Le ministère des Armées a dépensé tous ses crédits en 2020

 |  | 524 mots
Lecture 3 min.
Malgré les perturbations induites par la crise sanitaire, nous avons consommé les 37,5 milliards d'euros qui étaient prévus en loi de finances initiale pour 2020, a affirmé mardi la ministre des Armées Florence Parly lors de son audition à l'Assemblée nationale.
"Malgré les perturbations induites par la crise sanitaire, nous avons consommé les 37,5 milliards d'euros qui étaient prévus en loi de finances initiale pour 2020", a affirmé mardi la ministre des Armées Florence Parly lors de son audition à l'Assemblée nationale. (Crédits : Charles Platiau)
La ministre des Armées Florence Parly affirme que son ministère a consommé tous ses crédits en 2020. Elle a bénéficié en novembre d'une levée de gel budgétaire de 800 millions d'euros.

Florence Parly est une ministre heureuse. Tout comme les exercices précédents, la ministre des Armées a pu consommer en 2020 l'intégralité de son budget prévu en loi de finances initiale (LFI). "Malgré les perturbations induites par la crise sanitaire, nous avons consommé les 37,5 milliards d'euros qui étaient prévus en loi de finances initiale pour 2020", a-t-elle affirmé mardi lors de son audition à l'Assemblée nationale. Elle a d'ailleurs également confié que son ministère avait "bénéficié de 800 millions d'euros de crédits dégelés en novembre" une "date qui n'avait jamais été aussi anticipée par rapport à la...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/01/2021 à 18:54 :
Elle a tout bien mangé sa bonne soussoupe la grande muette. C'est bien c'est une bonne fille. Allez encore, une louchée pour mbs, une louchée pour le drian, une louchée pour le roi du maroc....

Merci a nos Moralès de faire grandir la france


A demain avec une armée encore plus grande qui enrichit la france
a écrit le 13/01/2021 à 16:27 :
Cela confirme notre postulat bien masculin que les femmes sont, par nature, dépensières
a écrit le 13/01/2021 à 11:29 :
Contrairement aux dires des politiques notre présence au MALI " que d'ailleurs sa population condamne " ne nous protège pas des attentats mais au contraire les provoque ;; nous n'avons pas à en supporter le cout c'est a L'ONU ou à l'Europe
Réponse de le 13/01/2021 à 12:44 :
C'est faux...si la France n’était pas intervenu au Mali, on se retrouverait avec un pays sous la coupe des islamistes et ils auraient pu ainsi préparé en toute tranquillité des attentats en France et en Europe comme ils l'ont fait avant l'intervention des pays occidentaux en Syrie et en Irak.
a écrit le 13/01/2021 à 9:46 :
tout cela pour quel résultat ! le marché de l armement
a écrit le 13/01/2021 à 7:08 :
NON les commerçants, agriculteurs et autres artisans ont continué à gaver les rentiers inutiles, car c'est EUX qui paient !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Réponse de le 13/01/2021 à 8:07 :
Vous avez raison. Le cours de l'Or a flambé et celui de la bourse depuis son plus bas au mois de Mars a explosé. Imaginez un instant, un individu ayant bénéficié des diverses aides gouvernementales (sans intérêts à remboursé ) investies dans ces 2 produits financiers!

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :