Rachat de Photonis par Teledyne : la France a vraiment évité une catastrophe industrielle

 |  | 695 mots
Lecture 3 min.
Tout en menant des discussions avec l'État français pour le rachat de Photonis, Teledyne a mené en parallèle pendant des mois des discussions avec Flir dans la plus grande discrétion avec l'objectif de créer un géant d'envergure mondiale dans l'optronique... avec la contribution de la France
Tout en menant des discussions avec l'État français pour le rachat de Photonis, Teledyne a mené en parallèle pendant des mois des discussions avec Flir dans la plus grande discrétion avec l'objectif de créer un géant d'envergure mondiale dans l'optronique... avec la contribution de la France (Crédits : Photonis)
Teledyne Technologies avait imaginé dans la plus grande discrétion une véritable machine de guerre dans le domaine de l'optronique avec le rachat de Flir Systems et de Photonis. L'acquisition de la PME de la région bordelaise par le groupe américain aurait été alors dangereuse pour les intérêts stratégiques industriels de la France. Ce qui légitime encore plus le veto français à cette opération.

Le ministère des Armées et son industrie de défense, notamment la filière optronique, sont passés tout près de la catastrophe industrielle avec le rachat de Photonis par Teledyne Technologies. Le groupe américain avait imaginé une véritable machine de guerre dans le domaine de l'optronique (infrarouge et intensification de lumière) en réunissant Photonis et Flir Systems, qui n'a jamais été un lot de consolation. Cette opération stratégique très bien pensée par Teledyne aurait cassé, entre autres, les reins de Lynred, la filiale à 50% de Safran et Thales, numéro deux mondial de  la vision infrarouge.

Une stratégie que Teledyne a soigneusement caché à l'État français, qui n'a jamais été informé du projet de rachat de Flir par le groupe américain (8 milliards de dollars), selon...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 18/01/2021 à 21:53 :
A mon précédent post, je rajoute ceci. La seule dissuasion sur le marché contre les prédateurs, c'est le prix. Qui songerait à faire une OPA sur Tesla ? Or nos entreprises sont sous côtés faute d'un nombre suffisant d'investisseurs Français. C'est là que devrait intervenir un fond de pension Français. Les fluctuations de la bourse font peur aux Français, mais il ne faut pas oublier que dans le cadre d'un investissement de retraite, on investit sur 40 ans et ce temps long filtre tous ces à coups.
Réponse de le 19/01/2021 à 8:45 :
Malheureusement, l'argent des français qui veulent soutenir l'investissement productif est massivement investi par les banques à l'étranger. On en a eu la preuve avec la crise des subprimes. La trésorerie des entreprises s'évapore dans des investissements offshore, puis elles demandent ensuite des aides financées par de la dette d'état. Pour les financiers, investir à l'étranger est très intéressant en avantages fiscaux et autres rétrocommissions. Tant qu'il y aura la libre circulation des capitaux, l'investissement des français ne sera pas en sécurité, sans parler de la prédation des sociétés étrangères...
Réponse de le 19/01/2021 à 9:24 :
Hélas l'investissement du français se limite au parpaing "immobile" (et tous les gouvernements successifs poussent dans ce sens par vision court-termiste liée au droits de mutation qui rentrent en caisse).
On n'est pas près de favoriser l'investissement productif !
a écrit le 18/01/2021 à 20:55 :
Le gouvernement Macron aura t il appris la leçon Gemplus et Alstom? Il était temps pour ce pays vassal.

Faudra pas qu'un cadre de Photonis aille se promener en USA, il risquerait d’être arrêté pour "corruption"
a écrit le 18/01/2021 à 18:34 :
C'est rare les articles dans les médias qui approuvent les actes du gouvernement.
C'est même presque anormal.
Voilà ce que c'est de vouloir faire faire le boulot par les stagiaires.
a écrit le 18/01/2021 à 16:40 :
Le veto Français bien qu'utile ne résout pas le problème de fond de nos entreprises. Ce qui manque ce sont des capitaux. Daily motion est bien resté Français, mais qu'est Daily motion à côté de youtube? Il faudrait pour résoudre ce problème orienter l'épargne Français vers l'industrie et passer les retraites pour partie en capitalisation pour se réapproprier nos industries qui sont aujourd'hui sous la coupe réglée des fonds de pension anglosaxons. Quand tout va bien ils empochent les dividendes c.à.d le fruit de notre labeur et quand ça commence à aller mal ils arbitrent contre nous en délocalisant les outils de production. Comment expliquer que 450 Milliards d'Euros dorment sur des livrets défiscalisés pour des prunes alors nos boites se fassent acheter par des capitaux étrangers.
Réponse de le 18/01/2021 à 18:15 :
@ tototiti
Orienter une partie de l'épargne des Français vers de la capitalisation, pourquoi pas, mais vu le peu de transparence tant dans les objectifs que dans la gouvernance, je suis un tantinet méfiant. Sur le long terme, les retraites par capitalisation sont condamnées, c'est dans l'ADN du système capitaliste qui considère les retraités improductifs.
Le système de débrouillera toujours pour, à un moment dire Stop, parce qu'il ne voudra ou ne pourra plus payer.
Les milliers de milliards actuellement injectés dans une économie au ralenti vont rapidement faire connaître les limites de la retraite par capitalisation.
a écrit le 18/01/2021 à 14:59 :
Nous redécouvrons l'intérêt d'avoir une approche stratégique et pas uniquement de "cost killing" au-niveau de l'état.
Nous devrions déployer ce même type de réflexion pour aider nos entreprises et nos pépites du numériques européennes, et leur éviter de se faire racheter par les GAFAs.
a écrit le 18/01/2021 à 12:48 :
"PME de la région bordelaise"
Certes la Corrèze fait partie de la région Nouvelle Aquitaine, mais Brive ou se situe le site de Photonis est aussi proche de Toulouse et de Clermont Ferrand que de Bordeaux (2H de route environ pour chaque) ...
A ce compte la, Reims est en région Parisienne et Clermont Ferrand est en région Lyonnaise .
Il serais peut être temps de réviser sa géographie et vérifier les lieux avant de dire "Nouvelle aquitaine = Région bordelaise" !
Réponse de le 18/01/2021 à 14:18 :
Il y a 40 km de plus pour aller à bordeaux qu'à Clermont de Brive même.

Oui je pense qu'ils nous ont adossé le limousin et le poitou charente pour nous surveiller nous autres aquitains, il fallait bien ça, plutôt que de se risquer à nous réunir avec l'occitanie qui aurait pu nous donner rapidement l'idée d'indépendance... :-)
a écrit le 18/01/2021 à 10:40 :
Comme tjrs, les yankee voient gds ds les domaines technologiques de nature à conforter leur suprématie militaire planétaire et leur gouvernance sur le monde, sachant qu'ils ont fort à faire sur ce plan géostratégique, de plus en plus contestés qu'ils sont, en Asie Pacifique plus particulièrement, ou au MO.
Non pas par l'Europe qui n'existe quasiment pas ds ce domaine, ou si peu. Encore moins par la France qui a du reste , besoin de la logistique américaine ds ses opex, contrainte d'agir in extremis ds l'urgence pour sauvegarder des pépites qui ne trouvent preneur pour garantir leur développement, ni sur le sol européen et encore moins sur le sol national. Le mythe de David contre Goliath a décidément la peau dure.
a écrit le 18/01/2021 à 9:51 :
le pb c'est que la france a compris que pour sauver chaque syndicaliste, elle est prete a sortir ' la souverainete nationale'
un peu comme carrefour c'est ' la souverainete alimentaire' ( car chacun sait qu'il n'y a que carrefour qui a des supermarches en france)
a court terme, c'est payant
un peu comme le garagiste qui explique a ces dames pour chaque changement de pieces inutiles ' madame, c'est une question de securite pour vous et vos enfants' ( argument aussi imparable que la souverainete et l'ecologie punitive)
sinon, a priori, toutes les start ups francaises ou presque sont financees par des etrangers, ce qui evitera bien des problemes plus tard...
( et pas la peine de compter sur ' le patriotisme financier' via apport de fonds propres vu que tout le monde a compris que les amis de segolene royal utiliseront des fonds propres pour financer les heuliez et consors ( et leurs syndicalistes), le tout ' sans aucune rentabilite car un investissement n'a pas a etre rentable, comme elle l'a montre avant de refiler ses dettes a l'aquitaine)
voila, la patate chaude, c'est pour demain
faudrait pas prendre les gens pour plus idiots qu'ils ne sont
a écrit le 18/01/2021 à 9:42 :
La réelle question est comment cette société pourra financer sa recherche et croissance dans le futur.

Si Teledyne et flir arrivent à réaliser des produits du meme niveau, le gouvernement de la défense US passera les commandes aux sociétés US.

Une très grosse partie du CA de photonis sont les contrats du département de la défense US. Si cette source se tarie, il y aura moins de ressources pour la recherche chez photonis.
Et comme en france les capitaux propres sont limités du fait du niveau des impots, charge sociales, impots sur la production....

L'avenir le dira
a écrit le 18/01/2021 à 8:13 :
Ben oui ça devrait servir à ça la politique normalement mais pendant qu'on empêche un intrus d'entrer notre classe dirigeante en laisse passer 10.
a écrit le 18/01/2021 à 7:04 :
Elle n'en évitera pas d'autres, on aime tellement les oisifs en France.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :