Sara Lee envisage de vendre certaines de ses activités européennes

 |   |  158  mots
Le groupe diversifié américain envisage une cure d'amaigrissement. Il serait en train d'étudier la vente d'une partie de ses actifs européens, selon le Wall Street Journal.

Sara Lee souhaiterait se recentrer sur ses secteurs d'activité historique, l'alimentaire et les boisson, afin d'enrayer la forte chute de son titre. En conséquence, l'américain envisagerait de vendre certaines de ses activités européennes, selon le Wall Street Journal.

Le groupe diversifié aurait chargé Goldman Sachs de sonder le marché au sujet d'éventuels acheteurs, d'après le quotidien. Ces cessions pourraient atteindre un montant de 2 milliards de dollars. D'après le journal, Unilever et Reckitt Benckiser font figure d'acheteurs potentiels, tout comme Johnson & Son et Colgate-Palmolive.

Les lignes de produits ménagers et d'hygiène seraient visées par cette possible vente. Elles représentent 15% des ventes du groupe, et leur valeur est, selon le groupe, ignorée par les marchés.

Le mois dernier, Sara Lee a publié une perte trimestrielle de 17 millions de dollars (13,7 millions d'euros), à comparer avec un bénéfice de 182 millions de dollars un an auparavant (141 millions d'euros).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :