Norwegian mise aussi sur l'Airbus A321LR pour sa croissance transatlantique

La low-cost norvégienne a converti une commande de 30 A320neo en A321 LR (long range), capable d'effectuer des vols transatlantiques. La compagnie a par ailleurs annoncé ce jeudi un doublement de ses bénéfices au deuxième trimestre.

2 mn

(Crédits : © TT News Agency / Reuters)

En plus des Boeing 787, Norwegian mise aussi sur l'A321 pour sa croissance. La compagnie low-cost norvégienne a annoncé avoir converti une partie de sa commande de 100 avions A320neo passée en juin 2012 au profit des A321 LR (à long rayon d'action) plus gros. Norvegian a ainsi commandé 30 A321 LR, un nouvel appareil monocouloir long-courrier, convenant particulièrement aux vols transatlantiques, a indiqué Airbus en marge du salon aéronautique de Farnborough (Angleterre).

 Un avion 100% classe économique

Ces nouveaux appareils, aménagés uniquement en classe économique, accueilleront environ 220 passagers (contre 180 pour les A320neo). Les huit premiers seront livrés à la compagnie norvégienne quand ils seront mis sur le marché en 2019, et les 22 autres dans les deux années suivantes, a précisé la compagnie.

"Le nouvel appareil « long-courrier court » disponible à partir de 2019 correspond tout-à-fait à nos plans d'expansion mondiale et à notre futur réseau long-courrier, que ce soit en termes de taille, de portée et d'efficacité énergétique", a commenté le directeur général de la compagnie, Bjorn Kjos. "L'Airbus A321 LR est le dernier des avions long-courrier à fuselage étroit sur le marché et avec cette commande, nous aurons un avantage de coût important et une compétitivité accrue, ce qui signifie que nous pourrons offrir à nos clients des prix bas à bord d'un avion flambant neuf vers de nombreuses destinations nouvelles", a-t-il ajouté, cité dans un communiqué.

Pionnière du low-cost long-courrier en Europe

Troisième low-cost européenne derrière Ryanair et easyJet, Norwegian (110 avions aujourd'hui) est la pionnière du low-cost long-courrier en Europe. Elle a notamment annoncé le lancement fin juillet de trois lignes entre Paris Charles de Gaulle et New York, Los Angeles et Miami-Fort Lauderdale, les premiers vols transatlantiques à bas coûts au départ de la capitale française. Dans le moyen-courrier, Norwegian a indiqué qu'elle continuerait d'accroître sa capacité en mettant en circulation de nouveaux Boeing 737-800.

Le low-cost long-courrier, la nouvelle donne?

Doublement des bénéfices

La compagnie a par ailleurs annoncé ce jeudi un doublement de ses bénéfices au deuxième trimestre. Le bénéfice net trimestriel est ressorti à 745,4 millions de couronnes (80 millions d'euros), contre 325 millions un an plus tôt, sur un chiffre d'affaires en hausse de 13%, à 6,6 milliards de couronnes. La marge brute d'exploitation EBITDA s'est affichée à 20% contre 13% au deuxième trimestre 2015.

Norwegian a transporté 7,7 millions de passagers entre avril et juin (+11%), avec une hausse particulièrement marquée autour de l'aéroport londonien de Gatwick, de Stockholm Arlanda et dans les bases espagnoles de la compagnie..

2 mn