Rafale, l'Inde renonce à signer le contrat du siècle avec Dassault Aviation

 |   |  432  mots
(Crédits : © Regis Duvignau / Reuters)
L'Inde, qui avait acheté mi-avril 36 Rafale clé en main alors que le pays était censé être en négociations exclusives avec Dassault pour l'achat de 126 Rafale (dont 108 devaient être construits en Inde), n'ira pas au-delà de 36 appareils a déclaré le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar

Après trois succès consécutifs à l'export. Dassault ne remportera pas le contrat du siècle pour le Rafale. L'Inde, qui avait acheté à la surprise générale mi-avril 36 Rafale clé en main alors que le pays était censé être en négociations exclusives avec l'industriel français pour l'achat de 126 Rafale (dont 108 devaient être construits en Inde), n'ira pas au-delà de 36 appareils, a déclaré le ministre indien de la Défense Manohar Parrikar.

Nous n'en achèterons pas d'autres, (...) seulement 36" car le Rafale est "beaucoup trop cher", a-t-il déclaré ce dimanche à l'agence de presse indienne PRI. Ce dernier a précisé qu'un comité franco-indien chargé de définir les détails de l'achat des 36 exemplaires devrait achever son travail d'ici deux ou trois mois.

Trop cher dit le ministre

Les précédents projets gouvernementaux indiens d'acquérir 126 Rafale de la firme Dassault se sont révélés "économiquement non viables, et pas nécessaires" pour ce pays, a-t-il ajouté.

"J'aimerais moi aussi avoir une BMW et une Mercedes, mais je ne les ai pas parce que je ne peux pas me le permettre", a dit Manohar Parrikar. "Premièrement je ne peux pas me le permettre, et deuxièmement je n'en ai pas besoin", a-t-il ajouté.

"Le processus a percuté un mur"

Lors de l'achat des 36 exemplaires mi-avril, sans dire qu'il renonçait aux autres Rafale, Manohar Parrikar avait fait tenu des propos très durs sur l'état des négociations avec Dassaut qu'il jugerait sans issue, et voulait négocier de gouvernement à gouvernement l'achat d'appareils supplémentaires.

"Le processus est bloqué, il a percuté un mur et n'a donné aucun résultat", déclarait Manohar Parrikar. L'acquisition de Rafale "est un achat stratégique qui n'aurait jamais dû passer par un appel d'offres", avait-il dit Parrikar. "Le précédent gouvernement aurait dû passer par un accord de gouvernement à gouvernement",  a insisté sur la nécessité de renforcer rapidement la défense indienne.

"L'armée de l'air a un besoin urgent de bons appareils de quatrième génération", a-t-il poursuivi. "Les appareils de cinquième génération ne viendront que dans 10 à 15 ans".

L'acquisition de 36 appareils ne suffira cependant pas à satisfaire les besoins de l'Inde, qui doit faire face à des tensions frontalières avec la Chine et le Pakistan, relèvent les analystes.

"Cela n'a aucun sens d'un point de vue logistique ou économique", relevait mi-avril Rahul Bedi, spécialiste de défense pour Jane's Defence Weekly.

L'armée de l'air indienne est équipée en partie d'antiques MiG-21 et MiG-27 russes.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2015 à 5:30 :
Tout d'abord bien le bonjour : j'ai lu avec surprise qu'avant la fin de l'été nous pourrions être en guerre il faut se dépêcher car dans trois semaines c'est l'automne ! A l'époque de la guerre froide déjà on nous rabâchait que la guerre était imminente. La guerre entre les USA et ses larbins de l'OTAN et la RUSSIE n'est pas possible car dès qu'un des deux belligérants se fera en danger il se fera un plaisir d'utiliser l'arme nucléaire ce qui provoquera la fin du monde. Retombées radio active, soulèvement d'importants nuages de poussières et surtout fumées et chaleur des incendies déclenchés par les explosions même le toutou des américains dans son bunker souterrain ne sera pas à l'abri !
a écrit le 10/08/2015 à 17:30 :
Posons nous la question du lien Inde/Urss, annulation liv des frégates / annulation rafales...
Réponse de le 10/03/2016 à 17:33 :
Je crois que la desastreuse annulation de livraison des fregates par hollande et le drian demontre partout dans le monde que nous ne sommes pas fiables.Je crains que d autres contrats passent à la trappe ex : les sous-marins australiens.L industrie francaise de l armement va devoir payer un lourd tribut pour avoir mis entre les mains de ces deux incapables aussi incompetents l un que l autre son avenir desormais largement compromis
a écrit le 07/08/2015 à 20:00 :
mazak vos commentaires sont symptomatique du mal Français !!?
Le rafale beaucoup de bruit pour pas grand chose, largement inférieur que beaucoup d'autres appareils moins chers et éprouvés
Dois je rappeler la DS le concorde le Minitel le 380 et tellement d'autres choses .....
a écrit le 07/08/2015 à 19:59 :
mazak vos commentaires sont symptomatique du mal Français !!?
Le rafale beaucoup de bruit pour pas grand chose, largement inférieur que beaucoup d'autres appareils moins chers et éprouvés
Réponse de le 21/01/2016 à 9:58 :
La France sait faire du bon et pas cher. Qui a crée ?
> La 2cv
> Le stylo bille Bic
> Le Vélosolex
> Les téléphones Wiko
il est ou le mal français ?
a écrit le 07/08/2015 à 19:56 :
Vos commentaires sont surprenants
a écrit le 13/06/2015 à 19:44 :
Le Rafale est beaucoup trop cher.
Réponse de le 07/08/2015 à 20:05 :
Comme le concorde ou d'autres curiosités Françaises. Nous en France avons ce complexe de supériorité pendant que le reste du monde fait preuve de pragmatisme.
Le rafale n'est en rien supérieur aux Mig ou Appareils américains largement utilisés et éprouvés.
Réponse de le 21/01/2016 à 9:41 :
Le Rafale c'est un Mac, beaucoup trop cher, mais c'est le top !
a écrit le 06/06/2015 à 8:46 :
Cela est juste une question de faire monté la pression, que l'Indre achette mieux et moins chere avec au bon transféré de technologie se n'est pas sur.... Mais bon ils peuvent aller demander au americain ou au russe....
Réponse de le 22/06/2015 à 14:34 :
@Roger: il s'agit de l'Inde et non pas de l'Indre (et Loire ^^ )
Il est difficile de savoir si les indiens sont dans une posture pour faire baisser le prix ou s'ils ont changer de stratégie. Pour ma part je crois qu'on n'achète pas 36 chasseurs sur étagère sans que cela fragilise la négociation d'une centaine d'unités à fabriquer sur place et qu'ils disent donc la vérité mais seul l'avenir nous dira qui a raison.
Concernant la concurrence, les indiens sont alliés aux russes pour le développement de leur PAK FA: ils apportent aux russes le financement qu'il leur manque. A ce jour, on sait que les indiens sont mécontents de cette alliance, reprochant aux russes la piètre qualité de construction des avions et des motorisations dépassées.
a écrit le 02/06/2015 à 16:36 :
peut être on ils vues l efficacité en Irak!!!!!ça fait cher la sortie pour déglinguer des Toyota???
Réponse de le 08/06/2015 à 12:22 :
Contrairement à l'Irak, les adversaires éventuels de l'inde n'utiliseraient pas des Toyota, et disposeraient de moyens autrement plus puissants. Les "Rafale" seraient pleinement utilisés.
a écrit le 02/06/2015 à 12:24 :
Marrant de constater cette bataille d'experts (des blogs). Où tout est expliqué/explicité en long et en large. Reste quand même une question: le Rafale (de conception datée...) a beau être "le meilleur", à quoi sert il ? surtout à horizon de 15/20ans ? OK, j'oublie que le but ultime de la Chine... c'est d'envahir le sous continent indien... un peu comme Poutine et la Crimée... (ah, on me souffle que ce n'est pas la même échelle.)... Penser (bêtement) que dans une génération, rien n'aura changé dans les systèmes...
a écrit le 02/06/2015 à 10:11 :
En fait, l'Inde espérait avec le “Make in India” fait baisser le prix du Rafale et pensait qu'en étant le seul client Dassault serait obligé d'en passer par ses fourches caudines. Las, l'Egypte et le Qatar sont passés par là et Dassault a maintenant des commandes ; il a pu se montrer moins complaisant et plus prudent quant aux transferts de technologies.
Tant mieux pour Dassault et la technologie française.
a écrit le 02/06/2015 à 8:56 :
reconnaissons que , la cde des 36 , ressemblait à un lot de consolation ...
ceci dit : un beau , lot de consolation .
a écrit le 01/06/2015 à 22:51 :
Transfert de technologie chez lez Indiens pour qu'ils fassent des Rafales ? Laissez moi rire ils n'ont aucun passé et culture industrielle ou aéronautique ,des plus ca necessiterait des investissements colossaux ,Le temps que les gens soient formés prendrait au moins dix ans ,Les personnels Dassault travaillent sur cet appareil depuis les années 90. Par dessus le marché Dassault devrait leur certifier et garantir les processus de fabrication ,Je ne pense pas que ce soit souhaitable de sigler "Dassault" des taxis construits au rabais .... D'ailleurs Marcel Dassault s'est toujours refusé a transferer les technologies des ses Mirages a l'époque !!
Réponse de le 07/06/2015 à 13:29 :
Cela n'est pas sur, les avion sont peut être pour un autre pays qui lui a des savoirs faires important, ou qui recherche a develloper un avion capable de se poser sur un porte avion.... Ils y a beaucoups de grand pays qui on un retards sur la construction de vrais porte avion ( Russie, Chine, Indre ), et le porte avion comme SNA reste des élément de supériorité incontestable sur les océans.... Le monde est plus petit chaque jour et interdépendant du commerce maritime.... Les marchandises est les richesse naturel, se déplace d'un continent à l'autre.....
Réponse de le 09/06/2015 à 6:08 :
l'inde envoi des fusee sur la lune, cela fait tres longtemps qu'ils construisent des satellites et ont de nombreux ingenieurs tres apprecies aux usa...
Réponse de le 13/06/2015 à 19:48 :
L 'Inde a un passé technologique. Du temps des Maharadjas, l'Inde était prospère et technologiquement meilleure que les Européens.
a écrit le 01/06/2015 à 19:40 :
Un pas sur le coté, deux pas en avant , trois pas en arrière :
http://idrw.org/why-is-the-defence-minister-so-confused-about-the-rafale-deal/
Comme j'ai répondu @Jet Privé plus bas:
"Il faut surtout arrêter de se jeter sur la première info qui tombe comme vous le faites pour défendre votre point de vue"
a écrit le 01/06/2015 à 17:01 :
C'est normal de ne pas se lier à long terme avec un pays qui a démontré son manque de fiabilité, dès lors que les intérêts américains sont en jeux.
Réponse de le 04/06/2015 à 13:21 :
Pourtant, l'Inde vient de recevoir des Mirage 2000 modernisés par la France, ainsi que des missiles air-air MICA. La France est donc un partenaire fiable de l'Inde.
a écrit le 01/06/2015 à 17:00 :
Les avions conçus par les Indiens coutent généralement 3 à 5 fois de plus que prévu initialement,
arrivent avec 12 à 15 ans de retard et ne fonctionnent pas.
a écrit le 01/06/2015 à 15:10 :
peut-être un lien de causalité avec les Mistral ! BRICS oblige!
Réponse de le 01/06/2015 à 18:22 :
Donner des avions (aux Egyptiens) est plus facile qu'arriver à les vendre (aux Indiens).
Les socialistes sont très forts pour faire des cadeaux avec l'argent du contribuable (et ont bien du mal à faire de l'économie)...
a écrit le 01/06/2015 à 14:27 :
C'était la logique. Plus personne ne croyait à ce contrat et depuis longtemps. Qu'en pense monsieur MORIN qui en 2012 avait annoncé fièrement que le contrat était signé et qu'il n'y avait que des détails à régler ? Encore un incompétent fini.
a écrit le 01/06/2015 à 13:57 :
Tout est très logique.
Effectivement l'inde n'a pas les moyens pour une telle flotte ( 250 SU-30 et 126 Rafales).

Les 36 Rafale commandés sont un choix d'urgence opérationnel et un choix pour toutes les parties gardent la face au momment de l'annulation des 126.

Ces 36 Rafales sont aussi un choix stratégique et il y a fort a parier qu'ils seront équipés, dans un avenir proche, d'un missile stratégique indigène type ASMP-A.

Il ne faut pas oublier que la marine indienne est toujours intéressée. Elle n'attend que le budget. Donc peut-être que dans quelques années il y aura une bonne nouvelle.
a écrit le 01/06/2015 à 12:16 :
En revanche l'Inde va récupérer notre technologie et pourra bientôt commercialiser sa propre version du Rafale, à moindre coût. Cocoricoooooo !
Réponse de le 01/06/2015 à 13:05 :
C'est exactement le contraire. L'Inde n'arrive pas à développer une véritable industrie aéronautique nationale que ce soit avec la France ou les Russes. Cela fait 30 ans que le programme Tejas a été lancé (et initialement il devait être réalisé avec l'aide de Dassault qui venait de vendre les Mirages 2000) et le chasseur est encore loin d'être réellement opérationnel même si il vient officiellement d'être mis en service.
Les chinois aussi se sont cassés les dents en essayant de copier les chasseurs russes qu'ils avaient acheté.
Réponse de le 01/06/2015 à 13:58 :
Au contraire, il me semble que malgré des faiblesses endémiques l'inde à su développer une industrie aéronautique nationale. Rectification: Dassault avait bel et bien aidé HAL en tant que consultant pour le Tejas(et cela se voit), une programme maintes fois ralenti(30ans?) par incompétence et une certaine manque de vision, certes... Les chinois? Eh bien, les versions actuelles de leurs J-10, J-11(+J-15 et J-16)se portent bien sans compter leur CF-1(JF-17 pakistanais) me semble-t-il.
a écrit le 01/06/2015 à 11:45 :
Avec l'affaire des Mistral, les concurrents de la France ont désormais un argument massue et avéré... "La France ne livre pas ses commandes, même payées d'avance.."
Réponse de le 01/06/2015 à 13:38 :
Voir le projet nucléaire avec l'Iran par exemple...
a écrit le 01/06/2015 à 10:40 :
Reédition de mon message corrigé, que la modération supprime mon précédent message. merci.
Je ne pense pas que ce soit une si mauvaise nouvelle que cela. Les indiens ont décidé de mettre fin au MMRCA qui stipulait que les Rafales restant à commander devait être construit en Inde. Or ils se sont aperçu que construire le Rafale chez eux allait leur couter les yeux de la tête car HAL allait devoir acheter tout l'appareil industriel qu'il y avait derrière étant donné que ses structures actuels sont inadaptés pour construire un avion aussi complexe et aussi précis qu'un Rafale sans parler du temps que ca allait prendre... Mais, cet achat de 36 appareils clé en main, a déjà mis en colère tout le complexe militaro-industriel indien qui comptait sur ce contrat pour gagner un max de pognon et un transfert de technologie grandiose et du coup, il y fait un rage une bataille féroce en interne au sein des différents centres de pouvoirs indiens qui ne veulent pas acheter des avions clé en main car cela qui amènerait 0 $ à l'industrie indienne et surtout 0% de transfert de technologie. Voilà pourquoi, ce message disant, "on s'arrête à 36", n'est pas à prendre pour argent comptant et que la vérité d'aujourd'hui n'est pas forcément la même que celle de demain. Ce message est surtout destiné à l'opinion publique indienne et à calmer les différents acteurs de l'industrie indienne et l'opposition qui font une pression de malade à leur politiques pour refuser cet achat sur étagère. Il ne faut pas oublier que l'Inde a besoin de beaucoup plus que 36 appareils et que d'ici quelques années, quand ils vont gouter aux performances du Rafale et quand ils vont voir leurs vieux avions russes continuer à tomber comme des mouches, alors cela m'étonnerait que les indiens se contenteront de 36 Rafales....
Le temps joue en faveur de Dassault, voilà pourquoi il est urgent de signer ce premier contrat de 36 car après, ce sera un immense boulevard qui s'ouvrira peut-être pour d'autres commandes... Surtout que ce seront des Rafales 100 % made in France.
Réponse de le 01/06/2015 à 11:33 :
A moins que les Indiens n'achètent jamais aucun Rafale...
36, c'est déjà moins que 120.
et 0 est l'étape suivante...
Réponse de le 01/06/2015 à 12:04 :
Ce n'est pas si mauvais que ça, c'est une évidence. Mais, il est encore plus que sure que l'Inde n'a pas réellement besoin de plus d'avions de ce genre dans son inventaire. L'Inde manque cruellement d'avions modernes pour remplacer sa flotte de MiG-21's avant toute chose, donc des chasseurs dit "léger" et surtout "multi-rôle". La Rafale est un chasseur "moyen" multi-rôle(mais pas le prix hélas) avant tout... En effet HAL ne peut construire la Rafale chez eux... La complexe militaro-industrielle indienne à déjà fort à faire avec son avion LCA Tejas de la génération "4" voir "4++/4.5"(selon les dires) et des retards depuis des années de surcroit!
Réponse de le 01/06/2015 à 14:22 :
En ne livrant pas aux Russes ce qu'ils ont commandé, il montre aux Indiens ce qu'ils risquent à commander en France : les Indiens annulent les 120 et disent qu'ils achètent 36... Bientôt ils annuleront les 36 pour passer à 0.
Vive le président Normal !
a écrit le 01/06/2015 à 10:19 :
C'est pourtant un message récurent : on fait des produits trop élitistes et donc trop chers.
Le commerce international n'est pas une question d'orgueil, mais d’efficacité.
Il ne faut pas chercher plus loin les médiocres performances de l'industrie.
On ne peut à la fois répondre aux ambitions et envies de prestige de quelques élites, aussi intelligentes soient elles, et répondre aux besoins réels des clients.
Le modèle Dacia a finalement plus de chances de se traduire par un gain de parts de marché, que le modèle Dassault.
Réponse de le 01/06/2015 à 12:21 :
Si vous voulez comparer avec des voitures, vous pouvez effectivement chercher à faire une course avec une DACIA. Elle coûtera moins cher, mais elle ne permettra pas de gagner même si vous en aligner 10 contre un adversaire qui alignerait une vraie voiture de course.
Là, on parle d'avion de chasse polyvalent avec un pays qui a comme rival la Chine et le Pakistan. Ces deux pays sont équipés de matériel moderne et nombreux et ne cessent de le moderniser.
Le Rafale est un avions qui coûte très cher, mais qui a su montrer son efficacité. Ce qui n'est pas le cas d'autres avions comme l'Eurofighter ou le F-35. En outre, l'Inde est aussi confronté à la fois au vieillissement de sa flotte de 3è génération (Mig-21, Mig-27, Jaguar) et à de nombreux problèmes de fiabilité des appareils russes de 4è génération (Su-35).
Il est donc urgent pour l'Inde de disposer d'un avion comme le Rafale pour répondre à ses besoins.
L'Inde s'est rendue compte qu'il était trop compliqué et trop coûteux pour son industrie nationale de faire une chaine de production pour le Rafale parce que l'écart technologique est trop grand avec leurs capacités technologiques actuelles...
Mais ce n'est pas un problème d'élitisme ou de coût trop élévé du Rafale.
C'est juste qu'ils l'ont mauvaise et que HAL a dû faire le forcing pour vendre plus de son avion "low cost" qui a pourtant bien du mal à sortir des cartons...
Réponse de le 01/06/2015 à 15:06 :
A Truffe.
Le problème est que la "niche" industrielle du monoréacteur abordable est saturé de matériel très intéressant : Gripen , F/16 block 52 et block 60. Le mirage 2000 est moins polyvalent et aussi très coûteux.
Dans la "niche" industrielle bi-réacteur ultra avancé, le Rafale est très très bon si ce n'est le meilleur.
Ne pouvant maintenir les deux, Dassault a fait un très bon choix avec le Rafale.
a écrit le 01/06/2015 à 10:14 :
Je ne pense pas que ce soit une si mauvaise nouvelle que cela.
Les indiens ont décidé de mettre fin au MMRCA qui stipulait que les Rafales restant à commander devait être construit en Inde.
Or ils se sont aperçu que construire le Rafale chez eux allait leur couter les yeux de la tête car HAL allait devoir acheter toute l'appareil industriel qu'il y avait derrière étant donné que ses structures actuels sont inadaptés pour construire un avion aussi complexe et aussi précis qu'un Rafale sans parler du temps que ca allait prendre...
Mais déjà, cet achat de 36 appareils clé en main, a mis en colère tout le complexe militaro-industriel indien qui comptait sur ce contrat pour gagner un max de pognon et un transfert de technologie grandiose et du coup, il y fait un rage d'un bataille féroce en interne au sein des différentes centres de pouvoirs indiens qui ne veulent pas acheter des avions clé en main car cela qui amènerait 0 $ à l'industrie indienne et surtout 0% de transfert de technologie.
Voilà pourquoi, ce message disant , "on s'arrête à 36", n'est pas à prendre pour argent comptant et que la vérité d'aujourd'hui n'est la même que celle de demain. Cela est surtout destiné à l'opinion publique indienne et aux différents acteurs de l'industrie indienne qui font une pression de malade à leur politiques.
Il ne faut pas oublier que l'inde a besoin de beaucoup plus que 36 appareils et que d'ici quelques années quand ils vont gouter aux joies du Rafale et que leurs vieux avions russes continueront à tomber comme des mouches, cela m'étonnerait que les indiens se contenteront de 36 Rafales....
Le temps joue en faveur de Dassault, voilà pourquoi il est urgent de signer ce premier contrat de 36 car après, ce sera un immense boulevard qui s'ouvrira peut-être pour d'autres commandes...
Surtout que ce seront des Rafales 100 % made in France.
a écrit le 01/06/2015 à 8:44 :
Comment faire des nouvelles sans nouvelle.

Le contrat des 126 on sait que c'est mort depuis longtemps, et c'est bien pour ça qu'ils en ont achetés 36, après 36 c'est insuffisant pour l'armée Indienne, donc ça ne présage rien de l'avenir.
a écrit le 01/06/2015 à 8:24 :
Les contrats sont balayés par une rafale de vent !
a écrit le 01/06/2015 à 8:12 :
De bonnes sources, on attend un guerre entre l'Otan et la Russie pour cet été 2015. Alors, les US qui entassent déjà ses navires en mer de Chine avec le Japon, font aussi ouvrir un autre front de guerre en Asie. Daesh, qui compte déjà 2'300 Humvees en Irak, part avec les "frères" saoudiens et Israel attaquer l'Iran. L'Inde et les autres pays du BRICS vont rester politiquement entre eux et ne feront pas d'option d'armements venus de pays occidental. Ils resteront dans la défensive mais si les conflits prendront l'option nucléaire (la plus vraisemblable) ils devront prendre une position. La junte qui sévit en Ukraine fera la politique de la terre brûlée avec leur centrales nucléaires pour tenter de contrer l'armée russe, les putschistes prendront le premier avion pour aller se réfugier au Canada ou en Amérique. La Russie sera obligée à riposter avec le nucléaire. Les pays européens de l'Alliance atlantique vont tenter une invasion par la mer Noire et par les pays baltes, ainsi que par la Pologne, et seront désormais considérés comme des ennemis. Dans ce affreux théâtre de guerre qui va s'installer encore une fois en Europe (merci à nos gouvernements caniches pro-néoCons US) il ne restera que Marcel Dassault, Hollande et quelques journalistes en train de courir de côté d'autre en criant, pathétiquement : "Achetez nos Rafales, achetez nos Rafales !!"
Réponse de le 01/06/2015 à 11:23 :
Quand on écrit:
"Daesh, qui compte déjà 2'300 Humvees en Irak, part avec les "frères" saoudiens et Israel attaquer l'Iran" on dit forcément que des conneries...car pour faire la guerre il faut de la LOGISTIQUE et des moyens au sol...et c'est tout ce que Daesch n'a pas!
Pour ne pas se faire bombarder au sol Daesch ne circule plus que par trois ou quatre véhicules. les iraniens doivent trembler!!!
a écrit le 01/06/2015 à 6:13 :
C'est marrant parce que j'avais dis qu'il valait mieux avoir le triomphe discret car tant que ce n'est pas signé.... rien n'est fait. Toujours prêtes à vouloir se vanter (ou vendre la peau de l'ours) avant des actes concrets, ces personnes politiques. Par contre elles restent étonnamment discrètes sur le fait que l'amende de stationnement est dépénalisée....
a écrit le 01/06/2015 à 1:15 :
... Menace de la Chine ? Faut vraiment arrêter de dire n'importe quoi !
Réponse de le 01/06/2015 à 14:10 :
Tout le monde sait que la Chine ne menace personne (bon sauf peut-être le Japon).
Mais c'est le meilleur prétexte pour beaucoup de généraux afin d'obtenir du budget. Tout simplement.
a écrit le 01/06/2015 à 0:45 :
C'est une discussion de salon....Il y a plus de 4400 F15 et F16 produits par Lockheed Martin et consorts depuis 1970 et il en reste 3200 en circulation. Parler d'une centaine de coucous que personne ne veut me semble désuet. En revanche, je m'inquiète des bobards de Le Drian et Hollande sur le pseudo réajustement budgétaire des militaires qui après avoir été pipoté aura bien lieu. Environ 7500 militaires vont perdre leur boulot ce qui coûtera à l'état ( donc nous) environ 3,7 milliards d'euros sur 10 ans.
Réponse de le 01/06/2015 à 13:27 :
Pouvez vous expliquer les 3.7 Md€?
Réponse de le 01/06/2015 à 18:53 :
C'est dans le livre de la défense et la note additive révisée de la cour des comptes. Les 3,7M englobent les reclassements, suppression d'unités, reprise d'amortissement comptable sur du matériel assez vieux pour être vendus mais encore dans les livres de l'état, démantèlement de sites sensibles etc......
Réponse de le 01/06/2015 à 18:53 :
C'est dans le livre de la défense et la note additive révisée de la cour des comptes. Les 3,7M englobent les reclassements, suppression d'unités, reprise d'amortissement comptable sur du matériel assez vieux pour être vendus mais encore dans les livres de l'état, démantèlement de sites sensibles etc......
a écrit le 31/05/2015 à 23:13 :
36 avions cela ne représente que trois escadrons, ce qui est nettement insuffisant vu la menace croissante de la Chine et du Pakistan, et vu la taille continentale de l'Inde qu'il faut couvrir.
Gageons donc que l'Inde commencera des Rafales supplémentaire, notamment la version maritime pour son futur porte-avion. Ce n'est pas avec la camelote russe (même l'Algérie cherche à se débarrasser de ses avions russes) que l'Inde pourra rivaliser contre la Chine ...
Le vrai danger, c'est plutôt que l'Inde achète à l'avenir du côté des américains avec leurs F35 ...
Réponse de le 01/06/2015 à 0:02 :
Manifestement Moije est russophile... et injurieux. Bref, ce sont des commentaires sans intérêts.
Réponse de le 01/06/2015 à 0:06 :
Les Russes font de très bon chasseur mais le Rafale est plus un avion omnirole .
Réponse de le 01/06/2015 à 0:37 :
Attention il ne fait pas bon critiquer la Russie dans les commentaires de la tribune, l'oeil (enfin, les petites mains payees) de Moscou rode en ces contrees ;)
Réponse de le 01/06/2015 à 0:47 :
Martin et consorts depuis 1970 et il en reste 3200 en circulation. Parler d'une centaine de coucous que personne ne veut me semble désuet. En revanche, je m'inquiète des bobards de Le Drian et Hollande sur le pseudo réajustement budgétaire des militaires qui après avoir été pipoté aura bien lieu. Environ 7500 militaires vont perdre leur boulot ce qui coûtera à l'état ( donc nous) environ 3,7 milliards d'euros sur 10 ans.
Réponse de le 01/06/2015 à 0:47 :
Martin et consorts depuis 1970 et il en reste 3200 en circulation. Parler d'une centaine de coucous que personne ne veut me semble désuet. En revanche, je m'inquiète des bobards de Le Drian et Hollande sur le pseudo réajustement budgétaire des militaires qui après avoir été pipoté aura bien lieu. Environ 7500 militaires vont perdre leur boulot ce qui coûtera à l'état ( donc nous) environ 3,7 milliards d'euros sur 10 ans.
Réponse de le 01/06/2015 à 1:36 :
Chine principale menace pour l'inde ? C'est ridicule, ce sont des alliés des BRICS et de l'OCS.
Opinion trop formaté. BOOOUU le méchant Vladimir va bientôt venir manger vos enfants.
Les avions russes les avions de génération 4+ et les prochains de 5e génération sont sur bien des points supérieurs aux rafales (puissance, armements).
Réponse de le 01/06/2015 à 10:47 :
Les 36 Rafales seront largement suffisant pour remplacer les 49 Mirages 2000 indiens dans leur principale mission qui est la dissuasion nucléaire où ils commencent à montrer leur limite.
a écrit le 31/05/2015 à 21:48 :
Le contrat du siècle, on s'en tape !!! mieux vaut 36 avions construits en France que 108 en Inde avec transfert de technologie. Et il est improbable que l' Inde achète autre chose dans le futur, par homogèneité.
a écrit le 31/05/2015 à 21:42 :
Le manque de logements s'aggrave en France et ça me touche énormement. Le CAC 40 essuie des pertes "historiques" depuis des semaines et j'y perds de l'argent. Quatre nobles français dans la liste noire de Poutine. Plus aucune française à Roland-Garros. Et ce soir j'apprends que l'Inde a renoncé à acheter les Rafale. Décidément les temps sont devenus durs très durs pour MOI !!! je reviendrai après le Déluge !! ou pas….. bonne semaine quand-même.
a écrit le 31/05/2015 à 21:18 :
Pour moi, cette vente de 126 appareils était très loin d'être acquise. De plus, si on discute encore des détails de la vente des 36, ce n'est pas encore fait ou je n'avoue n'avoir rien compris.
Cordialement
a écrit le 31/05/2015 à 21:10 :
Les indiens pourront toujours acheter les 63 Mirages 2000 des Emirats à bon prix pour compléter leur flotte de Mirage 2000 en cours de modernisation et permettre à Dassault de vendre les Rafales aux Emirats. Et avec une soixantaine de Su-27 en plus construit localement, ils remplaceront leur Mig-21 à bout de souffle qui gardent la frontière avec le Bangladesh et la Birmanie ainsi que le sud de l'Inde.
a écrit le 31/05/2015 à 20:01 :
l'inde veut du rafale ,mais prefere le consommer au coup par coup ,le contrat du siecle n'est plus a l'ordre du jour ,un coup dur pour la france.
a écrit le 31/05/2015 à 19:54 :
Il vaut mieux 36 ventes "nettes", que quelques ventes ajoutées à un transfert colossal de technologie, ainsi que demander à Dassault de structurer entièrement une filière indienne aéronautique qui serait devenue rapidement une concurrente sérieuse à sa propre production! Ce qui revient cher, ce n'est pas le Rafale proprement-dit, c'est la création de la filière, avec des garanties de fiabilité plus que douteuses!
Réponse de le 31/05/2015 à 21:08 :
Attendez voir dans 5 ou 7 ans, l'armée de l'air indienne aura les T-50 russes de 5ème génération dont ils ont déjà la filière, et on en parlera plus de Rafale de ce coté du monde. c'est comme ça la vie.
a écrit le 31/05/2015 à 19:47 :
"L'armée de l'air indienne est équipée en partie d'antiques MiG-21 et MiG-27 russes."!!!

Encore un article apocryphe et tendancieux, désolé. Et que dites-vous des 272 chasseurs de supériorité aérienne Sukhoi Su-30MKI ? et des 66 MiG-29s qui sont en service et ont été tous mis-à-jour en MiG-29UPG ?

Décidément, information ne rime pas avec bashing.
a écrit le 31/05/2015 à 19:36 :
Peut-être que l'Inde achètera les deux Mistral…..
a écrit le 31/05/2015 à 19:27 :
En voila une excellente nouvelle! en espérant que la diplomatie économique de ce gouvernement continue sur cette très bonne lancée!
a écrit le 31/05/2015 à 19:18 :
Comme je l'avais annoncé dans ce forum, les Rafales difficilement seraient vendus à l'Inde. Mais le ciel de commentaires et d'autres injures m'est tombé sur la tête. Rien contre M. Godin qui est un bon journaliste, j'estime, mais je trouve qu'il a vendu la peau avant d'avoir tué l'ours. Il aurait suffit de faire un petit tour d'horizon du coté du réseaux de presse alternatif pour se rende compte que l'affaire des Rafale n'a jamais été acquise. D'autres analystes de sujets de défense n'étaient pas aussi crédules que nos journalistes et ils expliquaient mieux les enjeux d'un tel achat que ce qu'on lisait dans nos journaux. Le coq a chanté haut et fort avant l'heure, comme d'habitude.

L'Inde et la Chine renforcent leur coopération avec la Russie dans le secteur militaire et deviennent des partenaires pour la construction du chasseur de 5ème génération PAK FA T-50 de Sukhoï. Celui-ci se trouve déjà à la fin de son programme de testes et selon les témoignages d'experts russes mais aussi chinois et indiens, l'avion dépasse les expectatives. Rien de plus naturel qu'il fassent l'option pour ce chasseur russe au lieu du Rafale.

Un autre facteur de poids, que l'on veule ou pas, c'est la catastrophique gestion de l'Elysée avec les BPC Mistral non-livrés à la Russie. Je vous disais que cela allait peser dans les décisions d'autres pays avant de commander du matériel militaire à la France. Le plus désolant pour notre pays c'est que la crédibilité commerciale française se trouve ternie notamment dans le secteur d'armements, là justement où l'on voit d'autres pays avancer. Merci, Hollande, vous êtes un AS, résolument !
Réponse de le 31/05/2015 à 20:18 :
Et puisqu'on reste le sujet GUERRE, un ex senior de l'OTAN (non américain) GOFO a soufflé à l'oreille de mon ami John S. cette semaine " Nous aurons très probablement une guerre cet été et si nous avons de la chance elle ne sera pas nucléaire." Il m'a raconté par la suite. C'est quasiment un scoop que je vous passe ici. Sans ironie et sans exagération.
Réponse de le 31/05/2015 à 20:33 :
George Soros en a la même opinion : fr.sputniknews.com/international/20150522/1016206984.html
Réponse de le 31/05/2015 à 20:54 :
@ Jet Privé:
Détrompez vous, la vente ferme des 36 Rafale est une bonne nouvelle et de toute façon, il faudrait à Dassault Aviation deux à trois ans pour livrer la totalité des 36 Rafale et d'ici la tout peu arriver, rien n'est écrit d'avance.

Il y a un projet de coopération franco-indienne, la mise en œuvre d'un tel projet prendra du temps, les indiens se sont retrouvés dans une impasse avec leur avion Tejas qui n'arrive même pas à la hauteur du Mirage 2000, ils se rendent compte qu'ils leur faudra un partenaire compétent.

Contrairement a ce que vous dite l'exportation d'équipement militaire français augmente malgré la concurrence des USA, de la Russie et de la Chine.

Le PAK FA, je ne suis pas sur que les russes le vendront à l'Inde, en tout cas pas avant un minimum de 5 à 7 ans, il y a encore des améliorations à apporter, des tests et surtout l'armée de l'air russe passera en priorité.
Réponse de le 01/06/2015 à 14:09 :
@Jet Privé
Il faut surtout arrêter de se jeter sur la première info qui tombe comme vous le faites pour défendre votre point de vue ou votre propagande sino-russe et anti occidentale (donc anti-française).
Pour ce qui est des Rafale, rien est certain et ne sera certain jusqu'à la livraison du dernier appareil, 36 ou plus. Et si vous avez la réponse dans votre boule de cristal, bravo.
---
Aujourd'hui, presse indienne:
An entity of companies from public and private sector will be floated to generate resources for building industrial base for assembling rest of the Rafales, after the delivery of 36 fighters is complete,” the sources said.
“The entity will have a strategic partnership with French Dassault Aviation (maker of Rafale),” they said.
The government need not to put its financial resources to create the required infrastructure for rest of the Rafale aircraft, which will be acquired under the new formula."
Donc, flou artistique total. Et le scénario très élastique risque de durer encore longtemps, possible jusqu'à la livraison des premiers chasseurs.
Ce qui n'exclue pas que l'Inde commande en parallèle un autre chasseur, Tejas, Su30-KMI supplémentaires ou autres, pour combler le retard pris et les escadrons manquants.
--
PAK FA ou T-50 (FGFA)
L'avis des indiens diffèrent du votre:
244 exemplaires prévus initialement.
L’inde a financé le projet pour 295 M$, sauf que, extrait d’un document indien que retrace l’historique :
10/2012, L’inde réduit sa commande à 144.
12/2013, l'IAF indique que le PAK-FA ne répond pas aux attentes indiennes.
01/2014, le Ministère de la Défense estime que le moteur manque de puissance, que les russes ne coopèrent pas assez et que le cout est trop élevé.
01/2014, l’IAF estime que le moteur est peu fiable, le radar insuffisant, la participation de l’Inde trop faible, et le prix du chasseur exorbitant avant même sa mise en service.
Entrée théorique en service 2017-18.
03/2015, la Russie, pas la grande forme, annonce réduire sa première commande de 52 à 12 avions.
(Déjà que les indiens les trouvaient chers)
03/2015, Russie-Inde, y’a de la friture sur la ligne :
« defence ministry ignores russias requests to discuss fgfa fighter project »
---
"Un autre facteur de poids, que l'on veule ou pas, c'est la catastrophique gestion de l'Elysée avec les BPC Mistral non-livrés à la Russie"
Dans la réalité, en 5 mois, en euros, la France a déjà signé accords ou pré-accords, aux alentours de 2,5 à 3 fois plus de contrats qu'en 2014, qui était déjà une année record.
8 à 9 milliards en 2014 et déjà plus de 20 milliards cette année.
Et donc aussi avec l'Inde, les pays de l'est ou de l'ex-URSS, voir des pays qui achetaient quasi uniquement russe comme le Vietnam.
Il en est de même dans l'export civil.
--
Avancées, Inde
Rafale et aussi sur les A330-MRTT et A330-AWACS.
Nucléaire entre Areva et L&T et entre Areva, Alstom et NPCIL pour 6x1650MW.
Spatial, satellites, observation, exploration Mars, accords entre ISRO et CNES. (lors de la visite en France, extraits d'un série de 20 contrats civils signés)
Janvier, accord HAL + Safran/Snecma, Moteurs M88 + M53 + potentiel 500 hélicoptères :
Max Aero Engines Private Limited (MAEPL), signature d’un protocole d’accord, visant à étudier les modalités de la création d’une joint-venture pour la production de pièces de moteurs aéronautiques.
Février, Turbomeca officialise sa participation à deux programmes d'hélicoptères légers actuellement en cours de développement par HAL (Hindustan Aeronautics Limited).
Les futurs hélicoptères légers de combat (LCH) de l’industriel indien seront motorisés par des Ardiden 1H1, coproduits par HAL sous le nom de « Shakti » et certifiés depuis 2009. Les futurs hélicoptères utilitaires légers (LUH) seront quant à eux équipés de l’Ardiden 1U. Celui-ci a réalisé ses premiers essais fin décembre 2014, avec de premières livraisons d’ores et déjà effectuées à HAL. La certification de type de l’AESA est attendue pour 2017.
Février, , Assystem et la société indienne Axiscades (ex-Cades), spécialisée dans la fourniture de solutions technologiques, ont signé un protocole d’accord lors du salon Aero India visant à accroître la valeur ajoutée de leur offre respective de services à Airbus Group.
Février, Accord de transfert de technologie pour la fabrication et la maintenance en Inde des centrales de navigation à gyrolaser SIGMA 95, développé par Sagem pour les avions et hélicoptères de combat.
Plusieurs avions de combat de l’Indian Air Force sont déjà équipés du SIGMA 95, les avions Hawk, Jaguar, Tejas, MiG-29 et 27 et Su-30.
Mars, provision de 817M$ pour 2 Airbus A330-AWACS.
Les relations France Inde me semblent excellentes.
---
Vietnam
Nexter, après avoir vendu 32 CAESAR supplémentaires à l'Indonésie, négocierait pour 108 avec le Vietnam.
http://fr.vietnamplus.vn/Home/La-France-prete-a-accompagner-le-Vietnam-dans-la-modernisation-de-son-armee/20155/53222.vnplus
Kazakhstan:
Février, ECA Robotics et Gidropribor vont coopérer pour la r&éalisation de drone sous-marin (UUVs, Unmanned Underwater Vehicles).
a écrit le 31/05/2015 à 19:13 :
Nous en avons assez de l'industrie de l'armement en France et avons d'autres créneaux bien plus porteurs et plus honorables !
Réponse de le 31/05/2015 à 21:55 :
Pardon, VOUS en avez assez ....
Réponse de le 03/06/2015 à 17:01 :
@ Pepito : Nous, nous représentons sûrement une plus grande majorité !
A exporter de l'armement, c'est hélas notre point fort .
Ceci, Pepito ne vous élève pas, même si financièrement vous en bénéficiez .
a écrit le 31/05/2015 à 19:03 :
Ils n'ont pas eu les épaules assez larges pour pouvoir construire l'avion eux mêmes et leur déception fait qu'ils annulent tout le processus d'achat de 126 avions, mais il faut aussi prendre en compte l'offensive médiatique des Russes suite à l'annulation des 2 Mistral. Bref ils nous ont fait marcher pendant 3 ans !
a écrit le 31/05/2015 à 19:02 :
Bien sur le contrat du siècle aurait été une aubaine mais goutons les 36 cela est déjà une commande conséquente. Il y a le prix mais peut-être aussi des pressions ou des alliances politiques à respecter. L'armement est toujours dans chaque pays un sujet sensible comme les "amis". Merci à l'Inde pour cette commande.
a écrit le 31/05/2015 à 18:46 :
le premier ministre indien etait aux comémorations de la fin de la guerre 39 /45 nous payons la non livraison des mistrals
Réponse de le 31/05/2015 à 21:58 :
Rien à voir; les enjeux sont trop gros et les indiens n' ont pas annulé ces negociations pour faire plaisir à l'Ami russe. Les indiens ne sont tout simplement pas capable de produire des rafales, c'est tout. D'autre part, on les dis fort s en negociations, en fait ils n'ont pas de parole et change les règles du jeux quand cela les arranges, rien de plus.
a écrit le 31/05/2015 à 18:37 :
heureusement qu'il y a quelque temps .... c’était hip hip hourra ! .. et maintenant patatras !
a écrit le 31/05/2015 à 18:32 :
L'Inde choisit la Russie. La non-livraison du porte-avions à Poutine, la vente d'armes à des émirats (musulmans comme le Pakistan)... cela fait beaucoup.
a écrit le 31/05/2015 à 18:23 :
Et voilà, pour ceux qui n'avaient pas encore compris ! D'ailleurs, le contrat de vente des 36 appareils en question n'est pas toujours signé et les Russes sont encore tout à fait capables de tirer les marrons du feu...
Réponse de le 31/05/2015 à 19:28 :
L'annulation totale de la commande peut être contestée devant un tribunal et Dassault toucher des compensations. L'annulation de la commande de 126 appareils, dont seulement 18 devait être fabriqués par Dassault et le reste par HAL, est possible en contrepartie de la commande de 36 appareils à Dassault directement. L'Inde ne veut pas se retrouver dans cette situation alors la commande de 36 appareils et pratiquement garantie.
Réponse de le 31/05/2015 à 20:15 :
Ils n aurais pas ete fabriquer en France et Luis Mercedes et bmw ne s adresse pas aux bouseux
Réponse de le 31/05/2015 à 20:22 :
Vous me faites rire quand vous parlez de la France devant un tribunal pour toucher des compensations sur un contrat qui n'a même pas été signé !!! et quoi dire donc des Mistral non livrés à la Russie où il avait des contrats signés et dont la commande avait été même payée d'avance ???? décidément, en France le ridicule ne tuera jamais.
Réponse de le 31/05/2015 à 20:50 :
Quelqu'un n'a vu comment les marchés publics sont attribués. L'Inde ces dernières années, afin de lutter contre la corruption, a adopté des règles très strictes concernant ces derniers. La compétition MMRCA a d'ailleurs été un exemple de transparence, bien plus que la vente au Qatar ou à l'Egypte. D'ailleurs sur l'appel d'offre MMRCA a été annulé (bien avant cet article d'ailleurs, c'est ici un non-événement total) c'est parque HAL ne pouvait produire des Rafales aux prix de Dassault, et que toute modification de l'appel d'offre pouvait ouvrir la porte à des compensations à Airbus, via Eurofighter et via le gouvernement Britannique. Bien entendu ceci est de mauvaise guerre car les raisons qui empêche la vente de 126 Rafales se reproduiraient, voir peut être en plus grande proportion (en raison d'un plus grand nombre d'acteurs) avec le Typhoon. Bref, avant de rigoler bêtement, argumenter un peu.
Réponse de le 31/05/2015 à 21:12 :
@ Matthieu : arrêtez le délire, papy, une petite tisane à la verveine et hop! on va faire un beau dodo! :-)
Réponse de le 31/05/2015 à 22:56 :
@nico : ca c'est du commentaire, les censeurs si prompts a d'autres moments auraient pu faire passer votre ....... a la trappe.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :