Pour Nexter, l'année 2018 commence en boulet de canon

 |   |  481  mots
Le prix des VBMR-Léger devait être compris entre 500.000 et 700.000 euros.
Le prix des VBMR-Léger devait être compris entre 500.000 et 700.000 euros. (Crédits : Nexter)
Le ministère des Armées passe une commande de plus de 2.000 véhicules blindés à Nexter.

Nexter commence sa belle moisson annoncée. Car 2018 va être certainement son année. A l'occasion de sa visite chez le spécialiste de l'armement terrestre ce lundi, la ministre des Armées Florence Parly a officiellement annoncé l'attribution du contrat du véhicule blindé multi-rôles léger (VBMR-Léger) à Nexter en co-traitance avec la PME de Limoges, Texelis (70 millions d'euros de chiffre d'affaires). Ce contrat, qui était un secret de polichinelle, comprend le développement, la réalisation et le soutien de ce nouveau véhicule destiné à l'armée de Terre dans le cadre du programme Scorpion. Le prix de ces engins véhicules doit être compris entre 500.000 et 700.000 euros.

Le projet de Loi de programmation militaire 2019-2025 (LPM) prévoit un parc de de 978 VBMR-Légers et 1.060 véhicules léger terrestre tactique (VLTP) à l'horizon 2030, dont 689 livrés d'ici à 2025 (489 VBMR-Léger et 200 VLTP). Les premières livraisons de la version de référence (patrouille) sont prévues d'ici à quatre ans. La LPM prévoit la livraison "de 50% du programme Scorpion à l'horizon 2025", a rappelé le ministère des Armées dans un communiqué publié lundi.

Un véhicule "Made in France"

Ce contrat s'inscrit dans la volonté du ministère de moderniser et renouveler les matériels et capacités opérationnelles des forces armées, un des axes majeurs du projet de LPM. Les VBMR-Légers viendront remplacer une partie du parc très ancien des VAB, notamment parmi ceux utilisés au sein de l'opération Barkhane au Sahel. Des VBRM-Légers sanitaires destinés au Service de santé des Armées sont également inclus dans ce contrat.

Nexter sera en charge de la conception, de la production, de l'intégration et du soutien du VBMR-Léger. Ce véhicule "Made in France" sera assemblé sur le site de Roanne, aux côtés des Griffon et des Jaguar. Texelis assurera quant à elle la conception et la fourniture des équipements de mobilité. Spécialiste des liaisons au sol des véhicules blindés, Texelis apporte sa contribution aux performances de mobilité du VBMR-Léger.

Quatre versions

Le VBMR-Léger permettra d'équiper toutes les composantes de l'armée de Terre sous blindage sur tous types d'engagement. Ce véhicule sera le complément nécessaire des véhicules blindés multi-rôles lourds Griffon et des engins blindés de reconnaissance et de combat Jaguar, qui équiperont le segment blindé médian de la force opérationnelle terrestre.

Véhicule blindé 4x4 de l'ordre de 15 tonnes, le VBMR-Léger embarquera jusqu'à 10 soldats équipés du système Felin et intègrera divers équipements communs aux véhicules Scorpion (électronique, mitrailleuse télé-opérée depuis l'habitacle, détecteurs de menaces et système d'information du combat Scorpion). Ce programme sera décliné en quatre versions principales : patrouille, renseignement et reconnaissance, relais de communications, guerre électronique.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 13/02/2018 à 18:48 :
commandes de l´état. payé par les 45% de francais encore contribuables...
pas de surprises
pas de quoi se gausser
a écrit le 13/02/2018 à 13:38 :
Je remarque que se qui fait survivre cette entreprise est une commande nationnale...
Ils me semble important que cette entreprise se remettre en question afin de pouvoir exporter tant soit peux sa production.... Car à parts des plan sur la comète, ils commandent étrangers sont rare....
Réponse de le 13/02/2018 à 15:49 :
J'avais l'impression que justement ils s'en tiraient plutôt bien. VBCI au Qatar, CAESAR aux Danemark, Arabie Saoudite et Thaïlande, Griffon et Jaguar à la Belgique.
a écrit le 13/02/2018 à 0:44 :
Le système félin ?
Il parait que c'est une catastrophe?
Réponse de le 13/02/2018 à 10:14 :
d'où vous vient l'info ?
Réponse de le 13/02/2018 à 11:00 :
Trop lourd initialement, la masse a été divisée de 40% c'est énorme
Autonomie d'une montre connectée, je sais qu'on peut extraire du courant des fruits et legumes mais faut être patient.
Electronique de Vectrex ou mo5.
Réponse de le 14/02/2018 à 8:59 :
A Sev :
ne tenez pas compte des affirmations d'alder, ses commentaires se résument à dire que le matériel français ne vaut rien, à l'encontre des faits.
Le système Felin a permis à la France d'être en avance dans le déploiement de systèmes du combattant du futur, et de l'améliorer en fonction des retex et des avancées technologiques.
Réponse de le 15/02/2018 à 16:50 :
@Tonton Carlos:
Vous êtes commercial chez SAFRAN ou vous fantasmez les capacités de notre armée (et surtout de ses fournisseurs)?
http://www.opex360.com/2014/03/26/vers-systeme-felin-plus-leger-avec-autonomie-plus-elevee/

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :