché commercial. Il a notamment vendu ses produits aux forces spéciales de tous les pays de l'OTAN. En France, Photonis travaille principalement dans le domaine de défense avec Thales et Safran. Elle emploie plus de 1.000 salariés dans le groupe et possède cinq usines situées à Brive-la-Gaillarde en France, à Roden aux Pays-Bas, à Sturbridge et Lancaster aux Etats-Unis.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/11/2019 à 19:08 :
encore une haute technicité qui va partir aux etats unis ,que nous restera-t-il bientot? nos yeux pour pleurer! nos dirigeants n'ont pas été des foudres mais celui-ci est le pire!!!
a écrit le 29/10/2019 à 9:38 :
Une honte! C'est l'armée qui doit racheter cette entreprise en co-gestion avec un fond d'investissement franco-français qui pourrait accueillir de l'épargne retraite salariale!
Dans le cas contraire, cette entreprise va déménager d'ici peu, laisser prendre la valeur ajoutée, voila ce que fait de mieux la république en dépensant nos impôts dans des commissions bidons au Sénat qui sert à rien!
a écrit le 28/10/2019 à 15:45 :
Si l'entreprise est SI indispensable à l'Etat, il n'y a qu'à la nationaliser; je ne vois pas pourquoi le gouvernement veut imposer à des entreprises, qui ont certainement de bonnes raisons de s'occuper de leurs propres oignons, de s'inviter à son mécano industriel. Notre Président de la République n'a pas, jusqu'à présent, fait preuve des "remarquables" qualités d'homme d'affaires de Donald Trump.
Réponse de le 28/10/2019 à 17:02 :
Les qualités remarquables d'homme d'affaire de Donald Trump ???? Vous plaisantez j'espère. Rappelons que les USA terminent 2019 avec un déficit de 1000 Mds $ en croissance de 26 % soit 4,6 % de PIB dans un pays en haut de cycle.... Beau sens de la gestion....
a écrit le 28/10/2019 à 15:06 :
Ce serait bien et utile que cette pépite ne nous échappe pas !
Un peu de cohérence, on ne peut pas d'un coté réaliser des composants et systèmes ITAR-free pour que les Etats-Unis ne bloquent pas notre défense et nos exportations, et d’un autre coté continuer à laisser filer nos plus hautes technologies aux Etats-Unis, voir en Chine ou au Japon. Ne pas oublier le Japon, grand chapardeur, qui fait souvent cause commune avec les Etats-Unis. Voir les entreprises UK, US et israéliennes contrôlées par SoftBank : ARM Limited, Nvidia (Tilera, EZchip, Mellanox Technologies) entre autres.
Est-ce que la France et l'UE ont vraiment la volonté d'être indépendantes et sont prêtes à y consacrer les moyens, et le temps long et les énergies impérativement nécessaires ?
L'Europe de la Défense, l'Euro face au Dollar, le Cloud souverain, processeur totalement souverain, l’IA, gros fonds souverains, GAFAM et Cie et leurs paradis fiscaux (dont les pays européens oubliés sur la liste noire européenne).
Iran: l'UE, et surtout la France, nous avaient fait un gros cinoche pour contourner les sanctions US, avec de nombreux articles publiés ici et ailleurs, et on attend toujours.....
Les GAFAM et Cie, malgré les condamnations, continuent à s'enrichir sur le dos de l'EU.
Et où en est leur taxation au niveau mondial?
Pour être crédibles, il va falloir accélérer encore plus fort, sans quoi autant rendre les armes de suite et faire définitivement acte de soumission !
La presse française se réveille face au GAFA, mieux vaut tard que jamais.
Les renoncements passés de la France ont engendré une presse laxiste, aux ordres, et pro-GAFAM.
On en paie maintenant le prix fort : voir les extravagants bénéfices des GAFAM qui cloudent nos données, les espionnent avec leurs réseaux et services, et les utilisent et les rentabilisent !
Le démantèlement de Google, c'est pour quand?
La souveraineté de l’UE, c’est un tout, et ce sera tout ou rien !
Ca ne passe pas que par la Défense.
Il faut se battre sur tous les tableaux ou périr !
Réponse de le 28/10/2019 à 21:50 :
L'UE ne sera souveraine que quand elle aura un véritable ( et démocratique) gouvernement fédéral.
a écrit le 28/10/2019 à 13:31 :
Encore un petit bijou technologique à la Francaise qu'on va laisser à des mains étrangères. Le comble est que dans 5 ou 10 ans on ne saura plus faire et on achètera la technologie de photonis hors de prix au lieu de la vendre... C'est d'une tristesse!!
a écrit le 28/10/2019 à 13:10 :
Autant je ne suis pas très "chaud" d'habitude pour ce genre de "monopoly industriel", autant, en l'espèce, il y a "le feu au lac", car les requins tournent autour.
Le risque est de remplacer les requins par des vautours : mettre les innovateurs sous le joug des gestionnaires, dilacérer les équipes et faire disparaître les solidarités et les coopérations. Ça s'est déjà produit…
a écrit le 28/10/2019 à 11:15 :
Avec cet article quasi copié collé avec celui du 8/10 du même auteur, on apprend que T + S ne st pas très"chauds" pour absorber cette ste ds leur filiale Optrolead.
Peut être à cause de synergies compliquées à prévoir avec 1000 salariés de HT niveau à caser ou parce que la filiale détient de la RD et brevets secret defense incompatibles avec les implantations de Photonis aux US ???
a écrit le 28/10/2019 à 8:26 :
l'etat socialiste demande systematiquement a des boites de se pencher sur des dossiers qui ne les interessent pas forcement
ah, heuliez ' futur leader mondial de la voiture electrique qui aurait du interesser renault
et dailymotion ' futur leader mondial du streaming' ou orange a du se pencher sur ce bon dossier
Réponse de le 28/10/2019 à 12:25 :
L'état socialiste est terminé depuis 2017, avec l'arrivée de Macron , c'est plutôt centre droite non!!mais je pense qu'il est normal que l'état s'intéresse à des technologies de pointe surtout dans ce domaine stratégique qui est l'armement et par conséquent notre autonomie de défense.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :