Sous-marins : pourquoi la Norvège reste en division 2

La Norvège a-t-elle fait le bon choix de sous-marins avec les U-212 de TKMS? A Paris, on estime que l'offre française était supérieure.
Michel Cabirol
DCNS estime que son offre était supérieure, notamment dans le domaine de la capacité de lutte anti sous-marine, essentielle pour les opérations et patrouilles dans le Grand Nord.
DCNS estime que son "offre était supérieure, notamment dans le domaine de la capacité de lutte anti sous-marine, essentielle pour les opérations et patrouilles dans le Grand Nord". (Crédits : DCNS)

La Norvège a-t-elle sélectionné le meilleur sous-marin dans le contexte géopolitique actuel? A Paris, on estime que ce n'est pas vraiment le cas. Au sein de la Marine nationale, on regrette le choix des sous-marins allemands. Ils seront moins performants pour surveiller les patrouilles des sous-marins russes dans le Grand-Nord que la nouvelle version des Scorpène proposée par DCNS, estime-t-on dans la Marine nationale. D'ailleurs, DCNS reste convaincu que son "offre était supérieure, notamment dans le domaine de la capacité de lutte anti sous-marine, essentielle pour les opérations et patrouilles dans le Grand Nord".

Sur le plan opérationnel, le sous-marin français aurait d'ailleurs séduit l'état-major de la marine norvégienne pourtant réputée proche de la marine allemande, explique-t-on à La Tribune. Entre un sous-marin côtier (U-212) et un sous-marin océanique (Scorpène), la marine norvégienne avait enfin envie de jouer dans la cour des grands. D'où la panique de ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) qui a finalement proposé avec l'aide de Berlin une offre imbattable sur le plan financier à Oslo, qui ne pouvait pas la refuser. Dommage que la Première ministre Erna Solberg n'ait pas eu le tact et la classe d'en avertir Bernard Cazeneuve lors de sa visite à Paris deux jours avant l'annonce officielle.

Une supériorité acoustique chez les Français

A l'image des États-Unis et de la Grande-Bretagne, la France possède une vraie supériorité stratégique dans l'équation acoustique, y compris quand le sous-marin navigue à vitesse moyenne. Ce qui ne semble pas être le cas de l'Allemagne. C'est d'ailleurs en partie pour cela que DCNS a remporté son éclatante victoire en Australie... face à TKMS. Une technologie développée pour le compte de la Marine nationale, qui est une vraie marine de guerre et qui en a l'habitude.

D'ailleurs, selon une information révélée par "L'Obs", un sous-marin nucléaire lanceur d'engins (SNLE) russe aurait été repéré par la Marine nationale dans le golfe de Gascogne en janvier 2016. Une supériorité acoustique qui aurait été bien nécessaire aux Norvégiens pour surveiller leur très vaste zone d'influence dans le Grand nord. Ce sont les sous-mariniers russes qui se réjouissent de ne pas affronter la technologie française dans les eaux glacées de la Norvège.

Enfin, la Norvège aurait pu s'appuyer sur la Marine nationale. Une marine de premier rang, qui a elle aussi des missions dans le cercle arctique. La coopération entre la Norvège et la France était exemplaire, autant sur le plan opérationnel, avec des escales régulières de bâtiments français en Norvège et des exercices militaires communs, que politique et stratégique, avec des positions très proches sur les grandes questions internationales.

Les Russes de plus en présents dans le Grand Nord

Pays membre de l'OTAN, elle partage dans l'Arctique une frontière avec la Russie qu'Oslo juge pourtant "de plus en plus imprévisible", notamment à la lumière de la crise ukrainienne. En outre, le ministère russe de la Défense veut développer des bases et des implantations militaires dans le Grand Nord. Cette région polaire a toujours été une priorité, ainsi que le montre le lancement récent de la construction de deux nouveaux brise-glace à propulsion nucléaire.

Michel Cabirol

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 30
à écrit le 09/02/2017 à 14:07
Signaler
... et si on respectait la souveraineté norvégienne et les laisse eux-même définir leurs besoins au lieu de se soumettre aux désirs des vendeurs français.

à écrit le 08/02/2017 à 14:04
Signaler
pouvre francais , ils ont encore perdu contre les allemends .... reste a croire qu`on est meuilleur que les boschs ... mais personne ne veut nous apprecier

à écrit le 08/02/2017 à 11:48
Signaler
1) Lors da sa communcation du choix final concernant les cous-marins norvégiens Mma Eriksen Soreide a déclaré que le sous-marin classe 212A remplissait la demande norvégienne de proteger ses eaux littoraux. Quand on comprend un minimum du context sou...

le 09/02/2017 à 5:30
Signaler
Avant de critiquer l'auteur de l'article pour des problèmes d'informations erronées, vérifiez les vôtres: le scorpène n'est nullement un sous marin a propulsion nucléaire mais bel et bien a propulsion classique de même que le bâtiment allemand, alors...

le 09/02/2017 à 10:32
Signaler
@corfe: Du calme. Je voulais montrer qu'un SNA a par exemple de grand problèmes de signature). Je vous explique. Le Scorpène est bien un sous-marin conventionel. La version de base est diesel-électrique. Alors pas indépendante de l'air extérieur. C'...

le 09/02/2017 à 17:28
Signaler
@ Steinbach Quand il se déplace, le sous marin en mode diesel 80% du temps ? il est immédiatement détecté , ensuite il remonte à la surface tous les combien pour se réoxygéner ? Après pour l' acoustique il faut regarder du coté du dessin des pales...

le 09/02/2017 à 22:16
Signaler
Les Marines qui opèrent avec le scorpene ont démontré que ce sous-main à une capacité complète pour pouvoir réaliser des opérations spéciales en zone litorale avec de très petit fonds. Il s'appuie comme tout le monde le sait sur le retour d'expérienc...

à écrit le 08/02/2017 à 5:17
Signaler
Peut-être que les Norvégiens font plus confiance aux Allemands, qui eux n'ont pas essayé de vendre deux Mistrals à un agresseur potentiel de la Norvége, et n'ont jamais eu de ministre de la défense ayant travaillé pour le Pacte de Varsovie ?

à écrit le 07/02/2017 à 21:46
Signaler
Réponse à Zigomar . 1 , je roule pas pour le FN , 2, avoir la conviction que nous ne sommes plus maître de nos décisions c'est un fait acquis , 3, l'Allemagne dicte sa loi et en profite pour bien se placer auprès de nos partenaires européens, 4 ...

le 08/02/2017 à 4:29
Signaler
Oui he bien quand vous aurez appris a regarder nos problemes bien en face et pas comme ca vous arrange, on s'en portera tous mieux. Et ces problemes ne viennent pas de l'UE qui est bien laxiste envers la France ni de l'Allemagne mais de notre mediocr...

à écrit le 07/02/2017 à 19:26
Signaler
Je ne crains pas la Russie

à écrit le 07/02/2017 à 15:50
Signaler
Effectivement, quand j'étais jeune officier de la Marine Nationale dans les années 60, j'ai participé à plusieurs manoeuvres avec la Marine Royale Norvégienne dans le cadre du NATO en Atlantique nord. Nous avons pu détecter et "courser" plusieurs sou...

à écrit le 07/02/2017 à 14:32
Signaler
je suis épatée par le nombre d'experts en géopolitique que composant l'audience de la trubune et qui apportant des précisions aux articles...

le 07/02/2017 à 17:03
Signaler
Bah quand on suit régulièrement les questions de défense et de géopolitique ce n'est pas si difficile. Même si évidemment on n'a pas vocation à remplacer Védrine ou de Villepin, loin de la. Je pense que c'est une passion et une question de curiosité,...

à écrit le 07/02/2017 à 14:03
Signaler
Que la france cesse en représailles, les coopérations rodées et fructueuses pour la Norvège, et laisse les Allemands en mer avec eux.

à écrit le 07/02/2017 à 13:07
Signaler
Sauf que les russes avec leur vieux Typhon donnaient des cauchemards aux detecteurs americains donc français !Ces sous marins strategiques ont étés ferraillés pour etre remplacés par des sous marins de la classe Borei beaucoup plus performant que le ...

à écrit le 07/02/2017 à 11:11
Signaler
La plume - ou le clavier - de M. Cabirol exhale un parfum d'amertume et de chauvinisme qui fleure bon la germanophobie d'entre-deux-guerres (cf. la version initiale d'un précédent article du même sur le même sujet, dans lequel il évoquait l'ingratitu...

le 07/02/2017 à 12:06
Signaler
"ThyssenKrupp Marine Systems (TKMS) a finalement proposé avec l'aide de Berlin une offre imbattable sur le plan financier à Oslo, qui ne pouvait pas la refuser". Vous trouvez que l'auteur est chauvin mais cher Dachs en plus de la victoire, vous voul...

le 07/02/2017 à 16:44
Signaler
Franchement ça commence à bien faire d'être traité de germanophobe à la moindre critique de l'Allemagne. Tandis que bien sûr la France et les français devraient en prendre plein la gueule (cf les déclinologues en goguette qui hantent tous les forums ...

à écrit le 07/02/2017 à 10:27
Signaler
Sauf que les russes avec leur vieux Typhon donnaient des cauchemards aux detecteurs americains donc français !Ces sous marins strategiques ont étés ferraillés pour etre remplacés par des sous marins de la classe Borei beaucoup plus performant que le ...

à écrit le 07/02/2017 à 10:21
Signaler
une fois de plus sous la pression du maitre de UE l'Allemagne pour ne pas la nommer les autres pays européens perdent des marchés .Vivement que lm'on retrouve notre indépendance à partir de mai 2017

le 07/02/2017 à 20:21
Signaler
Vous roulez sans doute pour le fn , libre à vous, mais faudrait éviter d'écrire des bêtises quand même!!

à écrit le 07/02/2017 à 8:56
Signaler
A vouloir s'équiper en avions gripen et sous marin allemand tous ces pays (Norvège Suisse Pologne...) créent des failles dans la defesse européenne. L'histoire leur apprendra que ça leur coutera deux fois plus cherapide au final car ils devront un m...

le 07/02/2017 à 10:40
Signaler
Les russes ne bougeront jamais un iota contre un membre de l'Otan .La force de l'Otan depuis le debut c'est pas les forces conventionnelles mais le parapluie nucléaire americain .Toutes les bases de l'Otan ont des armes nucléaires americaines, armes ...

à écrit le 07/02/2017 à 8:06
Signaler
La superiorite de la France pas reconnu! Pour qui ils se prennent ces norvegiens! Il faudrait faire un blocus et leur apprendre les bons moeurs!

le 07/02/2017 à 8:32
Signaler
Détrompez vous cher Markus, la supériorité de la France en matière de sous-marins conventionnels a été reconnue par l'Australie. La Norvège a acheté une offre financière proposée par l''Allemagne. C'est toute la différence.

le 07/02/2017 à 21:25
Signaler
Essayez de parler et aussi écrire français sans fôttes, c'est agaçant à la fin ! Tenez au moins compte des bigoudis rouges en dessous des fautes orthographe...

le 07/02/2017 à 21:36
Signaler
Lieber Petrus!!Apprenez des langues etrangeres! Bientot plus personne se donnera du mal pour apprendre le francais. Deutsch wäre doch schon mal ein Anfang!

le 08/02/2017 à 11:06
Signaler
La mondialisation progresse et on n'a pas obligatoirement besoin des produits français sur le marché international. Mais au contraire? Voilà un des raisons du dificit commercial français.

le 10/02/2017 à 17:36
Signaler
Ni des produits allemands...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.